Aller au contenu


Photo

Tout plaquer et partir à l'aventure.


  • Veuillez vous connecter pour répondre
20 réponses à ce sujet

#1 Aritxa

Aritxa

Posté 25 dcembre 2016 - 16:15

Bonjour à tous.


Bon voilà déjà deux ans que je végète dans un trou perdu avec une allocation dérisoire,sans aucun contact ni perspectives. Alors je me suis dit qu'à attendre le miracle et ménager le peu de confort que j'ai je ne risque pas d'avancer dans ma vie.
Voilà cela fait un bail que je pense à tout plaquer, charger le minimum dans ma voiture et partir à l'aventure dans un lieu plus accueillant. Ce qui impliquerait dormir dans la bagnole dans un premier temps et devenir SDF selon la terminologie sociétale.
L'idée est attrayante mais effrayante c'est pourquoi vos conseils seraient les bienvenus.

Merci
 



#2 hazy

hazy

Posté 25 dcembre 2016 - 17:20

excellente idée.

 

Rien à perdre, tout à gagner.

 

J'ai vécu 1 an ou deux dans une 106 avec ma femme et deux huskys, on s'en souvient avec joie !!

 

Et puis, tu peux même laisser quelques ardoises, prendre un chouette camion en location .... 

 

:)



#3 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 808 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 25 dcembre 2016 - 19:30

Un peu du même avis qu'Hazy

 

Si tu estimes que tu es au fond du trou et peut difficilement tomber plus bas alors peut être qu'un changement de vie radical pourra t'emmener vers un avenir plus radieux.

 

En revanche il me semble plutôt intéressant de ne pas partir sans se constituer un petit carnet d'adresses de lieux à aller voir, de personnes à rencontrer...



#4 passagerdusol

passagerdusol

Posté 26 dcembre 2016 - 16:59

Opte plutôt pour un fourgon ou utilitaire type Berlingo ou Expert, moins imposant qu'un fourgon, ça consomme moins, ça passe un peu plus inaperçu, sinon le fourgon ou le camping car pas cher.

 

Sdf comme tu dis c'est coller des gens dans une case, certains le vivent bien d'autres pas du tout, sur le canal de Nantes à Brest j'ai croisé un gars avec un âne et une remorque, croisé aussi une nana à vélo avec son Border Collie qui suivait à côté, j'ai passé deux ou trois jours du côté de Quimper avec un roulottier....... ce qui comptes c'est de faire ce qui nous plait, si on se renferme, si ça va pas c'est que quelque chose cloche dans le quotidien, autant prendre l'air ou la poudre d'escampette

 

Pour le reste tu trouvera du monde sur ta route si tu suis un minimum ton instinct, et j'imagine que tu n'ira pas tant que ça vers la ville mais plus vers la campagne, la mer ou la montagne, il reste le Wwoofing qui peut permettre de se créer un carnet de contact rapidement, tout dépend de ce qui te branche, vers quoi tu tends à aller, ce à quoi tu aspires, fais quelques recherches sur le net, remplis ton carnet d'adresses, et tente le coup ça coûte rien, bonne route!



#5 Aritxa

Aritxa

Posté 27 dcembre 2016 - 20:29

Merci d'avoir pris du temps pour me répondre, ça réconforte...

 

Hazy c'est sûr qu'avec une femme qui partage ton trip ça devait être une belle aventure malgré les galères. Figures toi que j'avais pensé à m'acheter un petit chien pour me donner la motivation. J'ai vaguement regardé mais c'est pas donné les prix.

 

+1 pour le carnet d'adresses, j'y avais vaguement pensé, notamment le domiciliation...j'avais regardé pour des associations alternatives. Quelles seraient les autres pistes ? Au niveau véhicule, le problème c'est que je ne veux pas lâcher ma bonne vieille voiture, une relique de 35 ans que j'entretiens moi même. Elle m'a déjà tiré de pas mal de galères. Je suis sûr qu'elle m'emmènera où je veux, encore faut que je me décide. Ce ne sont que des idées : Une mini caravane sans carte grise et puis trouver un terrain à louer ou contre travail et se poser là en attendant mieux, c'est possible?  Mon trip tant qu'à être quelque part, vers Bayonne dans les terres.

 

trx, malheureusement on peut tomber plus bas, c'est dur à savoir. J'ai il y a longtemps vaguement vivoté dans la rue, quelques nuits. Et je garde par exemple le souvenir de la péniche de l'armée du salut sur le quai de la gare d'Austerlitz avec toute une bande de clochards digne d'un film noir et blanc. Velouté de poireaux avec une consistance de glaire et bol de lentilles aux cailloux. La troisième nuit je me suis évadé en escaladant un grillage de deux mètres car la nuit on nous enfermait dans cette cage. Ce que je veux dire c'est que je veux m'éviter au maximum la promiscuité.

 

passagerdusol les personnes que tu as rencontrées il y a là une sorte de poésie dans la vie qu'ils se sont choisis mais c'est trop extrême pour moi. Merci, je vais explorer la piste Wwoofing.

 

Si je suis ici c'est pour m'aider à réfléchir hors de mes schémas. C'est sûr le partage c'est primordial et dans l'isolement total où je suis, choisi puis subi, j'ai un peu perdu mes repères. Je ne suis pas un type si génial et personne ne m'attend, ça ressemble à une chanson.

 

Bon au départ mon post de départ est une impulsion. On se sent coincé, frustré, on se caille 9 mois sur 12. On veut couper les ponts, on se dit ça ne peut plus durer. Mais la balle est dans mon camp et faut que je murisse ça.

 

Merci à tous en espérons que j'alimenterai ce post avec des évolutions concrètes.



#6 hazy

hazy

Posté 27 dcembre 2016 - 20:44

Je pense qu'on est nombreux à avoir ressenti tout ou parti de ce propos.

 

Je crois que je ne suis pas un type si génial non plus, WTF :grosyeux:

 

Eviter l'isolement peut être important à certains moments, et plus on attend face à ce constat plus c'est dur d'en sortir.

 

+1 pour la voiture que tu peux réparer toi même, c'est un formidable atout !! la petit caravane me semble une excellente idée aussi !!



#7 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 1 139 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 27 dcembre 2016 - 20:48

j'avais pensé à m'acheter un petit chien pour me donner la motivation. J'ai vaguement regardé mais c'est pas donné les prix.


passagerdusol les personnes que tu as rencontrées il y a là une sorte de poésie dans la vie qu'ils se sont choisis mais c'est trop extrême pour moi. Merci, je vais explorer la piste Wwoofing.

 

Pour le chien tu peux économiser le prix d'achat en passant par le bon coin. Les bâtards de la gente canine non LOF sans pedigree sont donnés au sens propre. Mais un chien ça reste cher à entretenir : bouffe, véto...

C'est sur que c'est un chouette compagnon, utile en plus (ça grogne quand ça sent le roussi, ça tient chaud...) mais faut aussi le cadrer, veiller à ce qu'il s'adapte et soit bien dans cette vie de voyage, ne devienne pas agressif, ou déprimé, bref, faut bien tout peser. Et si tu veux faire du woofing, tu risque de tomber sur des cas où le chien ne sera pas possible (présence d'autres animaux, pas de place etc.).

Sinon, à défaut de caravane, déjà une remorque ça pourrait être utile (plus facile à manier et moins cher).


Modifié par Bill Imbi, 27 dcembre 2016 - 20:48 .


#8 Gaueca

Gaueca
  • Genre: Femme
  • Localisation:64 - Pays Basque

Posté 29 dcembre 2016 - 08:46

Des trous perdus au Pays Basque = autant d'opportunités de dealer avec un agriculteur ou éleveur histoire de se poser chez lui contre entretien de son cayolar/sa borde.

J'ai des potes qui ont fait ça et tout le monde était content; ils aidaient pour le piment le moment venu, aussi.



#9 gunday

gunday

Posté 02 janvier 2017 - 09:56

J'arrive un peu tard.
Déjà bonne année, après quelques pistes :
 

Figures toi que j'avais pensé à m'acheter un petit chien pour me donner la motivation. J'ai vaguement regardé mais c'est pas donné les prix.

A la spa, l'adoption est entre 100 et 150€.
Sinon, il y a les dons entre particuliers, mais plus aléatoire. (dés fois on te cache des infos, ceci dit, à la spa c'est également possible)
 

puis trouver un terrain à louer ou contre travail et se poser là en attendant mieux, c'est possible?

Oui, typiquement, j'en propose un sur un site d'échange de jardin.
Sauf qu'il n'est pas viabilisé (pas d'eau, pas d'électricité), donc personne n'en veux. (ma seule exigence : entretenir le terrain)
Donc un terrain brut est à mon sens aisément trouvable, mais un terrain avec les réseaux, ce sera plus compliqué.
 

Mais un chien ça reste cher à entretenir : bouffe, véto...

Vu que je viens de rentrer près de 100€ de croquettes (y en a entre 3 et 6 mois pour 2 monstres de 20kg), je confirme qu'il y a un coût.
Compter aussi les vermifuges régulièrement.
 

mais faut aussi le cadrer, veiller à ce qu'il s'adapte et soit bien dans cette vie de voyage, ne devienne pas agressif, ou déprimé, bref, faut bien tout peser.

Je le confirme également, le 2ème pépère de la spa est difficile.
Il a été peu éduqué dans son enfance, et donc rattraper le dressage est compliqué.
Le 1er commence enfin à se poser et à être plus à l'écoute (bon, il n'aura mis que 5 ans...)

Modifié par gunday, 02 janvier 2017 - 09:57 .


#10 Gaueca

Gaueca
  • Genre: Femme
  • Localisation:64 - Pays Basque

Posté 02 janvier 2017 - 10:50

A noter que le prix d'achat d'un chien en SPA couvre aussi castration/stérilisation, vaccins, et puce. Hors SPA, si on veut ça (et par exemple si tu veux passer en Espagne il te faut le carnet de vaccination à jour, que l'animal soit identifié, donc c'est pas optionnel), c'est chez un véto : 90 euros pour une castration, plus de 120 euros pour une stérilisation, les vaccins = très cher, la puce = entre 70 et 90 euros.

Donc tu t'y retrouves vraiment avec la SPA (ou une asso indépendante, dans le 64 tu as Les Anges de l'Espoir par exemple).

 

Le particulier qui donne son chien castré-identifié-vacciné, ça arrive aussi mais ce n'est pas systématique.

 

Pour la bouffe, c'est une dépense mais qui peut être réduite si tu lui donnes des restes de table (s'intéresser au BARF), que chez le boucher tu récupères os et "bas-morceaux", et que tu ne le nourris pas en achetant ce qui a l'air bon (oublier l'aspect marketing et s'intéresser à la composition et au prix/kilo).

 

Bien d'accord avec gunday concernant le terrain "brut"...



#11 hazy

hazy

Posté 02 janvier 2017 - 13:54

pour le chien, si tu prends un ratier, un peu batard, c'est increvable et ça mange rien.

 

Pense aussi qu'un chien peut devenir une contrainte : quand tu dois le surveiller car il bouffe tout ce qui courre. :(

 

un petit chien ( moins de 5 kilos ) n'a aucun de ces inconvénients.


  • Gallizour aime ceci

#12 gunday

gunday

Posté 03 janvier 2017 - 09:07

Pense aussi qu'un chien peut devenir une contrainte : quand tu dois le surveiller car il bouffe tout ce qui courre. :-(

C'est là que joue l'éducation.
Mes toutous savent que le cochon d'inde n'est pas un jouet ni un casse croute (d'ailleurs le berger le protège).
Et la même leçon commence à rentrer pour les hérissons.
Faut juste expliquer longtemps et systématiquement! (en gros éduquer ! ;) )

#13 Farnaum

Farnaum
  • Genre: Homme
  • Localisation:Basse Normandie

Posté 03 janvier 2017 - 09:24

Pour ma part je suis parti en wwoofing 4 mois en Asie :  3 mois en Corée du Sud et 1 mois au Japon l'année dernière. 

C'est vraiment une expérience très enrichissante, en Corée, les gens nous faisaient découvrir leur région, au bout d'une semaine, tu fais partie de la famille. C'est aussi un réseau qui existe dans beaucoup de pays. Après il y a d'autres réseaux qui ne s'occupent pas exclusivement d'agriculture biologique comme work away ...

 

Si tu te dirige vers cette voie, je pense qu'il vaut mieux attendre pour le chien car les hôtes t'acceptent ou non sans avant beaucoup de contact avec toi et certains pourraient te refuser à cause de ça. Il ne faut pas oublier aussi que les animaux de compagnie, en particulier les chiens n'ont pas du tout la même place "sociale" dans tous les pays.

 

Pour résumer, le wwoofing c'est vraiment super ^^ et pas contraignant



#14 Jeanlarue

Jeanlarue

Posté 04 janvier 2017 - 12:21

Salut , 

 

d'un certain point de vue tu as de la chance , tu n'as personne à charge donc c'est TOI qui décide.

 

Au pire tu n'as rien à perdre , 

 

Bon courage ou plutôt bon amusement.



#15 Ricodusud

Ricodusud
  • Genre: Homme
  • Localisation:Vesoul
  • Intérêts:En recherche de partenaires pour future installation, France, Grèce, Portugal ?

    Là vers Vesoul, après le Portugal.
    Permaculture, autoconstruction, énergies renouvelables, techniques, internet, échanges, sociologie, Art Martiaux

Posté 04 janvier 2017 - 19:19

Salut à tous bonne année

 

Je ne viens pas souvent mais je suis content de participer à cette discussion

 

Sur ton projet aucun soucis vas-y ! tu n'es pas bien à un endroit change !

 

Je ne dis pas ça sur un coup de clavier, c'est ce que je fais actuellement.

 

Moi non plus je végétais, je m'ennuyais, glandais... même plus d'inspiration donc je suis parti... et c'est mieux

 

J'ai eu l'occasion de dormir dans la voiture, aucun problème de ce coté là, par contre super coup de chapeau à Hazy, j'ai une corsa et je mesure 1m78 des fois je me coince, j'imagine même pas avec une 106 ! Donc vive oui le petit utilitaire, je posterai en ce sens car j'en cherche un et j'ai besoin de conseils car je suis une bille en mécanique.

 

Ou attend le printemps, tu aura moins froid, ou couvres toi, en voiture ça caille vite et impossible à isoler ou chauffer, sans le moteur hein ! A la belle saison hop une tente et dehors.

 

Le chien pour moi c'est à la fois sympa et contraignant, tu peux faire des connaissances par le chien, tu peux en faire tout seul aussi, mais c'est aussi cool d'avoir un pépère ou une mémère comme compagnie, mdr Gunday pour le cochon d'inde et tes loulous. Au fait il est ou ton terrain ?

 

Quand je me balade je me mets en mode hyper-communiquant, il faut brancher les gens, pas forcement par intérêt mais plutôt par curiosité et quel plaisir de discuter avec une personne du coin pour trouver des bons plans, ou tout simplement discuter avec un humain.

 

Alors tu peux avoir une liste d'amis aussi, les tiens, des gens du forum ? Après ne sois pas timide, je n'ai eu aucun problème à faire des connaissances partout et même des amis.

 

Excellent le woofing, d'ailleurs je pars lundi pour quelques mois, je te conseille de jeter un œil sur helpx ça coute 20€ mais ça vaux le coup pour moi

 

Donne des news

 

A plus



#16 gunday

gunday

Posté 05 janvier 2017 - 10:35

mdr Gunday pour le cochon d'inde et tes loulous. Au fait il est ou ton terrain ?

C'est marrant maintenant, mais durant l'éducation c'est compliqué. (et le nombre de fois, où ça part en bagarre, c'est hallucinant).

Sinon le terrain, seine et marne sud-Est. J'en avais déjà parlé ici (entre autre), et il est sur Pretersonjardin.com

#17 Aritxa

Aritxa

Posté 05 janvier 2017 - 21:40

Salut à tous.

Merci pour vos messages. J' avoue que je ne sais plus trop où j'en suis de ma motivation. Je sais me contenter de peu et j’ai déjà un peu connu la route et la galère et c’est tout sauf la liberté. De toute façon ça urge et il va falloir que je me décide dans pas tard. Ces derniers temps j'ai un peu exploré la piste d'une location pour une piaule et même cherché du travail. Sans rentrer dans les détails je dois quand même préciser que j'ai soixante ans et que je dois tenir compte de ce paramètre, respecter ce qui reste du bonhomme et ne pas faire n'importe quoi. De toute façon à cette heure même dans le sud il ne fait pas trop chaud.

Et la retraite est loin d’être dans mon actualité, adieu rêves de soleil en Andalousie. Au rythme où ça va je me demande même si j’y aurais droit un jour. Et dire que les types parlent de soixante-cinq et plus encore...ils n’ont plus de limites...ils prétextent que l’espérance de vie augmente.  Comme aux U.S.A par exemple où justement l’espérance de vie vient de baisser (malebouffe, pollution, gaz de schiste, précarité, etc... ) une première depuis vingt ans qu’ils disent... I love this brave new world !

Au vu des contraintes j’oublie pour le chien. Le woofing a l’air tentant, j’ai été me promener sur helpx, mais ma mentalité de punk pourrait elle s’accommoder d’être dépendant d’un patron même si alternatif ? Bon je ne ferme pas cette porte et je garde la possibilité mais plutôt à l’étranger. Bien entendu, les retours d’expériences sont les bienvenus.

Pour conclure quand je vois comment je me débat avec mes contradictions je dis respect à tous ceux qui ont eu le courage de franchir le pas et dormir dans leur voiture.

Que dire de plus sinon merci à tous.



 


  • trx et hazy aiment ceci

#18 Gaueca

Gaueca
  • Genre: Femme
  • Localisation:64 - Pays Basque

Posté 06 janvier 2017 - 08:07

Je vis au Pays Basque aussi et je confirme : ça caille.

Penses-tu que tu saurais te débrouiller d'un accord avec un agriculteur du coin pour un contrat "tacite" comme je l'évoquais : il te laisse occuper son cayolar/sa borde (y en a plein d'inoccupés, certains sont raccordés aux réseaux, d'autres pas) et en échange tu fais de l'entretien du bâtiment, tu aides aux récoltes, bref t'es là quoi.

Tu peux argumenter que ça sécurise le lieu (ça évite que d'autres s'installent, que des dégradations soient faites, ce qui peut arriver), que ça l'entretient, tu peux proposer de repeindre les volets, remettre propre le jardin, etc etc etc.

De toutes façons beaucoup d'agris savent à peine ce qu'ils possèdent tellement ils ont de terrain (les subventions...).

 

Tu peux aussi t'installer sans demander, après avoir observé si les lieux sont "abandonnés". S'ils le sont tu ne fais pas grand mal et tu te mets à l'abri.

 

Si la location fait partie de tes intérêts, regarde plutôt la location de chambre chez l'habitant, quitte même à chercher quelqu'un qui aurait besoin de services et  qui te laisserait une piaule en échange ? une amatxi serait peut-être ok pour te laisser l'opportunité, d'autant que beaucoup de vieux sont isolés malgré leurs aides à domicile et les voisins.

En tout cas chambre chez l'habitant = pas cher, appartement = cher. Laisser des annonces dans les supermarchés, proposer ses services de "gardiennage", de "factotum" contre résidence.

 

Pis y a aussi la solution de se construire un truc dans la forêt.



#19 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 1 139 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 06 janvier 2017 - 09:23

Pis y a aussi la solution de se construire un truc dans la forêt.

Je n'arrive plus à retrouver une vidéo YouTube qui montrait un mec dans le sud qui s'était fait une sorte de cabane super bien aménagée en plein milieu d'une nature sauvage, en haut d'un monticule. Il vivait de rien, c'est à dire de ce qu'il trouvait, et entre autre de truffes. Quand il en trouvait une, il en parlait à un pote qui apportait les oeufs et le pain et ils se faisait une brouillade...

Il ne montrait que les bons côtés certes, et il  devait aussi passer par de sales moments, mais il n'avait pas l'air à l'agonie non plus.

Je dis pas que c'est facile, et dans la durée, avec l'âge, ça devient surement impossible à tenir, mais pour un temps pourquoi pas...

Il faut juste trouver un coin paumé, mais pas trop pour pouvoir se faire quelques amis par le biais de menus services.

Si c'est dans le sud, avec des hivers pas trop rudes, et qu'on part pas de rien, c'est à dire qu'on commence avec un peu de matos pour démarrer le lieux de vie, ça peut s'envisager.

En fait je pense qu'il faut faire à peu près la même démarche que quand j'ai plaqué ma vie d'ingénieure stressée à Paris pour me la couler douce en Guadeloupe...

Je suis partie à l'aventure mais pas sans rien : j'avais fait un premier repérage, trouvé un premier point de chute, provisoire, mais qui me permettrait de démarrer à peu près en sécurité, et de la aller plus loin dans l'aventure.

Un peu comme la grande aventure des voyages dans l'espace : on va se mettre en orbite de la lune, et de la on bondit vers mars, etc.



#20 passagerdusol

passagerdusol

Posté 07 janvier 2017 - 21:33


En fait je pense qu'il faut faire à peu près la même démarche que quand j'ai plaqué ma vie d'ingénieure stressée à Paris pour me la couler douce en Guadeloupe...

Je suis partie à l'aventure mais pas sans rien : j'avais fait un premier repérage, trouvé un premier point de chute, provisoire, mais qui me permettrait de démarrer à peu près en sécurité, et de la aller plus loin dans l'aventure.

Un peu comme la grande aventure des voyages dans l'espace : on va se mettre en orbite de la lune, et de la on bondit vers mars, etc.

 

Y'a du vrai, en mettant un peu de côté les îles Canaries sont pas si loin que ça, un ami m'en parlait y'a de ça un bout de temps et ça avait l'air plutôt sympa, mais jem e souviens plus quelle île est restée un peu à l'écart du "destroy & aménagement côtier pour riches"

 

Avec un peu plus de sous, direction Guadeloupe, Martinique, îles Marquises, Madagascar ou si on a un bon niveau en anglais, la Dominique (attention pas l'ile Dominique), les Seychelles.......Un bon paquet de cinquantenaires rencontrés dans des hameaux m'ont dit qu'il y étaient allé et qu'ils partiront faire leur fin de vie là bas sans plus se soucier de rien..............