Aller au contenu


Photo

Marches pour le climat


  • Veuillez vous connecter pour répondre
74 réponses à ce sujet

#41 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 086 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 11 dcembre 2018 - 17:22

Ben valà, pi on dira que ce sont des extrêmistes casseurs, des écoterroristes... ppfff...

 

j imagine que Bill etait en plein second degré, didn't you Bill ?



#42 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 11 dcembre 2018 - 21:36

Sans blague ?



#43 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 949 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 12 dcembre 2018 - 08:17

j imagine que Bill etait en plein second degré, didn't you Bill ?

 

Moins 4 degrés ce matin sur ma terrasse. Il est où le réchauffement ?



#44 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 262 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 12 dcembre 2018 - 11:30

Il est parti par là :

 

Dans l'Océan arctique, la glace se forme de septembre à mars mais la saison se raccourcit inexorablement au fil des années. Les glaces sont moins épaisses, plus jeunes et couvrent moins d'océan. La vieille glace, c'est-à-dire âgée de plus de quatre ans, s'est réduite de 95% depuis 33 ans.

C'est un cercle vicieux: des glaces plus jeunes sont plus fragiles et fondent plus tôt au printemps. Moins de glace signifie moins de réflexion solaire: l'océan absorbe davantage d'énergie et se réchauffe donc un peu plus.

 

Les douze années de plus faibles couvertures glaciaires sont... les douze dernières années.

Par exemple, il n'y a jamais eu aussi peu de glace hivernale dans la mer de Béring, entre la Russie et l'Alaska, qu'en 2017-2018. Habituellement, le plus fort de l'hiver arrive en février mais cette année, la glace a fondu ce mois-là. Il n'en restait que le quart de la normale.

https://www.rfj.ch/r...plus-chaud.html



#45 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 949 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 12 dcembre 2018 - 11:33

Bah oui, c'est bien ce que certains avaient prédit : moins de glace donc plus de chaud donc plus de fonte donc moins de glace...

 

Mais faut pas trop s'inquiéter, y'en a plein pour dire que l'absence de banquise est une très bonne chose pour la circulation des bateaux...



#46 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 12 dcembre 2018 - 12:47

Bah, au bout du de cette fonte des glaces qui amène plein d'eau douce dans l'eau de mer, il y a le système de courants profonds du Gulf Stream... qui est en train de s'effondrer inexorablement... Patience, la glace va revenir par là bas... mais aussi par chez nous, parce que sans Gulf Stream, on va pouvoir faire de la luge au sud de la Loire... très au sud....

Faut que les porte-conteneurs en profitent pendant qu'il est encore temps, eux qui sont exonérés de taxe carbone, comme les compagnies aériennes, les routiers... sous le bon vieux principe du "plus je pollue, moins je paye" cher au milieu industriel qui gouverne les pantins élus des pays industrialisés...


  • Bill Imbi aime ceci

#47 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 086 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 21 dcembre 2018 - 11:50

L’AFFAIRE DU SIÈCLE

Quatre associations, Notre Affaire à Tous, la Fondation pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France et Oxfam France ont décidé, au nom de l’intérêt général, d’attaquer l’Etat français en justice pour qu’il respecte ses engagements climatiques et protège nos vies, nos territoires et nos droits. C'est l'Affaire du Siècle.

 

https://laffairedusiecle.net/


  • Shivaya aime ceci

#48 l'ombre

l'ombre

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 753 messages
  • Genre: Homme

Posté 21 dcembre 2018 - 13:06

Depuis longtemps connus (1960) des scientifiques ( des études scientifiques  USA/URSS lors de la guerre froide avait démontrer le bouleversement suite aux essais atomiques ) ,

il semble que les gens n'ont pas envies de changer leurs habitudes de vie  et dans tout les cas c'est trop tard 



#49 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 262 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 22 dcembre 2018 - 07:47

Il y a pourtant beaucoup d'améliorations possibles dans des tas de domaines.
 
Un exemple, administratif et financier, où la consommation d'énergie actuellement gigantesque pourrait décroître très rapidement :
 

Blockchain, «cave ne cadas»
Olivier Depierre*
Publié vendredi 22 juin 2018, modifié mercredi 24 octobre 2018.

Dans les technologies blockchain, c’est la tenue d’un registre qui est la plus coûteuse et qui empêche le développement de celles-ci en cas d’augmentation forte de la demande. Les nouvelles blockchains contournent cet obstacle et réduisent la consommation d’énergie de 98% tout en augmentant la sécurité des transferts

La scalabilité. La voilà peut-être la quête du graal des développeurs blockchain en 2018. Les blockchains de première et deuxième générations, comme le bitcoin et le litecoin (dès 2008) puis comme Ethereum ou Dash (dès 2014) n’ont pas été conçues pour être facilement optimisées en cas de succès rapide et planétaire.

Bref rappel: l’effervescence des transactions sur ces blockchains entraîne une augmentation de la complexité des calculs à effectuer par les agents vérificateurs de transactions (les mineurs). Il en résulte une concurrence acharnée entre ceux-ci pour avoir la plus grande puissance de calcul (hachage) possible malgré son pesant aussi énergivore que calorifique. C’est ainsi qu’à mi-mars 2018, la blockchain Bitcoin traite moins de quatre transactions par seconde, chacune de celles-là exigeant actuellement plus de 300 kWh d’électricité, soit environ un mois de consommation moyenne mondiale par individu. Sans compter l’obsolescence programmée des composants informatiques… Raccourci: le bitcoin aurait donc un bel avenir dans le nucléaire et la création de déchets.

Seulement voilà, il existe de nouvelles blockchains rêvant de s’approprier la recette de la soupe à l’oseille, entendez par là les comms et autres frais promis à qui réussira à achalander au mieux le «crypto-badaud» en plein «cyber-lèche-vitrine».

Dans la blockchain IOTA où les communications/transactions entre les objets connectés (Internet of things) sont validées de manière entièrement décentralisée, soit sans l’intermédiaire d’un quelconque mineur et donc directement de pair-à-pair, on gagne du temps et on économise des sous. Mais il y a toujours un bout de registre à construire et à valider.

Encore plus récemment, certaines blockchains (comme le protocole TODA) n’ont même plus de long registre à mettre à jour à coups de résolutions d’équations mathématiques qui ne servent à rien sinon à garantir la sécurité de la transaction envisagée (ce qui est déjà pas mal). Dans un tel modèle, le registre est contenu dans l’avoir digitalisé, à savoir celui-là même faisant l’objet de la transaction envisagée, plutôt que dans un registre public. Plus de course à la puissance de hachage, donc, car ici non plus, il n’y a plus de mineurs. Les quelques vérificateurs d’une transaction entre deux personnes effectuent alors des tâches uniquement liées à cette transaction (Proof of Actual Work ou PoAW). Et ces vérificateurs sont sélectionnés aléatoirement parmi les utilisateurs existants. Dans une telle évolution protocolaire, donc, ce PoAW augmente la sécurité du transfert (car il n’est plus public) et réduit la consommation d’énergie de 98%.

Point à ne pas oublier de mentionner, ces nouvelles blockchains veulent changer le monde: elles veulent être gratuites. La scalabilité sera préservée. Les nouvelles blockchains se dresseront humblement. Ce sont les plus vieilles qui tomberont.

* Avocat, spécialiste des technologies blockchain et des cryptomonnaies

https://www.letemps....n-cave-ne-cadas
 
Et cette évolution se sent déjà :
 

Après une ascension spéculative vertigineuse en 2017, le bitcoin s’est écroulé en 2018, perdant 80 % de sa valeur, passant de près de 20.000 dollars à 3.700 dollars ce mercredi. Dans un bain de sang généralisé, Bitcoin a entraîné presque toutes les autres cryptomonnaies (Ether, Ripple, Litecoin) dans sa chute

https://www.20minute...in-explose-2018



#50 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 086 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 17 janvier 2019 - 13:17

La prochaine aura lieu le 27/01 normalement.



#51 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 949 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 17 janvier 2019 - 14:41

Bon, à force de marcher comme ça pour le climat, on va bientôt avoir fait le tour, non ?

C'est comme pour les COP, c'est quoi à l'ordre du jour de la COP 874 ?



#52 phylioc

phylioc

Posté 17 janvier 2019 - 21:06

Je pense que dans la globalité des esprits le therme réchauffement climatique est très mal compris. En effet les bons citoyens entendent: emission de CO2, trou dans la couche d'ozone, fonte de glace..

 

Mais ce qui se passe est beaucoup plus global, moi je parle de déséquilibre de l'écosystème de la planète engrené dans un cercle vicieux.  

Je pointe:

- l'agriculture conventionnelle (cause de lessivage des sols et donc innondations par abbattage d'arbre, de la famine, de la perte de biodiversitée et apparition de nouvelles maladies à la fois pour les plantes mais aussi les humains)

- l'industrie automobile ( CO2 et prélevement du pétrole )

- les mines en tous genre de minerais et matière fossiles ( avec des puits de plusieurs killomètres affectants la structure souche de la planète à qui on enlève les os et le sang )

- l'installation monstre de parc éoliens (modifications des vents entrainant sécheresses par zone )

- l'égoisme humain (modifiant le sens des prioritées)

 

Enfin bref pour moi je parle bien d'écosytème Terrien, on enlève un élément à un endroit, et c'est l'ensemble qui est déséquilibré. Et même si il n'y a pas de grandes études qui prouvent mes dires, je tiens à rappeler ce qui est prouvé la Terre est magnétique, et à qui déplacer tous ces matières (or, cuivres, bronze, fer, sables et j'en passe la liste est trop longue) ne peu être sans conséquence sur son état global flottant dans le cosmos.

Car c'est bien la structure initiale qui à permit à la vie de s'y développer et pas une autre. La preuve en est, actuellement on note une disparition d'espèce astronomique sans parler de la baisse de la biodiversité..

Pour ce qui es des problèmes humains (sociaux), validez ou non ca, mais si l'environnement n'est pas adapté à l'espèce qui y vit, cette dernière va dépérir ou on notera un net changement de comportement (agressivité, dépression, stress, canibalisme et j'en passe..)

 

Bref.... TOUS VA BIEN !

 

Nan plus sérieusement, un sol met 50ans à ce régénérer, donc les jeunes de 20ans sont la dernière génération à pouvoir sauver l'espèce humaine (pas la planète..).

 

La solution pour moi est de tous centraliser autour de l'agriculture vu que c'est la base même de notre éxistance. Pour l'énergie, je vise le méthane (biogaz une fois épuré) fabricable avec les déchets de la ville et des fermes, alimentation locale avec des jardins sur tous les tois et ............. J'arrête d'écrire parce que je ne finirais jamais sinon parce que oui le fonctionnement de la société est à repensser..



#53 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 619 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 17 janvier 2019 - 23:10

… la Terre est magnétique, et à  déplacer tous ces matières (or, cuivres, bronze, fer, sables et j'en passe la liste est trop longue) ne peu être sans conséquence sur son état global flottant dans le cosmos.

…  un sol met 50ans à ce régénérer, donc les jeunes de 20ans sont la dernière génération à pouvoir sauver l'espèce humaine (pas la planète..).

…  le méthane (biogaz une fois épuré) fabricable avec les déchets de la ville et des fermes, 

Permets moi de relever seulement ces trois points, parce qu'ils me paraissent un peu douteux.

- Même sans être spécialiste de physique du globe, ça m'étonne que le faible pourcentage ( par rapport à la masse de la Terre)  des matériaux extraits par l'humanité puisse provoquer des modifications à l'échelle cosmique.

- La régénération d'un sol sous nos climats est plus rapide, si l'on combine amendements, brf et engrais verts. En quelques années le progrès est déjà très sensible.

- La méthanisation est une voie possible pour produire un combustible à partir de déchets organiques/cellulosique, mais la régénération des sols a grand besoin de ces matières.



#54 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 086 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 18 janvier 2019 - 07:46

Bon, à force de marcher comme ça pour le climat, on va bientôt avoir fait le tour, non ?

C'est comme pour les COP, c'est quoi à l'ordre du jour de la COP 874 ?

 

tu mets sur le même plan 2 trucs qui n ont rien à voir.

Les COP sont un truc de politiques (et d "experts") qui se reunissent (à grand frais là aussi, de la princesse bien sûr)

pour la forme et faire croire qu ils agissent sur la question du changement climatique.

Effectivement on a envie de leur dire d arrêter de brasser du vent, surtout qu en plus ils polluent, à coups

de centaines de deplacements en avions et grosses berlines, ces couillons !

La marche pour le climat est ...d initiative citoyenne. Alors utile ou pas, je ne sais pas mais je râle assez apres les

gens qui restent chez eux au lieu de s unir pour montrer leur ras le bol, pour ne pas y aller (au moins de temps en temps).

Et du coup, en rejoignant ensuite les GJ, ça me fait 2 manifs dans la journée...   ;-)



#55 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 949 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 18 janvier 2019 - 08:21

Oui c'est vrai, les deux (la marche et la cop) n'ont rien à voir, mais j'étais juste vénère de voir que ni l'un ni l'autre ne change la donne, pas plus que la super maga ultra giga pétition pour obliger les gouvernent à se bouger. En fait rien sauf la violence ne fait bouger les lignes. Par exemple tu iras à la marche verte puis à la manif jaune, et la seule qui sera retenue, c'est celle qui fera de la casse incontrôlable...

 

Moi j'ai décidé d'arrêter de signer des pétitions. Et si plus personne ne signe de pétition, vu le climat d'inquiétude vis à vis de l'avenir et de mécontentement vis à vis du présent, ça ressemblera un peu au silence de la nature avant le cataclysme...

 

En fait ce qu'il faut faire, c'est trouver le truc qui fera VRAIMENT peur à la finance. Par exemple quand les banques il y a très longtemps ont parlé de faire payer les chèques. J'étais étudiante, et on avait imaginé tout un tas de trucs pour les emmerder un max. C'était un tout petit truc, mais à l'époque assez inquiétant.

 

Là il faut imaginer des trucs qui fasse vraiment vaciller les potentats (politiques et économiques) sur leurs certitudes. Il y a la violence, l'empêchement des activités commerciales, comme l'ont fait les GJ tous les samedis, jours traditionnel de grande conso, surtout en décembre. Il faut continuer dans ce sens, inventer des trucs qui leur fasse craindre que leur système peut s'effondrer vraiment, pas seulement à cause de la disparition des abeilles. Faut aider la nature à leur montrer que leur système est pourrit et qu'ils doivent lâcher l'affaire.

 

C'est pour ça, pour moi, plus de marche pacifiste et plus de pétition piège à con.


Modifié par Bill Imbi, 18 janvier 2019 - 08:23 .


#56 phylioc

phylioc

Posté 18 janvier 2019 - 11:12

Permets moi de relever seulement ces trois points, parce qu'ils me paraissent un peu douteux.

- Même sans être spécialiste de physique du globe, ça m'étonne que le faible pourcentage ( par rapport à la masse de la Terre)  des matériaux extraits par l'humanité puisse provoquer des modifications à l'échelle cosmique.

 

Je suis bien d'accord avec le fais que la masse de la planète est monstrueuse,, d'ailleur beaucoup de personne avec qui j'en ai parlé mon dit que ce n'était que des piqures de mousitique ou des points d'acuponcture les mines pour la planète, oui mais voila moi je me dit qu'un grain de sable peu faire renverser la balance et que l'acuponcture et les piqures ca gratte.. Si cette théorie est mise sur la toile ca ferait sombrer pas mal de buisness je pense..

 

- La régénération d'un sol sous nos climats est plus rapide, si l'on combine amendements, brf et engrais verts. En quelques années le progrès est déjà très sensible.

 

Je parlais d'une régénération ou l'Homme n'aurait plus à intervenir, avoir un système stable. C'est clair que les agriculteurs actuels arrivent en 8ans à avoir un rendement à peu près égal à celui d'un conventionnel, mais ils perturbent encore trop à mon gout, la monoculture c'est vraiment pas bon.. Pis bon faire venir de je ne sais ou des engrais bio c'est pas le top du top (corne broyé et autre..) point de vue impact carbone..

 

- La méthanisation est une voie possible pour produire un combustible à partir de déchets organiques/cellulosique, mais la régénération des sols a grand besoin de ces matières.

 

La tonte des pellouses, les déjections humaines, tous les restes à l'échelle locale je parle, si on commence à exporter le méthane c'est foutu... Mais biensur il ne faudrait pas que les agriculteurs se mettent à produir plus de bètes pour avoir uniquement plus de méthane.. Mais bon comme dit dans un autre topic, il manque cruellement de jeunes paysans et paysans tous court..

Si l'on se met à cultiver en ne retourant plus la terre et en plantantant sous couvert avec association de culture il n'aura pas besoin de ces matières.

La crotte du chevreuil est vraiment invisible pour la foret.

Les amendement ne font que stresser l'écosytème du sol, tu manges, tu manges plus, et le font devenir dépendant de l'humain


  • FLOYD aime ceci

#57 phylioc

phylioc

Posté 18 janvier 2019 - 11:28

Là il faut imaginer des trucs qui fasse vraiment vaciller les potentats (politiques et économiques) sur leurs certitudes. Il y a la violence, l'empêchement des activités commerciales, comme l'ont fait les GJ tous les samedis, jours traditionnel de grande conso, surtout en décembre. Il faut continuer dans ce sens, inventer des trucs qui leur fasse craindre que leur système peut s'effondrer vraiment, pas seulement à cause de la disparition des abeilles. Faut aider la nature à leur montrer que leur système est pourrit et qu'ils doivent lâcher l'affaire.

Je suis d'accord la violence devrait servir à ouvrir les yeux sur le capitalisme, sauf qu'aucun message ''explicatif'' est laisser derière ca.. Je me prend tellement la tête avec les ''bon citoyen'' qui filpent parce qu'ils entendent et voient ''la violence gratuite'', et ce que j'ai tiré comme conclusion c'est qu'ils ne réfléchissent pas par eux même et croient les dire des autres. J'ai beau leurs dire, que c'est aussi un symbole à prendre en compte; que la colère du peuple n'est pas anodine rien n'y fait ils se font avoir par la peur. Donc continuer dans cette forme de violence la sans rien changer et expliquer au reste de la population le pourquoi du comment, jamais les messages ne seront entendu car les meilleurs alliés, la majoritées des gens ''sans convictions'' sera contre ces manifestation.

 

Comment faire vaciller ? Prouver au reste du peuple qu'il est possible d'être autonome (produire son électricité avec le méthane par exemple, produire ses légumes jardins sur les tois et balcons des villes), mettre la réalité aux fenètres des francais (moi j'avais penser une sorte de carnaval avec des poubelles renverssées débordant de bouffe, tous les champs agricoles rasés juste avant les recoltes avec comme message '' vous voulez manger du blés, ba allez ramasser'')

 

Bref.


  • Bill Imbi aime ceci

#58 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 949 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 18 janvier 2019 - 11:46

Oui, je n'ai jamais dit que la violence était la solution, juste que là c'est le seul truc qui marche, vis à vis des puissants. Mais d'accord que la violence des révolutions c'est aussi et trop le peuple qui la subit...

C'est pour ça que je parlais d'inventer des trucs, la violence pas besoin de l’inventer, on sait faire !



#59 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 262 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 18 janvier 2019 - 12:14

Il y a beaucoup mieux à faire que la violence qui se retournera toujours sur les plus faibles.

 

Autonomie, trocs, dons, jardins partagés et zones de gratuité d'un côté et de l'autre boycott, grèves perlées ou générales, poignées de sable dans les rouages, pannes successives diverses et erreurs en tous genres.


  • Bill Imbi aime ceci

#60 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 086 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 18 janvier 2019 - 12:29

sans nier que les violences recentes aient eu un effet politique, je crois que ce sont plutot les medias qui ont focalisé sur la violence* car en réalité, elle ne represente

qu un pourcentage reduit dans les manifestations des GJ. Mais bon c est spectaculaire et le telespectateur s en cogne de regarder des gens defiler tranquillement avec

des pancartes ou parler de choses qui les scandalisent.

Et puis ça a bien arrangé le pouvoir au final et s il n y avait pas eu de violence il aurait été tt à fait capable de la provoquer (d ailleurs...).

Et puis je pense à ces images de manifs violentes qu on voit souvent dans les films de SF/politique fiction. On voit bien

que la colère du peuple finit tjrs par ressortir dans des situations sociales tendues mais qu elle est comme integrée par le pouvoir qui finalement maitrise tjrs la situation.

Même au stade de guerre civile on a l impression que les puissants arrivent tjrs à rester en place.

Eventuellement les marionnettes que sont les politiciens changent mais au dessus, les affaires continuent, business as usual.

 

* quasi pas un mot sur les Marches pour le climat de decembre ! Normal ya pas eu de violence. Lamentable.

Sans justifier la violence à  l encontre des journalistes qui est tres grave, il ne faut pas s etonner que la presse

soit aussi critiquée et mal aimée.