Aller au contenu


Photo

Incendie de Rouen


  • Veuillez vous connecter pour répondre
28 réponses à ce sujet

#21 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 971 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 04 octobre 2019 - 17:01

L'arrêté préfectoral  de juillet 2019 est pris avec l'avis du CODERST où siège un représentant des Services Départementaux d'Incendie et de Secours.

Au Mans par exemple, c'est un capitaine des pompiers qui siège. Il est particulièrement vigilant. Les prescriptions complémentaires de son service sont systématiquement reprises dans l'arrêté préfectoral.

Ce jeune capitaine est une des rares personnes de la commission qui risque de se retrouver sur le terrain face à l'incendie. On comprend sa vigilance et la suite favorable donnée à ses prescriptions.



#22 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 04 octobre 2019 - 18:43

L'arrêté préfectoral  de juillet 2019 est pris avec l'avis du CODERST où siège un représentant des Services Départementaux d'Incendie et de Secours.

Au Mans par exemple, c'est un capitaine des pompiers qui siège. Il est particulièrement vigilant. Les prescriptions complémentaires de son service sont systématiquement reprises dans l'arrêté préfectoral.

Ce jeune capitaine est une des rares personnes de la commission qui risque de se retrouver sur le terrain face à l'incendie. On comprend sa vigilance et la suite favorable donnée à ses prescriptions.

 

On parle pas du Mans, mais de Rouen et de l'usine Lubrizol où les pompiers n'ont pas pu utiliser la canalisation dédiée à l'alimentation en eau de la borne incendie parce qu'elle passait sous le batiment en feu... du coup, ils ont dû amener du matos pour pomper dans la Seine... faudrait m'expliquer comment un truc pareil a pu être validé par la commission de sécurité de l'époque de la construction du bâtiment en question...



#23 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 971 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 04 octobre 2019 - 20:34

Les pompiers de quelques départements qu'ils soient, anticipent des risques qui échapperaient à beaucoup de gens. L'incendie par définition ressort de l'imprévisible. Ce qui est prévisible est anticipé par la mise en place de porte coupe-feu, d'extincteurs automatiques, de détecteurs,  de réserve d'eau et de bassin de récupération des eaux polluées etc…

 

Outre le courage, la grande qualité des pompiers c'est leur capacité à  résoudre l'imprévu, en mettant en œuvre des procédures et des matériels qu'ils ont appris à maitriser.

 

Je crois que les pompiers n'apprécient pas les "yakas' et les "yavaikas".



#24 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 344 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 05 octobre 2019 - 12:39

Oser dire que ce risque d'incendie était imprévisible franchement tu es gonflé ou totalement ignorant de ce qu'est la pétrochimie !

Et que les incendies soient imprévisibles pour les pompiers, alors que c'est pour faire face à ce risque que ce corps d'intervention a été créé c'est franchement ridicule.

 

A l’instar des autres sites Seveso, Lubrizol est censée être très surveillé. Or, depuis une dizaine d’années, la simplification de la réglementation sur les ICPE a conduit à desserrer les contraintes qui pèsent sur les industriels. Dernier assouplissement en date, la loi dite Essoc, « pour un Etat au service d’une société de confiance », d’août 2018. Elle permet au préfet d’autoriser un exploitant à modifier son établissement sans passer par une autorité environnementale indépendante et une étude d’impact systématique. Ainsi, la préfecture de Seine-Maritime a donné son feu vert à Lubrizol, en janvier puis en juin, pour deux demandes d’extension de ses capacités de stockage de produits dangereux, sans les soumettre au préalable à une évaluation des risques.

La première demande portait sur une augmentation de 1 598 tonnes de produits stockés sur le site, dont 1 436 tonnes de « substances inflammables » et 36 tonnes à la « toxicité aiguë ». Celle de juin concernait pas moins de 240 conteneurs (des récipients de stockage destinés à être manutentionnés) d’une capacité de 4 800 m3, dont 600 tonnes de substances inflammables et dangereuses pour l’environnement. La préfecture n’a pas répondu aux sollicitations du Monde.

 

« C’est inacceptable. On est face à une dégradation préjudiciable du droit de l’environnement », réagit Guillaume Blavette, administrateur de France Nature Environnement (FNE) en Normandie. M. Blavette siège au conseil départemental de l’environnement et des risques sanitaires et technologiques (Coderst). « Il y a quelques années, ce type d’information essentielle aurait été soumis à la consultation du Coderst. Mais aujourd’hui, de plus en plus d’informations nous passent sous le nez. Il ne faut pas s’étonner ensuite de la défiance vis-à-vis de la parole publique, et que les gens ne croient pas à la transparence totale du gouvernement », témoigne le militant écologiste, très actif dans la mobilisation citoyenne à Rouen.

https://www.lemonde....14204_3244.html


  • flanar l'ancien aime ceci

#25 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 262 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 08 octobre 2019 - 11:48

Maintenant ont est parti pour le vrais changement sa va secouer

 

incendie Villeurbanne https://www.youtube....ry=Villeurbanne

 

voyance pur l'incendie villeurbanne https://www.youtube....h?v=t8ry86k4Ulg



#26 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 262 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 08 octobre 2019 - 18:17

Un peux avant l'incendie de Rouen d'autres Usines très toxiques ont brulé et ont en à presque pas parlé...et personne ne comprend pourquoi

 

Le 2 juillet l'usine Cogetrad https://www.youtube....h?v=sUZOoA7mQoQ

 

ici juin-juillet https://www.youtube....h?v=MH0_Gh6Ud6A



#27 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 344 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 02 novembre 2019 - 10:33

Il serait grand temps que les politiques arrêtent de raconter n'importe quoi lorsqu'il y a une catastrophe.

 

Lubrizol. Des analyses montrent des traces d’hydrocarbures dans le lait maternel
Publié le 01/11/2019

Le laboratoire du CHU de Limoges (Haute-Vienne) a révélé ses premières conclusions jeudi 31 octobre 2019, rapporte le site actu.fr. Éthylbenzène, toluène, xylène : « Sur l’ensemble du panel, il y a des molécules d’hydrocarbures en quantité variable », affirme Saliha Blalouz, avocate de Rouen à l’initiative de cette démarche.

Le 7 octobre 2019, neuf mamans ou futures mères, de 25 à 35 ans, avaient accepté le prélèvement d’échantillons de lait et d’urine en présence d’un huissier de justice au sein du CHU de Rouen. Ces résultats doivent maintenant être comparés. De nouveaux prélèvements seront réalisés dans les jours à venir et fin décembre. Les neuf femmes concernées déclarent vouloir déposer plainte contre X pour mise en danger de la vie d’autrui.

https://www.ouest-fr...aternel-6591906



#28 DzC

DzC

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 4 694 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 07 novembre 2019 - 13:19

Analyses indépendantes après Lubrizol : « On vit dans un environnement globalement pollué »

https://www.bastamag...culteurs-ecoles

 

Lubrizol : des premières analyses révèlent la présence de molécules d'hydrocarbures dans du lait maternel

https://france3-regi...el-1744993.html



#29 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 344 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 09 novembre 2019 - 09:06

« Si vous êtes près d’un site Seveso, fuyez ! »

https://www.lemonde....18273_3244.html