Aller au contenu


Photo

Poterie ultra low tech


  • Veuillez vous connecter pour répondre
10 réponses à ce sujet

#1 groslard

groslard

Posté 27 mai 2016 - 11:53

Bonjour !

 

Je m'amuse en ce moment avec la terre, sous toutes ses formes, et je trouve ça fabuleux.

Il suffit de creuser à 40 ou 50cm chez moi pour trouver une terre très argileuse, qui se travaille agréablement à la main. J'ai donc commencé à faire quelques essais de bols, tasses, assiettes. J'ai fait des cuissons à feu ouvert, c'est à dire que je fais un feu, pas forcément énorme, et quand il y a des bonnes braises je mets ma poterie (bien sèche pour pas qu'elle fende) dedans, et je remets un peu de bois par dessus pour que d'autres braises se forment encore par-dessus.

Le lendemain, c'est prêt, la terre est cuite, elle est solide et ne craint plus l'eau (j'ai laissé le résultat 48h immergé ça ne bouge pas).

 

Par contre le résultat est poreux. Si je laisse de l'eau dans mon bol, au bout d'une heure environ, un peu d'eau aura traversé !

 

Je me tourne vers vous pour savoir si certains ont déjà fait ou font ce genre de trucs, avec ou sans four, pour savoir un peu ce que vous vous faites de beau et m'enrichir de vos idées. Si vous avez une méthode pour que la poterie ne soit pas poreuse, je suis intéressé aussi, surtout si la méthode est "low tech".

 

Merci d'avance !



#2 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 807 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 27 mai 2016 - 13:36

On parle dans ce cas de glaçure: voir ici les techniques antiques et leurs limites:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Glaçure



#3 groslard

groslard

Posté 27 mai 2016 - 17:15

C'est intéressant, je ne connaissais pas le terme de "glaçure" !

Toutefois sur le net les articles à droite à gauche semblent plutôt parler de techniques modernes, dans des fours haute température, avec utilisation de matériaux industriels. J'ai cherché autour de "glaçure cendre" puisque la cendre semble être utilisée pour cela dans l'Antiquité, mais apparemment aujourd'hui si elle entre dans la composition de la glaçure c'est pas tout seul. A creuser !



#4 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 807 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 27 mai 2016 - 17:47

Une chose est sûre, il faut éviter les glaçures au plomb.

La seconde cuisson de la pièce qui a reçu l'émaillage est  à nouveau une prise de risque… et le four qui est nécessaire consomme beaucoup de bois.

 

Tu peux aussi te rapprocher d'une personne qui a le matériel pour la cuisson dite "raku".



#5 groslard

groslard

Posté 27 mai 2016 - 21:59

J'ai accès à des fours haute température si besoin mais ce n'est pas ce qui m'intéresse



#6 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 807 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 28 mai 2016 - 07:22

La glaçure est comparé souvent à une vitrification, toute la question est de trouver des "fondants" qui permettent une chauffe moins vigoureuse.

Plusieurs millénaires de progrès… et bonne chance si tu espères trouver.



#7 groslard

groslard

Posté 31 aot 2016 - 13:57

Quelques news de mes poteries !
L'étanchéité s'améliore. Je ne sais pas exactement pourquoi :) On dirait que plus on s'en sert, plus cela devient étanche. Je me demande si les pores de la terre ne finissent pas par se bouche, peut-être avec la graisse des mains qui les manipulent ?? En tout cas mon gobelet qui laissait passer l'eau au bout d'une heure ou deux arrive maintenant à la conserver plus de 48h... Bizarre. Je pense aussi à une réaction éventuelle de carbonatation de la poterie à l'air ambiant.
Sinon j'ai trouvé plusieurs procédés sensés améliorer l'étanchéité :
- Application d'un jus de plantes avant cuisson ; c'est une technique rapportée par un ethnologue mais qui ne précise pas la plante utilisée :'(
- Lissage avec le doigt, un galet, ou un objet métallique ; cela fonctionne pas mal en effet, améliore bien l'étanchéité sans la rendre parfaite
- Application de terre sigiliée, c'est à dire d'argile très pure comme couche imperméable ; pas encore testé
 
En tous cas pour mes poteries poreuses j'ai trouvé un super usage : vasque d'hydratation végétale !! Je remplis une petite poterie en forme de bol et je la pose à côté de la plante. L'eau se diffuse à travers l'argile tout doucement, et maintient la terre humide, tout en douceur, et avec beaucoup moins d'eau qu'un arrosage classique.

IMG_20160831_142156-300x225.jpg

IMG_20160831_142314-300x225.jpg
 
Dernière petites news, j'ai fait un cuiseur en terre, que j'aime beaucoup. C'est une sorte de boite de 30cm de côté, avec une bouche en bas pour alimenter en combustible, un trou en haut pour poser la marmite, et une cheminée à l'arrière. On fait un feu dedans, et voilà, une sorte de brasero / rocket stove très efficace et pas cher. Je l'ai fait en terre cru, et la terre a naturellement cuit (dans la moitié supérieure) au cours des premiers usages.

IMG_20160806_081508-225x300.jpg

Modifié par groslard, 31 aot 2016 - 13:58 .

  • Tis, hazy et Panthera Pardhus aiment ceci

#8 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 1 060 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 31 aot 2016 - 14:19

Super sympa cette vaisselle, tu vas concurrencer Guy Degraine ?

 

Sinon, juste une info : les pots en terre bruts restent toujours un peu poreux, et c’est d’ailleurs très utile car ça fait frigo... Au village de ma grand mère au fin fond de l’Espagne, dans les années 70, il n'y avait pas d'électricité et donc pas de frigo.

L'eau était gardée fraiche dans leurs fameux "botijos", sortes de gourdes en terre. La fraicheur se faisait grâce à l'évaporation de l'eau.

 

De même les pots en terre sont recommandés pour la culture des plantes craignant l'excès d'eau (cactus).

 

Voici un botijo pour ceux qui ne connaitraient pas :

 

botijo10.jpg

 

 

On verse l'eau par la grande ouverture et on boit direct par le petit trou, à la régalade, sans toucher avec les lèvres pour passer au voisin.


Modifié par Bill Imbi, 31 aot 2016 - 14:21 .

  • FLOYD et groslard aiment ceci

#9 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 807 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 01 septembre 2016 - 12:37

Je pense aussi à une réaction éventuelle de carbonatation de la poterie à l'air ambiant.

Ne pas oublier que dans ces porosités, les salissures et autres microbes s'accumulent, et mettent en cause l'hygiène.

Carbonatation; un lait de chaux hydraulique pourrait peut être améliorer l'hygiène et l'étanchéité, mais la carbonatation concerne la chaux aérienne, qui n'est pas étanche parfaitement.

 

La question de la glaçure se résout avec des sels minéraux dits "fondants".
On pourrait espérer (conditionnel appuyé) recueillir dans les cendres de certains végétaux poussant dans certains sols, une proportion plus élevée de plomb, d'étain… mais la dose est certainement loin d'être suffisante, et s'il s'agissait de l'oxyde de plomb la solution serait illico un problème.  ;)


  • groslard aime ceci

#10 FP44

FP44
  • Localisation:St genest lerpt (42)

Posté 02 septembre 2016 - 07:05

d'autre se penche aussi sur le sujet des vidéo que je trouve intéressante a toi de voir si sa peut correspondre a ce que tu cherche

 

https://mrmondialisa...our-polyvalent/


  • groslard aime ceci

#11 SYR

SYR

Posté 02 septembre 2016 - 16:12

Une belle vidéo sur des techniques en pleine nature :

 


  • groslard aime ceci