Aller au contenu


Photo

une meule à pédales


  • Veuillez vous connecter pour répondre
11 réponses à ce sujet

#1 thyx

thyx
  • Genre: Homme
  • Localisation:cour des miracles
  • Intérêts:Paix et sérénité

Posté 06 juin 2019 - 18:42

Bonjours à tous

 

En ces temps formidables ou tout augmente, apprenons peu à peu à nous passer de l’électricité

aujourd'hui une meule pour affûter, relativement simple à construire pour un bon bricoleur ou bonne bricoleuse.

PS: J'en ai plein d'autres, il faut juste que je pense à les numériser.

 

meule.jpggas finder find your nearest gas stations

 

 



#2 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 939 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 06 juin 2019 - 22:36

Merci pour le partage!

Déjà vu en vrai et ancien; mécanisme qui permet de faire tourner dans un sens comme dans l'autre, ce qui convient aux opérations d'affutage des couteaux comme des fers de rabots. Chacun son sens!

Par contre il faut trouver une bonne meule en grès fin, si possible avec son axe et tournant rond. Attention au meule ayant séjourné livrée aux intempéries; le grès n'aime pas le gel.

Sur ce forum j'ai été aidé pour la réfection du scellement au plomb d'une vénérable meule en grès.



#3 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 1 977 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 07 juin 2019 - 09:27

L'image est tronqué et il manque la suite :fumeur:

Pour Floyd le plomb c'est pas vraiment écolo :rolleyes: j'aurais remplacer cela par des araldites  :salut: 

Je suis dehors :petard:  



#4 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 939 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 07 juin 2019 - 12:00

A l'heure du choix, le plomb était la solution la plus réaliste:

- je disposais du plomb nécessaire, récupération de conduite de gaz.

- technique ancienne et d'époque, durabilité éprouvée, adaptée à un matériel ancien.

- technique réversible, alors que les résines de synthèse ne le sont pas.

- facilité d'emploi, avec prudence et précaution.

- coût des résines non négligeable,  avec pertes et résidus à gérer.

 

Ceci dit, c'était bien de poser la question, l'ombre!  ;)



#5 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 1 977 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 07 juin 2019 - 12:44

J'ai oui-dire que cette araldite est sur le marché depuis 1946 :salut:

https://fr.wikipedia.org/wiki/Araldite

Et pour le plomb , j'ai connu des fontainiers d'état qui manipulaient le plomb ( dont le gros guillaume qui avait été contacter par la marque SOLEX pour mettre en avant la solidité du cyclomoteur > il faisait 165 Kilo et était dispenser de rentrer dans le bouche d'égout ) ceci est de l'histoire de la ville de paris

C'était mon moment de détente :roi1:



#6 thyx

thyx
  • Genre: Homme
  • Localisation:cour des miracles
  • Intérêts:Paix et sérénité

Posté 07 juin 2019 - 15:21

Du plomb, j'en ai travaillé en début de carrière et pas de saturnisme, on portait des gants et on avait le droit à des prises de sang deux fois par ans.

voila ce que l'on faisait entre autres.

 

kkoihyu654gytf.jpg



#7 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 939 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 07 juin 2019 - 15:46

Bravo!  Penses-tu que l'on saurait refaire les toitures en plomb de ND de Paris?

Pour mémoire les toitures-terrasses du château de Versailles sont également en plomb, et les conduites des fontaines également; mais les plombiers portent des masques aujourd'hui.



#8 thyx

thyx
  • Genre: Homme
  • Localisation:cour des miracles
  • Intérêts:Paix et sérénité

Posté 07 juin 2019 - 16:31

Pour notre dame, aucuns problèmes et aucunes difficultés particulières, tout bon couvreur digne de ce nom sait faire cela.

oui à Versailles tout est en plomb, on avait réalisés dans les années 90 des fleurs de lys qui allaient sur des chapiteaux en toiles.

les masques sont normalement utilisés quand il y a abrasion ou fonte du plomb, nous on coupais à la guillotine ou cisaille et on soudais à l'étain donc pas de fonte ni abrasion.


  • FLOYD aime ceci

#9 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 1 977 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 07 juin 2019 - 16:57

Pour notre dame, aucuns problèmes et aucunes difficultés particulières, tout bon couvreur digne de ce nom sait faire cela.

oui à Versailles tout est en plomb, on avait réalisés dans les années 90 des fleurs de lys qui allaient sur des chapiteaux en toiles.

les masques sont normalement utilisés quand il y a abrasion ou fonte du plomb, nous on coupais à la guillotine ou cisaille et on soudais à l'étain donc pas de fonte ni abrasion.

Tu connais donc les billes en buis ( le chapelet ) :fumeur:



#10 thyx

thyx
  • Genre: Homme
  • Localisation:cour des miracles
  • Intérêts:Paix et sérénité

Posté 07 juin 2019 - 17:27

Tu connais donc les billes en buis ( le chapelet ) :fumeur:

non, je ne connais pas



#11 l'ombre

l'ombre

    Summum jus, summa injuria.

  • Membres
  • 1 977 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Summum jus, summa injuria.

Posté 08 juin 2019 - 00:16

s-l300.jpg

Appeler boules a couler

 

C'est la base pour travailler le plomb avec des battes



#12 thyx

thyx
  • Genre: Homme
  • Localisation:cour des miracles
  • Intérêts:Paix et sérénité

Posté 08 juin 2019 - 08:51

Les battes c'est autre choses, utilisées couramment en couverture et aussi bien pour le zinc. ce que tu montre dois servir à mon avis pour recalibrer des tubes cintrés (coudes) en plomb qui s'ovalisent lors du cintrage.


  • FLOYD aime ceci