Aller au contenu


Photo

Livres divers


  • Veuillez vous connecter pour répondre
111 réponses à ce sujet

#101 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 711 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 18 janvier 2019 - 23:23

On commence à parler de lui un peu à droite à gauche.

Juan Branco est un avocat, universitaire, militant politique et journaliste franco-espagnol, collaborateur régulier du Monde Diplomatique.
Il est le conseiller juridique de WikiLeaks et de Julian Assange en France et a été l'avocat de Jean-Luc Mélenchon.
C'est un livre qui n'existe qu'en pdf (112 pages) qui touche à l'actualité immédiate (Macron, la pseudo-démocratie...).
ça s"appelle "Crépuscule": http://www.gillescle...repuscule-3.pdf
 
(On trouve aussi quelques vidéos & interviews de l'auteur sur la toile.


#102 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 086 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 19 janvier 2019 - 09:43

Extrait de l intro de Crepuscule :

 

Un Français sur deux souhaite la démission de Macron. Il faut mesurer la force de ce chiffre : il ne s’agit pas de dire que le Président de la République déplairait à un Français sur deux. Mais qu’un Français sur deux, dont une immense majorité croit et adhère au système politique existant, à peine un an après une élection présidentielle, considère que son résultat devrait être invalidé par le départ de celui qui théoriquement devait les diriger pendant cinq ans.

Il n’est pas difficile d’en déduire qu’une très ample majorité l’approuverait, si cette chute ou destitution intervenait.

Comment l’expliquer, alors que formellement, cet être semble avoir respecté l’ensemble des conditions qui font qu’une élection puisse apparaître démocratique ?

Tout simplement, en montrant que cet être n’a respecté que formellement notre système démocratique, et l’a au contraire effondré. Et que l’illégitimité ressentie par une majorité de nos concitoyens correspond à une réalité.

Cela, nos journalistes et commentateurs, partis politiques, se refuseront toujours à le dire et à le croire, à l’enquêter. Cela est naturel, car, nous allons le montrer, ils ont été complices et principaux vecteurs du viol démocratique qui est intervenu, jeu d’apparences où l’on a présenté un être au peuple pour en masquer la réalité.

Les mots sont durs. Et pourtant, vous allez le découvrir : ils sont justifiés. Celui que nous nous apprêtons à abattre symboliquement a pris le pouvoir, littéralement, aux dépens des principes démocratiques et républicains auxquels nous adhérons, et par lesquels nous demandons son départ ou sa destitution.

Il n’y a nulle sédition dans l’appel au départ d’Emmanuel Macron, car c’est lui, et les intérêts qui l’ont formé, qui pour prendre le pouvoir se sont comportés en séditieux. Mesurons l’importance de ces mots, qui nous départissent d’un quelconque désaccord politique : c’est le sens même de notre confrontation à cet être, l’idée même que nous appartiendrions à un même ensemble, qui s’en trouve affectée.

Nous sommes en situation d’exceptionnalité.



#103 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 086 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 01 fvrier 2019 - 10:14

Le président des ultra-riches
Chronique du mépris de classe dans la politique d'Emmanuel Macron Michel PINÇON, Monique PINÇON-CHARLOT

« Macron, c’est moi en mieux », confiait Nicolas Sarkozy en juin 2017. En pire, rectifient Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot. Huit ans après Le Président des riches, les sociologues de la grande bourgeoisie poursuivent leur travail d’enquête sur la dérive oligarchique du pouvoir en France.
Au-delà du mépris social évident dont témoignent les petites phrases du président sur « ceux qui ne sont rien », les auteurs documentent la réalité d’un projet politique profondément inégalitaire. Loin d’avoir été un candidat hors système, Emmanuel Macron est un enfant du sérail, adoubé par les puissants, financé par de généreux donateurs, conseillé par des économistes libéraux. Depuis son arrivée au palais, ce président mal élu a multiplié les cadeaux aux plus riches : suppression de l’ISF, flat tax sur les revenus du capital, suppression de l’exit tax, pérennisation du crédit d’impôt pour les entreprises… Autant de mesures en faveur des privilégiés qui coûtent un « pognon de dingue » alors même que les classes populaires paient la facture sur fond de privatisation plus ou moins rampante des services publics et de faux-semblant en matière de politique écologique.
Mettant en série les faits, arpentant les lieux du pouvoir, brossant le portrait de l’entourage, ce livre fait la chronique édifiante d’une guerre de classe menée depuis le cœur de ce qui s’apparente de plus en plus à une monarchie présidentielle.

 

https://editionslade...2355221286.html



#104 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 086 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 01 fvrier 2019 - 11:58

Sagesse
 

Comment se comporter dans une civilisation qui menace de s’effondrer ? En lisant les Romains dont la philosophie s’appuie sur des exemples à suivre et non sur des théories fumeuses.
Sagesse est un genre de péplum philosophique dans lequel on assiste à la mort de Pline l’Ancien et à des combats de gladiatrices, à des suicides grandioses et à des banquets de philosophes ridicules, à des amitiés sublimes et à  des assassinats qui changent le cours de l’histoire. On y croise des personnages hauts en couleur : Mucius Scaevola et son charbon ardent, Regulus et ses paupières cousues, Cincinnatus et sa charrue, Lucrèce et son poignard. Mais aussi Sénèque et Cicéron, Épictète et Marc Aurèle.
Ce livre répond à des questions très concrètes : quel usage faire de son temps ? Comment être ferme dans la douleur ? Est-il possible de bien vieillir ? De quelle façon apprivoiser la mort ? Doit-on faire des enfants ? Qu’est-ce que tenir parole ? Qu’est-ce qu’aimer d’amour ou d’amitié ? Peut-on posséder sans être possédé ? Faut-il s’occuper de politique ? Que nous apprend la nature ? À quoi ressemble une morale de l’honneur ?
Dans l’attente de la catastrophe, on peut toujours vivre en Romain : c’est-à-dire droit et debout.

Michel Onfray a publié plus d’une centaine de livres et est traduit dans 25 pays. Il est le fondateur en 2002 de l’Université populaire de Caen et a lancé en 2016 sa webtv : michelonfray.com
Sagesse est le troisième volet de la Brève encyclopédie du monde, après Cosmos et Décadence.

 

https://www.albin-mi...e-9782226440624



#105 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 619 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 01 fvrier 2019 - 13:46

Voilà aussi pourquoi il faut poursuivre l'enseignement du latin, des civilisations romaine, grecque… et bien entendu de la philosophie pour les classes terminales du lycée.

Je suis persuadé que l'étendre aux classes de seconde et de première seraient absolument nécessaire.

 

Là où je passe mes fins de semaine, un café-philo dynamique permet de fructueux échanges; "faut-il mentir aux enfants" fut l'un de thèmes débattus.



#106 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 711 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 01 fvrier 2019 - 14:13

; "faut-il mentir aux enfants" fut l'un de thèmes débattus.


  • FLOYD aime ceci

#107 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 086 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 04 fvrier 2019 - 08:33

pas un livre mais lecture vivement conseillée pour les aspirants à l'autonomie :

 

https://fr.calameo.c...720037ee?page=3

 

Éditorial
Conseils, fiches pratiques et retour d’expériences pour devenir autonome en électricité, grâce au solaire et à l’éolien, et en construction , grâce à la nature ou à la récup’…

Modifié par DzC, 04 fvrier 2019 - 08:34 .


#108 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 086 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 09 mars 2019 - 13:16

Contre Macron
Juan Branco

Le Macronisme est une nouvelle variante du fascisme, et il nous faudra avoir la plus grande attention à la façon de débrancher ces êtres de nos institutions au moment du changement démocratique nécessaire et qu’ils chercheront compulsivement à éviter. Telle est la thèse de Juan Branco, jeune normalien et docteur en droit, conseiller juridique de Julian Assange et de Wikileaks, spécialisé dans les violences politiques et violences de masse. Ce texte montre comment, dès les premiers jours de son mandat, se dessinait chez Emmanuel Macron une pratique du pouvoir dangereuse pour la démocratie, ancrée dans une histoire politique éloignée des préceptes auxquels sa rhétorique donnait l’impression d’adhérer.

 

https://www.editions.../contre-macron/

http://branco.blog.l...re-Macron-1.pdf

 

 

 

« Gilets jaunes » : hypothèses sur un mouvement
AOC Cahier #1 COLLECTIF

 

Dès le début de ce mouvement social et politique inédit, AOC a demandé à des chercheurs, des intellectuels, des artistes d’éclairer l’événement à la lumière de ce qu’ils savaient déjà, au regard de leurs travaux antérieurs.
En complément des indispensables reportages de la presse classique, qui donnent à voir sur le moment ce qui se passe, AOC fait depuis son lancement le pari d’un journalisme en profondeur, celui de longs textes d’analyse et d’opinion produits le plus souvent par des non-journalistes.
Une approche qui a souvent et humblement recours aux hypothèses pour tenter de mieux comprendre et non pas seulement décrire l’actualité.
« Gilets jaunes : hypothèses sur un mouvement » réunit, par ordre chronologique, vingt-quatre textes de sociologues, géographes, historiens, philosophes, politistes, juristes, économistes et écrivains.

 

https://editionslade...2348043703.html

https://fr.calameo.c...022efd12db0b7ff


Modifié par DzC, 09 mars 2019 - 13:16 .


#109 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 086 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 12 mars 2019 - 13:10

L'homme empoisonné - cures végétales pour libérer le corps et l'esprit
Kieffer Daniel

Daniel Kieffer réconcilie la tradition et les dernières avancées scientifiques pour dénoncer nos habitudes alimentaires, nos carences de comportement induites par la vie citadine, et nous propose des solutions alternatives. Grâce aux cures de désintoxication détaillées dans cet ouvrage, chacun pourra retrouver l'équilibre global du corps et de l'esprit. Il s'agit là d'une édition revue et corrigée par l'auteur, succès de librairie depuis de nombreuses années. Daniel Kieffer est le fondateur du Collège Européen de Naturopathie Traditionnelle Holistique (CENATHO) qui forme des praticiens de santé naturopathes, sophrologues, etc. Il anime depuis 1976 des conférences, ateliers et stages afin de populariser le plus largement possible l'enseignement de santé naturelle et holistique auquel il a consacré sa vie.

 

https://www.editions...t-l-esprit.html

 

 

L’Âge de la colère – Une histoire du présent

Pankaj Mishra

 

L’âge de la colère, c’est une guerre civile mondiale caractérisée par deux traits majeurs : l’individualisme et le mimétisme appropriatif. Brexit, élection de Donald Trump, nationalisme hindou de Narendra Modi, terrorisme islamiste, extrême droite omniprésente en Europe… les exemples ne manquent pas.

Pour Pankaj Mishra, ces bouleversements ne sont pas le résultat de situations propres à chaque pays, encore moins d’un choc des civilisations. Il s’agit au contraire d’un mécanisme inhérent au modèle politique occidental accouché des Lumières – démocratie libérale et économie de marché – qui, depuis la chute du mur de Berlin, s’applique de manière brutale à des milliards d’individus.

Depuis l’Europe du XVIIIe siècle, Pankaj Mishra explore la situation émotionnelle qui, de Rousseau et Tocqueville à nos jours, a fait émerger les mouvements de colère. Il montre comment les romantiques allemands et les anarchistes russes, détracteurs d’une société inégalitaire née de l’idéal libéral, ont influencé des leaders nationalistes du XXe siècle en Inde, en Turquie, en Iran ou en Chine. Mais les individus révoltés du XXIe se comptent par millions – un phénomène amplifié par les réseaux sociaux, les crises migratoires et une instabilité économique globale.
Avec une écriture enlevée et des portraits saisissants – on notera la plongée dans l’Inde de Narendra Modi – L’Âge de la colère propose une analyse inattendue et décentrée de notre présent troublé.

Modifié par DzC, 12 mars 2019 - 13:10 .


#110 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 086 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 12 mars 2019 - 18:14

Contre Macron
Juan Branco

Le Macronisme est une nouvelle variante du fascisme, et il nous faudra avoir la plus grande attention à la façon de débrancher ces êtres de nos institutions au moment du changement démocratique nécessaire et qu’ils chercheront compulsivement à éviter. Telle est la thèse de Juan Branco, jeune normalien et docteur en droit, conseiller juridique de Julian Assange et de Wikileaks, spécialisé dans les violences politiques et violences de masse. Ce texte montre comment, dès les premiers jours de son mandat, se dessinait chez Emmanuel Macron une pratique du pouvoir dangereuse pour la démocratie, ancrée dans une histoire politique éloignée des préceptes auxquels sa rhétorique donnait l’impression d’adhérer.

 

https://www.editions.../contre-macron/

http://branco.blog.l...re-Macron-1.pdf

 



#111 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 086 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté aujourd'hui à 07:39

L'imposture néolibérale
Marché, liberté et justice sociale

J.-Claude St-Onge

 

Le néolibéralisme tente de se faire passer pour ce qu’il n’est pas, à savoir le champion des libertés, de la prospérité et du mieux-être, alors que la vision du monde qu’il propose est la subordination de la réalité aux forces du marché et à la loi du plus fort. L’imposture néolibérale démonte un à un les dogmes de cette doctrine. Liberté? Imposture! À moins qu’on ne la résume à la propriété et à l’accumulation des richesses, apanage d’une minorité toujours plus puissante. Nouveauté ? Imposture ! Loin d’être révolutionnaire, le néolibéralisme représente plutôt une nouvelle synthèse des vieilles conceptions du libéralisme.

 

https://ecosociete.o...ure-neoliberale

 

 

La Tragédie de la croissance
Sortir de l'impasse

 
Pourquoi le développement demeure-t-il au centre de débats passionnés ? Cette quatrième édition d'un long-seller traduit en plusieurs langues souligne les contradictions nées des "exigences de la croissance" et de l'urgence à sauvegarder la planète.
 
 
Democratie? Idees Reçues et Propositions

Mouvement Utopia

 

L’objet de ce livre est d’analyser l’état actuel de notre démocratie en France et de proposer des solutions pour construire un nouvel âge démocratique.

Jamais la crise démocratique n’a été plus forte qu’en ce début de XXIe siècle. Avec les questions sociales et écologiques, elle menace notre capacité de vivre ensemble et fracture nos sociétés. Pour beaucoup le vote n’est plus reconnu comme un moyen d’expression de la vie politique. Au mieux, c’est un moyen pour nous préserver du pire. L’abstention dépasse souvent les 50%, mettant en cause la légitimité des élus.

Il en va de nos institutions, dont un grand nombre sont aujourd’hui obsolètes et impuissantes devant le néolibéralisme et la montée des pouvoirs oligarchiques, mais pas uniquement. Contrer la toute puissance des pouvoirs économiques, soutenir l’indépendance, la pluralité et la transparence des médias, la formation à la citoyenneté, la séparation des pouvoirs, l’existence de contre pouvoirs, le rôle des corps intermédiaires et des organismes de contrôle, sont également au cœur d’un vrai projet de démocratie réelle.

A la fois outil et objectif, la démocratie est au centre des mouvements d’émancipation individuelle et collective des citoyens. Cet ouvrage propose de passer d’une compétition pour conquérir et confisquer le pouvoir à une coopération pour le bien commun pour construire c les prémices de ce nouvel âge démocratique.

 

http://www.editions-...t-propositions/


Modifié par DzC, aujourd'hui à 07:45 .


#112 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 086 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté aujourd'hui à 08:54

Récidive - 1938

" Populisme ", " néolibéralisme ", " nationalisme " : les mots se bousculent et pourtant l'insatisfaction demeure. Pour décrire ce qui nous arrive, nous ne manquons pas de savoirs. La crise de la démocratie fait l'objet de diagnostics récurrents. Mais c'est la stupeur qui domine, comme si la nouveauté du présent contribuait encore à accroître l'inquiétude. Et si cette nouveauté tant de fois mise en avant était un obstacle à la compréhension ? Ce livre décrit la rencontre entre un philosophe inquiet du présent politique et l'année 1938.
Tombé presque par hasard sur la presse française de 1938, l'auteur est allé de surprise en surprise. Au-delà de ce qui est bien connu (les accords de Munich et la supposée " faiblesse des démocraties "), il a découvert des faits, mais aussi une langue, une logique et des obsessions étrangement parallèles à ce que nous vivons. L'abandon de la politique de Front populaire, une demande insatiable d'autorité, les appels de plus en plus incantatoires à la démocratie contre la montée des nationalismes, une immense fatigue à l'égard du droit et de la justice : l'auteur a vu dans ce passé une image de notre présent.
Ce livre ne raconte pas l'histoire de l'avant-guerre, il n'entonne pas non plus le couplet attendu du " retour des années 30 ". Il fait le récit d'un trouble : pourquoi 1938 nous éclaire-t-il tant sur 2018 ? Non sur les événements, bien sûr, mais sur une manière de les interpréter systématiquement dans le sens du pire. " Récidive ", c'est le nom d'une errance dans un passé que l'auteur croyait clôt.
C'est aussi le risque d'une nouvelle défaite.

 

https://www.decitre....505.html#resume

https://www.francein...en-22-mars-2019


  • FLOYD aime ceci