Aller au contenu


Photo

Energies vertes renouvelables, une face cachée "terrifiante" &


  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 04 aot 2018 - 10:00

Bonjour,
" Ordinateurs, smartphones, tablettes, écrans tactiles, voitures électriques, capteurs solaires, éoliennes : tous ces objets qui nous environnent sont fabriqués avec des terres rares...
Sans terres rares, impossible de produire tous ces outils technologiques dont on ne pourrait plus se passer. Sans terres rares, pas de modernité...

Non, les énergies vertes ne sont pas exemptes de pollution... On ne fait que déplacer le problème et l'exporter vers des pays où les conditions d'extraction des métaux rares sont déplorables et font fi de la santé des populations.

C'est profondément immoral et indigne." 

Derrière les énergies vertes, on découvre une réalité terrible : celle des peuples qui sont sacrifiés au nom du profit et de la croissance économique.

http://ace.hendaye.o...errifiante.html

(D'autres liens sont disponibles dans l'article ci-dessus)


Modifié par Chrononaute, 04 aot 2018 - 10:01 .


#2 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 909 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 04 aot 2018 - 11:35

On est effectivement en train de "découvrir" que les innovations ne nous sauverons pas si nous pensons qu'elles serviront à nous faire continuer de vivre grosso merdo comme aujourd’hui.

Oui, le monde moderne développé (je parle des populations à haut ou moyen niveau de vie de régions telles que A. du nord, Europe, pays arabes producteurs de pétrole etc.) continue de piller le globe, tout le globe, et de faire trimer pour ça les plus défavorisés, et c'est en soi un scandale énorme.

Mais il y a plus. On entend de plus en plus parler d'initiatives visant à développer tel ou tel techno dite durable, éoliennes diverses, panneaux chauffe-eaux, avions, voitures, éclairages... estampillés solaires...

Tout ça c'est du bull shit si on pense que ça nous servira à continuer de vivre sur le même schéma productiviste et gaspillagiste.

 

Pour que ce schéma soit viable, il aurait fallu s'y prendre beaucoup plus tôt, et en parallèle d'une gestion très très très parcimonieuse de tout ce que la terre nous donne (faune et flore, mais aussi minerais, sources d'énergie etc). Envisager l’avenir parallèlement en termes d’économies à tout niveau, et de recherche d’améliorations. Là je pense qu’on a été trop loin. Il faut maintenant se préocuper en priorité voire exclusivement sur les économies, mais pas en terme de recherche et de techno, non, plutôt en terme d’organisation politique.

A la place on continue de toujours plus consommer, y compris pour des trucs dits durables ! Aucune politique n'émerge assez courageuse pour expliquer que même si on sait produire de plus en plus d'énergie verte, on ne peut pas parce qu'il nous manque la matière première pour construire tous les dispositifs nécessaires. On n’a pas assez de matière pour remplacer toutes les centrales à charbon, et les moteurs à essence par des panneaux ou des éoliennes.

 

Donc il serait temps de parler clairement de la seule solution rapide et ultra efficace : l’augmentation du cout de la vie à hauteur de ce que ça coute vraiment à la planète en terme de pollution et de non renouvelabilité, et de destruction des écosystèmes.

Et du coup puisque que seul le "porte-monnaie" serait réellement le seul moyen d'éviter le consumérisme irresponsable, il faudra bien évidemment en passer par une répartition totale des richesses.

Plafonnement de tous les salaires, pour éviter que le gaspillage perdure chez les plus riches.

On voit que la solution est plus qu’impossible à mettre en œuvre.

 

Certains en sont à imaginer un départ vers mars ou plus loin... Là c'est le ridicule le plus total. On n'arrive déjà pas à se payer un vol habité sur la lune !



#3 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 04 aot 2018 - 18:13

Attention avec cette histoire de terres rares  par  exemple ils sont utilisés dans les génerateurs d'éoliennes pour qu'ils aient une efficacité maximum mais un génerateur moins efficace fonctionnera sans terres rares. Il y a forcément d'autres exemples .-



#4 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 05 aot 2018 - 01:58

Quelques éclaircissements par feu Jean-Christophe Victor



#5 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 337 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 05 aot 2018 - 08:06

*
MESSAGE POPULAIRE !

 

Bonjour,
" Ordinateurs, smartphones, tablettes, écrans tactiles, voitures électriques, capteurs solaires, éoliennes : tous ces objets qui nous environnent sont fabriqués avec des terres rares...
Sans terres rares, impossible de produire tous ces outils technologiques dont on ne pourrait plus se passer. Sans terres rares, pas de modernité...

Non, les énergies vertes ne sont pas exemptes de pollution... On ne fait que déplacer le problème et l'exporter vers des pays où les conditions d'extraction des métaux rares sont déplorables et font fi de la santé des populations.

C'est profondément immoral et indigne." 

Derrière les énergies vertes, on découvre une réalité terrible : celle des peuples qui sont sacrifiés au nom du profit et de la croissance économique.

http://ace.hendaye.o...errifiante.html

(D'autres liens sont disponibles dans l'article ci-dessus)

 

 

Pas la peine de foutre tout le monde dans le même panier. Je n'ai jamais eu de "smartphone" et n'en aurai jamais, même sort pour la "tablette", "l'écran tactile" et tous les autres gadgets à la con. Le pc, lui, vient des poubelles. Quant à l'alternateur PMG qui va bientôt me permettre d'être autonome en électricité ça devrait aller. Du cuivre, des aimants, de la ferraille et un peu d'alu pour 10 ans de fonctionnement minimum, je peux assumer.


  • Shivaya, Chrononaute, Bill Imbi et 1 autre aiment ceci

#6 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 05 aot 2018 - 15:05

https://www.turbinea...permanants-pmg/

https://gronlier.fr/...urbe-P_Kvar.pdf

Les  avantages d'un générateur à aimants permanents: voir graphique ci-dessus en .pdf 

 

" Il est normal que les alternateurs à aimants permanents  viennent de Chine car en 2010, la Chine a produit plus de 95% des aimants permanents utilisés dans le monde. La Chine détient à l’heure actuelle la quasi totalité des gisements de terre rares exploités pour la production de ces aimants. Plusieurs pays dont  l’Australie, le Brésil , les Etats Unis ou encore le Japon ont relancé l’exploitation de leurs gisements depuis 2011 afin de moins dépendre de la Chine"


Modifié par Chrononaute, 05 aot 2018 - 15:10 .


#7 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 05 aot 2018 - 15:21

. Quant à l'alternateur PMG qui va bientôt me permettre d'être autonome en électricité ça devrait aller. Du cuivre, des aimants, de la ferraille et un peu d'alu pour 10 ans de fonctionnement minimum, je peux assumer.

 

Quel moteur utiliserez-vous pour faire tourner l'alternateur PMG: hydraulique, à biocarburants, à l'essence, un diesel peut-être ?



#8 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 3 337 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 05 aot 2018 - 15:28

Hydraulique, turbine Turgo. J'ai toujours rêvé de produire mon jus à l'eau de source.

 

Sans doute ouvrirais-je un sujet sur l'installation dans quelques mois.


  • Chrononaute, Edenguard40 et La ChouYette aiment ceci

#9 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 13 aot 2018 - 20:11

On peu remplacer le lithium par le sodium:

https://fr.wikipedia...teur_sodium-ion

plus durable et moins cher une autre piste le graphène abondant également.

Le cuivre qui devient rare peut-être remplacé dans l'alu, il l'est déja dans les cables EDF Engie...

le problème n'est pas là mais plutôt dans notre soif de toujours plus.



#10 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 13 aot 2018 - 21:38

On peu remplacer le lithium par le sodium:

https://fr.wikipedia...teur_sodium-ion

Oui c'est très prometteur comme technologie https://www.erenumer...e-35283-03.html

Première application dans une trottinette électrique  http://www.avere-fra...pace_adherent=0

 

Pour le cuivre en alu, je suis en train de refaire ma plomberie en multicouche. https://www.lemonite...ticouche.762994


Modifié par michmuch80, 13 aot 2018 - 22:12 .


#11 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 14 aot 2018 - 09:23

Ces batteries sodium ion moins chère et plus durable permettent d'envisager enfin de se servir des voitures électrique comme moyen de stockage temporaire  d'énergie. Je rêve des panneaux solaires pour recharger les voitures la journée et se servir d'une partie de l'énergie stockée les soir. Se souvenir qu'une voiture roule  en moyenne 35km par jour le reste du temps elle est immobilisée.

Pour ceux qui s’intéresse au stockage d'énergie là un beau travail d'ingénieur  qui montre que le stockage peut-être bon marché.

 



#12 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 17 aot 2018 - 00:08

 

Pour le cuivre en alu, je suis en train de refaire ma plomberie en multicouche. https://www.lemonite...ticouche.762994

Oui simplement il y a des tas de solutions  de remplacements plus ou moins efficaces qui permettent d'aller vers des solutions pus "durable".

Je préfère le PER plus facile pour l'amateur avec de simple pinces, le multicouche un peu mieux mais avec des outils spéciaux. Pince  "pro" un peu chère indispensable.


Modifié par Gallizour, 17 aot 2018 - 00:11 .


#13 michmuch80

michmuch80
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 17 aot 2018 - 06:05

Le multicouche se démocratise, la pince à sertir n'est plus très chère et fait les 2 . 

J'avais un problème de fuites aux raccord cuivre/fer de ma vieille installation de chauffage central. Il faut du PER à barrière oxygène en canalisation de chauffage, plus cher, alors que la couche alu du multicouche assure cette fonction. De plus, il est plus facile de le courber, il garde la forme, on peut le mettre en apparent, alors que le PER bof :)