Aller au contenu


Photo

traitement des lames de terrasse


  • Veuillez vous connecter pour répondre
16 réponses à ce sujet

#1 Fanch'

Fanch'
  • Genre: Homme

Posté 02 janvier 2019 - 00:10

Bonjour amis briconautes !

 

Je dois refaire ma terrasse, concernant les lames et les lambourdes j'ai envie de choisir dues matériaux provenant d' essences locales comme le pin Douglas.

Après ça reste un bois de classe III , donc un peu limite dans le temps pour une terrasse, particulièrement pour ce qui est de fondations (lambourdes) plus soumises à l'humidité .

Il y a aussi la possibilité d'attaques d'insectes ou de thermites au niveau des fondations.

 Donc il faudra le traiter ce bois !

 

Il y a bien les traitements de pin en autoclave,  qui seraient de loin la solution la plus facile , pour le même prix en plus par rapport au Douglas ! 

Même si l'autoclave a évolué, il semble assez polluant , donc je reste sur mon idée de Pin Douglas non traité, je me demande quel traitement écolo existe pour maintenir du bois en bon état, à l'abris des attaques ?

Les mélanges huiles de lin/ essence de thérébentine , plus écologiques, ont ils un effet insecticide ou fongicide suffisant ?

 

 



#2 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 681 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 04 janvier 2019 - 15:32

le Douglas reste un bois tendre qui s'usera assez vite; d'où ma préférence pour le châtaignier en lame de 140x27 brut de sciage, ce qui le rend presque anti-dérapant.

Suivant la ressource locale le prix peut être compétitif.

Plus robuste encore, l'acacia (robinia pseudoacacia)  plus nerveux aussi, ce qui imposera une structure solide et des vissages sans faiblesse.

 

Les lambourdes reposent en principe sur des madriers formant une charpente plane et bien ventilée. S'il y a un "secret", c'est bien celui de la ventilation.



#3 Fanch'

Fanch'
  • Genre: Homme

Posté 10 janvier 2019 - 09:59

Bonjour Floyd,

merci pour ta réponse , ça serait super acacia ou robinier mais les tarifs font plus que doubler...

il faut une prévention champignons et insectes pour le Douglas pour info, et comme tu dis Floyd c'est un bois qui doit eêre protégé pour tenir vraiment dans la durée...

 

Du coup quelqu'un a t-il une idée pour un traitement adapté et écolo pour les lames  ?



#4 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 711 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 10 janvier 2019 - 10:12

Il existe des huiles dures pour saturer le bois (extérieur): https://www.oleobois...rasse-bois.html

Après, il doit être possible de le faire (saturer) avec de l'huile de lin et un adjuvant pour aider à la pénétration.

La saturation en soi est anti-fongicide, je pense.



#5 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 234 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 10 janvier 2019 - 13:08

+ 1 pour l huile dure.

Pour l huile de lin (et essence de therebentine en general -> fluidifiiant et sicatif) ça a tendance à noircir dans la durée (en exterieur).



#6 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 681 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 10 janvier 2019 - 19:13

je préciserai que le Douglas, classe 3, est idéal pour le bardage vertical.

 

Par contre le frottement par des semelles chargées de grains de sable va user la surface assez vite.

Un bois dur s'il coute deux fois plus cher, devrait durer largement deux fois plus longtemps.

Mais on peu aussi  ne changer que quelques bouts de lames de Douglas pour faire durer…

 

L'huile sur une surface où l'on marche… ça doit être glissant.



#7 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 981 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 10 janvier 2019 - 20:05


L'huile sur une surface où l'on marche… ça doit être glissant.

 

Dans tous les cas, les surfaces en bois sont très glissantes quand elle sont humides, traitées ou pas.



#8 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 681 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 10 janvier 2019 - 20:13

Oui c'est pas faux !  ;)

Le rainurage pratiqué sur les lames du commerce, apporte un léger mieux et avant l'hiver un lavage à la brosse (avec ou sans jet haute pression) permet de supprimer la verdure "grasse" qui facilitait les dérapages.

Parfois, je répands un peu de sable fin qui gratte. Dans ce cas un bois dur résiste mieux.



#9 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 2 711 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 10 janvier 2019 - 21:04

L'huile sur une surface où l'on marche… ça doit être glissant.

Un bois saturé d'huile n'est pas gras, je trouve. Si le trop-plein, l'huile rejetée par le bois, a été bien enlevée.

En fait, un vernis ou une peinture, surtout par temps humide, sont tout aussi glissant.

 

Par contre, c'est vrai que dépenser un peu plus, si tu le peux, Fanch", pour éviter du douglas peut être judicieux. A terme tu t'y retrouveras.

En plus, le pin, au sol, brut, ça n'est pas très beau car on ne casse pas la masse avec de la déco comme sur un mur (mais ça, ça n'est bien sûr que mon avis).

Tu n'as pas un voisin qui a envie de refaire le vieux bardage en chêne centenaire de sa grange? Et qui envisage de le faire en douglas? Tu récupères, tu nettoies...


  • FLOYD aime ceci

#10 Fanch'

Fanch'
  • Genre: Homme

Posté 11 janvier 2019 - 00:35

Merci Flanar,

 

je viens d'aller faire un tour sur ton site, les produits ont l'air de qualité et écologiques !

Sur l'effet fongicide d'un bois saturé je n'en sais rien non plus, j'imagine  qu'un bois bien imprégné de térébenthine/ huile de lin repoussera au moins certains insectes... Et nécessairement résistera plus longtemps à l'eau et au soleil.

Les hydrofuges chimiques  vendus pour le bois semblent etre fongicides, mais les hydrofuges que j'ai vu sont à base de résine alkydes, hydrocarbures etc...je laisse tomber

Après il y a les mélanges fongicides / insecticides vendus partout, qui sont très chers et dangereux pour l'environnement (à se demander si ça ne revient pas au même que de partir sur de l'autoclave...)

 

Enfin bon question chimie j'utilise encore du siccatif chimique dans mes mélanges lin/térébenthine, un vieux flacon qui a bien 10 ans...



#11 Fanch'

Fanch'
  • Genre: Homme

Posté 11 janvier 2019 - 00:46

Oui Floyd à terme c'est pas du gagnant financièrement, ni en entretien, je crois qu'une terrasse en robinier peut tenir 100 ans, voir bien plus.

Et surement bien moins de traitement sont nécessaires contre les effets de l'eau et du soleil qu'un bois tendre, contre le grisaillement , fendillement, les champignons et j'en passe ...

Mais je ne décide pas tout seul des achats ici, alors je m'adapte...

 

Par contre comme il me faudra un double plancher par endroits, je me dis qu'un soubassement avec poutres et chevrons en  chêne (apparemment c'est que 20% plus cher que le Douglas au mètre en scierie) ça peut valoir le coup question tenue dans le temps et stabilité, je vais aller voir les scieries autour de chez moi.

ça doit bien tenir l'eau et les bestioles ce bois !



#12 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 681 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 11 janvier 2019 - 09:39

C'est vrai que selon ta localisation Fanch', les prix sont aussi définis par la ressource locale.

par ici on trouverait plus facilement du chêne que du Douglas; une part de la différence provient des frais de transport, et ça grimpe vite.

 

Je reviens sur le problème de la chimie, si les produits ne tiennent pas, ils peuvent être rapidement lavés par la pluie et donc partir polluer l'environnement .

Si tu poses les lames sur un soubassement, elles seront parfaitement ventilées; donc mêmes mouillées de temps en temps, elles sècheront rapidement, ce qui empêchent les champignons et autres verdures.

 

Pour gérer au mieux le budget, couper la poire en deux comme on dit; du Douglas sur les zones moins fréquentées et bois dur sur les zones de passages fréquents.

Et si on doit prévoir un éventuel démontage, pas de clous mais des vis inox solides à empreinte torx: ça coute un bras mais ça présente pas mal d'avantages.



#13 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 234 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 11 janvier 2019 - 09:41

Si tu peux utiliser du chêne pour ton soubassement n'hesite pas ! C est un bois 10 x plus resistant (dur) et aucun pb coté bestiole (en interieur ça se peut -capricorne- mais dehors je crois pas).

 

Pour l huile de lin, je me repete :

 

ATTENTION à l’utilisation de l’huile de lin. L’huile de lin est une huile végétale bien souvent raffinée qui est encore utilisée en menuiserie. Elle permet de protéger le bois par imprégnation. Employée seule, elle donne au bois une teinte miel qui évolue et fonce dans le temps sous l’action des UV. Son emploi en extérieur est très limité car l’huile de lin se fait rapidement dégrader par des moisissures et ne protège pas le bois contre les UV. Le bois devient alors rapidement gris ou noir. Associée à d’autres huiles et à des anti-UV, son emploi en extérieur peut néanmoins s’avérer très pertinent.

http://www.protectio...e-terebenthine/

 

Je suis d’accord avec vous cependant, le problème ne viens pas du dosage, à respecté mais viens des propriétés chimique du mélange obtenu. Je ne suis pas suffisamment qualifié dans ce domaine pour vous en faire la démonstration mais reste que je ne suis pas le seul a avoir eu un bois noirci beaucoup plus rapidement que dans le cas ou on laisse le bois grisé naturellement et sans traitement.

Le mélange huile de lin en extérieur accélérè le noircissement du bois, voir le post de Burgan (seulement 2 ans pour sa terrasse), dans mon cas cela à tenu presque 4 ans. J’ai plusieurs contacts chez qui ça a durée aussi environ 2 ans avant de retrouver une maison toute noire !

https://blog.labouti...bois-huile-lin/



#14 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 234 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 11 janvier 2019 - 13:34

+ http://www.triskelin...vieillissement/



#15 Fanch'

Fanch'
  • Genre: Homme

Posté 11 janvier 2019 - 23:35

Floyd j'habite en forêt d'Orléans, Douglas, chêne, charme et bouleaux à profusion partout autour...et bien  l'entreprise par laquelle je passe (siège en Charente maritime, un dépôt pas loin d'ici mais c'est le hasard ) se fournit en Douglas provenant du Jura ou d'Allemagne !

Pour la ressource locale j'aurais pu faire mieux...

A 20 euros le m2 environ, usiné sur les deux faces, garanti sans aubier à 95%,qualité AB, séchage contrôlé, des tas de longueurs disponibles, je mégote pas ...

 

Aussi les comptoirs de bois du coin ne proposent pas forcément du Douglas, en tous cas pas en ce moment, mais du pin autoclave ou du teck ! A se demander s'ils bossent parfois avec les scieries du coin.

Pour ce qui est de la ressource locale ne restaient donc que les scieries : or elles ne font pas forcément de lames de terrasses, ou pas pour les particuliers, j'en ai trouvé une seule pas trop loin mais avec lames de Douglas non rabotées, et de quelle qualité ? il est vrai qu'elles sont peu cher (11euros/m2 ).

 

L'avantage avec cette entreprise c'est que j'ai le tout en un, elle peut me livrer, et avec tous les accessoires possibles (bandes bitumeuses, cales, visserie spéciale inox) à un prix très correcte.

 

Pour information le bois provenant d'Allemagne ou autres pays du Nord est vendu sur des métriques différentes (genre 3.90 m ; 4.20 m) alors qu'en France on arrondit au mètre. C'est le commercial de la boite qui s'est trahi en m'expliquant ça au téléphone,  le site internet de l'entreprise affirme que son bois est d'origine France.... or il me proposait du 4,20m ,  ce qui m'a mis la puce à l'oreille.

Donc la métrique est un bon indice de la provenance du bois

 Enfin  il me faut des lames de 4.15m, ça tombait d'autant mieux pour moi.



#16 Fanch'

Fanch'
  • Genre: Homme

Posté 12 janvier 2019 - 00:10

DZC j'ai mis les fiches techniques GROUAZEL dans mes favoris sur le bois, des fiches vraiment bien faites, classée par essences de bois, répertoriant leurs spécificités, points forts et faiblesses.

Sûr le chene à l'air très bien, si ce n'est une vulnérabilité potentielle aux thermites du duramen (cœur du bois) l'aubier restant plus sensible aux bestioles.

Je ne sais pas dans quelle mesure les insectes (thermites, vrillettes, capricornes etc...) attaquent moins un bois en extérieur qu'en intérieur, mais je pense comme toi, ça parait logique que les (forts) écarts de température subis chez nous  les empêchent de trop s'installer.

 

Ah oui faire une terrasse en deux parties Floyd c'est quand même risqué concernant le résultat esthétique, il faut veiller à avoir la même épaisseur de lames...sinon l'idée était intéressante !

 

Je ne savais pas pour les deux sortes de  térébenthine DZC, enfin les deux paraissent assez nuisibles (terpènes dans la 1ère, hydrocarbures dans la 2nde), moi qui me croyait écolo avec ça.

Concernant l'efficacité je trouve quand même que le mélange lin/térébenthine, avec durcisseur ou pas, redonne longévité et tenue au bois traité, je ne sais pas pour le grisaillement, mais ça reste un moindre mal . Un bois saturé d'huile subira moins les écarts hygrométriques (l'huile étant hydrophobe) , fendillera moins, bougera moins et vivra plus longtemps...ça reste plus important que l'effet des UV proprement dits il me semble (je peux me tromper)

Si on veut mieux les protéger - c'était l'objet de mon post ! - il existe sans doute des tas d'autres huiles naturelles mais je les connais peu, le site Oléobois indiqué par Flanar mérite un détour :  à l'huile de lin (qui doit pas etre si mauvaise que ça) , ils ajoutent des pigments naturels anti UV , des huiles essentielles, de l'huile de Chine, des solvants type standolis etc... ; intéressant, intéressant....je vais essayer je crois.


  • flanar l'ancien et FLOYD aiment ceci

#17 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 234 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 15 janvier 2019 - 12:54

Ci dessous photo de l arrière d une de mes cabanes en chêne traité à l huile de lin.

 

1547553243.jpg