Aller au contenu


Photo

Arrivez-vous à vivre avec peu d'argent ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
59 réponses à ce sujet

#41 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 19 avril 2016 - 10:28

qq raisins secs (trouvés en bio moins cher qu en conventionnel)

Bonjour, 
De vrais raisins secs ? parce que, même en bio il y a longtemps que je ne trouve plus que des sultaminées à l'huile de palme, le plus souvent.

Je suis une formation de naturopathe et je suis effarée déjà de payer aussi cher pour réapprendre les bases

Je considère ça comme un effet de mode ou la croyance et l'emprise sur le client est le plus important pour gagner sa vie, mais ça ne regarde que moi  :roi1:

Le médecin conventionnel qui a du succès pratique aussi le clientélisme, mais au moins, il a appris des bases solides. 



#42 Ludiv3

Ludiv3

Posté 25 avril 2016 - 11:29

Ne confondons pas la naturopathie et la médecine allopathique. Elles ne travaillent pas dans le même but , ni avec les mêmes outils ni dans une même démarche.  Je ne vais pas m'étendre puisque ce n'est pas le sujet du post. Pourquoi pas lancer un débat là dessus, ça pourrait faire évoluer les consciences ! 

Je suis curieuse de savoir à partir de combien on peut être exonéré de la taxe d'habitation parce que, malgré mon faible salaire actuel et ma situation qu'on pourrait qualifier de précaire, je n'ai pas été exonérée :-(

Un ami aime récupérer dans les poubelles et en ressort des belles trouvailles en tout genre même en alimentation ! Quelle tristesse de jeter ainsi



#43 gunday

gunday

Posté 25 avril 2016 - 12:26

Je suis curieuse de savoir à partir de combien on peut être exonéré de la taxe d'habitation parce que, malgré mon faible salaire actuel et ma situation qu'on pourrait qualifier de précaire, je n'ai pas été exonérée :-(

Voici les plafonds d'exonération sur le site des impôts.

Un ami aime récupérer dans les poubelles et en ressort des belles trouvailles en tout genre même en alimentation ! Quelle tristesse de jeter ainsi

Je confirme.
Il y a beaucoup à récupérer dans les poubelles.
Durant les encombrants, j'avais récupéré pas mal de truc.

Entre les poubelles, la cueillette et les échanges de voisinage, il doit y avoir moyen de se nourrir sans sortir le portefeuille.

#44 _hao-bao-Fanch29_

_hao-bao-Fanch29_

Posté 09 mai 2016 - 15:02

Par contre c'est dommage que dans les poubelles on ne trouve pas de logement, d'assurances, ni de médecins :-)



#45 _(re)passant_

_(re)passant_

Posté 09 mai 2016 - 16:46

La médecine est quasi gratuite en France. Je consulte tous les 6 mois un service d'endocrinologie de pointe (Pitié Salpêtrière à Paris) au total entre sécu et mutuelle ça ne me coute que quelques euros. 


Modifié par (re)passant, 09 mai 2016 - 16:49 .


#46 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 212 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 09 mai 2016 - 19:55

Par contre c'est dommage que dans les poubelles on ne trouve pas de logement, d'assurances, ni de médecins :)

 

Si, je te rassure, il y a moyen de récupérer de nombreux matériaux de construction pouvant être réemployés dans les décharges (fenetres, vitres, bois divers et variés, sanitaires...) et pour les assurances, il n'y a jamais que celles des automobiles qui soit obligatoire en france, si tu en as une.



#47 Livy-Dagore

Livy-Dagore
  • Genre: Homme
  • Localisation:France
  • Intérêts:L'écologie,les écovillage,la permaculture,la spiritualité,Le Yoga,et les alternatives éducatives.

Posté 09 mai 2016 - 20:44

Bonjour Ludiv3,j'aimerai savoir si vous avez lu mon dernier message.


  • Panthera Pardhus aime ceci

#48 gunday

gunday

Posté 10 mai 2016 - 08:12

trx, les assurances habitations ne sont pas obligatoires ?

 

Bon, même si ce n'est pas le cas, vu le cout en cas de problème (dégradation, incendie, inondation, ...), mieux vaut s'assurer sur l'habitation.

 

Sinon pour les matériaux (sdb, carrelage, ...) emmaus proche de chez moi en propose.

 

 

@hao-bao, entre les APL, la CMU (ça a pas changé de nom récemment ?), la CMUC, il y a quand même de quoi être logé et soigné même avec des revenus faibles.



#49 Ludiv3

Ludiv3

Posté 10 mai 2016 - 08:48

Le souci des poubelles, c'est qu'on trouve rarement des produits de grande fraîcheur et les vitamines , minéraux, énergie ... sont indispensables à une bonne santé. Donc manger sans réels apports satisfaisants ne servirait qu'à combler le creux de l'estomac ... Et il faut un grand travail sur soi pour ne pas être perturbé par le regard des autres. Mon ami s'en fiche totalement et assume très bien son mode de vie. Il a vécu longtemps dans une voiture et ne court pas du tout après l'argent. En revanche, il aime un peu trop la picole ... on ne peut pas être parfait !



#50 Ludiv3

Ludiv3

Posté 10 mai 2016 - 08:58

Là où c'est ennuyeux c'est que toucher les APL, CMU ... nous rendent dépendants du système malgré tout. Les bons citoyens, les passionnés de travail et les moutons travaillent pour que nous touchions des aides en vue de devenir autonome. ça m'embête . C'est pour cette raison que je désire ne rien toucher mais on rame, c'est sûr. 

 

Oui Livy-Dagore j'ai lu ton message . As-tu trouvé l'éco-hameau ? Et dis-moi en plus sur ta façon de vivre avec 800 euros s'il te plaît, ça m'intéresse .

 

Nous remercions régulièrement les personnes qui nous aident en nous donnant pleins de choses prévues pour la déchetterie. 

Nous sommes dans une transition, c'est ça qui est compliqué, une activité de maraîchage à lancer, et à peine démarrée, les taxes qui te tombent dessus (MSA ...) et les impôts réglés sur les revenus précédents (ressources d'un 100% à un 50%, c'est loiiiin d'être similaire )! Et ces papiers administratifs qui nous prennent beaucoup de temps et nous assomment. Parfois, je me dis que la meilleure solution aurait été que je continue mon travail à 100% , mettre de l'argent de côté et partir vivre en autonomie, une fois suffisamment d'argent. Mais deux choses m'ennuient :

- on reste malgré tout dans le cercle infernal de l'argent : bosser pour devenir autonome... J'ai du mal à accepter ;

- mais démarrer la prise d'autonomie, la maraîchage, le 50% et continuer à payer les factures (ça va encore, on est assez économe), la maison (pas chère mais quand même) et a voiture en pleine campagne, c'est assez paradoxal finalement, non ?



#51 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 212 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 10 mai 2016 - 11:35

trx, les assurances habitations ne sont pas obligatoires ?

 

Bon, même si ce n'est pas le cas, vu le cout en cas de problème (dégradation, incendie, inondation, ...), mieux vaut s'assurer sur l'habitation.

 

Sinon pour les matériaux (sdb, carrelage, ...) emmaus proche de chez moi en propose.

 

 

@hao-bao, entre les APL, la CMU (ça a pas changé de nom récemment ?), la CMUC, il y a quand même de quoi être logé et soigné même avec des revenus faibles.

 

Non, sauf si tu es locataire



#52 gunday

gunday

Posté 10 mai 2016 - 13:22

Le souci des poubelles, c'est qu'on trouve rarement des produits de grande fraîcheur et les vitamines , minéraux, énergie ... sont indispensables à une bonne santé.

Entre des fruits pas mûrs en magasin et des fruits mûrs voir trop mûr jeté à la poubelle, les fruits mûrs ont moins de vitamine ?

 

Là où c'est ennuyeux c'est que toucher les APL, CMU ... nous rendent dépendants du système malgré tout.

C'est un des reproches fait à ceux qui veulent sortir à moitié du système.
Je suis assez d'accord.
Mais d'un côté, vous êtes dans une phase transitoire le temps d'atteindre votre rythme de croisière.
Le but des aides est justement d'aider à traverser une phase difficile, donc dans votre cas, ça me choque pas.

 

les impôts réglés sur les revenus précédents (ressources d'un 100% à un 50%, c'est loiiiin d'être similaire )!

Si vous parlez de l'avance aux impôts (prélèvement mensuel, tiers provisionnel, ...), en cas de modification de revenu, vous pouvez demander à modifier le montant avancé.

Pour l'autonomie, je n'ai pas de solution.
Perso, j'ai fait le choix de rester dans le système, en continuant de travailler le temps que nous ayons suffisament avancé. En ce moment madame est entre 2 contrats donc avance sur les travaux.

Après, c'est vrai que ça irai plus vite en étant à 100% dans les travaux, mais effectivement, y a les factures à payer (et les matériaux, ça peut vite coûter cher!)

 

Non, sauf si tu es locataire

Effectivement, je croyais que c'était devenu obligatoire pour tout les propriétaires, mais ça l'est uniquement pour ceux qui sont dans une copropriété (depuis ALUR).

#53 Ludiv3

Ludiv3

Posté 10 mai 2016 - 14:22

Entre des fruits pas mûrs en magasin et des fruits mûrs voir trop mûr jeté à la poubelle, les fruits mûrs ont moins de vitamine ?

 
C'est un des reproches fait à ceux qui veulent sortir à moitié du système.
Je suis assez d'accord.
Mais d'un côté, vous êtes dans une phase transitoire le temps d'atteindre votre rythme de croisière.
Le but des aides est justement d'aider à traverser une phase difficile, donc dans votre cas, ça me choque pas.

 
Si vous parlez de l'avance aux impôts (prélèvement mensuel, tiers provisionnel, ...), en cas de modification de revenu, vous pouvez demander à modifier le montant avancé.

Pour l'autonomie, je n'ai pas de solution.
Perso, j'ai fait le choix de rester dans le système, en continuant de travailler le temps que nous ayons suffisament avancé. En ce moment madame est entre 2 contrats donc avance sur les travaux.

Après, c'est vrai que ça irai plus vite en étant à 100% dans les travaux, mais effectivement, y a les factures à payer (et les matériaux, ça peut vite coûter cher!)

 
Effectivement, je croyais que c'était devenu obligatoire pour tout les propriétaires, mais ça l'est uniquement pour ceux qui sont dans une copropriété (depuis ALUR).

 

Concernant les merveilles trop mûres, je suis tout à fait d'accord que c'est bien meilleur que les fruits brillants et propres des commerces qui ont parcouru beaucoup de km et ont fréquenté je ne sais combien de frigos. 

 

Les impôts, oui j'ai demandé une dispense d'acompte comme je ne payerai rien cette année et je suis très heureuse de ne pas payer d'impôts. Une de mes motivations de diminuer mon temps de travail après le temps passé avec mon fils.*

 

Je suis très exigeante et avoue être aussi très naÏve. J'aurai aimé devenir autonome sans passer par le système, ce que je fais en grande partie malgré tout, après réflexions. Je dépends encore malheureusement des banques pour le prêt de la maison et du pire, de l'essence pour la voiture. C'est une raison pour laquelle j'envisageais travailler ne libéral afin de ne plus avoir besoin de me déplacer. Et utiliser l'huile de friture est une très bonne idée mais empeste et risque d'attirer grandement les regards et les suspicions. POur vivre heureux, vivons cachés ! :-)



#54 fam

fam
  • Genre: Homme
  • Localisation:Belgique et Cantal

Posté 10 mai 2016 - 17:05

J'aurai aimé devenir autonome sans passer par le système : Je crois que l'illusion est de vouloir se mettre hors système, la réalité est que nous en faisons partie, un peu comme la vie est le chemin.

 

Par exemple lorsque Re-passant écrit que la médecine est gratuite, c'est par rapport à sa poche pas au cout réel que d'autres supportent. Si personne ne finance le système de soins de santé, il n'y en a plus de "gratuit"! Et la on fait quoi ?

 

Il y a dès lors des questions que chacun doit résoudre pour lui.

D'une part déterminer sa part d'autonomie souhaitée , ( énergétique, alimentaire ou autre) sans nécessairement aller jusque l'autarcie (qui peut/veut cela vraiment??) en vérifiant ses compétences pour y arriver et d'autre part comment il prend part au reste de la collectivité.

En trois par rapport à sa dépendance aux autres comment il la rétribue, argent, échange de service, troc etc.

 

Un gros poste est le logement et les factures relatives, raison pour laquelle on en parle beaucoup ici.


  • gunday et Ludiv3 aiment ceci

#55 Livy-Dagore

Livy-Dagore
  • Genre: Homme
  • Localisation:France
  • Intérêts:L'écologie,les écovillage,la permaculture,la spiritualité,Le Yoga,et les alternatives éducatives.

Posté 10 mai 2016 - 17:37

Bonjour Ludiv3,je n'ai toujours pas trouvé d'écolieu,ou m'installer.Actuellement je vis chez mes parents,à Cherbourg en Cotentin;mais je peux avoir un logement,avec mon petit revenu,car j'aurai l'APL.Mais je veux vivre à la campagne,et je ne peux pas m'installer seul,il faut que je sois dans une coopérative d'habitants.



#56 gunday

gunday

Posté 11 mai 2016 - 07:52

Mais je veux vivre à la campagne,et je ne peux pas m'installer seul,il faut que je sois dans une coopérative d'habitants.

Et dans une petite communauté, type un petit hameau déjà sensibilisé à l'alternatif ?

#57 Ludiv3

Ludiv3

Posté 11 mai 2016 - 07:58

fam, 

ce que je veux par "ne pas passer par le système" parle des aides que je pourrais avoir "sur le dos des autres". Je m'explique : c'est assez similaire au film Vol Al païs concernant le travail. Des jeunes vivent de leur autonomie mais d'autres critiquent le travail, le milieu professionnel, "se moquent" des gens qui travaillent alors qu'ils touchent le RSA. Et le RSA est là comment ? Par le travail des autres. C'est ça que j'entends par le système. 
Je ne veux pas être hors système, j'aime le contact aux autres, la communauté, la solidarité ... Et notre système touche aussi à ça (sécu, CAF et d'autres choses). C'est un très beau fonctionnement même si des personnes sont toujours là pour en abuser et ne pas être conscients du partage qu'il y a derrière.

 

Donc , ne plus travailler ou travailler beaucoup moins , me dire autonome, partager cette conviction à mon entourage, et toucher des aides à gaver, est en contradiction pour moi. 

 

C'est pour cette raison que j'ai lancé ce post : réussir à gagner en autonomie par la débrouille, la bricole, la récup, sans demander de l'aide à l'état car j'aurai vraiment la mauvaise sensation de me moquer des gens pris dans le cercle infernal de la vie matérielle et capitaliste. 

 

Voilà où j'en suis aujourd'hui. ET j'avoue qu'il faut se préparer à devenir autonome, prendre une profonde inspiration et se lancer parfois sans trop savoir où on va ...

 

Merci pour ta réflexion très pertinente et philosophique ^^



#58 fam

fam
  • Genre: Homme
  • Localisation:Belgique et Cantal

Posté 11 mai 2016 - 08:58

Ludiv3,

 

Entièrement d'accord.

 

Au Cantal des "vieux" retraités agriculteurs me rendent régulièrement visite et on papote.

 

Touchant 800 eur de retraite à 2 pour une vie de labeur, ils me disent en avoir qui reste à la fin du mois. Il reconnaissent que c'est vrai il faut avoir son chez soi sinon ce ne serait pas possible. A coté ils se débrouillent comme à la campagne, poules, fruitiers, légumes etc.

Ils sont très choqués de voir des neveux à eux ne pas travailler et toucher des aides. Lorsqu'ils leur demandent un coup de main c'est vite trop "fatiguant".

Ils n'en reviennent pas, ils ont connu le monde avant la sécu et comme ils disent sans doute connaitront-ils cela à nouveau.



#59 _hao-bao-Fanch29_

_hao-bao-Fanch29_

Posté 12 mai 2016 - 14:28

Moi je réduis mon temps de travail progressivement (Ingénieur en CDI, cette année passé à 85% - revenu net 1950 euros/mois). Je produis ma viande et légumes sur 1 hectare. Mon poste de dépense qui m'empêche de ne plus travailler c'est le logement (crédit + entretien) et la voiture (électrique en location, 190 euros/mois tout compris).

 

L'année prochaine passage à 80%, mais pas moins possible dans mon domaine d'activité, déjà beaucoup de chance que l'entreprise accepte.

 

Je ne pars jamais en vacances et dépense très peu, mais tout l'argent passe en impôts et charges (véhicule, maison).

 

Pour vivre avec très peu, je serais obligé de vendre et acheter une maison à 50 000 euros sans terrain, donc je devrais acheter toute ma nourriture et mon bois...


Modifié par hao-bao, 12 mai 2016 - 14:30 .


#60 Carolala

Carolala
  • Genre: Homme

Posté 12 juillet 2018 - 09:54

Hello,

 

Je vis avec une moyenne de 700 euros par mois depuis 5ans, aides comprises, seule, sans enfants, sans aide de parents ou amis ou amours. Ma consommation la plus handicapante pour vivre bien est la cigarette... Sinon j'ai assez pour me nourrir sainement, etre logee dans des apparts sympathiques (en colloc generalement, dans plusieurs villes comme lyon, chez papa maman, en allemagne, en amerique latine, j'essaye partout...) et economiser tous les mois entre 20 et 100euros pour les imprevus! C'est une histoire d'organisation pour moi.