Aller au contenu


Photo

Problème de goudron tuyau poêle


  • Veuillez vous connecter pour répondre
16 réponses à ce sujet

#1 Beunz

Beunz

Posté 30 janvier 2016 - 13:38

Salut à tous,

 

Je viens vers vous car j'ai un problème de condensation (j'imagine) dans le tuyau de mon poêle.

Je me retrouve avec du goudron qui "fond" au niveau des jonctions des tuyaux en produisant de la fumée nauséabonde et qui coule par terre.

 

C'est un Deom PM2 qu'un ami m'a donné.

La sortie du poêle est de diamètre 100, il y a une réduction pour passer en 125.

 

Au début j'ai mis les tuyaux dans le sens des fumées, mais suite aux problèmes de coulure, j'ai inversé le sens en me disant que le goudron coulerait vers le poêle et serait brulé. Ça a marché une journée puis le goudron a trouvé une nouvelle route pour s'échapper du conduit...

 

Que dois-je faire pour éviter cette condensation?

 

Merci!UlUn3F.jpgAces08.jpguM87wf.jpg



#2 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4359 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 30 janvier 2016 - 13:42

Bonjour,

 

Probablement un manque de tirage dû à une excès de coudes.

 

A part faire une sortie directe par la toiture je ne vous pas.

 

Quel est le type de bois que tu brules ?



#3 Beunz

Beunz

Posté 30 janvier 2016 - 15:41

Merci pour ta réponse,

 

Je ne peux pas faire de sortie dans le toit, la pente est trop faible, il y a un fort risque d'infiltrations...

De plus les tuyaux isolés sont super chers!!

 

Maintenant que tu me le dis, j'ai du mal à le démarrer et à le faire tenir sans turbo, donc sûrement un manque de tirage.

 

Je brûle du châtaigner sec de sève (2 ans) mais qui a pris un peu la flotte...


Modifié par Beunz, 30 janvier 2016 - 15:47 .


#4 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 30 janvier 2016 - 17:38

rallonger le tuyau vertical peut augmenter le tirage de même qu'augmenter la distance entre la fin de tuyau et le chapau  de cheminer

il y a des regle a respecter 

 

http://www.poujoulat...-du-tirage.html sa peut expliquer un grand nombre de tes souci

 

quel temps a tu dehors ces dernier jour??? car par moment dans certain coin de france le temps fait retomber les fumer au sol et bloc les tirage des cheminer.

 

parfois un extracteur pour conduit de fumer est une aide non négligeable.

 

question  bete mais pourquoi un coude a la sorti du poel et pas un T ( tous les poel que j'ai vue avait un T a la sorti )


Modifié par FP44, 30 janvier 2016 - 17:53 .


#5 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4359 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 30 janvier 2016 - 19:22

Les doubles peau sont chers mais moins que le coût d'une reconstruction si tout vient à cramer parce que traverser de la paille avec du simple paroi comme ça, ça craint méchamment du boudin.

 

Pour info le dtu exige une distance de sécurité de 10 cm AVEC du double peau pour traverser un matériau inflamable.

 

Enfin bref, à mon avis tu as deux options, d'une pour résoudre ton soucis, et de deux pour sécuriser ton installation :

 

Soit tu sors droit et traverses le mur direct avec un bout de double paroi (on en trouve d'occasion pour moitié ou tiers du prix du neuf) puis une fois dehors tu mets un T, qui te servira à ramoner sans tout démonter et tache de monter monter le plus haut possible ton conduit, quitte à haubanner. Ca fera déjà 2 coudes en moins.

 

Soit (encore mieux)  tu te fabriques une souche dans le  genre des poujoulat que tu installeras sur ta toiture en bac acier. C'est pas compliqué, un peu de tole, de la ferraille carrée de 10, une disqueuse et un poste semi automatique. Avec un bon joint de silicone de qualité tu n'auras pas de fuite. Dans ce cas là tu pourras également rester en simple paroi si tu n'as pas un plafond en matière inflamable à traverser.

 

J'en ai fais une une fois, ça n'avait pas coûté 50 €


  • FLOYD et michmuch80 aiment ceci

#6 Eric17

Eric17
  • Genre: Homme
  • Localisation:Charente-Maritime
  • Intérêts:Astronomie, ornithologie, travail du bois, vieux gréements, nature, bricolage, lecture, sciences.

Posté 31 janvier 2016 - 10:11

Pour la traversée de mon toit et du faux plafond (les deux en bois) je n'ai pas acheté de double peau, un seul tuyau était plus cher que mon poêle. J'ai juste acheté un tuyau du diamètre supérieur que j'ai équipé de trois petites équerres en aluminium à chaque extrémité pour centrer le tuyau intérieur. C'est nickel et ça revient beaucoup moins cher tout en ayant la même efficacité qu'un tuyau tout fait.

Sur les photos on ne voit pas le sistus, car il est au dessus de la plaque du lambris, mais j'ai testé avant de fermer et ça fonctionne très bien. En revanche le tuyau sort de 50cm au dessus du faîtage, pas comme la dernière photo qui a été prise alors que le tuyau n'était pas raccordé au poêle. Le tuyau d'évacuation passe dans la salle d'eau et la chauffe en dix minutes à près de 30°.

  mini_16013110130211538013935879.jpg

 

mini_16013110125811538013935878.jpg

 

mini_16013110183011538013935886.jpg


Modifié par Eric17, 31 janvier 2016 - 10:15 .


#7 Beunz

Beunz

Posté 31 janvier 2016 - 15:33

Merci pour vos réponses.

 

Le conduit ne passe pas directement dans la paille mais est entouré de 15 bon cm de laine de roche, mais je pense tout de même que je vais me fabriquer un double-peau.

 

Pour le ce qui est du temps, c'est du temps Breton : hiver doux, humide et du vent à 50 km/h en moyenne.

 

J'ai un coude et pas un té en sortie de poêle car la réduction 110-125 à une sortie femelle, et que je ne trouve pas de té en sortie mâle (ce qui est logique puisque mon installation est montée à l'envers...)

 

Je peux directement traverser le mur à l'horizontale en partant du poêle sans monter avant?



#8 _(re)passant_

_(re)passant_

Posté 31 janvier 2016 - 16:12


 

Je peux directement traverser le mur à l'horizontale en partant du poêle sans monter avant?

 

Dans ce cas tu perds la chaleur qui est récupérée dans la pièce au niveau du tuyau, non négligeable semble-t-il.



#9 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 6662 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 31 janvier 2016 - 18:51

à mon avis ton bois est un peu juste sec. Pour en etre sur achete toi un ptit testeur d hygrometrie (c le bon terme je crois ?), pas cher sur le net

(prends un truc qui utilise des piles standards/pas cheres).

Ensuite le tuyau qui arrive dehors ça crée de la condensation en ostie, c est pas trop evitable à mon avis.

L install d Eric 17 est vraiment l ideal.

Attention en plus de puer et de risquer de prendre feu c est corrosif ce genre de matiere...  :-(



#10 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4359 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 31 janvier 2016 - 20:59

Dans ce cas tu perds la chaleur qui est récupérée dans la pièce au niveau du tuyau, non négligeable semble-t-il.

 

Il va falloir faire un compromis : ou conserver ces quelques calories, ou améliorer le tirage.

 

Concernant la traversée du mur, oui, tu peux partir direct tout droit à condition que tu n'aies pas un metre de tube à l'horizontale (essaie de minimiser)



#11 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1687 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 01 fvrier 2016 - 09:33

Bonjour,

 je vais me fabriquer un double-peau.

Ça devrait au moins améliorer le tirage, car augmentation de la température du conduit.

Est-ce que glisser une bonne laine de roche entre les parois ne serait pas encore mieux ? ... au moins aux extrémités pour empêcher la circulation de l'air entre les parois et pourquoi pas servir d'entretoise non conductrices de la chaleur ?

 

J'envisage de le faire chez moi ou j'ai démonté ma cheminée intérieure avec foyer et conduit de  180, pour passer au poêle avec conduit de 150 et justement, je manque de tirage aussi, mais sans bistre, car conduit droit.

 

D'accord avec trx pour le conduit droit au plus court + té extérieur ( du diamètre intérieur) pour le ramonage.


Modifié par michmuch80, 01 fvrier 2016 - 09:40 .


#12 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 6662 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 01 fvrier 2016 - 09:51

Voici le montage que j avais fait pour une de mes yourtes.

On voyait que le tirage etait un peu faiblard au moment d allumer le feu, ensuite qd le conduit

etait bien chaud, ça allait impec mais je brulais du bois bien sec. Pour le chataignier je sais pas mais

il y a des bois qui supportent bien 3 ans de sechage et dans les règles de l art (bois ayant seché 1 à 2 ans dehors

dans un endroit aéré et ensoleillé, puis encore qq mois à l abri). En plus si ton bois a repris l eau, et même seulement l humidité ambiante, il n est

plus sec et forcément ça bistre.

Verifier aussi que la pluie n arrive pas à rentrer dans le conduit car dans ce cas, ça produit aussi des coulures dans le genre.

Enfin le probleme qui arrive souvent c est que la nuit on laisse le feu couver (- dangereux, pas besoin de trop chauffer puisqu on

est au chaud dans son lit et surtout les braises restantes evitent de refaire un feu tous les matins), donc ça fume et donc ça bistre

aussi pas mal à ce moment là. Pour ce probleme je n ai encore pas trouvé de solution.

 

 

160201095630893426.jpg

 

160201095707139933.jpg


Modifié par DzC, 01 fvrier 2016 - 10:39 .


#13 Beunz

Beunz

Posté 02 fvrier 2016 - 14:56

Merci pour vos nombreuses réponses!

 

Pour ce qui est du bois, c'est sûr que c'est pas l'idéal qu'il remouille, mais je brûle le même dans la yourte (la pièce en photo est une extension de le yourte) et je n'ai pas ce problème puisque le poêle est au centre et le conduit par directement à la verticale, je le ramone tous les 2 mois environ et ça le fait pas trop mal.

 

Du coup, si je comprends bien ce que dit Trx, je pars du poêle avec un angle à 45° (puisqu'il vaut mieux éviter d'être à l'horizontale), je traverse le mur avec un double-peau isolé (vermiculite? Laine de roche) avec de la laine de roche 10cm autour en plus, un Té extérieur (donc autre coude à 45° avant le Té?), puis tout droit le plus haut possible. J'ai bon?



#14 fam

fam
  • Genre: Homme
  • Localisation:Belgique et Cantal

Posté 02 fvrier 2016 - 16:49

Bonjour

 

C'est sur que ton installation est pas tip top mais c'est pas l'horreur.

Mon premier sentiment est qu'il y a un mauvais usage du poêle qui entraine une mauvaise combustion avec un bois probablement pas assez sec. Car ici la cheminée est (trop) courte et en grande partie à l'intérieur.

 

Les points négatifs du conduit ( en dehors de la sécurité):

 

Trop de coudes, agrandissement conduit, manque de hauteur et chapeau peut-être top bas. ( Peut-être aussi cheminée en surpression du fait de son positionnement par rapport aux vents dominants et l'environnement)

 

Avant de changer tout il faut vérifier les points suivants

 

Absence de fumée 1x en route

S'il y en a c'est la preuve d'une mauvaise combustion plus que d'un mauvais tirage.

 

Le châtaignier devrait sècher 3 ans à l'air mais hors pluie (après débit et refente, j'insiste, pas de rondin sinon temps x 2..). Le bois sec remouillé n'est pas une catastrophe, le rentrer près du poêle pour évacuer cette humidité. (un bois qui chante au feu n'est pas sec)

 

Un conduit doit faire au moins 3,5m de haut au besoin rajouter 1m et le chapeau doit être à une fois le diam de hauteur du dernier tuyau (ici 13cm).

 

Pour l'allumage du poêle, faire un Top down avec max 3kg de bois.  Ne plus charger pendant 2heures. Contrôler l'arrivée d'air sans la fermer !  Il faut un feu vif sinon la majorité des calories part imbrulée et en fumées polluantes!

 

(Voir la doc d'utilisation du poêle sur le net)

 

Si après tout ça c'est pas bon il faudra revoir la cheminée. En aucun cas du goudronnage n'est acceptable...JAMAIS.



#15 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 6662 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 02 fvrier 2016 - 19:31

 Le bois sec remouillé n'est pas une catastrophe, le rentrer près du poêle pour évacuer cette humidité. (un bois qui chante au feu n'est pas sec)
 
typiquement un bois qui fait pschhhhhh.
Je fais aussi parfois secher pres du poele du bois sec qui a repris l humidité (ex. de beaux morceaux de bois mort -mais avec tjrs du coeur-  ou reste d'affouages qu'on trouve un peu partout).
Mais s il est resté longtemps sous la pluie ça risque de prendre un certain temps (plusieurs jours voire semaines).


#16 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4359 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 02 fvrier 2016 - 21:19

Merci pour vos nombreuses réponses!

 

Pour ce qui est du bois, c'est sûr que c'est pas l'idéal qu'il remouille, mais je brûle le même dans la yourte (la pièce en photo est une extension de le yourte) et je n'ai pas ce problème puisque le poêle est au centre et le conduit par directement à la verticale, je le ramone tous les 2 mois environ et ça le fait pas trop mal.

 

Du coup, si je comprends bien ce que dit Trx, je pars du poêle avec un angle à 45° (puisqu'il vaut mieux éviter d'être à l'horizontale), je traverse le mur avec un double-peau isolé (vermiculite? Laine de roche) avec de la laine de roche 10cm autour en plus, un Té extérieur (donc autre coude à 45° avant le Té?), puis tout droit le plus haut possible. J'ai bon?

 

Non, Tu pars du poele en filant à l'horizontale, pas de coude, une fois dehors un T et tu montes le plus haut possible.

 

En fait comme l'exemple que nous a présenté DzC avec sa yourte mis à part que tu remplaces le coude par le T



#17 yannouk

yannouk
  • Genre: Homme
  • Localisation:Cévennes ardéchoises
  • Intérêts:permaculture, autonomie, autoconstruction, système D, naturisme

Posté 02 fvrier 2016 - 21:55

Le coup d'inverser le sens des tuyaux, c'est juste politique de l'autruche, ça ne résout pas le problème de bistre.

Moi je dirais qu'il faut rallonger le tuyau jusqu'au dessus du faitage, et toute la partie extérieure devrait être isolée, dans l'idéal. Sans quoi, le point de rosée doit se faire à l'intérieur du tube, les fumées arrivant trop froides en sortie de conduit, elles condensent.

Dans cette idée, et si tu ne peux pas isoler les parties extérieures, peut être que tu éviterais que ça condense en raccourcissant, au contraire, le tuyau, histoire qu'il ne contienne pas de fumée trop froide. Ce n'est qu'une idée, en pratique ce n'est pas comme ça qu'on fait, au contraire :)

 

Et bien sûr, dans tous les cas, ne pas faire tourner le poele au ralenti: une bonne grosse flambée pour une combustion optimale et des températures de travail élevées dans le foyer comme dans le conduit.