Aller au contenu


Photo

Facebook or not Facebook


  • Veuillez vous connecter pour répondre
51 réponses à ce sujet

#41 johok

johok
  • Genre: Homme
  • Localisation:var
  • Intérêts:http://www.lunnatick.fr

Posté 21 octobre 2018 - 03:41

La question n'est pas de choisir ou pas de partager. Ce n'était pas mon propos. La question est de savoir si les utilisateurs de FB sont conscients d'etre une marchandise ou pas. S'ils le sont et qu'ils l'acceptent parce qu'ils ont l'impression d'y "gagner" quelque chose, c'est parfait. Sauf que nombreux ne le sont pas et sont les plus fervents défenseurs de ce réseau qui les exploitent. Le reste, c'est juste de l'argumentaire marketing.

 

A partir du moment ou nous vivons dans cette société qui tourne comme une entreprise qui tourne pour les actionnaires, nous somme tous utilisés comme des marchandises, que nous utilisions facebook ou pas, après faut pas non plus rentrer dans le jeu de taper sur facebook uniquement par ce qu'une majorité de gens tapent dessus, faut avoir de vrais convictions, dans ce cas critiquer aussi tout ce qui tourne comme facebook, je ne dis pas ca pour vous je ne vous connais pas, mais c'est comme quand je commande sur amazon et que les anti amazon me critiquent par ce qu'il boycotte amazon par ce qu'il y a un effet de mode autour de ce boycotte, mais qui me riaient au nez, quand j'ai commencer à boycotter certaines marques de vêtements pour des raisons personnelles, alors que le boycotte n'était pas encore atteint par un effets de mode, ca c'est du moutonage, après si facebook appertient à l'ennemi, pourquoi ne pas utiliser l'arme de l'ennemi ?


Modifié par johok, 21 octobre 2018 - 03:43 .


#42 dumoulin21160

dumoulin21160
  • Genre: Homme
  • Localisation:dijon 21000

Posté 04 novembre 2018 - 06:58

après si facebook appertient à l'ennemi, pourquoi ne pas utiliser l'arme de l'ennemi ? l'idée est bonne mais pas trés réaliste



#43 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 099 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 08 novembre 2018 - 19:42

https://siecledigita...ont-ete-vendus/

 

conclusions :

 

Une bonne raison de plus pour n être pas sur FB.

 

Je n aimerais pas etre à la place de celui qui doit se fader des conversations FB !  :sommeil:

 

Tout ceux qui ont des échanges qu ils ne voulaient pas voir circuler n'avaient qu à etre + prudents !



#44 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 521 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 08 novembre 2018 - 21:41

https://siecledigita...ont-ete-vendus/

 

conclusions :

 

Une bonne raison de plus pour n être pas sur FB.

 

Je n aimerais pas etre à la place de celui qui doit se fader des conversations FB !  :sommeil:

 

Tout ceux qui ont des échanges qu ils ne voulaient pas voir circuler n'avaient qu à etre + prudents !

 

Ils ont été vendus chers ? Nan parce qu'entre les "waouhhh, trop coooool les ongles ma poulette !!!" les lol et les ptdr, il doit falloir faire un sacré tri pour trouver quelque chose de valable.



#45 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 09 novembre 2018 - 12:27

Ca dépend de ce que tu cherches. Si ce sont des données sur les consommatrices de produits pour les ongles (et les décos d'ongles sont très à la mode) ben ton exemple est une donnée qui vaut des sous. Et pas seulement pour les ongles, mais pour le marché secondaire, parce que ton exemple dit que c'est une femme intéressée par la mode donc elle est une cliente potentielle pour d'autres marques...

Ces données ont une valeur marchande pour des entreprises en tout genre donc toute information, correctement sériée et destinée, a de la valeur.

Et FB se fait des monstres de tune à chaque vente et ça arrive régulièrement. En revanche, ça n'arrive pas souvent que ces ventes soient publiées :) et quand les données sont piratées, c'est un manque à gagner tout aussi "monstre"...



#46 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 521 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 09 novembre 2018 - 12:35

Ouais, ben je crois que je suis définitivement dépassé et surtout étranger à ce monde là.



#47 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 19 dcembre 2018 - 19:10

Pour aller dans le meme sens, une longue enquête du NYT vient de sortir...

Ceux qui ne sont pas dérangés par le fait d'etre une marchandise ne seront pas choqués, j'imagine...

 

 

Facebook a laissé Netflix et Spotify lire vos messages privés

 

Une nouvelle affaire vient ternir un peu plus l’image de Facebook pour qui l’année 2018 est loin d’être fameuse. En effet, des médias ont mis la main sur des documents internes qui décrivent des partenariats du réseau social avec des entreprises comme Apple, Amazon, Microsoft, Spotify ou Netflix. Ces documents expliquent également que ces partenaires pouvaient accéder à certaines données utilisateurs bien après qu’elles aient été supprimées.

 

Ce sont les journalistes Gabriel J.X. Dance, Michael LaForgia et Nicholas Confessore qui ont analysé les documents et qui se sont également entretenus avec une cinquantaine d’anciens employés de chez Facebook et des entreprises partenaires.

Au total, environ 150 entreprises auraient profité d’un accès privilégié aux données des utilisateurs, parfois pendant plusieurs années. Les documents font état de partenariats lancés en 2010 et certains étaient toujours actifs en 2017.

Parmi les traitements de faveurs accordés, les journalistes ont détaillé ceux qui concernaient des entreprises comme Apple, Amazon, Spotify ou encore Netflix. Par exemple, Apple aurait eu accès aux contacts et aux calendriers Facebook des utilisateurs même si ceux-ci avaient désactivé le partage de données. Amazon, quant à elle, pouvait accéder aux noms et aux coordonnées des utilisateurs. Enfin, Netflix et Spotify pouvaient lire les messages privés des utilisateurs de Facebook.

 

Facebook et les différents types de partenariats

Un article paru dans The Times classe les accès donnés par Facebook dans plusieurs types de partenariats. Tout d’abord, il y a ceux que Facebook a conclu avec les constructeurs de téléphone. Par exemple, l’application du réseau social intégré aux BlackBerry impliquait un partage de données conséquentes avec le reste du système d’exploitation et donc avec BlackBerry.

Le second type de partenariat est appelé « personnalisation instantanée ». Lancée par Facebook en 2010, il permettait à tous les partenaires du réseau social de piocher dans toutes les données que Facebook collectait pour ensuite les utiliser dans ses services tiers. L’article de The Times illustre cela avec l’application Yelp qui pouvait signaler aux utilisateurs lesquels de leurs amis Facebook s’étaient déjà rendus dans différents lieux. Le réseau social a annoncé avoir mis fin à la personnalisation instantanée en 2014, mais le moteur de recherche Bing aurait eu accès aux données jusqu’en 2017.

Enfin, les autres partenariats sont ceux que Facebook faisait ponctuellement avec d’autres entreprises. Ainsi, Spotify a, par exemple, eu accès aux messages privés des utilisateurs en utilisant l’API que Facebook avait créé lorsqu’elle développait le service Messenger.

 

Facebook pourra-t-elle regagner la confiance des utilisateurs ?

Suite à l’article de The Times, Facebook a répondu que des efforts devaient encore être faits pour regagner la confiance des utilisateurs malgré que le réseau social voit des avantages dans le partage des données, notamment pour personnaliser l’expérience utilisateur : « Les partenaires de Facebook n’ignorent pas les paramètres de confidentialité des gens et il est faux de suggérer qu’ils les ignorent. Au fil des ans, nous avons établi des partenariats avec d’autres entreprises pour que les gens puissent utiliser Facebook sur des appareils et des plateformes que nous ne prenons pas en charge nous-mêmes. » explique Steve Satterfield, directeur de la protection de la vie privée chez Facebook dans un courriel envoyé au média.

 

De son côté, Netflix a contacté The Verge pour démentir avoir eu accès aux messages privés : « Au fil du temps, nous avons essayé de rendre Netflix plus social. Par exemple, nous avons lancé en 2014 une fonction qui permettait aux membres de recommander des émissions de télévision et des films à leurs amis Facebook via Messenger. Le service n’a jamais été populaire et nous l’avons stoppé en 2015. A aucun moment, nous n’avons eu accès aux messages privés des gens sur Facebook et nous n’avons pas demandé à y avoir accès ».

Il est clair que les fuites de données deviennent monnaie courante pour le réseau social de Mark Zuckerberg. Plus que jamais, il faut être très prudent avec les données que l’on partage sur Facebook. Ou alors, mieux encore, il vaut peut-être ne pas s’y inscrire.

source : http://www.logithequ...prives_2836.htm

 

et d'autres : https://www.clubic.c...ix-spotify.html



#48 l'ombre

l'ombre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 764 messages
  • Genre: Homme

Posté 19 dcembre 2018 - 22:47

FAUT vraiment être neuneu  :roule:  de faire confiance a un système propriétaire de plus Américain :sleep:

Quand des solutions open source sont présents et fournissent le code source :alcolo:

Depuis des années je préviens a corps et a cris mes proches ( tout le monde comme un seul homme = les moutons de Panurge  :cobra: )

Donc ces découvertes sont légions et date de plusieurs années ( pour moi 1994 ) :hum:



#49 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 099 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 20 dcembre 2018 - 20:11

C'est un nouveau scandale qui a dernièrement touché Facebook. Un réseau social dans la tourmente et dont l'image est plus qu'entachée depuis plusieurs mois - l'affaire Cambridge Analytica n'y est pas étrangère. Depuis plusieurs jours, Facebook a expliqué que les photos de pas moins de 6,8 millions d'utilisateurs ont fuité et pu être consultées par des développeurs. Autant dire que le scandale est grave pour le service qui a bien du mal à protéger les données personnelles de ses utilisateurs. Alors que la faille a été comblée par Facebook, une page trouvable ci-dessous a été mise en place pour savoir si vous avez été touchés !

 

http://portail.free....fuiteacute.html


Modifié par DzC, 20 dcembre 2018 - 20:13 .


#50 l'ombre

l'ombre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 764 messages
  • Genre: Homme

Posté 20 dcembre 2018 - 21:00

Je vais pas pleurer sur les pertes subites par les membres :eek2: il me semble que beaucoup n'ont  pas lut le règlement  :tss: 

Donc c'est de leurs fautes > réseaux sociaux propriétaire  :lol:

Diaspora fait mieux gratuitement et ne permet pas se type d’intrusion  :cogite: 

https://diaspora-fr.org/



#51 anik53

anik53
  • Genre: Femme
  • Localisation:Landes

Posté 22 dcembre 2018 - 11:58

Bienvenue sur diaspora-fr.org !

diaspora-fr.org est un nœud (pod) du réseau diaspora*, hébergé en France chez OVH et administré par Fla et Taratatach. diaspora-fr.org utilise la version de développement de diaspora* et a été mis en place à des fins de tests. Les inscriptions sur ce serveur sont donc fermées.

 

heu..

je refuse depuis toujours fb, je suis donc allée faire un petit tour, mais la porte est déjà fermée :)

je pensais que peut-etre je devrais me remettre en question un chouya quant aux réseaux sociaux que je n'utilise pas, mais je crois bien que ce sera pour plus tard ;)



#52 Kaddha

Kaddha
  • Genre: Homme
  • Localisation:Midi-Pyrénées

Posté 22 dcembre 2018 - 13:23

https://siecledigita...ont-ete-vendus/

 

conclusions :

 

Une bonne raison de plus pour n être pas sur FB.

 

Je n aimerais pas etre à la place de celui qui doit se fader des conversations FB !  :sommeil:

 

Tout ceux qui ont des échanges qu ils ne voulaient pas voir circuler n'avaient qu à etre + prudents !

 

Heureusement y'a personne qui se tape les milliers de conversations c'est des algorithmes (enfin j'imagine, sinon ils travaillent vraiment à l'ancienne ^^), ils rentrent des mots-clefs à repérer puis le logiciel te repère tout ce que tu cherches