Aller au contenu


Photo

Etude theorique collaborative d'un moteur H2 O2 (sous liscence Cre


  • Veuillez vous connecter pour répondre
15 réponses à ce sujet

#1 totoh2o

totoh2o

Posté 03 novembre 2015 - 00:43

Bonjour,

 

apres de longues investigation sur le domaine des énergies renouvelables, j'ai decidé de proposer mes avancements en opensource.
Chacun est libre d'y participer. Le but etant de progresser sur le stockage H2 O2 et sa motorisation.
J'ai introduit une nouvelle petite idée sur une motorisation differente (cycle thermo un peu different) de celle que l'on construit de nos jours, bullshit ou progres, à vous de dire.
Pourquoi en opensource (Creatives Commons CC BY-SA 3.0)? Parque les moyens de recherche sont limités, et que l'experimentation est hors de portée pour le communs des mortels alors je me suis dit : A quoi bon garder une idée que je ne pourrait dévelloper moi même?!

La page qui commence à se remplir est ici : https://fr.wikiversi...gie_Potentielle

des avis scientifiques dans la mesure du possible seront appreciés,
cordialement,
Ceb


Modifié par totoh2o, 03 novembre 2015 - 00:44 .

  • EdwinTig aime ceci

#2 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 03 novembre 2015 - 10:11

 

D'habitude l'explosion provoque une surpression sur le piston, ici je propose d'utiliser cette surpression pour régénérer de l’énergie potentielle en luttant contre la pression de l’océan. Je peux donc sortir de l’énergie instantanément du systeme, indépendamment de la charge au moment de l'explosion et prendre plus de temps pour refroidir, détendre les gaz brûlés. Ensuite on peut alors turbiner l’énergie potentielle comme nous savons très bien le faire avec les topologies STEP. Cette particularité nous oblige donc à être en profondeur et donc sous pression supérieur à la pression athmospherique. 

Je salue l'initiative et dès les premières lignes j'ai besoin d'explications.

Dans ce projet tu tiens vraiment à installer une centrale à énergie sous les profondeurs marines?



#3 totoh2o

totoh2o

Posté 04 novembre 2015 - 07:38

Salut,

Oui en effet c'est le principe au moins dans un premier temps. D'apres mes connaissances ce serait l'environnement ideal pour obtenir les meilleurs rendements pour du stokage.
Apres c'est aussi dans une logique securitaire, qui a envie d'avoir un reservoir H2 O2 au sous sol de son immeuble sans avoir des certitudes sur la sureté du bidule?
Sous 3km d'eau on ose davantage serainement au prix de complication du au milieu marrin. Gerer un poulpe geant est en dehors de mes competences par exemple.

Aussi à force de me documenter sur quoi on evoluait dans differentes technos : downsizing avec turbo, turbine à gaz avec des taux de compression monstrueux, moteur Atkinson (prius)...la tendance revient un peu toujours dans le meme sens.
Rechercher un taux de compression maximum sans autoinflammation et une detente maximum. Mais si la detente est maximum (unité de temps), alors les gaz chauds ont plus de temps pour dissiper de la chaleur sur l'ensemble du systeme qui souvent est reffroidit. On a des problemes de goutte d'eau condensée qui bousille les pales des turbines vapeur...

En essayant de se debarrasser tout de suite d'un gaz chaud on a potentiellement moins de soucis de ce cote là! Utiliser la pression de l'ocean, son energie potentielle dans cette optique est une solution. Il doit y en avoir d'autre...compression adiabatique dans une bouteille doté d'un tres bon isolant...compression sur un coussin de vide rempli de plaque d'aimant neodyme en repultion devrait etre un bonne piste...bidule parfaitement elastique qui rend exactement l'energie qu'on lui a donné, etc, etc...

Evidement peutetre que je me suis trompé sur quelque chose d'essentiel mais pour l'instant je ne trouve pas tout seul et je ne comprends pas pourquoi je ne trouve pas cette idée sur le net ;)
 


Modifié par totoh2o, 04 novembre 2015 - 07:41 .


#4 totoh2o

totoh2o

Posté 04 novembre 2015 - 08:17

Apres qui sait, c'est peut etre sous brevet militaire depuis 50ans pour les sousmarrins, secret bien gardé jalousement tout en faisant la promotion du sousmarrin nucleaire en attendant. Ca me parrait peu probable, au pire je fini une balle entre les 2 yeux que je garde l'astuce ou que je publi en opensource, avec le flicage massif d'internet ils aurait bien fini par savoir donc rien à perdre :)

Et puis des fois quand on parle avec des pointures, y a l'histoire et la tradition qui rentre en jeux...ca fait 200ans qu'on utilise les mêmes cycles si y avait mieux on aurait deja trouvé, donc on cherche pas vraiment et mieux si on a un doute on se tait pour pas faire de vague. C'est comme les nichons on aime ca depuis des millieneres, alors celui qui dit que c'est nul il se fait demonter! j'ai rien contre les nichons pour etre clair


Modifié par totoh2o, 04 novembre 2015 - 08:19 .


#5 Panthera Pardhus

Panthera Pardhus
  • Genre: Femme
  • Localisation:entre un jardin et une rivière
  • Intérêts:manger des graines,faire tourner la roue de ma cage

Posté 04 novembre 2015 - 08:22

Tant mieux, j'ai rien non plus contre une bite et une paire de couilles.


  • totoh2o aime ceci

#6 _(re)passant_

_(re)passant_

Posté 04 novembre 2015 - 09:48

Apres qui sait, c'est peut etre sous brevet militaire depuis 50ans pour les sousmarrins, secret bien gardé jalousement tout en faisant la promotion du sousmarrin nucleaire en attendant.

Un brevet ne dure pas  50 ans mais environ 20.

 

Les marines de pays qui ne peuvent ou ne veulent pas passer au nucléaire mais ont un très bon niveau technologique se sont intéressées depusi les anénes 1940 au moteur Walter au peroxyde d'hydrogène théroriquement intéressant mais dont le carburant est dangereusement instable.     



#7 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 04 novembre 2015 - 10:18

Depuis que l'on parle d'énergie et de motorisation sur ce forum, aucune des "inventions" présentées par les uns et les autres n'avait pas fait déjà l'objet d'études et de prototypes.

Que le principe soit chimique, physique, électrique, électronique, nucléaire… ou perpétuel.

Je n'ai pas vérifié si une épidémie de morts violentes avait affecté les auteurs de ces publications.

 

Si j'ai un peu compris, il s'agirait d'optimiser une machine pour s'approcher au plus près du Cycle de Carnot.

https://fr.wikipedia...Cycle_de_Carnot

 

Saluons la mémoire de Sadi Carnot, qui à 27 ans fonde la science thermodynamique.

 

Nicolas Léonard Sadi Carnot, né le 1er juin 1796 à Paris et mort le 24 août 1832 à Ivry-sur-Seine ou à Paris1, usuellement appelé Sadi Carnot2, est un physicien et ingénieur français.

 

À l’instar de Copernic, il ne publia qu’un seul livre, les Réflexions sur la puissance motrice du feu et sur les machines propres à développer cette puissance (Paris, 1824), dans lequel il exprima, à l’âge de 27 ans, ce qui s’avéra être le travail de sa vie. Dans cet ouvrage il posa les bases d’une discipline entièrement nouvelle, la thermodynamique.

À l’époque d’ailleurs, le terme n’existait pas et c’est William Thomson qui l’inventa au milieu du xixe siècle. Pourtant c’est bien Sadi Carnot, malgré l’imprécision de certains de ses concepts, son acceptation de la théorie du calorique et de l’axiome de la conservation de la chaleur, qui a créé cette science aussi fondamentale du point de vue théorique que féconde en applications pratiques. Il formula l’exposé raisonné du moteur thermique et les principes de bases selon lesquels toute centrale énergétique, toute automobile, tout moteur à réaction est aujourd’hui conçu.

Plus remarquable, cette genèse se fit alors qu’aucun prédécesseur n’avait encore défini la nature et l’étendue du sujet. En s’appuyant sur des préoccupations purement techniciennes, comme l’amélioration des performances de la machine à vapeur, le cheminement intellectuel de Sadi Carnot est original et annonce des évolutions importantes qui intervinrent à cette époque charnière pour la science moderne.

source wiki.



#8 totoh2o

totoh2o

Posté 04 novembre 2015 - 13:04

Oui c'est juste heroique ce que mr carnot nous a legué surtout pour son epoque!
Apres l'idée que je propose n'est vraiment pas pratique pour faire une combustion interne avec de l'essence ou du gazole puisqu'il utilise un comburant qui est gazeux à temperature ambiante, or moi je theorise sur un carburant/comburant qui condense, se liquifie à temperature ambiente. Cela change beaucoup de chose en pratique.
De plus l'usage de la vapeur a été tres reglementée suite à de nombreux accidents et donc on a un peu mis sur pause les experimentations conscernant la vapeur d'eau.
Un jeune ingé qui rentre dans un bureau d'etudes, ne va pas faire la revolution surtout aujourd'hui ou les emplois sont de plus en plus rares et precaires.
J'ai beaucoup appris d'un ami mecanicien, posé beaucoup de question, bricoler avec lui à retaper des vielles ferrailles rouillés que j'imaginais tout simplement bonne pour la casse, bloc moteur completement rouillé...et bien non, remonté et bien preparé ca envoyait encore bien severe!!Parfois on est largement surpris de se qu'on voit!
Au contraire, y en a qui font des ecoles dans des ecuries renommés, qui connaissent toutes les pieces par coeur mais qui pige rien à la theorie, c'est halucinant. Ils savent exatement que avec telle piece il vont gagner tant de cv mais pourquoi...dieu est ailleurs!

Aujourd'hui, il y a un blocage sur l'hydrogene, pas de station, trop de risque à faire du R&D,,,ca ne peut qu'etre un team open source qui puisse avancer pour proposer une sorte d'ebauche de modele standart sur lequels certaines grosses tetes finiront bien par s'interesser à leurs heures perdues. Puis ca viendra un beau jour avec des types de la trempe de Teslamotor, qui rafleront tout les premiers car ils auront plus de corones que les autres. La detonation de l'hydrogene est trop rapide pour les moteurs essences actuels, certains ont jouer avec des diesels modifiés en H2 pour tester les hauts taux de compression sans cliquetis que permet l'H2, les rendement sont pas vraiment à la hausse - certainement par l'ajout d'un papillion des gaz...donc au final moteur lourd à cause d'un besoin de solidité sans le rendement d'origine.

Il faut changer de fusil d'epaule, avec de l'hydrogene on a de la puissance en impultionnel, faut un materiau quelques part dans le systeme qui encaisse le choc et qui restitu une puissance moyenne si on veut garder un moteur à explosion leger.


Modifié par totoh2o, 04 novembre 2015 - 13:08 .


#9 totoh2o

totoh2o

Posté 04 novembre 2015 - 13:31

Surtout que avec la tendance actuelle à downsizer les moteurs ont baisse les taux de compressions, on me un gros turbo par rapport à la cylindrée et finalement à mi et haut regime le turbo bypasse une bonne partie des gaz d'echappement. La F1 va tiré de grand enseignement avec le generateur couplé au turbo. On va enfin savoir ce qui se perd à l'echappement dans des echelles assez precises, suffit de laisser faire le temps pour que ca fuite!



#10 totoh2o

totoh2o

Posté 04 novembre 2015 - 23:08

En fait je crois qu'il faut un gain financier massif pour passer ce blockage...l'ecologie finalement on s'en moque pardonner moi!
Quand on parle de normes antipollution, je vois cela comme du protectionisme pour les industries automobiles, pousser les gens à acheter une nouvelle voiture...
Pourquoi les normes americaines sont plus restrictives que les europeennes en matiere de rejet, c'est sans doute pour proteger leur industrie, et quand les usa devoile VW qui traffique les données, tous les autres constructeurs se planquent pendant l'orage en attendant que ca passe. c'est la guerre du pognon.

Donc je pense que si 80% des francais mettent 900€ (6l/100km) de carburant par an pour effectuer leur 15000km annuel, et que le rendement est multiplie par 2, ca fait un sacré paquet de pognon en economie (18milliards€ par an) sur le budget. Peutetre que certains y porteraient une reflection un peu plus poussée dans ces conditions. L'alternative H2 du present, c'est les piles à combustible et quand on voit la quantité de metaux rares qu'il y a dedans je ne vois pas comment son prix d'achat pourrait baisser, sans compté qu'elles necessite un carburant ultra pur pour ne pas les poluer.
Proposer un moteur moins "difficile" à l'usage et surtout beaucoup moins cher à fabriquer, hors frais d'etude, me semble obligatoire si on veut que ca decolle un jour?
Une pile à combustible de 200W, ca vaut 1000€ ... ca remet les pendules à l'heure


Modifié par totoh2o, 04 novembre 2015 - 23:13 .


#11 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1687 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 05 novembre 2015 - 07:27

Bonjour,

des avis scientifiques dans la mesure du possible seront appreciés,

Faut aller sur un forum scientifique pour cela ;)

Tu veux faire du stockage énergétique avec de l'hydrogène. Le problème est qu'il faut dépenser de l'énergie pour l'extraire de l'élément auquel il est associé. Le rendement par électrolyse tourne autour des 50 à 70% https://fr.wikipedia...A9_et_rendement

Et pour refaire de l'électricité, il n'y a pas mieux que la pile à combustible https://fr.wikipedia...dements_globaux

 

Si tu arrives à concevoir un groupe électrogène meilleur :jap:



#12 totoh2o

totoh2o

Posté 05 novembre 2015 - 08:11

Si tu arrives à concevoir un groupe électrogène meilleur :jap:

Salut,

C'est ce que j'essaye de proposer. Il faut aussi se poser la question de qu'on peut faire de l'electricité quand on en pas besoin et perdue si on fait rien ---> stockage (je propose les gens disposent ;) )

C'est du domaine du devellopement durable alors je me suis permis


Modifié par totoh2o, 05 novembre 2015 - 08:13 .


#13 totoh2o

totoh2o

Posté 05 novembre 2015 - 08:16

Tant mieux, j'ai rien non plus contre une bite et une paire de couilles.

C'etait juste pour souligner qu'on a tous le droit d'etre amoureux mais parfois faut etre lucide non?
Y en a bien qui aime plus leur voiture que leur femme, faut prendre garde au fanatisme!
Rien de sexiste en tout cas ;)



#14 Edenguard40

Edenguard40
  • Genre: Homme
  • Localisation:Landes
  • Intérêts:Autonomie, informatique, électronique, bricolage.

Posté 05 novembre 2015 - 09:35

Bonjour,

 

J'ai un confrêre qui fait çà : une électrolyse avec les panneaux solaires, puis stockage de l'hydrogène sous pression.
Ensuite il peut l'utiliser à sa guise, en chalumeau ou groupe électrogène ou véhicule.

Pour le moment je n'ai pas assez de batteries de stockage pour les panneaux solaires, et les jours de plein soleil, il y a beaucoup d'énergie non utilisée.

Donc je penses finir par faire pareil ^^

Utiliser l'hydrogène pour la plaque de cuisson par exemple, je testerais tot ou tard :)

 

A+



#15 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1687 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 05 novembre 2015 - 10:52

Utiliser l'hydrogène pour la plaque de cuisson par exemple, je testerais tot ou tard :)

Bonne idée, je ne savais pas que ça existait http://www.empa.ch/p...te/empa/*/90598



#16 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1687 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 07 novembre 2015 - 23:06

Bonjour,

Une pile à combustible de 200W, ca vaut 1000€ ... ca remet les pendules à l'heure

Ça va baisser si cette avancée tiens ses promesses http://www.futura-sc...-platine-60269/