Aller au contenu


en finir avec le diesel

solutions alternatives

  • Veuillez vous connecter pour répondre
38 réponses à ce sujet

#1 _Jouffray_

_Jouffray_

Posté 16 juillet 2017 - 10:08

S’il est vrai que le Diesel est le pire pollueur alors en plus des voitures faut-il taxer tout ce qui consomme du fioul?


Les 3.500 portes containers :10.000 tonnes de carburant pour un aller-retour Asie-Europe et bientôt 5.000 en plus pour Amérique-Europe avec CETA et TAFTA + 17.500 tanker + les Yachts de plaisance +Les bateaux de pêche des marins pêcheurs+ les tracteurs agricoles : 100 litres de fioul à l’hectare+l’aviation...etc

#2 gunday

gunday

Posté 17 juillet 2017 - 08:22

S’il est vrai que le Diesel est le pire pollueur alors en plus des voitures faut-il taxer tout ce qui consomme du fioul?

Surtout que si on ajoute la pollution indirect, ça en fait beaucoup.
Par exemple les camions, il est réputé que les camions, bien plus lourd que les voitures fatiguent les routes plus rapidement.
Donc il faut les renouveler plus rapidement, refaire du bitumes plus rapidement, ...
Un article évoquait un surcout de 400millions pour le passage des camions à 44 tonnes (iciç



#3 _Jouffray_

_Jouffray_

Posté 17 juillet 2017 - 08:46

merci pour ta réponse ...

#4 _(re)passant_

_(re)passant_

Posté 17 juillet 2017 - 09:45

S’il est vrai que le Diesel est le pire pollueur alors en plus des voitures faut-il taxer tout ce qui consomme du fioul?


....  +Les bateaux de pêche des marins pêcheurs+ les tracteurs agricoles : 100 litres de fioul à l’hectare+l’aviation...etc

- Les bateaux de pêche -

  Comment faire autrement à part ne plus pêcher ? L'essence très facilement inflammable et avec ses vapeurs explosives   ne convient pas aux navires quelle que soit leur taille

 

- les tracteurs agricoles

  Comment faire autrement à part en revenir à la traction animale? Seul le diesel avec son couple de traction dès les très bas régimes convient.

 

- l’aviation

  A part quelques motorisations très marginales dans l’aviation légère on n'utilise pas le gas-oil ordinaire dans l'aviation mais du kérosène Jet A-1 plus pur et sans doute plus propre (ou moins sale comme on veut). Les avions à moteur à pistons utilisent de l'essence spéciale avgas 100.



#5 _Jouffray_

_Jouffray_

Posté 17 juillet 2017 - 10:08

donc on continue ....comment faire ? autrement...on a toujours pollué, continuons !

#6 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 439 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 17 juillet 2017 - 11:25

Vue que se sont les gouvernements qui décide de qu'elle énergie sera appliqué sur terre....



#7 _Jouffray_

_Jouffray_

Posté 17 juillet 2017 - 12:07

on finit les stocks...après on verra, avec les survivants ...

#8 gunday

gunday

Posté 17 juillet 2017 - 12:43

- Les bateaux de pêche -
Comment faire autrement à part ne plus pêcher ? L'essence très facilement inflammable et avec ses vapeurs explosives ne convient pas aux navires quelle que soit leur taille

Et les portes containers, tanker & co ?
On n'en parle pas ?
Dommage, car plusieurs techniques ont déjà été testés pour réduire la consommation, tel une voile pour cargo (un lien ici) par exemple. Gain 10 à 35% de consommation en moins.
Il y a aussi les panneaux solaires, Là comme avec Solar Impulse, on a le navire Energy Obsever couvert de panneau solaire et autonome.
La technologie ne permet peut être pas de faire bouger des cargos, mais si on réduit déjà la conso, c'est déjà un pas dans le bon sens, non ?

- les tracteurs agricoles
Comment faire autrement à part en revenir à la traction animale? Seul le diesel avec son couple de traction dès les très bas régimes convient.

Avant de supprimer le fuel rouge, il faudrait peut être inciter à l'économie ?
Quand on voit que certains arrivent à se contenter d'une poignée de passage dans le champ à l'année quand d'autres y passent plusieurs fois par semaines, on se pose des questions!
Si on commençait à limiter les pesticides et que nos agriculteurs étaient formés à d'autres façon de faire ?

#9 _(re)passant_

_(re)passant_

Posté 17 juillet 2017 - 14:39

Quand on voit que certains arrivent à se contenter d'une poignée de passage dans le champ à l'année quand d'autres y passent plusieurs fois par semaines, on se pose des questions!
Si on commençait à limiter les pesticides et que nos agriculteurs étaient formés à d'autres façon de faire ?

Pour l'agriculture je suis d'accord, pour le reste je n'ai parlé que de ce que je connaissais et je ne sais pas tout !



#10 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 329 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 17 juillet 2017 - 20:34

Quand on voit que certains arrivent à se contenter d'une poignée de passage dans le champ à l'année quand d'autres y passent plusieurs fois par semaines, on se pose des questions!
Si on commençait à limiter les pesticides et que nos agriculteurs étaient formés à d'autres façon de faire ?

Une fois par mois en agriculture c'est déjà beaucoup.

En arboriculture et viticulture , je rappelle qu'une pluie de 20 mm oblige à traiter à nouveau, si l'on a recours à la bouillie bordelaise pour garantir la continuité de la protection contre les maladies.

 

Nos agriculteurs sont formés à raisonner les applications de produits phytosanitaires, ils doivent avoir un matériel conforme et un agrément certiphyto.

De plus en plus, ils peuvent confier ces travaux à des entreprises de travaux agricoles qui disposent du matériel récent et des compétences.

 

Bref, il y a des clichés un peu désuets sur l'agriculture de l'après guerre, qui ont la vie dure.



#11 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4 016 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 17 juillet 2017 - 20:51

Il n'y a pas 20 ans le diesel, c'était pourtant merveilleux. économique, robuste et écologique puisque émettant 25 % de CO2 en moins... Les primes à la casse incitaient au remplacement des vilaiiiiines voitures essence.

 

Aujourd'hui, les mêmes couillons vont se la faire mettre une nouvelle fois mais comme toujours avec le sourire, ils aiment bien ça ces français :)

 

Ne pas non plus perdre de vue que dans un litre de brut est extrait une certaine quantité d'essence ET de Gasoil, ces proportions ne peuvent être que très modérément ajustées. Il deviendra quoi le vilain gasoil dont plus personne ne veut ? Il sera vendu à des pays tiers pour qu'il aille polluer ailleurs ? L'Afrique de l'ouest est très largement diéselisée, ça devrait faire l'affaire et puis comme ça on sera bien en phase avec le nouveau concept de la voiture "électrique".


  • FLOYD aime ceci

#12 _Jouffray_

_Jouffray_

Posté 22 juillet 2017 - 13:20


LIRE C'EST TRÈS INSTRUCTIF

Que tu aies une voiture « Diesel » ou non, lis ceci :

La paranoïa du DIESEL ne concerne que les automobiles !

Les Poids lourds, Autocars, Navires, sont exclus !

Juste pour situer le degré de paranoïa des plus virulents détracteurs du véhicule DIESEL, il faut leur révéler les données de l’'industrie maritime qui a démontré qu'’en considérant la taille des moteurs et la qualité du carburant utilisé,les 5 plus gros navires-cargos du monde polluent autant que l’ensemble des 760 millions d’'automobiles de la planète.

Vous savez, ces porte-conteneurs qui nous alimentent en produits que l’on fabriquait dans nos usines délocalisées, aujourd’hui, ils brûlent chacun 10.000 tonnes de carburant pour un aller et retour entre l’Asie et l’Europe.

Ces malheureux 15 navires font partie d’'une flottille de 3.500, auxquels il faut ajouter les 17.500 tankers qui composent l’ensemble des 100.000 navires qui sillonnent les mers.

Pour ne pas quitter le domaine maritime, rappelons que la flotte de plaisance française est d’environ 500.000 unités, dont 5.000 yachts de plus de 60 mètres,et que le plus moyen de ceux-ci brûle environ 900 litres de fuel en seulement une heure, alors que les 24 % de foyers français qui se chauffent au fioul ont du mal à remplir leur cuve pour l’hiver.

Pour continuer sur le chemin de la schizophrénie paranoïde, prenons en compte toute la flottille de pêche et les 4,7 millions de poids lourds en transit à travers la France,

Les milliers d’avions qui sillonnent le ciel et dont la consommation par passager et par km parcouru est 3 fois plus nocive pour le climat que l’'automobile.
­­­
Pour compléter cette petite fable, n’oublions pas l’indispensable domaine agricole où la consommation moyenne d’énergie est de 101 litres de fuel par hectare.

Mais pas d’affolement, Hulot va certainement sauver la planète en collant une nouvelle TAXE sur les seuls véhicules DIESEL .... et affaiblir un peu plus notre industrie automobile, ce qui augmentera le chômage dans la foulée.…

Comme vous le savez bien, en payant une TAXE sur le gas-oil, celui-ci ne polluera plus … sauf si vous estimez qu’on vous prend vraiment pour des c... !

Cela prouve également que les journaleux sont achetés par le pouvoir pour la boucler et nous laver les cerveaux.

Bonne soirée quand même....et Transmettre c'est Gratuit ( bernard Nolot)

#13 _(re)passant_

_(re)passant_

Posté 22 juillet 2017 - 15:02


Vous savez, ces porte-conteneurs qui nous alimentent en produits que l’on fabriquait dans nos usines délocalisées, aujourd’hui, ils brûlent chacun 10.000 tonnes de carburant pour un aller et retour entre l’Asie et l’Europe.

Ces malheureux 15 navires font partie d’'une flottille de 3.500, auxquels il faut ajouter les 17.500 tankers qui composent l’ensemble des 100.000 navires qui sillonnent les mers.

Pour ne pas quitter le domaine maritime, rappelons que la flotte de plaisance française est d’environ 500.000 unités, dont 5.000 yachts de plus de 60 mètres,et que le plus moyen de ceux-ci brûle environ 900 litres de fuel en seulement une heure, alors que les 24 % de foyers français qui se chauffent au fioul ont du mal à remplir leur cuve pour l’hiver.

Effectivement le fuel ultra-lourd des navires est une horreur, il est un résidu si visqueux qu'il doit être préchauffé pour le fluidifier juste avant le passage dans la machine. Plus pire c'est le bitume de nos routes. Le bitume lui la tendance est au recyclage avec parfois des machine qui le décolle, rénove et repose en continu.

 

 

- 500 000 unités ? Peut-être  mais de toutes tailles y compris des voiliers de plage et ceux où le moteur est petit et sert surtout à entrer et sortir des ports donc fonctionne quelques dizaines d' heures par an au mieux. La flotte de plaisance française comporterai  5 000 yachts de plus 60 mètres : je suis certain que ce chiffre est faux, peut être s'agit-il de la flotte mondiale?


Modifié par (re)passant, 22 juillet 2017 - 15:04 .


#14 gunday

gunday

Posté 24 juillet 2017 - 07:59

Comme vous le savez bien, en payant une TAXE sur le gas-oil, celui-ci ne polluera plus … sauf si vous estimez qu’on vous prend vraiment pour des c... !

C'est marrant, mais en mettant une forte taxe sur l'essence, on a incité au développement du diesel en France.
Donc l'effet inverse ne serait pas vrai ?

Quand aux camions, si on leur supprimait l'intégralité des aides publics, ca ferait des sommes énormes!
Mais je suppose que si le camion devient cher, il n'y aura pas de transfert vers d'autres moyens moins couteux...

#15 MakeLoveNotWar

MakeLoveNotWar
  • Genre: Homme
  • Localisation:Grenoble

Posté 24 juillet 2017 - 10:27

Il est intéressant de constater qu'il y a 20 ans, on disait que les moteurs Diesel (de voiture) étaient tellement aboutis qu'ils polluaient moins que les moteurs essence.

 

Maintenant, on les accuse de tous les maux : bizarre, bizarre ! (vous avez dit bizarre, mon cher cousin ?)

 

A noter aussi que les USA, qui étaient fortement importateurs de produits pétroliers, font fonctionner leurs voitures à l'essence, alors que les Européens utilisent plutôt le gas-oil (comme il a été écrit plus haut, le pétrole comporte les 2 produits en proportions déterminées). Maintenant que les USA, avec leur gaz de schiste, sont plutôt exportateurs (et donc n'achètent plus d'essence sur le marché international), on découvre que le gas-oil est polluant : pour nous pousser à consommer plus d'essence (mais non, nos dirigeants ne sont pas comme ça, s'pas ?).



#16 _Jouffray_

_Jouffray_

Posté 24 juillet 2017 - 10:32

Il est intéressant de constater qu'il y a 20 ans, on disait que les moteurs Diesel (de voiture) étaient tellement aboutis qu'ils polluaient moins que les moteurs essence.
 
Maintenant, on les accuse de tous les maux : bizarre, bizarre ! (vous avez dit bizarre, mon cher cousin ?)
 
A noter aussi que les USA, qui étaient fortement importateurs de produits pétroliers, font fonctionner leurs voitures à l'essence, alors que les Européens utilisent plutôt le gas-oil (comme il a été écrit plus haut, le pétrole comporte les 2 produits en proportions déterminées). Maintenant que les USA, avec leur gaz de schiste, sont plutôt exportateurs (et donc n'achètent plus d'essence sur le marché international), on découvre que le gas-oil est polluant : pour nous pousser à consommer plus d'essence (mais non, nos dirigeants ne sont pas comme ça, s'pas ?).


le sujet est : on taxe tous les véhicules qui utilisent du diesel, ou simplement les voitures ?

#17 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4 016 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 24 juillet 2017 - 11:25

Puisque le diesel est devenu subitement si mââââl pourquoi ne pas transférer la déjà très grassouillette et rémunératrice TIPP de l'essence vers le gasoil et inversement ? Ah, c'est sûr, ça fera un peu moins de poignon que d'en rajouter une énième couche mais puisqu'il est question d'écologie, je suppose que l'argent n'a cette fois ci rien à voir là dedans, non ?



#18 gunday

gunday

Posté 24 juillet 2017 - 14:57

Puisque le diesel est devenu subitement si mââââl pourquoi ne pas transférer la déjà très grassouillette et rémunératrice TIPP de l'essence vers le gasoil et inversement ?

Le politique fait plus simple : il a pour but d'aligner les taxes sur les 2 carburants.
Comme ça pas de jaloux! ;)

Enfin, ça ne concerne toujours que le particulier, le pro étant au moins en partie exonéré.

#19 _Bill Imbi_

_Bill Imbi_

Posté 24 juillet 2017 - 15:10

Oui c'est toujours la même histoire : au nom de la sacro sainte "préservation des emplois", on touche jamais à l'industrie. Elle peut bien empoisonner sols et rivières, empuantir l'air, imperméabiliser les sols, couvrir la planète de plastique et de résidus de bitume, bruler nos forêts, bref tuer toute forme de vie, tant que ça nous fait bosser, et donc payer taxes et impôts, nos chers gouvernements ne disent rien.

Allez taxer le fuel des professionnels, vous verrez...

 

Et en plus on nous culpabilise en disant que si on voulait, avec plein de petits gestes (éteindre la lumière, baisser le chauffage d'1 degré, aller à la boulangerie à pied, se doucher et se laver les dents sans eau), la planète serai sauvée.

Et donc si le climat continue de se dérégler, ben c'est seulement de notre faute, faut encore baisser d'un degré.

 

Je ne doute pas que ce soit bon de faire tout ça, mais cette grande fumisterie qui consiste à faire croire que ça ne dépend que de nous, alors que la majeur partie du problème est lié au grand capital, aux masses de pognons en jeu et dont on verra jamais la couleur, juste les effets indésirables...

 

Comme j'ai déjà dit, si on nous payait à creuser des trous puis les reboucher, on ferait du bien é la planète sans être plus inutiles.



#20 gunday

gunday

Posté 24 juillet 2017 - 15:46

Et donc si le climat continue de se dérégler, ben c'est seulement de notre faute, faut encore baisser d'un degré.

Dan sun sens, c'est vrai.
Si on arrêtait de consommer, les camions arrêteraient de ravitailler et la pollution diminuerait drastiquement!
La consommation est un choix politique fort, ce qui explique pourquoi nos politiques évitent de trop en parler! (suffit de voir la proposition sur un tarifs progressif de l'eau et des énergies)