Aller au contenu


Photo

Terrain agricole pour éleveur


  • Veuillez vous connecter pour répondre
28 réponses à ce sujet

#1 La Popote

La Popote

Posté 13 juillet 2017 - 04:55

Bonjour, j'ai un diplôme d'ASCCI soit maître-chien dans lequel il existe une partie destinée à l'élevage canin. Je souhaite passer mon diplôme d'éleveur. J'ai pensé à cette solution pour demander un permis de construire en zone agricole (pour construire ma maison et faire ma petite BAD), car j'ai lu qu'un élevage familial de deux couples minimum peut permettre une demande de permis. J'ai discuté avec un éleveur qui m'a dit que c'est la croix et la bannière pour avoir une autorisation de construire en terrain agricole, et que c'était au cas par cas selon les communes. Lui avait attendu des années pour ça. Je le crois volontiers, je viens d'exposer une simple idée et je souhaite juste discuter sur le sujet. Peut-être que je vais faire le tour des communes de ma région pour en parler avec les maires.



#2 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 13 juillet 2017 - 06:52

Bonjour,

Tu as certainement remarqué que les élevages canins sont souvent "perdus" dans des campagnes et sans voisinage.

De même tu sais que les services vétérinaires ont des règlements et des normes strictes pour le bien-être animal.

 

Il faut donc concilier, terrain constructible et terrain correctement viabilisé, énergie, eau, assainissement.

Un projet difficile, mais qui peut intéresser élus et propriétaires.

 

Est-ce qu'il y a des élevages à reprendre? 

 

Bon courage.



#3 gunday

gunday

Posté 13 juillet 2017 - 08:10

Ou des vieilles maisons isolées.
Les maisons forestières par exemple sont souvent isolés.
Certaines fermes le sont également (en particulier les anciennes fermes fortifiés)
Etc

Par contre, effectivement construire sur du terrain agricole est devenu compliqué, ce qui dans un sens, n'est pas plus mal!
(sinon, y aurait plus de champs, que des maisons un peu partout)

#4 _Jouffray_

_Jouffray_

Posté 13 juillet 2017 - 08:23

En cinquante ans, la surface agricole utile (SAU) a ainsi diminué de 20 %, passant de 36 millions d'hectares en 1960 à 28 millions en 2010. de plus se sont les meilleurs terres agricoles qui partent ??? surpopulation et baisse des terres agricoles : y abien un jour où il y aura un HIC

#5 gunday

gunday

Posté 13 juillet 2017 - 10:07

En cinquante ans, la surface agricole utile (SAU) a ainsi diminué de 20 %, passant de 36 millions d'hectares en 1960 à 28 millions en 2010. de plus se sont les meilleurs terres agricoles qui partent ??? surpopulation et baisse des terres agricoles : y abien un jour où il y aura un HIC

D'un côté positif, en 50ans, les réglementations se sont durcis.
La loi ALUR a entre autre favorisé la densification des villes plutôt que l'expansion.
C'est un point intéressant!

Mais beaucoup reste à faire sur le non résidentiel...
  • FLOYD aime ceci

#6 La Popote

La Popote

Posté 15 juillet 2017 - 02:36

Merci pour vos réponses. Effectivement Floyd la viabilité me semble indispensable pour un site canin tu n'as pas tord de le souligner. Tu dis que cela peut intéresser élus et propriétaires, peux-tu développer ? 



#7 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 15 juillet 2017 - 06:57

Je pensais à une commune connue pour sa célèbre foire aux chiens  et qui comme beaucoup de communes rurales cherchent à maintenir/développer des activités économiques sur son territoire.

Des secteurs de landes loin du bourg n'intéressent plus l'agriculture et ne sont pas concernés par l'urbanisation.

Mais il reste parfois une ancienne ferme ou un vieux hameaux dont personne ne sait que faire.

Donc venir avec une idée, des compétences, du dynamisme… ça peut intéresser.

 

Comme dans toutes les activités pro, il ne faut pas négliger les structures existantes qui cherchent des repreneurs, quand l'âge de la retraite est arrivée.


Modifié par FLOYD, 15 juillet 2017 - 06:58 .


#8 _Jouffray_

_Jouffray_

Posté 15 juillet 2017 - 09:54

petit commentaire fort peu agréable : pourquoi faire des élevages canins, alors qu'il y a déjà une surpopulation dans les refuges, et surtout des abandons à l'occasion des vacances ?? l'éducation des chiens et des maîtres ne suffit pas pour nourrir son homme/femme ? où tu essayes de trouver une solution pour construire hors lotissement ? ( ceci dit sans animosité )

#9 Ricodusud

Ricodusud
  • Genre: Homme
  • Localisation:Vesoul
  • Intérêts:En recherche de partenaires pour future installation, France, Grèce, Portugal ?

    Là vers Vesoul, après le Portugal.
    Permaculture, autoconstruction, énergies renouvelables, techniques, internet, échanges, sociologie, Art Martiaux

Posté 15 juillet 2017 - 11:40

Salut La Popote, et les amis

 

J'ai vu des posts de TribuSamoyedes apparemment ils se sont installés en montagne, peut être en tant qu’éleveurs.



#10 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 15 juillet 2017 - 18:34

l'éducation des chiens et des maîtres ne suffit pas pour nourrir son homme/femme ? 

Cette question relève d'un business-plan… ce que tout créateur d'entreprise commence par dresser.
Effectivement ce n'est pas facile et d'autres se sont cassé les dents faute d'avoir trouvé un marché, une clientèle … manquant parfois des compétences qui font le bon commerçant, le bon prestataire.

 

A propos des refuges, on y trouve surtout de la diversité de races, d'âges, de conditions physique et/ou mentales. 

Pour obtenir des chiens de travail (gardiennage, chasse, élevage/berger, accompagnement des mal-voyants…) fiables, je ne m'avance pas trop en disant qu'il faut un réel travail sur la génétique, sur les conditions de reproduction, etc…

Un travail de pro.



#11 La Popote

La Popote

Posté 16 juillet 2017 - 03:35

Merci à tous pour vos coneils, effectivement il peut être intéressant de prendre le relai d'un élevage déjà existant. A voir.

Pour répondre à Jouffray, l'élevage canin est un métier de professionnels destiné à divers objectifs, comme le ring, le mordant, l'utilisation des chiens par les forces de l'ordre, les concours de beauté, etc. On ne peut pas comparer cette activité avec la SPA, les chiens ne sont pas les mêmes génétiquement et n'ont pas les mêmes comportements. Je t'avoue que je ne vois pas le rapport. Ce sont les abandons de chiens qu'il faut dénoncer et punir très sévèrement. Je n'arrive pas à comprendre comment on peut abandonner son chien.

Par ailleurs, je ne te cache pas que, malgré le fait que je sois déjà maître chien, je n'aurai pas envisagé l'élevage si je n'avais pas eu envie de construire en terrain agricole. Et je n'ai pas honte de dire cela. Premièrement, je souhaite faire le plus petit élevage possible ; selon la loi, il suffit de deux couples pour justifier une demande de construction (je ne sais pas si ça a changé depuis). Deuxièmement, je trouve anormal que dans notre société nous soyons condamnés à la ville et que nous soyons empêchés à réaliser de petites fermes autonomes et écologiques, et qu'il faille passer par un détournement de la législation pour accéder à des terres. J'habite dans le Var, je ne peux pas déménager à cause de mon fils, et je peux t'assurer que si je veux acheter une surface de terrain constructible pour le cultiver et pouvoir construire ma maison, il va falloir que je douille ! De toute façon je pense que c'est ce qui arrivera car mon idée d'élevage me semble guère réalisable bien que je compte la creuser encore. Je suis conscient des dangers d'un envahissement du rural et de la nécessité de lois qui freinent cela, mais je ne crois pas qu'il soit très intelligent non plus de choisir un entassement dans les villes, entrainant chez les gens une dépendance au système et aux productions de masse.Ce sont les gens déconnectés du réel et de la nature qui valident, inconsiemment ou pas, la destruction de la nature et le totalitarisme du marché. Il faut renouer ce lien. On peut par exemple imaginer un peu plus de souplesse pour l'achat de terre agricoles, sans pour autant valider la viabilité. Que se fait-il dans d'autres pays ? Le problème de la surpopulation est vraiment inquiétant, on a le choix entre la destruction du paysage et la création de zombis des villes. J'avoue que c'est un problème très complexe. Quoiqu'il en soit, j'ai le rêve de faire une petite ferme et je vais me battre pour ce rêve. 


  • FLOYD aime ceci

#12 _Bill Imbi_

_Bill Imbi_

Posté 16 juillet 2017 - 07:14

Les villes en soi telles qu'on les connait sont une aberration. Centrées sur la voiture, sur la non autonomie alimentaire : voir les centres commerciaux en périphérie des villes où sont déversées les tonnes de denrées provenant des campagnes - françaises ou pas. Ce sont des fours l'été : bétons, bitume, absence de verdure et de fontaines, sources, ruisseaux.

Des études ont démontré (mais a-t-on besoin d'une étude pour s'en rendre compte) que la nature déstresse et a une action positif sur le métabolisme, et pas seulement grâce à l'air pur. La simple vue d'une belle nature soigne.

 

Les urbanistes et professionnels de  l'immobilier devraient être collectivement condamnés à perpétuité à vivre dans un HLM sans espace vert pour crime contre l'humanité.


Modifié par Bill Imbi, 16 juillet 2017 - 07:16 .


#13 _Jouffray_

_Jouffray_

Posté 16 juillet 2017 - 07:32

Merci à tous pour vos coneils, effectivement il peut être intéressant de prendre le relai d'un élevage déjà existant. A voir.
Pour répondre à Jouffray, l'élevage canin est un métier de professionnels destiné à divers objectifs, comme le ring, le mordant, l'utilisation des chiens par les forces de l'ordre, les concours de beauté, etc. etc...

excuses moi, mais les exemples que tu donnes ( ring, mordant, force de l'ordre..) sont à mille lieues de ce que j'espère pour la vie d'un chien ( je fais moi-même parti d'association animale, ceci expliquant cela !)...mais le monde est ainsi fait !
je suis stupéfait du nombre de maisons à l'abandon dans certaine partie de France, mais pas dans le var où il y a une pression foncière due à la qualité de vie ? j'ai fait le choix très tôt d'abandonner la saleté des villes, en forête tu peux te promener pieds nus, et embrasser les arbres...ma maison est plutôt dehors où je passe la majorité du temps.. j'envisage de construire un chalet de 20 m2 à l'écart dans les bois sans permis, il est grand temps de ne plus demander l'autorisation des zotorités !!! etc...etc..
ah, oui ! et surtout bon courage et bonne journée
ps: je sais pas si tu as vu le sujet sur l'association AVA et la ferme ?

Modifié par Jouffray, 16 juillet 2017 - 07:37 .


#14 La Popote

La Popote

Posté 16 juillet 2017 - 12:51

Jouffray tu fait peut-être parti d'une association animale mais tu ne connais pas les chiens. Un chien entraîné pour le mordant est un chien heureux. Tu juges mon travail et celui des autres sans savoir de quoi tu parles. Mon chien s'éclate lorsqu'il va s'entraîner, il attend que ça, c'est un magnifique berger allemand je t'enverrai la photo tu me dira s'il a l'air malheureux ! Le mordant c'est un peu comme un art martial, c'est un plaisir pour l'animal, ça ne m'empêche pas de m'amuser avec lui à jeter le baton ou à faire des promenades ! J'ai rencontré beaucoup d'agents cyno dans mon métier, la majorité d'entre eux s'occupent bien de leur chien, mieux que beaucoup de maîtres lambda, moi j'en connais beaucoup qui ne promène pas assez leur chien. Par contre je reconnais que la vie d'un chien militaire est plus compliquée pour un chien qui change de maître de temps en temps et qui manque de repère fixe. Quand au ring, je connais des passionnés de ring qui vendraient leur maison plutôt que de se séparer de leur chien.

Quand aux maisons à l'abandon, déjà dans le Var c'est galère d'en trouver, beaucoup de concurrence chez les acheteurs (anglais, allemands, américains, gens du nord...) 



#15 _Bill Imbi_

_Bill Imbi_

Posté 16 juillet 2017 - 13:08

Quand on fait bosser l'animal, il y a une trèèèèèèèèèès grande majorité de cas où on les maltraite dans le sens où on ne respecte en rien leurs besoins physiologiques.

 

Élever des chiens et placer les chiots en espérant qu'ils feront partie de la très petite minorité qui ne sera pas maltraité relève d'une utopie plus grande que celle d'espérer qu'un jour on arrêtera d'abuser de l'animal.

 

De plus, une grande proportion des cas d'usage de l'animal relèvent du loisir, pas d'une réelle utilité comme chien d'aveugle, chien de sauvetage. On a les sports canin, les chiens de compagnie (on sait où ils finissent), les chevaux de courses ou de balade si on ne s'arrête pas qu'aux chiens qui vivent 20 ans au mieux alors que les chevaux sauvages non ferrés et sans mors vivent le double, etc.

 

Certains diront que ces activités créent des emplois, et les supprimer mettrait des gens au chomedu. Mon patron aussi nous fait chantage à la perte des emplois depuis des lustres, lui et tous ses potes patrons.

Cet argument se passe bien sur de commentaire. Autant faire des trous et les reboucher, ça serait tout aussi inutile mais moins nocif pour les être vivants.


Modifié par Bill Imbi, 16 juillet 2017 - 13:09 .


#16 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 16 juillet 2017 - 13:20

Quand on fait bosser l'animal, il y a une trèèèèèèèèèès grande majorité de cas où on les maltraite dans le sens où on ne respecte en rien leurs besoins physiologiques.

 

De plus, une grande proportion des cas d'usage de l'animal relèvent du loisir…

Sauf que La Popote a bien commencé par préciser qu'il avait une formation professionnelle et une qualification dans le domaine technique du chien.

Pourquoi l'agresser, dans le topic qu'il a ouvert avec une question précise (installation, construction  d'un élevage)  pour des reproches qui ne s'adressent pas à lui?



#17 _Bill Imbi_

_Bill Imbi_

Posté 16 juillet 2017 - 13:35

C'est tout a fait ça Floyd, les reproches ne s'adressent pas à lui, vu que je ne le connais pas, donc comment lui reprocher quoi que ce soit ?

Mais ce qui est tout aussi vrai, c'est que mon intervention ne vient pas polluer son post, mais réagir quand il dit :

 

 

Pour répondre à Jouffray, l'élevage canin est un métier de professionnels destiné à divers objectifs, comme le ring, le mordant, l'utilisation des chiens par les forces de l'ordre, les concours de beauté, etc. On ne peut pas comparer cette activité avec la SPA, les chiens ne sont pas les mêmes génétiquement et n'ont pas les mêmes comportements. Je t'avoue que je ne vois pas le rapport. Ce sont les abandons de chiens qu'il faut dénoncer et punir très sévèrement. Je n'arrive pas à comprendre comment on peut abandonner son chien.

 

On ne peut pas comparer l'élevage de chien à la SPA, certes, c'est même tout le contraire. Dans un cas on produit du malheur futur, et dans l'autre on tente de le gérer, voire l'adoucir.

Mais décorréler les élevages canins des abandons de chiens, là c'est difficile de faire plus hypocrite...

 

J'ai dit que la majorité des animaux utilisés par l'homme sont maltraités, je laisse la possibilité à chacun de choisir de se situer.


Modifié par Bill Imbi, 16 juillet 2017 - 13:36 .


#18 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 16 juillet 2017 - 13:44

J'ai juste réagi au constat d'un topic qui s'éloigne de son sujet.  De fait c'est la remarque de Jouffray qui a induit des explications, qui ont elles-mêmes ouvert la porte…

Le débat sur la cause animale, le bien-être animal, les sanctions qui devraient être données aux propriétaires indignes d'animaux, peuvent faire l'objet d'un topic dédié.

 

… à voir s'il n'existe pas déjà sur le forum.  ;)



#19 _Bill Imbi_

_Bill Imbi_

Posté 16 juillet 2017 - 17:04

Oui ça dévire un peu, mais c'était motivé par le projet d'élevage canin.

 

Alors je précise qu'il n'y avait aucune agressivité dans mes propos. D'autant moins agressifs que :

 

1) le projet d'avoir 2 couples de chiens pour un mini élevage dans le seul but de construire sur terre agricole, plutôt que de faire un business axé uniquement sur la rentabilité, et pour produire des chiens "dédiés" à de véritables amateurs respectueux, en soit c'est loin d'être si terrible.

 

2) j'ai moi même beaucoup évolué entre le temps où je mangeais de la viande et ne trouvais rien à redire au fait de produire et vendre des animaux de compagnie. J'ai aussi fait des balades à cheval. Bref, j'ai changé au fil du temps, en prenant conscience de l'exploitation animale qui m'est devenue assez insuportable. Mais je ne demande évidemment pas que tout le monde fasse de même. J’apporte juste mes arguments, j'essaye de convaincre, mais ça s'arrête là. Pas d'animosité ni quoi que ce soit de plus qu'une discussion où chacun défend ses idées.


Modifié par Bill Imbi, 16 juillet 2017 - 17:08 .


#20 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15380 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 16 juillet 2017 - 18:04

OK, pas de souçi !   ;)

 

Puisqu'un élevage canin est une activité agricole de plein droit, il a sa place dans une zone agricole telle que définie par PLU et POS.

 

https://www.creerent...n-chiens-chats/

 

Monter un élevage de chiens ou de chats consiste à créer une véritable activité agricole.

 

Un éleveur est une personne qui vend un ou plusieurs animaux issus d’une femelle reproductrice qui lui appartient.