Aller au contenu


Photo

Dormir dans foret protegee avec interdiction de deposer la tente ?


  • Veuillez vous connecter pour répondre
6 réponses à ce sujet

#1 Absurdeouconscient

Absurdeouconscient
  • Genre: Homme
  • Intérêts:https://absurdeouconscient.blogspot.com

Posté 26 octobre 2019 - 18:01

Bonjour, je ne me rappels plus du nom exacte de cet endroit, mais quels sont les risques a dormir dans une genre de foret domaniale protegee par l'etat ?
Le panneau indique clairement l'interdiction de deposer la tente ou de faire du feu.

Je ne fais jamais de feu, je ne jete aucun dechet et je ne suis pas bruyant, par contre j'ai installe ma tente ici ... mais je n'y suis que la nuit, la journee je ne suis pas present et pour des raisons administratives j'aimerais imperativement rester ici deux ou trois semaines maximum.

- Les chasseurs ou possibles touristes pourraient me denoncer ? Si oui quels sont les risques ?
- Si le garde forestier me tombe dessus un matin ou un soir, comment se passera la rencontre ? Il risque de dechirer ou foutre en l'air ma tente ou il m'averti de partir avant ?
- La police peut elle venir me recuperer de force ici ?
- Que ce soit la gendarmerie ou le garde forestier, il y aura forcement une amende ou c'est facultatif ? Oo

Merci !

#2 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 1 118 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 26 octobre 2019 - 18:35

J'ai fait un peu de droit (du travail) et à cette occasion j'ai compris que c'est souvent une question de logique.

 

Si un panneau indique clairement "pas de tente", alors tu es en infraction.

 

- Les chasseurs ou possibles touristes pourraient me dénoncer ? => Oui, mais si c'est des touristes, il y a peu de risque si ta tente est discrète et ne gêne pas et qu'il n'y a pas de dégradation visible. Les promeneurs sont souvent des animaux débonnaires et pusillanimes. Dénoncer, ça demande d'agir. C'est plus simple de ne rien faire... Pour les chasseurs, ce sont des bêtes déprédatrices, dont là moi je ne me fierais pas.

 

Si oui quels sont les risques ? Si c'est un chasseur... cours !

- Si le garde forestier me tombe dessus un matin ou un soir, comment se passera la rencontre ? Il risque de dechirer ou foutre en l'air ma tente ou il m'averti de partir avant ? S'il déchire la tente, ou cogne, il est alors lui-même en infraction... Mais bon, on a bien vu pas mal de flic éborgner des gens dans les rues, alors...

- La police peut elle venir me recuperer de force ici ? Oui mais il faudrait qu'ils n'aient rien de mieux à foutre...

- Que ce soit la gendarmerie ou le garde forestier, il y aura forcement une amende ou c'est facultatif ? Oo Ben là ça dépendra de celui chargé de la filer, un peu comme pour un excès de vitesse...

 

Sur internet on trouve pas mal d'info :

 

https://justice.oore...camping-sauvage

 

Le camping sauvage est le camping qui se pratique isolément, en dehors d'un terrain de camping spécialement aménagé.

En France, il n'existe pas de réglementation générale. Le camping sauvage est en principe toléré, mais réglementé dans certaines zones. Il existe donc une réglementation à connaître et à respecter. Bien souvent, les interdictions ont des motifs écologiques, environnementaux, esthétiques ou des raisons de sécurité et de salubrité publiques. Ceux qui ne respectent pas cette réglementation s'exposent à des amendes.

 

Sur le domaine public

Le camping sauvage est toléré sur le domaine public, hors de l'emprise des routes et voies publiques, à condition qu’il n’y ait pas d’interdiction.

 

Amendes en cas de camping sauvage

Tout contrevenant s'expose à une amende prévue par le code pénal et le code de l'environnement allant de la 1re à la 5e classe selon la nature de la contravention. Ainsi, en effectuant du camping sauvage dans un lieu interdit, le campeur encourt jusqu'à 1 500 € d’amende.

L'amende peut être plus ou moins lourde si le camping sauvage est accompagné de dépôt de déchets, introduction de chiens, accès aux sites de nidification, atteinte à la flore, allumage de feux...



#3 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 971 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 26 octobre 2019 - 20:29

"A l'ONF, le garde forestier a été rebaptisé "agent patrimonial". Pour exercer ce métier, il faut passer le concours de technicien forestier, interne ou externe."

 

Je ne crois pas à la caricature d'un garde forestier expéditif et répressif.

https://www.onf.fr/o...ns-de-lonf.html

 

Par contre si tu as un motif valable, Absurdeouconscient, le mieux serait de prendre contact avec l'ONF, pour l'exposer franchement.

Il est facile de croire que ton empreinte sera aussi faible que possible. Mais ça dépend aussi de l'endroit que tu choisis; s'il est loin dans le boisement, il est donc fréquenté par la faune. C'est elle qui subira ta présence, même si tu ne le ressens pas.

 

J'imagine que tu as l'habitude de vivre isolé, sans que personne ne connaisse ta position. En cas de pépin et si tu as informé l'ONF, tu seras plus facilement secouru.

 

J'ai traversé aujourd'hui une forêt domaniale, et vu des quantités de ramasseurs de champignons (et des champignons aussi…) mais aucun agent de l'ONF!  ;)



#4 Kaddha

Kaddha
  • Genre: Homme
  • Localisation:Midi-Pyrénées

Posté 27 octobre 2019 - 12:47

Je croyais que la loi différenciai camping sauvage et bivouac, mais c'est p'tet pas le cas alors, et vu que j'ai pas envie de me pencher sur des textes plutôt chiants je laisserai qqun d'autre vérifier ^^

Rester 2-3 semaines au même endroit c'est quand même relativement long. Tu resterais 1-2J au même endroit t'aurais à priori aucun risque d'être gêné, mais là comme dis Floyd si tu restes plusieurs semaines la gêne occasionnée toucherait + la faune présente.

Perso j'ai eu 1 seule fois un "problème" pour ça, y'a 4 ans en Espagne des flics étaient venus me voir un soir (je pense qu'un proprio les avaient prévenu que qqun avait planté une tente), ben ils ont été assez cool, mis à part qu'ils croyaient au début que j'étais genre un migrant (étant un peu basané, ne parlant pas bcp espagnol, et on était hors des périodes touristiques en novembre), au final ils m'ont juste demander de repartir le lendemain en me disant qu'ils viendraient vérifier, mais sans me mettre la pression, je voyais bien qu'ils faisaient juste leur job et qu'au fond ils s'en foutaient un peu.

 

Après, rester qqs jours au même endroit, tant que c'est pas une réserve naturelle je pense pas que ca te pose de problème, mais si c'est un lieu protégé pour le respect de la faune et la flore c'est un peu compliqué



#5 Bill Imbi

Bill Imbi

    Fan de K. Rott et de Raves Party

  • Membres
  • 1 118 messages
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lyon pour l'instant, mais ça va pas durer

Posté 27 octobre 2019 - 12:55

Franchement, vu les derniers faits divers et variés autour de la chasse, je pense que le plus gros risque à faire aujourd’hui du camping sauvage ne vient pas de la loi et de son application mais plutôt des chasseurs. Ils ont tendance à prendre tout et n'importe quoi pour du gibier, donc...


  • Edenguard40 aime ceci

#6 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 971 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 27 octobre 2019 - 13:23

Franchement, vu les derniers faits divers et variés autour de la chasse, je pense que le plus gros risque à faire aujourd’hui du camping sauvage ne vient pas de la loi et de son application mais plutôt des chasseurs. Ils ont tendance à prendre tout et n'importe quoi pour du gibier, donc...

C'est pas faux!

L'ONF autorise des chasses en forêts domaniales, mais exerce un réel contrôle. Raison de plus d'informer les agents patrimoniaux, localement, qui sauront au besoin préciser les secteurs non chassés.



#7 lotina

lotina

Posté 28 octobre 2019 - 00:26

Merci de toutes ces informations , j'en apprends tous les jours grâce à vous !