Aller au contenu


Photo

S'opposer au compteur Linky


  • Veuillez vous connecter pour répondre
422 réponses à ce sujet

#421 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 977 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 17 avril 2019 - 20:06

J ai envoyé ma lettre de refus et depuis rien. Mais ils n ont pas dit leur dernier mot à mon avis...



#422 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 370 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 11 fvrier 2020 - 14:16

Linky : La Cnil met en demeure Engie et EDF sur les données collectées par leurs compteurs
TECHNOLOGIES Le gendarme français de la protection des données a mis en demeure les deux groupes d’énergie concernant la collecte des informations personnelles par les compteurs Linky
avec AFP -  Publié le 11/02/20
 
La Commission nationale de l’informatique et des libertés a annoncé ce mardi avoir mis en demeure EDF et Engie. L’autorité administrative indépendante française leur donne trois mois pour mettre en conformité la manière dont ils gèrent la collecte des informations personnelles des consommateurs par les compteurs communicants Linky.
Les deux groupes d’énergie sont mis en demeure « en raison du non-respect de certaines des exigences relatives au recueil du consentement à la collecte des données », précise le communiqué de la Cnil. Le document pointe aussi du doigt une « conservation excessive des données de consommation ».

Un consentement « ni spécifique ni suffisamment éclairé »

 

EDF et Engie « recueillent effectivement un consentement auprès de leurs utilisateurs » mais il « n’est ni spécifique ni suffisamment éclairé », estime le gendarme français des données personnelles, qui a mené une série de contrôles chez ces entreprises pour s’assurer de la conformité de leurs pratiques.
Si les deux groupes français « ont globalement défini des durées de conservation » des données, les vérifications ont révélé qu’elles sont « parfois trop longues au regard des finalités » pour lesquelles les données sont conservées, relève également la Cnil. EDF et Engie sont toutefois dans « une trajectoire globale de mise en conformité », estime la Cnil, qui leur a donné trois mois pour rectifier les deux manquements.

Des informations sur la vie privée des occupants
 

Les données de consommation relevées par les compteurs intelligents Linky peuvent donner des informations sur la vie privée des occupants du logement, telles que les heures de lever et de coucher, les périodes d’absence ou encore le nombre de personnes présentes. « Il est donc essentiel que les clients puissent garder la maîtrise de leurs données », souligne la Cnil.
Ces données peuvent être collectées seulement après avoir obtenu le consentement des personnes concernées. Ce consentement doit être « libre, spécifique, éclairé et univoque », conformément au Règlement général sur la protection des données (RGPD) entré en vigueur en mai 2018.

https://www.20minute...ctees-compteurs



#423 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 067 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 11 fvrier 2020 - 16:27

J'ai entendu cette information à la radio ce matin.

Mais je me demande quelle crédibilité accorder à l'analyse d'un ampérage électrique pour prétendre être en mesure de décrire les conditions de vie privée des occupants d'une habitation.

Je peux être absent et avoir programmé une machine à laver, un chauffage. Je peux être présent et grippé et n'avoir mis en route aucun matériel consommant de l'électricité.

Il faudrait des algorithmes diablement pointus pour qu'ils puissent déduire des informations pertinentes. 

 

La question du consentement est par contre, très embarrassante pour les fournisseurs d'énergie, et je suis heureux de voir que la CNIL s'est saisi de cela.