Aller au contenu


Photo

le Pommier


  • Veuillez vous connecter pour répondre
11 réponses à ce sujet

#1 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 708 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:l'Ardèche

Posté 08 mars 2018 - 17:07

salut

 

... j'ai un problème de dérèglement (maladie)  avec des arbres fruitier, j'ai crue a de l'encre, mais non c le Chancre, des taches noir plus ou moins grande. http://www.lepotiblo...bres-fruitiers/

 

le traitement c la bouillie bordelaise  ou autres produit fongicides, on tue la mauvaise bactérie.

 

mais pourquoi pas faire "concurrence" (j'ai pas d'autre terme) avec  le thé de compost riche en bactérie diverse, ou utilisé les EM (micro- organismes efficace)

 

 

.... des retours d'expérience contre le Chancre avec c p'tite bébête  ????

 

http://www.onpeutlef... +efficaces +em

http://www.onpeutlef... +efficaces +em



#2 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 845 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 08 mars 2018 - 17:54


le traitement c la bouillie bordelaise  ou autres produit fongicides, on tue la mauvaise bactérie.

 

 

Si c'est un fongicide que tu utilise, alors c'est pas contre les bactéries mais les champis...

Donc il faut connaitre la cause du chancre comme dit sur ton site :

 

On distingue principalement deux types de chancres : ceux causés par les champignons et ceux causés par les bactéries.

 

Donc avant de choisir le traitement, savoir ce que tu dois éliminer, des champis ou des bêtes...

 

Contre les champi, les EM ne feront rien. Et si c'est des bactéries, pas certaines que celles qui soignent les plaies humaines soient efficaces sur celles des arbres, mais là je parle sans connaissance précise, juste une hypothèse.

 

Si c'est des champi, je dirais que ton arbre devrait pouvoir lutter seul, pas la peine de polluer avec de la bouillie, qui n'est rien d'autre que du cuivre. Si ton arbre ne peut lutter seul, tu peux éventuellement l'aider avec des purins de prêle :

 

La prêle, riche en silice, calcium et potasse, est un fongicide tout en étant insectifuge et insecticide. La prêle est une plante sauvage que vous irez ramasser au bord des champs ou des zones humides : prêle des marais ou prêle des champs.

 

On en trouve dans le commerce, mais pour un arbre ça peut vite être cher comme traitement, mais moins polluant.

 

Si c'est des bactéries, j'avoue que je n'ai pas connaissance de remède. Mais pareil, des purins en mélange (prêle, ortie) peuvent fortifier et aider.

 

Sinon ce chancre peut être causé soit par l'age de l'arbre, soit à cause de modification de leur environnement (sol qui n'est pas assez drainant ou autre).

 

Ah, et évidemment il faut bien nettoyer, ne pas laisser trainer les parties tombées infectées (feuilles, branches, fruits).

 

Des poules au pied des arbres peuvent aider à nettoyer aussi.



#3 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 708 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:l'Ardèche

Posté 08 mars 2018 - 20:30

Bonsoir

 

... Bill lmbi Merci pour les infos (très) détaillé

 

tu dit .... "Donc avant de choisir le traitement, savoir ce que tu dois éliminer, des champis ou des bêtes"

 

me suis sûrement gouré sur mon diagnostique, depuis une heures je cherche une images qui correspondant au tache de mon pommier .... rien trouvé de concluant, maladie de l'encre ou chancre, suis perdue.

 

un site me donne comme info, la proximité d'un noyer peut être la cause  ??

"Ce sont les noyers noirs et les noyers cendrés qui produisent la plus grande quantité de juglone et ces arbres peuvent causer des réactions toxiques

sur un certain nombre d'autres espèces végétales poussant dans leur voisinage."

 

Bref demain des photos de l'arbre,tu pourra sûrement m'en dire plus .... dis moi Oui :rolleyes:

 

a+

 

http://www.omafra.go...acts/canker.htm



#4 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 845 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 08 mars 2018 - 22:35

 

 

Bref demain des photos de l'arbre,tu pourra sûrement m'en dire plus .... dis moi Oui :rolleyes:

 

 

Je pourrais te dire oui, mais je ne suis pas sûr. Mais en tout cas, je ne penses pas que le coupable soit le noyer, pour la simple raison qu'il est certainement là depuis le début, et que tes fruitiers n'ont pas la maladie depuis le début, si ?



#5 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 708 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:l'Ardèche

Posté 09 mars 2018 - 11:33

.... donc les photo, pas top aujourd'hui (pluie et brume)

 

http://ezza.free.fr/...mier malade.pdf

 

j'ai pas d'historique sur les pommiers, les pommes sont super bonne, et l'arbre donne beaucoup.

 

acquisition en 2014, un max de boulot de débroussaillage sur des terrasse en friches.

 

que dire de plus ??? .... terre riche en vie des sols, 700m d'altitude, Ardèche sud, versant plein sud, en hiver beaucoup d'eau (les sources se réveil)

 

merci Bill imbi ( c un L ou i a Imbi ??? )



#6 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 845 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 09 mars 2018 - 13:46

Ce que je peux en dire rapidement : arbres assez jeunes apparemment, mais pas en super santé le pommier...

On voit mal mais les deux sont assez proches apparemment, et vont finir par se gêner, ne serait-ce que niveau frondaison.

Mais je ne pense pas le le "poison" du noyer atteigne le pommier, enfin, à voir.

 

On dirait effectivement un chancre, mais je ne suis pas spécialiste; et sur une photo c'est compliqué de faire un bon diagnostique.

 

Moi dans le doute l'appliquerait les précautions données sur ton site, qui ne mentionne pas de traitement chimique, juste des trucs de bon sens :

 

Surveillance et lutte

Surveiller l'apparition de chancres pendant toute la saison de croissance. Marquer les arbres infectés à l'aide de ruban d'une couleur claire ou à l'aide de peinture à pulvériser, afin de les retrouver facilement et de couper les branches infectées pendant la période de dormance. Même si les fongicides freinent la propagation de la maladie, ils ne sont d'aucun secours pour remédier à des infections existantes. Il vaut mieux, pour prévenir la maladie, s'en remettre aux bonnes pratiques horticoles que voici : (j'aime ceci, pas la peine de traiter avec de la chimie, si l'arbre ne peut lutter seul, tu ne pourras rien faire)

  • Garder les outils d'élagage bien tranchants afin d'obtenir des coupes nettes qui ne déchirent pas l'écorce.
  • Tailler les pommiers durant la période de dormance hivernale, avant que la sève ne coule et quand il fait encore trop froid pour que l'agent pathogène soit à l'œuvre. Cette précaution réduit au minimum les risques de propagation de la maladie par les outils d'élagage.
  • Couper les branches au ras du collet à la base de la branche, en laissant celui-ci intact afin qu'il assure la guérison de la plaie; éviter de laisser des chicots.
  • Couper le bois mort et enlever les fruits momifiés, car ils servent de réservoirs pour les organismes pathogènes.
  • Enlever les chancres sans tarder en coupant la branche plusieurs centimètres sous eux. Quand des chancres se forment sur le tronc principal, il est parfois possible de sauver l'arbre en éliminant les tissus malades et en encourageant l'écorce à guérir autour de la plaie. L'enlèvement chirurgical des chancres sur les troncs principaux des pommiers infectés est un travail fastidieux qui ne donne pas toujours les résultats escomptés. Si c'est fait, il ne faut surtout pas mettre de pansement. Laisser guérir sans rien. Mais sur la photo, je pense pas que la partie noire soit à retirer.
  • Débarrasser les abords du verger des hôtes intermédiaires comme les feuillus porteurs de chancres.
  • Brûler le bois d'émonde ou le retirer rapidement du verger. Si cela n'est pas possible, déchiqueter le bois d'émonde afin de hâter sa décomposition et de réduire les risques de propagation de la maladie.
  • Inspecter attentivement le matériel de pépinière avant de procéder aux plantations et jeter tous les pommiers porteurs de chancres.

Tu dis que l'arbre donne : ça peut être signe qu'il va mourir, instinct de survie, on fait des descendants avant de partir. Mais laissons-lui sa chance.

Les pommes sont bonnes : signe qu'il n'est peut-être pas malade finalement. Là encore, il est urgent d'attendre de voir comment ça évolue.

 

Donc moi ce que je ferais : ramasser le bois mort et les fruits pourris, et bruler ou composter au loin. Et veiller à ce que le noyer ne pousse pas trop près du pommier, en coupant les branches qui pourraient l’atteindre, car le noyer a l'air jeune mais en bonne santé lui.

 

Bilimbi c'est un fruit, ou plutôt deux, un long et un rond, pas la même espèce.

 

https://articlesnatu...5-bilimbi-rond/

 

https://www.reunions...on-qlontanq.php



#7 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 708 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:l'Ardèche

Posté 09 mars 2018 - 14:39

... Vue pour ton pseudo, un iiiiiii.

 

Le Noyer, sur un bouquin d'une certaine époque, on conseille de planter le noyer en périphérie des jardins/potager .... comme ne pas faire la sieste sous un noyer.

 

pour la maladie du pommier, le noyer n'est peut être pas la causse 1er, le manque d'entretien du sol (pourriture des pommes non récolté) et les mauvaise coupe des branche (mastique cicatrisant) sont peux être un paramètre.

( on voit pas bien sur les photo, mais le tronc et fissuré/déchiré) ...... bref, comme tu dit "Mais laissons-lui sa chance." 

 

merci beaucoup, vais testé un truc ou deux, je te dirai sur quoi suis partie.

 

A+



#8 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 708 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:l'Ardèche

Posté 09 mars 2018 - 18:29

....



#9 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 845 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 09 mars 2018 - 20:04

C'est une nouvelle de Daphnée du Pommier Maurier...



#10 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 708 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:l'Ardèche

Posté 09 mars 2018 - 20:27

...... :-D

 

une romancière !!!  ....... okaie

 

 

lue sur sont wiki .... "Les romans L'Auberge de la Jamaïque et Rebecca, ainsi que la nouvelle Les Oiseaux ont été portés à l'écran par Alfred Hitchcock :"  .... merci de l'info, faute de pomme on se cultive.

 

 

sinon c un post en attente de transfère, un hall d'attente  :gobe:


Modifié par ezza, 09 mars 2018 - 20:28 .


#11 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 845 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 10 mars 2018 - 20:29

comme ne pas faire la sieste sous un noyer.
 

 

C'est vrai, pour la sieste mieux vaut choisir le pendu.

Et pour le barbeuk le bucher.

Pour le bowling le décapité c'est pas mal.

Mais l’empoisonné à part s'en servir de répulsif anti-moustique je vois pas...



#12 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 708 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:l'Ardèche

Posté 10 mars 2018 - 21:12

Salut Billll iiiiiimbi

mais tu est déchainé.

 

une suite sur le Noyer que tu apprécie .... si si

( des super info, sur l'cul que je suis)

 

"La juglone a un rôle plus actif dans la régulation des parasites fongiques, bactériens, microbiens, des nématodes.

Les émanations volatiles et les excudats racinaires de juglone régulent la présence des mammifères, notamment des rongeurs et des chevreuils,

comme c'est le cas d'autres plantes toxiques du biotope, afin de protéger les herbacées, les poacées et les ombellifères rhizomateuses ou tubéreuses de l'abroutissement abusif des chevreuils

ou des dommages au système racinaire occasionnés par les rongeurs. 

La juglone a un effet sudorifique et étourdissant sur les mammifères, humains y compris, qui a un effet apaisant et déstressant sur une courte durée,

et toxique après une exposition prolongée supérieure à 30 minutes:

les animaux à sang chaud souffrent de maux de tête, de nausée, de vomissements, d'étourdissement et de difficultés respiratoires ou cardiaques au fur et à mesure que l'exposition se prolonge.

 

Aujourd'hui, les effets toxiques des Juglandacées sont modérés.
La toxicité du noyer commun européen est remise en cause.
Les estimations ont été surévaluées à cause d'effets anthropiques.

Certaines plantes sont intolérantes à la juglone, d'autres sont tolérantes à la juglone.

Il est donc possible de planter un verger avec plusieurs essences d'arbres fruitiers adaptés.

D'autres plantes sensibles peuvent être cultivées en respectant une distance minimale.

C'est un fait observable.

Mais il semble que les effets allélopathiques du noyer soient contestables dans son milieu naturel spontané, sans intervention humaine.

En effet, la majorité des observations sur la toxicité de la juglone ont été réalisée en laboratoire, dans les vergers au sol travaillé, la végétation fauchée ou dans des monocultures de noyers.

Dans ces conditions, la juglone semble se concentrer à des doses toxiques.

On récolte d'ailleurs les feuilles mortes sur le sol en automne et on les composte séparément pendant 2 ans."

 

http://permaforet.bl...ml?view=mosaic#!

http://www.omafra.go...ut_toxicity.htm

 

bon un post qui commence sur le pommier et finie sous le noyer .... pas claire mon histoire