Aller au contenu


Photo

notre vieille terre est fatiguée...

michel tarrier écosophe

  • Veuillez vous connecter pour répondre
1 réponse à ce sujet

#1 Jouffray

Jouffray
  • Genre: Non spécifié

Posté 25 dcembre 2017 - 19:04

À l’heure d’un bilan, d’un état des lieux, on pourrait vraiment se demander comment les Terriens ont-ils préparé leur avenir ? Comment va cette Terre nourricière qui constitue notre maison du Quaternaire, que nous habitons en colocation au fil des générations ? Quel est l’état de la biosphère, des écosystèmes terrestres et maritimes ? On connaît hélas la réponse et point n’est besoin d’un écologue légiste pour prendre le pouls au chevet de Gaïa. Notre vieille Terre est fatiguée, usée jusqu’à la corde, quasiment exsangue de ses ressources, scalpée de son manteau forestier et de sa strate végétale, de plus en plus dénudée de ses sols fertiles et galvanisée, asséchée, désertifiée.

http://andromede.ove...-112244307.html

 

Avez-vous vu quelque chose de nouveau poindre à l’horizon, avez-vous constaté un changement dans votre vie quotidienne, une moindre contrainte imposée à la société suite aux avènements des grands-messes mondiales orchestrées par un battage médiatique à nul autre pareil que furent les Sommets de la Terre (Stockholm, Nairobi, Rio, Johannesburg...) ou les Conférences climatiques autour du GIEC (Kyoto, Poznan, Copenhague, Mexico...) ? Que des ultimatums annoncés et dont la conclusion fut chaque fois qu’il est urgent d’attendre ! À part un crédit fiscal sur une isolation et une chaudière à condensation, votre vie a-t-elle changé suite aux bricolages de la série des pathétiques Grenelle élyséens de l’environnement ?


Modifié par Jouffray, 25 dcembre 2017 - 20:33 .

  • Shivaya et Jaleesami aiment ceci

#2 gunday

gunday

Posté aujourd'hui à 13:29

Ce que j'ai remarqué, c'est que ce n'est pas les grands événements qui ont un impact direct sur notre quotidien.
Mais ces événements permettent aux associations, aux citoyens d'interpeller le politique qui lentement tend vers l'écologie.
Par exemple la fin des sacs plastiques, celle bientôt des gobelet plastique, la sensibilisation au tri, la lutte contre le gaspillage alimentaire, etc.

L'obsolescence programmé est même devenu un délit depuis 2015, mais le délit est difficile à prouver.
Ce qui n'empêche pas les sujets de devenir courant, et de faire bouger les lignes (genre SEB qui annonce que tout ses produits seront réparables durant 10 ans).


Après, tout n'est pas rose, mais le fait d'en parler, de rabâcher, de légiférer (même si concrètement c'est peu utile) tend à canaliser les comportements.
C'est un peu comme la clope dans les endroits publiques, à force d'insistance c'est devenu une norme, même si elle n'est pas respectée partout.