Aller au contenu


Photo

la convention citoyenne sur le climat


  • Veuillez vous connecter pour répondre
14 réponses à ce sujet

#1 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 5 472 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 10 juillet 2020 - 12:08

Les propositions de cette convention :
 

Se loger :

 

Sur la rénovation énergétique des bâtiments :

  • Contraindre les propriétaires occupants et bailleurs à rénover leurs biens de manière globale
  • Obliger le changement des chaudières au fioul et à charbon d'ici à 2030 dans les bâtiments neufs et rénovés
  • Déployer un réseau harmonisé de guichets uniques
  • Système progressif d'aides à la rénovation, avec prêts et subventions pour les plus démunis
  • Former les professionnels du bâtiment pour répondre à la demande de rénovation globale et assurer une transition de tous les corps de métier du BTP vers des pratiques écoresponsables

Réduire la consommation d'énergie :

  • Contraindre par des mesures fortes les espaces publics et les bâtiments tertiaires à réduire leur consommation d’énergie
  • Changer en profondeur les comportements en incitant les particuliers à réduire leur consommation d'énergie
  • Inciter à limiter le recours au chauffage et à la climatisation dans les logements, les espaces publics et ceux ouverts au public ainsi que les bâtiments tertiaire (température moyenne maximale de 19°, renoncer à la climatisation en deçà de 25°)

Lutter contre l'artificialisation des sols :

  • Définir une enveloppe restrictive du nombre d'hectares maximum pouvant être artificialisés réduisant par 2 l’artificialisation des sols
  • Interdire toute artificialisation des terres tant que des réhabilitations ou friches commerciales, artisanales ou industrielles sont possibles dans l’enveloppe urbaine existante
  • Prendre immédiatement des mesures coercitives pour stopper les aménagements de zones commerciales périurbaines très consommatrices d'espace
  • Protéger fermement et définitivement les espaces naturels, les espaces agricoles périurbains et les forêts périurbaines. S’assurer d’une gestion durable de l’ensemble des forêts privées et publiques. S’assurer de la création de ceintures maraichères autour des pôles
  • Faciliter les changements d’usage des terrains artificialisés non occupés
  • Faciliter les réquisitions de logements et bureaux vacants
  • Faciliter les reprises et réhabilitations des friches, notamment par la possibilité pour les communes d’exproprier les friches délaissées depuis 10 ans ou plus
  • Évaluer le potentiel de réversibilité des bâtiments avant toute démolition
  • Permettre la construction d’immeubles collectifs dans les zones pavillonnaires
  • Renforcer les contrôles du respect des obligations de protection des espaces et de limitation de consommation des terres non urbanisés, sanctionner pénalement les manquements
  • Sensibiliser à l’importance et l’intérêt de la ville plus compacte, et construire une nouvelle culture de l’habitat collectif
  • Financer les rénovations des logements dans les petites communes
  • Rendre les centres plus attractifs par la revitalisation des commerces et le maintien des écoles en milieu rural

 

https://propositions....fr/se-loger-2/


Modifié par DzC, 10 juillet 2020 - 12:11 .


#2 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 5 472 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 13 juillet 2020 - 16:18

Se nourrir :

 

Pour une alimentation plus durable :

  • Mettre en place une prime à l'investissement pour les établissements leur permettant de s'équiper en matériel, de former les personnels, de mener des campagnes de sensibilisation afin d'atteindre les objectifs de la loi EGalim
  • Proposer un bonus de 10 cts par repas pour les petites cantines bio et locales (moins de 200 repas par jour) pour les aider à absorber le surcoût les 3 premières années de leur transition
  • Créer un "observatoire de la restauration collective" ayant pour objectif de partager les bonnes pratiques et de suivre l’atteinte des objectifs de la loi EGalim
  • Mettre en place un organisme de contrôle pour assurer la bonne mise en œuvre de la loi EGalim
  • Encourager la réflexion pour réécrire l'arrêté du 30 septembre 2011 relatif à la qualité nutritionnelle des repas servis en restauration scolaire
  • Étendre toutes les dispositions de la loi EGalim à la restauration collective privée à partir de 2025
  • Étendre la liste des produits éligibles aux 50% définis par la loi aux agriculteurs en transition vers le bio, et aux produits à faible coût environnemental
  • Aider à la structuration des filières afin qu’elles arrivent à faire reconnaître des produits dans des signes de qualité
  • Rendre les négociations tripartites plus justes pour les agriculteurs. Assurer la présence de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) dans les négociations, rendre la méthode obligatoire pour toutes les filières et organiser des rendez-vous réguliers à l'échelle des interprofessions, obliger à la transparence, les entreprises agroalimentaires et les centrales d’achats.
  • Utiliser le levier de la commande publique pour valoriser les produits issus de circuits courts, locaux et à faible coût environnemental, sous la forme d’un « guide d’achat » à adres- ser aux acheteurs publics.
  • Poursuivre les efforts sur la réduction du gaspillage alimentaire en restauration collective et au niveau individuel

Pour une agriculture plus durable et faiblement émettrice de gaz à effet de serre

  • Atteindre 50% d'exploitations en agroécologie en 2040
  • Développer l'agriculture biologique (maintenir l'aide à la conversion, restaurer l'aide au maintien de l'agriculture biologique, faire supporter le coût de certification annuelle du label par l'État)
  • Engrais azotés : augmenter de la Taxe Générale sur les Activités Polluantes (TGAP)
  • Diminution de l’usage des pesticides avec une interdiction des produits CMR, diminution de l’usage des produits phytopharmaceutiques de 50% d’ici 2025 et interdiction des pesticides les plus dommageable pour l’environnement en 2035 
  • Aider à la structuration de la filière des protéagineux (augmentation de l'autonomie du cheptel animal français, 100% d'autonomie pour l'alimentation humaine en protéines végétales, accroissement de la diversification des cultures dans la PAC, mise en œuvre du Plan Protéines Végétales national)
  • Aider au maintien des prairies permanentes (éviter au maximum les terres nues en mettant en place un couvert végétal obligatoire, rémunérer les services rendus par les agriculteurs pour le stockage de carbone par leurs activités)
  • Interdire le financement d'implantation de nouveaux élevages qui ne respectent pas les conditions d'agroécologie et de faibles émissions de gaz à effet de serre, accompagner les éleveurs vers une restructuration de leurs cheptels pour améliorer la qualité de production
  • Réformer l'enseignement et la formation agricole : intégrer au tronc commun obligatoire l'enseignement de l'agroécologie, imposer des stages dans des exploitations qui appliquent les méthodes de l'agroécologie, ouvrir la formation continue sur les pratiques agroécologiques pour tous les agriculteurs, former les conseillers techniques aux pratiques de l'agroécologie.
  • Relever les niveaux d’exigences des conditions de verdissement
  • Transformer l’attribution des aides à l’hectare de la PAC vers des aides à l’actif agricole
  • Mettre en place un mécanisme de suivi et d’évaluation de l'atteinte de la performance climat du Plan Stratégique National (PSN)
  • Mettre en compatibilité le Plan Stratégique National (PSN)avec la Stratégie Nationale Bas Carbone (SNBC), la Stratégie Nationale pour la Biodiversité, le Plan National Santé Environnement, la Stratégie Nationale de lutte contre la Déforestation Importée (SNDI)
  • Intégrer toutes les dispositions concernant le développement de l'agroécologie au Plan Stratégique National (PSN)

Pour une pêche à faible émission de gaz à effet de serre :

  • Améliorer la connaissance des stocks/déplacements de poissons pour mieux définir les quotas et éliminer la surpêche
  • Poursuivre les efforts de limitation de la pêche dans les zones et pour les stocks fragiles, et affermir les contrôles sur l'interdiction de la pêche en eau profonde
  • Développer les fermes aquacoles raisonnées et respectueuses de l'environnement, afin d'éviter de pêcher les poissons dans leur milieu naturel
  • Protéger la capacité des océans à stocker du carbone, notamment en protégeant les baleines et les espèces marines
  • Diminuer les émissions de gaz à effet de serre dues à la pêche et au transport maritime en poursuivant la modernisation de la flotte de bateaux vers des systèmes de propulsion vert

Pour un modèle de politique commerciale d'avenir :

  • Renégocier le CETA au niveau européen pour y intégrer les objectifs climatiques de l’accord de Paris.
  • Demander au gouvernement français de défendre une réforme politique commerciale européenne : inscrire le principe de précaution dans les accords commerciaux, inscrire le respect des engagements de l'accord de Paris comme objectifs contraignants, mettre fin aux tribunaux d'arbitrage privés, garantir la transparence et permettre le contrôle démocratique des négociations.
  • Demander au gouvernement français de défendre des positions auprès de l'OMC : prendre en considération les accords de Paris dans les négociations commerciales, mise en place de sanctions pour les États récalcitrants, inclure les clauses environnementales dans les négociations d'accords commerciaux.

Mieux informer les consommateurs :

  • Mieux informer le consommateur en renforçant la communication autour du Plan National Nutrition Santé Climat (PNNSC)
  • Interdire la publicité sur les produits proscrits par le PNNS
  • Concevoir une nouvelle solidarité nationale alimentaire pour permettre aux ménages modestes d’avoir accès à une alimentation durable
  • Réformer le fonctionnement des labels en supprimant les labels privés et en mettant en place un label pour les produits issus de l’agriculture agro écologique

Mettre l'éthique au coeur de notre alimentation :

  • Informer les consommateurs du degré de transformation des produits, notamment via un étiquetage obligatoire et la mise en place d’une charte éthique agroalimentaire qui renseigne et qualifie en termes de gaz à effet de serre les auxiliaires techniques et les additifs alimentaires. Informer rapidement et manière obligatoire sur les accidents alimentaires
  • Interdire l'importation des produits qui sont composés d'auxiliaires technologiques proscrits par l'Union européenne
  • Interdire progressivement l'usage des auxiliaires de production et des additifs alimentaires sous 5 ans
  • Taxer les produits ultra transformés à forte empreinte carbone et faible apport nutritionnel
  • Mettre en place des chèques alimentaires pour les plus démunis à utiliser dans les AMAP ou pour des produits bios

Légiférer sur le crime "d'écocide" :

  • Adopter une loi qui pénalise le crime d'écocide dans le cadre des 9 limites planétaires, et qui intègre le devoir de vigilance et le délit d'imprudence, dont la mise en œuvre est garantie par la Haute Autorité des Limites Planétaires

 

https://propositions...r/se-nourrir-2/


Modifié par DzC, 13 juillet 2020 - 16:18 .


#3 Ersatz de succédané

Ersatz de succédané
  • Genre: Non spécifié

Posté 22 juillet 2020 - 20:59

La Convention citoyenne pour le climat, est une convention française, constituée en octobre 2019, qui regroupe 150 citoyens tirés au sort et constitués en assemblée de citoyens, appelés à formuler des propositions pour lutter contre le réchauffement climatique.

https://fr.wikipedia..._pour_le_climat

 

Du nouveau : 

- La convention citoyenne pour le climat entre dans sa phase concrète : 

https://www.lemonde....46753_3244.html

 

- Objectif : établir un plan d’action et un calendrier de suivi pour mettre en œuvre les 146 mesures retenues par le chef de l’État :

https://www.publicse...ur-independance



#4 Ersatz de succédané

Ersatz de succédané
  • Genre: Non spécifié

Posté 22 juillet 2020 - 22:12

"Adopter une loi qui pénalise le crime d'écocide dans le cadre des 9 limites planétaires, et qui intègre le devoir de vigilance et le délit d'imprudence, dont la mise en œuvre est garantie par la Haute Autorité des Limites Planétaires"

 

https://fr.wikipedia...tes_planétaires

 

200722112023262007.png

 

Comme on peut le voir, du côté de la perte de la biodiversité c'est violent. L'extinction de l'Holocène est réellement un désastre. 

https://fr.wikipedia...n_de_l'Holocène

"En 2007, l'Union internationale pour la conservation de la nature évalue qu'une espèce d'oiseaux sur huit, un mammifère sur quatre, un amphibien sur trois et 70 % de toutes les plantes sont en péril, sur les un peu plus de 41 000 espèces qu'elle a évaluées."



#5 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 5 472 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 25 juillet 2020 - 08:05

Consommer :

 

Affichage :

  • Développer puis mettre en place un score carbone sur tous les produits de consommation et les services
  • Rendre obligatoire l’affichage des émissions de gaz à effet de serre dans les commerces et lieux de consommation ainsi que dans les publicités pour les marques

Publicité :

  • Interdire de manière efficace et opérante la publicité des produits les plus émetteurs de GES, sur tous les supports publicitaires
  • Réguler la publicité pour limiter fortement les incitations quotidiennes et non choisies à la consommation
  • Mettre en place des mentions pour inciter à moins consommer

Suremballage :

  • Mettre en place progressivement une obligation de l’implantation du vrac dans tous les magasins et l’imposition d’un pourcentage aux centrales d’achat
  • Mise en place progressive d’un système de consigne de verre (lavable et réutilisable) jusqu’à une mise en place généralisée en 2025
  • Favoriser le développement les emballages biosourcés compostables pour assurer la transition avant la fin de l’emballage plastique à usage unique
  • Remplacer une part significative de la Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères (TEOM) par des modalités plus justes et favorisant les comportements écoresponsables

Education :

  • Modifier le code de l’éducation pour une généralisation de l’éducation à l’environnement et au développement durable (EEDD) dans le modèle scolaire français
  • Renforcer les modalités d’éducation à l’environnement et au développement durable en en faisant une mission transversale des enseignants
  • Sensibiliser l'ensemble de la population française en reliant compréhension de l’urgence climatique et passage à l’action

Suivi et contrôle des politiques publiques environnementales :

  • Contrôler et sanctionner plus efficacement et rapidement les atteintes aux règles en matière environnementale
  • Renforcer et centraliser l’évaluation et le suivi des politiques publiques en matière environnementale

 

https://propositions...t.fr/consommer/


Modifié par DzC, 25 juillet 2020 - 08:06 .


#6 thyx

thyx
  • Genre: Homme
  • Localisation:cour des miracles
  • Intérêts:Paix et sérénité

Posté 26 juillet 2020 - 06:55

Désolé de ne pas aller dans ton sens une fois de plus,

 

mais ce que je vois la dedans, est: TAXER, INTERDIRE, OBLIGER

 

en somme, tout ce que les gens aiment (dont les gilets jaunes)



#7 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 5 472 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 26 juillet 2020 - 07:32

Désolé de ne pas aller dans ton sens une fois de plus,

 

 

pas de souci, la contradiction est enrichissante et constructive.
Cela dit jusque là je n ai fait que relayer l info et n ait pas exprimé d opinion sur ces propositions donc je ne vais pas spécialement "dans un sens".

 

mais ce que je vois la dedans, est: TAXER, INTERDIRE, OBLIGER

En partie vrai, trop de dirigisme mais si on attend que les personnes physiques et morales se mettent à agir d elles même il n y aura + rien de vivant sur cette planète non ?

Le truc que j ai trouvé interessant dans ce projet c'est le caractère citoyen (tirés au sort). C est une 1ère (donc à ameliorer) et qui augure peut être d une autre façon de
gérer la cité...
 

 

 


  • Shivaya aime ceci

#8 thyx

thyx
  • Genre: Homme
  • Localisation:cour des miracles
  • Intérêts:Paix et sérénité

Posté 26 juillet 2020 - 07:52

Le problème, c'est que l'on taxe, interdit, oblige, les petites gens,

ceux qui ont l'argent, qui polluent le plus, eux ont le pouvoir et dirigent le monde,

voila le fond de ma pensée,

perso, j'ai volontairement arrêté de bosser, il y a déjà un moment, car les taxes, impôts, etc... avaient déjà dépassés mon seuil d'acceptabilité.

quand tu n'a plus de tunes, tu te débrouille,

un bon exemple de l'absurdité des taxes sur les énergies, quand tu ne peut plus payer le gaz pour ton chauffage, tu installe des vieux poêles de recup et tu crame tout ce que tu trouve, tu n'a pas le choix

quand tu ne peut plus te payer le gaz oil pour ta bagnole, tu y met de l'huile et du fioul

 

taxer = plus de pollution



#9 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 5 472 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 26 juillet 2020 - 08:36

Le problème, c'est que l'on taxe, interdit, oblige, les petites gens,

ceux qui ont l'argent, qui polluent le plus, eux ont le pouvoir et dirigent le monde,

comme je l'ai deja dit souvent je ne suis pas pour une attitude victimaire où il y aurait le pauvre peuple innocent et les mechants oppresseurs/exploiteurs (voir La Boetie).
Sinon bien sur que les puissants sont de gros pollueurs mais nous pourrions peut être, si nous l'exigions tous et avec véhémence et actions concrètes, forcer la main aux puissances politico-economiques.
Mais qd il y a un appel au boycott d un pollueur, d une grande surface ou d une banque, combien suivent ?
Helas je crois bien que si tu proposais un 4x4 ou un SUV avec essence à volonté, une piscine, un Iphone par an, un abonnement à vie à une cie d aviation ou je ne sais quoi d autre, la plupart des gens accepteraient sans sourciller.
On en est là (addiction à la consommation -de biens et distractions- dont la cause est un grand vide existentiel à mon avis).

Un conseil : pour ton (vieux) diesel, ok pour l huile mais le fuel evite, ils aiment pas du tt ça aux douanes.

 


  • Shivaya et Ersatz de succédané aiment ceci

#10 Ersatz de succédané

Ersatz de succédané
  • Genre: Non spécifié

Posté 26 juillet 2020 - 12:01

mais ce que je vois la dedans, est: TAXER, INTERDIRE, OBLIGER

 

Surement parce que nous sommes dans l'urgence ? 

Et "interdire/obliger" s'adresse surtout aux FTN, FMN et aux politiciens. Et concernant l'éducation, il y a l'emploi de mots tels que "conseiller/sensibiliser" pour la compréhension de l'urgence.

 

 

Helas je crois bien que si tu proposais un 4x4 ou un SUV avec essence à volonté, une piscine, un Iphone par an, un abonnement à vie à une cie d aviation ou je ne sais quoi d autre, la plupart des gens accepteraient sans sourciller.
On en est là (addiction à la consommation -de biens et distractions- dont la cause est un grand vide existentiel à mon avis).

 

Il y a 2000 ans, Juvénal, un poète satirique romain en parlait déjà : Décadence des Romains devenus les esclaves de leur plaisir. Il est à l'origine de l'expression : "panem et circenses" -> du pain et des jeux. 

 

Nous sommes issus d' une construction sociale et sommes devenus des êtres narcissiques. Nous sommes les enfants des médias, du divertissement continu et du marketing. C'est à dire de puissances qui ont tout intérêt à ce que nous demeurions à jamais des enfants narcissiques supportant mal les frustrations.

Les masses vivent souvent dans le réel sur le mode des frustrations et des échecs. Les jeux donnent une seconde chance, elles gagneront dans le virtuel de qu'elles ne parviennent pas à avoir dans le réel. Nous fuyons les frustrations dans le divertissement et la consommation. 


  • Shivaya aime ceci

#11 thyx

thyx
  • Genre: Homme
  • Localisation:cour des miracles
  • Intérêts:Paix et sérénité

Posté 26 juillet 2020 - 15:40

Comme je le dis beaucoup au gens, il serais bien que certains fassent une expérience d'une durée de trois mois, en hiver, avec comme seul moyen de vivre le RSA (d'ailleurs, cela pend au nez à de plus en plus de personnes) 

cela leurs ferais voir les choses autrement et du coup, accepterais beaucoup moins se faire taxer/plumer, garanti 100%, je peux vous l'assurer.

 

je préfère arrêter la, car quand j'entend parler de victimaire ......



#12 thyx

thyx
  • Genre: Homme
  • Localisation:cour des miracles
  • Intérêts:Paix et sérénité

Posté 26 juillet 2020 - 15:41

Comme je le dis beaucoup au gens, il serais bien que certains fassent une expérience d'une durée de trois mois, en hiver, avec comme seul moyen de vivre le RSA (d'ailleurs, cela pend au nez à de plus en plus de personnes) 

cela leurs ferais voir les choses autrement et du coup, accepterais beaucoup moins se faire taxer/plumer, garanti 100%, je peux vous l'assurer.

 

je préfère arrêter la, car quand j'entend parler de victimaire ......

 

PS: je n'ai pas de vieux diesel



#13 Ersatz de succédané

Ersatz de succédané
  • Genre: Non spécifié

Posté 26 juillet 2020 - 18:28

Tout un tas d'autres expériences peuvent confirmer l'envie d'être moins taxé.

Pour ma part, ce n'est pas le montant des taxes/impôts qui me gêne, mais la répartition des dépenses publiques et sa gestion. 



#14 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 5 472 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 27 juillet 2020 - 08:47

Surement parce que nous sommes dans l'urgence ? 

Et "interdire/obliger" s'adresse surtout aux FTN, FMN et aux politiciens. Et concernant l'éducation, il y a l'emploi de mots tels que "conseiller/sensibiliser" pour la compréhension de l'urgence.

 

Il y a 2000 ans, Juvénal, un poète satirique romain en parlait déjà : Décadence des Romains devenus les esclaves de leur plaisir. Il est à l'origine de l'expression : "panem et circenses" -> du pain et des jeux. 

 

Nous sommes issus d' une construction sociale et sommes devenus des êtres narcissiques. Nous sommes les enfants des médias, du divertissement continu et du marketing. C'est à dire de puissances qui ont tout intérêt à ce que nous demeurions à jamais des enfants narcissiques supportant mal les frustrations.

Les masses vivent souvent dans le réel sur le mode des frustrations et des échecs. Les jeux donnent une seconde chance, elles gagneront dans le virtuel de qu'elles ne parviennent pas à avoir dans le réel. Nous fuyons les frustrations dans le divertissement et la consommation. 

 

Oui bien vu.
Voir aussi https://nospensees.f...n-noam-chomsky/

Le pb est de comprendre quels sont les mecanismes qui nous poussent à consommer (libido, remplir un vide par des stimulis reccurents ?).
On peut trouver des reponses interessantes dans le bouddhisme ou dans les sciences humaines (voir par ex. http://www.psycholog.../02-CULPABILITE).
 


Modifié par DzC, 27 juillet 2020 - 08:47 .

  • Ersatz de succédané aime ceci

#15 Ersatz de succédané

Ersatz de succédané
  • Genre: Non spécifié

Posté 27 juillet 2020 - 12:20

Effectivement, les sciences humaines et sociales ont déjà apporté quelques réponses.

La psychologie est une science toute jeune, (un siècle) et va nous apporter beaucoup dans les prochaines années ; s’appuyant sur les neurosciences cognitives en pleine expansion. Quelques études sont déjà disponibles sur l’impact des pubs, des images subliminales, etc.

La psychologie regroupe différentes branches dont la psychologie sociale. Celle-ci aussi à tout l’avenir devant elle mais apporte déjà quelques réponses telles que la normalisation, le conformisme, l’obéissance, l’effet Lucifer, la paresse/facilitation/inhibition sociale et apporte différentes notions essentielles, telles que la survie sociale et la déresponsabilisation.