Aller au contenu


Photo

fixation cabane dans un arbre


  • Veuillez vous connecter pour répondre
16 réponses à ce sujet

#1 guilaumus

guilaumus
  • Genre: Homme
  • Localisation:ariége
  • Intérêts:sports nature montagne; rando spéléo, parapente , alpinisme
    photographie
    construction dans les arbres

Posté 29 mars 2018 - 19:16

bonjour,
je n'ai pas vu de post sur les fixations utilisé pour les cabanes dans les arbres. au usa,'il  utilise une technique que je trouve respectueuse de la croissance  de l'arbre. TAb : tree atachment bolt.
on perce directement dans l'arbre plutot que utiliser le serrage que je vois faire souvent en france.
on trouve ces boulons special sur ce site par exemple
http://www.instructa... ... -Bolt-TAB/
en bas de page plus d'images.

la traduction française de cet implant métalique dans l'arbre s'appelle: vis deux filets a rondelle intégré.

y a t-il parmi vous des gens qui connaisse ce matos? ont construit ou connaisse de francophone qui ont les équivalence en outils pour percer du meme diamétre que ces boulon spéciaux.

j'ai décidé de faire usiner cette piéce par un pro (que je n'ai pas encore trouvé).
parmi vous si vous connaissez un tourneur fraison eu un artisan qui maitrise le fer je suis preneur.

merci bonne constructions



#2 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 190 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 29 mars 2018 - 21:30

Bonsoir,

 

Je n'y connais pas grand chose mais trouve quand même étrange que faire un gros trou dans un arbre puisse être considéré comme respectueux.

 

Enfin bref, techniquement parlant, là c'est plus dans mes cordes, il n'y a absolument aucune difficulté à fabriquer de telles pièces. C'est du niveau débutant en matière de tournage, n'importe lequel te fera ça en 2 temps 3 mouvements. Essaie d'avoir les cotes et cherche en un près de chez toi.



#3 _Jouffray_

_Jouffray_

Posté 30 mars 2018 - 08:24

 

Lors de la construction d’une cabane, pas un clou n’a été planté, ni une seule branche coupée. Grâce à notre système de fixation, il est possible de faire tenir la cabane sans affecter le développement de l’arbre. Pour faire simple, on place un anneau métallique autour du tronc, avec une épaisseur de caoutchouc entre les deux pour protéger l’écorce, de préférence à l’endroit le plus résistant soit à 5 ou 6 mètres du sol pour un arbre de 10 mètres. Puis on y fixe des baleines, comme sur un parapluie, qui vont soutenir la plateforme. Après, il reste à construire la cabane. Pour des particuliers, elle fait toujours entre 6 et 10 m².

Pour ne pas entraver le développement de l’arbre, il faut savoir que l’anneau est constitué de «mâchoires» que l’on peut dévisser au fur et à mesure, pour le desserrer quand l’arbre grandit. Sachant qu’un arbre centenaire pousse de quelques centimètres par an, ça implique un réglage tous les 10 ou 12 ans.»

ceci est la cabane perchée....à titre personnel, je suis contre le fait de percer un arbre, implant ?



#4 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Rave Party

  • Membres
  • 765 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 30 mars 2018 - 09:30

Quelle que soit la méthode (perçage ou cerclage), l'arbre sera impacté, et sa durée de vie.

 

Le cercle, même avec une couche de mousse et des mâchoires pour l'élargir en fonction de la croissance, va constituer une sorte de "pansement" permanent sous lequel la pourriture peut s'installer.

 

A quoi ça sert de construire dans un arbre, à part le fun ?

 

Certains singes font des "nids" dans les arbres, sans parler des oiseaux, mais jamais avec ce degré de durabilité, et aussi pour une bonne raison (protection des prédateurs). Nous notre cabane elle nous protège de qui ou quoi vu que c'est nous les super prédateurs ? Même les loups, quand il en reste ne nous approchent plus. Et je pense que les ours bruns, sauf les femelles suitées et qui tombent nez à nez avec un homme, même les ours je pense ne nous approcheraient pas la nuit...

 

Tout agit sur tout, mais la particularité des actions des hommes, c'est l'aspect permanent ou presque, souvent irréversible, et souvent aussi industriel, à une échelle et avec une ampleur qui dépasse les valeurs naturelles.


Modifié par Bill Imbi, 30 mars 2018 - 10:21 .


#5 _Jouffray_

_Jouffray_

Posté 30 mars 2018 - 10:05

Quel que soit la méthode (perçage ou cerclage), l'arbre sera impacté, et sa durée de vie.

 

Le cercle, même avec une couche de mousse et des mâchoires pour l'élargir en fonction de la croissance, va constituer une sorte de "pansement" permanent sous lequel la pourriture peu s'installer.

 

A quoi ça sert de construire dans un arbre, à part le fun ?

 

certains veulent se faire du blé, en louant des cabanes perchées, pour citadin en mal de nature ...on scie la branche sur laquelle ...



#6 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 30 mars 2018 - 18:06

le perçage n'a que peut d'impact sur les arbres si c'est fait correctement alors que le cerclage est à proscrire, même avec mâchoires et autres systèmes de dé-serrage qu'on oublie d'utiliser ou pas suffisant pour suivre la croissance des arbres.

 

les élagueurs bien formés connaissent ce genre de matériel car cela sert à consolider des arbres en palliant le pourrissement intérieur, en claire un arbre creux peut être sauvé par ces systèmes... 

les tiges filetées traverses entièrement l'arbre, des plaques ou rondelles complètent le truc, cette surface est facilement recouvert par l'écorce.

Un arbre ne vie que par la sève qui circule entre l'écorce et le bois, chaque années la croissance développe cette zone en périphérie, le coeur de l'arbre est "mort" et sert uniquement de squelette.

Après certains arbre s'y prettent mieux que d'autres et un conseil de professionnel tel un élagueur me semble judicieux!!

pourquoi pas une cabane dans un arbre plutôt que de couper l'arbre pour faire des planche et une cabane au sol....



#7 noir

noir
  • Genre: Homme

Posté 30 mars 2018 - 18:47

"pourquoi pas une cabane dans un arbre plutôt que de couper l'arbre pour faire des planche et une cabane au sol...."

Drôle d'argument.N'y a t-il pas un autre arbre d’abattu pour construire ta cabane perchée?



#8 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 30 mars 2018 - 21:13

perso je n'en construit pas; mais entre un machin mobile home ou une cabane en bois je préfère la cabane bien sûr, le bois est renouvelable, la forêt n'est pas en voies de disparition en France....et je connais des techniques qui n'empêche pas l'arbre de croître...par ailleurs si une cabane y est perchée on va surement protéger cet arbre et du coup on se retrouve sur un modèle symbiote...



#9 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Rave Party

  • Membres
  • 765 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 31 mars 2018 - 10:04

par ailleurs si une cabane y est perchée on va surement protéger cet arbre et du coup on se retrouve sur un modèle symbiote...

 

Oui c'est exactement ça, on ne garde, apprécie ou juste tolère que ce qui nous sert.

Avec ça on va direct dans le mur.


Modifié par Bill Imbi, 31 mars 2018 - 10:05 .


#10 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 01 avril 2018 - 08:50

Cette discussion m'a permis de prendre conscience qu'effectivement il est plus logique de percer plutôt que sangler j'y penserai la prochaine fois.Une sangle va forcement ralentir ou gêner la circulation de la sève.


  • néothé aime ceci

#11 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 111 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 01 avril 2018 - 10:59

Je préfère cette autre technique qui permet de desserrer les 6 écrous de temps en temps :

 

1522576604.jpg



#12 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 02 avril 2018 - 09:29

Je préfère cette autre technique qui permet de desserrer les 6 écrous de temps en temps :

 

1522576604.jpg

oui c'est une bonne technique...si on pense à desserrer les boulons et savoir quand le faire sans risquer non plus la chute de la cabane, et si mal serrer le fait qu'un coté puisse s'affaisser et pas l'autre peu blesser l'arbre, alors que le perçage complet représente pour l'arbre ni lus ni moins un piercing qui en plus à la longue sera mangé par l'arbre, sa zone de circulation de sève repassera même totalement par dessus....je rappelle que cette technique sert aussi à sauver des arbres creux pour leur éviter de casser sous le vent...

bill imbi, la coopération et la symbiote est une force de vie, pas un mur!!

99% de nos forêt en France métropolitaine sont des forêts plantées par l'homme...

En Amazonie on  viens de remarquer qu'il est impossible de retrouver autant d'arbres "comestibles" pour l'homme, et on réalise que leurs implantation à été favorisé par l'homme, Amazonie qui avant d'être une forêt "vierge" était quadrillée par des routes et villages... ce qui ne veut pas dire qu'il ne faut pas protéger le peu de forêt primaire existant...

 

en résumé pour revenir au sujet, le perçage est préférable au cerclage, la désinfection de la mèche et du pas de vis est conseillé, ensuite c'est la dimension, le poids le porte à faux qui doit être soigné, à part une petite plateforme d'observation, c'est le travail de professionnels à la fois menuisier à la fois ayant de bonne connaissances des arbres...

au fait TIS, cette technique est plus lourde aussi...donc encore un inconvénient...


Modifié par néothé, 02 avril 2018 - 09:30 .


#13 _Jouffray_

_Jouffray_

Posté 02 avril 2018 - 09:42

ou alors revenir à des techniques plus primitives ?

 


  • néothé aime ceci

#14 guilaumus

guilaumus
  • Genre: Homme
  • Localisation:ariége
  • Intérêts:sports nature montagne; rando spéléo, parapente , alpinisme
    photographie
    construction dans les arbres

Posté 02 avril 2018 - 17:24

bonjour,

je vois que le sujet vous interesse. même si y pas de réponse a mes questions: qui a plus de 10 ans d'experience sur les abres et construction sur arbres ?

qui est fraiseur tourneur?

pour info a ceux qui se pose des question sur mon intention, elle est réfléchi depuis 15 ans, je travaille souvent dans et avec les arbres et je vis en foret, j'observe. c'est claire que ne rien faire du tout est le mieux pour préserver la nature. mais l'impact carbone est moindre de vivre sur un arbre comme les papous (déjà vu cette video super) que dans une maison fabriqué avec plusieurs arbres et ciment. et pour fabriquer du ciment il faut couper plusieurs hectares de foret. la technique implant n'entrave pas les monté et descente de séve que sur 1 a 5% de sa circonférence.

merci pour vos avis.



#15 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 03 avril 2018 - 16:28

bonjour,

je vois que le sujet vous interesse. même si y pas de réponse a mes questions: qui a plus de 10 ans d'experience sur les abres et construction sur arbres ?

qui est fraiseur tourneur?

pour info a ceux qui se pose des question sur mon intention, elle est réfléchi depuis 15 ans, je travaille souvent dans et avec les arbres et je vis en foret, j'observe. c'est claire que ne rien faire du tout est le mieux pour préserver la nature. mais l'impact carbone est moindre de vivre sur un arbre comme les papous (déjà vu cette video super) que dans une maison fabriqué avec plusieurs arbres et ciment. et pour fabriquer du ciment il faut couper plusieurs hectares de foret. la technique implant n'entrave pas les monté et descente de séve que sur 1 a 5% de sa circonférence.

merci pour vos avis.

je t'ais répondue en parties...détachées.... les élagueurs utilisent depuis longtemps des tirs fonds ou tiges filetées avec plaques et boulon, ce sont ce type de matériels qui blessera le moins l'arbre... voir avec ce genre de professions pour leur fournisseurs quincaillerie...cette technique existait déjà en 1981 elle venait d'Angleterre, c'était novateur à l'époque...et ce qui consolide un arbre peut servir à construire une cabane perchée...



#16 Panthera Pardhus

Panthera Pardhus
  • Genre: Femme
  • Localisation:entre un jardin et une rivière

Posté 06 avril 2018 - 19:00

Euh...ptit HS...https://www.huffingt...ref=fr-homepage



#17 Panthera Pardhus

Panthera Pardhus
  • Genre: Femme
  • Localisation:entre un jardin et une rivière

Posté 26 avril 2018 - 19:47

Pour info, certains messages ont été déplacés en SDS.