Aller au contenu


Photo

Kiosque octogonal - Bois - fondations - structure - Charpente

charpente bois kiosque octogonal pneus

  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 Denis46

Denis46

Posté 09 avril 2017 - 20:33

Bonjour,

 

Je me lance dans la construction d'un kiosque octogonal de 20 m2 et 5 m de diamètre et aimerais avoir des avis sur les solutions que j'envisage.

 

Voici 4 liens vers 4 images de la construction :

 

Structure de base

 

Structure supérieure

 

Charpente

 

Renforts ?

 

Le sol est argilo-calcaire, sujet aux gonflements et rétractations.

 

Je pense poser le kiosque sur des pneus remplis de gravier ancrés dans le sol selon la méthode décrite ici .

 

Dans le principe, la structure serait assez rigide et non liaisonnée aux pneus : si le sol bouge, les poteaux glisseront un peu sur les plots et éventuellement s'en décolleront. Il sera alors possible à l'aide d'un crick de voiture, d'un niveau et de cales, de régler à nouveau les supports.

 

J'aimerais ne pas avoir à bétonner. Les pneus ne sont pas un idéal non-plus, mais je n'ai pas trouver mieux comme système de fondations légères et bon marché.

 

Les 8 poteaux de section 170/170 mm environ sont reliés à la base entre eux par une "croix " de forme "suisse" = 4 solives de section 200/35 mm. La rigidité de l'ensemble est assurée par une ceinture de même section, avec des décalage pour pouvoir facilement visser les éléments au travers des solives. Un plancher viendra par dessus et des solives intermédiaires en conséquences des portées assumées par le plancher.

 

Je pense faire une mortaise dans le pied des poteaux pour faire passer les solives et boulonner ensuite l'ensemble.

Pour les croisements des solives, je pense faire un assemblage "à mi-bois" mais en réalité 1/3 et 2/3 : parce que la solive qui sera ouverte vers le bas avec sa charge aura tendance à s'ouvrir alors que l'autre aura tendance à pincer la solive qu'elle croise sous l'effort. C'est intuitif, mais peut-être que ça ne se fait pas ? Ou peut-être vaut-il mieux faire une coupe à mi-bois et éventuellement renforcer par dessous avec une patte en acier ? Ou autre solution ?

 

Au dessus, la rigidité est assurée par les contre-vents et une ceinture que je pense assembler à mi-bois et visser avec des tire-fonds sur la tête des poteaux.

 

La charpente serait tenue au sommet par une pièce en acier que je ferais faire pour rassembler les 8 chevrons.

 

En partie basse, les chevrons seraient liaisonnés à la ceinture ce qui me semble suffire a assurer la rigidité de l'ensemble. Mais toutefois, des panes, de toutes façons nécessaires à la couverture (légère, du genre flexotuile) viendront encore renforcer. (Là aussi contrairement à mon dessin, il y aurait des décalage pour faciliter le vissage, ou bien sans décalage pour l'esthétique et je visse en diagonal ? ).

Je me demande toutefois s'il ne faudrait pas rajouter encore une croix en dessous comme proposé sur la dernière image.

Je ne sais pas comment faire la liaison du bas du chevron avec la ceinture. Il me semble que dans le principe il faudrait qu'il bute dessus. Alors, une encoche dans le chevron ou une butée (bout de chevron) ou équerre, vissée par en dessous ?

 

J'envisage de prendre du douglas pour le solivage et du bois de charpente courant pour la charpente et les poteaux.(Que je traiterai à la lasure ou autre produit plus écologique).

 

Voilà.

 

Je serais heureux d'avoir des retours sur ce projet.

 

En vous en remerciant par avance,

 

Cordialement,

 

 

 

 

 

 


  • EdwinTig aime ceci

#2 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 329 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 09 avril 2017 - 22:36

Bonjour,

Pas grand chose à redire sur ce projet qui semble déjà très étudié.

Belle infographie!

 

Toutefois, je ne vois pas l'intérêt de ces mortaises au travers des poteaux.

Il me semble par contre nécessaire que la ceinture du plancher, l'octogone, repose sur les 8 plots. Pour l'instant seuls les poutres en croix assument toute la charge.

 

Quant au volume de béton ce n'est pas une grosse contrainte; il suffit de le couler dans des tuyaux béton de 200 fondés à moins 0,60 m sous le niveau fini.



#3 Denis46

Denis46

Posté 10 avril 2017 - 09:14

Bonjour,

Bonjour et merci de votre attention.

 

Pas grand chose à redire sur ce projet qui semble déjà très étudié.

Belle infographie!

Merci, je travaille avec Blender.

 

Toutefois, je ne vois pas l'intérêt de ces mortaises au travers des poteaux.

Je réalise à vous lire qu'effectivement la base des poteaux n'a pas forcément besoin d'être tenue puisqu'elle est maintenue par poids. Et puis cette mortaise avec cet angle particulier est une complication... Mais si j'opte pour des plots béton de diamètre 20 alors il n'y aura pas assez de place sur le plot pour le poteau et la poutre. Ou bien je fais un plot avec un tuyau enterré et une base à la surface plus large (coffrée, dans un pneu par exemple...) ?

 

Il me semble par contre nécessaire que la ceinture du plancher, l'octogone, repose sur les 8 plots. Pour l'instant seuls les poutres en croix assument toute la charge.

Oui, le bois pourrait s’écraser sous les poutres si elles ne portent pas sur une grande surface. Il faut que je soigne cet appuis qui risque d'être exposé à l'humidité en plus.

 

Quant au volume de béton ce n'est pas une grosse contrainte; il suffit de le couler dans des tuyaux béton de 200 fondés à moins 0,60 m sous le niveau fini.

 

Faut-il prendre des morceaux de buses ? Des tuyaux en béton vibré ou en béton armé ?

 

Cdt,

 

 



#4 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 329 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 10 avril 2017 - 10:23

De la buse de 300 ou du tuyau pvc ou du coffrage carton pro, au choix!

En version récup, j'ai déjà utilisé des seaux en plastique (seaux à dessert glacé de collectivité) ils faisaient 50 cm de haut.

 

Une information que je tiens d'un charpentier pro, (en qui j'ai toute confiance): on a tendance à penser que le poids suffit à tenir en place une structure.

Mais… le vent par le jeu des pressions/dépression peut parvenir à faire basculer une ossature bois exposée. Il faut donc lier les poteaux aux fondations par des pattes métalliques. 

Quand aux fondations il faut les concevoir également pour qu'elles ne puissent être arrachées.

 

Donc attention, un pneu posé sur le sol avec un remplissage gravier reste une solution légère à tous les sens du terme.



#5 yanaelle

yanaelle
  • Genre: Homme

Posté 10 avril 2017 - 14:18

Slt, tu as utilisé quel logiciel pour simuler ton oeuvre?

 

Sinon, tu peux faire mieux que des fondations en pneus qui sont plutôt pour le court terme (c'est assez fragile). Et habité sur du pétrole et l'odeur...Merci!

Ca prend un peut plus de temps mais c'est durable et plus naturelle. Ca suit l'idée des pilotis sauf dans la terre!!! Donc l'idée est, tous les 3 mètres, mettre un poteau dans la terre et mettre du béton! ;) Plus efficace et économe en travail, non?

 

91cef6d1912eb2aa79c037b2791d478a.jpg

Après, je te laisse faire plus d'ample recherche... :roi2:



#6 Denis46

Denis46

Posté 10 avril 2017 - 18:31

Merci à Floyd et Yanaelle. J'ai utilisé Blender pour dessiner en 3D. Gratuit, aux possibilités énormes mais un peu ardu à prendre en main. Une amitié pour la géométrie et quelques souvenirs scolaires sont recommandés.

 

Je vais m'orienter pour le moment sur la pose sur pneus. Pour pouvoir parler de construction démontable et "temporaire", sans ancrage permanent, au moment de la demande d'autorisation.

 

La technique est assez au point apparemment mais je vais essayer d'avoir des prescriptions plus précises quand au volume du pneu par rapport à la charge et la profondeur de l'ancrage qui est crucial effectivement pour contrer des forces d'arrachement du vent et aussi le moyen de liaisonner solidement la structure au plot.

A noter qu'il n'y aura pas de mur et que la couverture sera légère. Il me semble que la couverture s'arrachera avant que le kiosque ne bascule.. De plus l'implantation est assez bien protégée des vents dominants.



#7 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 329 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 10 avril 2017 - 18:45

…Pour pouvoir parler de construction démontable et "temporaire", sans ancrage permanent, au moment de la demande d'autorisation.

Oui, mais ça ne change rien. L'instruction de la demande de permis ou d'autorisation n'en tient pas compte. 

 

Un kiosque de cette qualité et de 20 m2  sera potentiellement compris  comme un logement pour le maire qui doit signer.

L'absence de mur sur le projet du dossier, n'est pour lui en rien l'assurance que cet aimable kiosque ne sera pas rapidement transformé en studio tout confort.

 

Tu peux tenter le coup…  ;)





Aussi étiqueté avec charpente, bois, kiosque, octogonal, pneus