Aller au contenu


la quête du féminin

rabhi

  • Veuillez vous connecter pour répondre
83 réponses à ce sujet

#21 Natura

Natura
  • Genre: Non spécifié

Posté 21 novembre 2015 - 19:52

De la socio (super, je m'en suis bouffée pendant huit ans - Bourdieu le maestro, sa cervelle en a explosé), et tout ce qu'elle a d'intelligent et si suffocant à la fois. Et que pensez-vous, vous hommes merveilleux sur ce modeste forum, de la femme qui refuse d'enfanter, celle qui n'a aucun attrait à l'égard de la reproduction qu'elle soit biologique (là pour le coup, nous sommes des êtres naturels ! Une femme doit être mère....) ou sociale ? 

 

Je suis une femme et suis toujours touchée par les hommes qui en cherchant plus loin que le bout de leur nez, se basent autant que possible sur la compréhension et le respect (et vice-versa !): ce genre de questionnements ne me traversaient guère le corps - juste l'esprit en guise d'étude objective lointaine - mais faut bien se résoudre à y passer tot ou tard. L'Amour. En quoi une femme indépendante (très) fait peur ? A vous messieurs car moi pas comprendre hormis toutes ces réflexions sociétales version domination-soumission certes pertinentes la parole est donnée :



#22 Natura

Natura
  • Genre: Non spécifié

Posté 21 novembre 2015 - 19:55

saine solution



#23 _TheRoom_

_TheRoom_

Posté 21 novembre 2015 - 20:22

Ne désirant moi-même pas d'enfant j'ai un a priori positif sur les quelques femmes qui ne veulent pas enfanter. Au delà de l'aspect "régulation de population", qui pour moi n'est pas un argument valable, même s'il est rebattu. C'est un choix particulier car très peu partagé en général. Puisqu'on parle de sociologie, on pourrait dire qu'on s'écarte ainsi d'un autre "déterminisme", certes peut-être plus complexe qu'un fait simple fait social.

 

Pour ce qui est de l'indépendance, je ne sais pas si c'est ce que tu as sous-entendu, mais être indépendant n'est pas toujours synonyme de non-parentalité. J'ai pu rencontrer des couples avec enfants bien plus indépendants que moi par exemple. Et surtout l'indépendance est un concept flou, souvent utilisé à tort et à travers. Etre indépendant d'accord, mais par rapport à quoi au juste ? Il y a cette phrase que j'aime bien : "n'accepter vraiment que le minimum de dépendances inévitables et incompressibles par rapport à la réalité extérieure et s'efforcer de manifester à l'égard de tout le reste une espèce de mépris poli"1

 

Cela dit, une cadre ou employée qui confond indépendance et travail salarié vain : on est d'accord elle me terrifie !

 

Et enfin pour les solutions : la connaissance et l'apprentissage perpétuel. Pour rester dans la sociologie de comptoir, il faut parvenir à déterminer ce par quoi on est déterminé ; c'est valable pour la question de la condition féminine comme pour toutes les autres formes de violences sociales (non perçues surtout).

 

-

1 Bouveresse parlant de Wittgenstein


Modifié par TheRoom, 21 novembre 2015 - 20:49 .

  • Natura aime ceci

#24 Natura

Natura
  • Genre: Non spécifié

Posté 21 novembre 2015 - 20:41

qu'est-ce que tu entends par "bien plus indépendants que toi" ? Et j'adhère (quoique cela n'est guère d'importance) au fait que l'indépendance soit un concept flou, tout comme beaucoup de choses, il y a multiple variations les faisant vivre,

 

N'étant pas là pour faire étalage de mon initmité, je ne vais entrer dans les détails mais me concernant Toutes les raisons des plus subjectives aux plus objectives en sont donner de catégoriquement refuser tout reproduction. Par contre le plaisir....ça, jamais. Allier les deux ? Merci aux hommes courageux, car de notre coté faut pas en manquer...ce sont des sujtes de conversation sans fin. Il est vrai qu'avoir des points G, Y, M & co, c'est pas dégueu

 

Et la femme point un idéal est, pourquoi "la quête du féminin" ? Les hommes peuvent être bien plus doux encore...femmes ou hommes, êtres vivants (certes grégaires, fais chier) simplement, non ?



#25 Eric17

Eric17
  • Genre: Homme
  • Localisation:Charente-Maritime
  • Intérêts:Astronomie, ornithologie, travail du bois, vieux gréements, nature, bricolage, lecture, sciences.

Posté 21 novembre 2015 - 20:51

En quoi une femme indépendante (très) fait peur ? A vous messieurs car moi pas comprendre hormis toutes ces réflexions sociétales version domination-soumission certes pertinentes la parole est donnée :

 

Je ne suis pas certain qu'une femme indépendante fasse peur, tout du moins je ne crois pas que ce soit le terme juste. L'image qu'une femme indépendante renvoie, c'est celle de quelqu'un qui fait et assume ses choix et qui n'a pas besoin de la "soit disant protection" d'un homme pour mener sa vie. Du coup les hommes, qui sont de grands timides :oops:, peuvent ne pas oser aborder ce genre de femme. Souvent les femmes indépendantes (celles que je connais en tous cas) vivent seules, non pas par choix , mais simplement par-ce-que les hommes qui seraient attirés par elles se disent que ce n'est pas à eux de tenter quelque chose, mais plus à la femme de "choisir" son compagnon. Enfin je ne suis sur de rien, c'est juste un sentiment.
 


  • Natura aime ceci

#26 _khalil_

_khalil_

Posté 21 novembre 2015 - 21:04

enfin, çà décolle...

#27 Natura

Natura
  • Genre: Non spécifié

Posté 21 novembre 2015 - 21:07

femme indépendante ne veut pas dire dictatrice non plus...c'est mignon ces témoignages, et la timidité ferait passer à coté d'une belle histoire, je ne sais pas, je me sens toute confuse 

 

Probablement qu'il n'y a rien de mieux que la communication (sans couteaux ou autres ustensiles aiguisés, de préférence), c'est trés étrange ce sentiment oscillant entre "indépendance" et "protection", l'équilibre n'étant pas évident 



#28 _Darryl_

_Darryl_

Posté 21 novembre 2015 - 23:11

"La quête du féminin" ne peut pas se résoudre en cherchant à savoir qui doit dépendre de qui. Le principe féminin c'est vivre en harmonie avec les lois de la Terre (Mère) et de celles qui sont propres à l'espèce, à savoir, ici, l'espèce humaine. Quelles sont les lois et règles naturelles de l'espèce humaine ? 


  • Natura aime ceci

#29 _khalil_

_khalil_

Posté 22 novembre 2015 - 09:41

il n'y a qu'une femme indépendante pour poser ce genre de question , et tenter de donner une réponse à nous pôvres hommes faibles et codépendants .

#30 _khalil_

_khalil_

Posté 22 novembre 2015 - 17:30

"La quête du féminin" ne peut pas se résoudre en cherchant à savoir qui doit dépendre de qui. Le principe féminin c'est vivre en harmonie avec les lois de la Terre (Mère) et de celles qui sont propres à l'espèce, à savoir, ici, l'espèce humaine. Quelles sont les lois et règles naturelles de l'espèce humaine ?


tout à fait darryl...."...Chaque femme porte en elle une force naturelle riche de dons créateurs, de bons instincts et d'un savoir immémorial. Chaque femme a en elle la Femme Sauvage. Mais la Femme Sauvage, comme la nature sauvage, comme l'animal sauvage, est victime de la civilisation. La société, la culture la traquent, la capturent, la musellent, afin qu'elle entre dans le moule réducteur des rôles qui lui sont assignés et ne puisse entendre la voix généreuse issue de son âme profonde. .." femmes qui courent avec les loups de Pinkola Estés

#31 _Darryl_

_Darryl_

Posté 22 novembre 2015 - 18:41

 

 

 et tenter de donner une réponse à nous pôvres hommes faibles et codépendants .

Toi qui es un homme, comment vois tu les choses ?



#32 Natura

Natura
  • Genre: Non spécifié

Posté 22 novembre 2015 - 18:41

pour ne pas me répéter, je trouve toujours l'expression tant frustrée des hommes si ce n'est touchante, fondamentale. Alors, co-dépendance certes mais qui au-dessus ~ qui en-dessous, oscillation vers équilibre, débat stérile (les positions peuvent être multiples et vive la diversité). Est-ce cette "force sauvage" cernée de "peur" qui crée tant de violence tout comme à l'égard de tout ce qui est inconnu (la Nature en prend un sacré coup question peur via massacre),

 

quelles sont les lois et règles naturelles de l'espèce humaine ? Vaste question....la comparaison avec d'autres espèces animales, notamment mammifères, notamment grégaires peuvent éclairer un semblant la lanterne (avant la pseudo libéralisation de la femme, contraceptif via illumination intellectuelle, interne via externe, privé via public, la configuration territoriale humaine devait ressembler à celle des loups (entraide générationnelle, mort à domicile) et encore dans les cultures Scandinaves relativement développées....maintenant avec toutes les échelles de grandeur se mêlant, c'est un foutoir qui fait dire que l'humain est une espèce étrange qui aurait mieux fait de ne pas exister) : j'ai eu beau chercher des réponses à la question, pas trouver hormis qu'on soit arrivé sur Terre pour foutre une sacrée merde. L'espèce humaine s'est perdue à trop vouloir être "intelligente", à trop vouloir être hors-Nature à mon humble avis, son destin est sombre.....la lanterne est factice, le plastique fond

 

hormis rencontrer des êtres vivants "merveilleux" et IMPARFAITS sur son petit bout de chemin de vie, vois pas trop ~ ne participant que très peu à ce genre de débat "normalement" (libre libre libre), je vieillis semblerait-il et m'en vais poser cette autre question :

 

qu'y a-t-il de si fascinant dans cette quête ? Que vous inspire-t-elle ? 

 

 

(ps : et les femmes peuvent être d'immenses garces...Freud et le clito ?, je n'oserai !)



#33 Natura

Natura
  • Genre: Non spécifié

Posté 22 novembre 2015 - 18:43

merci Darryl, tu poses la question encore plus simplement



#34 _khalil_

_khalil_

Posté 22 novembre 2015 - 18:58

Oui, je suis un homme ordinaire et imparfait....la quête, j'ai déjà donné...la quête n'existe plus pour moi, seul reste l'amour ! être en état d'amour seul ? l'autre est indispensable dans cette alchimie amoureuse.. la femme indépendante fait peur ? j'adore, au moins on ne s'ennuie pas . la frontiére disparaît, homme, femme...seule l'intelligence reste, intelligence de vivre ensemble en dehors des normes et autres savants...hum rabhi me semble bien tendre

Modifié par khalil, 22 novembre 2015 - 19:01 .

  • Natura aime ceci

#35 Natura

Natura
  • Genre: Non spécifié

Posté 22 novembre 2015 - 19:05

:vent:  :cochon:  :roll:  :aime2:  :allah:  :main:  simplement  :calin:



#36 Eric17

Eric17
  • Genre: Homme
  • Localisation:Charente-Maritime
  • Intérêts:Astronomie, ornithologie, travail du bois, vieux gréements, nature, bricolage, lecture, sciences.

Posté 22 novembre 2015 - 21:02

ne m'en veuillez pas trop, je vais enfoncer des portes ouvertes. Ne croyez pas que ce soit si facile, rien de pire qu'un ennemi qui se dérobe :boxer:

Dans une quête qu'est-ce qui est le plus important, le but ou le chemin ?



#37 Panthera Pardhus

Panthera Pardhus
  • Genre: Femme
  • Localisation:entre un jardin et une rivière

Posté 22 novembre 2015 - 21:11

Allez. T'as défoncé la porte ouverte, je me fais les baies vitrées encore dans leur emballage :)

 

Les deux. Si y'a pas de chemin, pas moyen d'atteindre le but. Si y'a pas de but, à quoi bon bouger?


  • FLOYD aime ceci

#38 Natura

Natura
  • Genre: Non spécifié

Posté 22 novembre 2015 - 21:19

j'allais dire les deux (petit dièse : le chemin est variable et le but bah de même), une consoeur l'a fait 



#39 Anonimo

Anonimo

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 615 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ztigania-celtika
  • Intérêts:Les plus divers, mais avant tout l'humain et l'environnement

Posté 22 novembre 2015 - 21:36

"Par contre, encore : c'est quoi, une femme ?"  

 

 

 

Peut-être l'autre soit!!



#40 _Darryl_

_Darryl_

Posté 22 novembre 2015 - 23:02

12241535_1524624304343942_74751694176799

Pas de stress, pas de bombes, pas de sans abri, pas de crime ou de prisons, pas de nourriture empoisonnée,pas de dette extérieure, pas de pollution, pas de pauvreté et certains les appellent "primitifs". 

Ceci est le principe féminin, pourtant ce sont des hommes sur la photo  ;)





Aussi étiqueté avec rabhi