Aller au contenu


Photo

Pompe Corneau Alfred Charleville n°33

Pompe restauration Corneau Charleville

  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 Olivier_76

Olivier_76

Posté 17 aot 2020 - 23:16

Bonjour à tous,

 

Depuis plusieurs années, j'ai cette pompe qui trône sur une citerne de récupération d'eau de pluie, bien à l’abri sous un appentis, sans que j'y prête trop d'attention. Jusqu'à il y a quelque jours, où je me suis mis en tête de tenter de la faire fonctionner. Et c'est la que j'ai découvert ce forum et toutes ses riches conversations.

 

C'est une Corneau Alfred Charville n°33. Comme celle de Carine (post du 20/06/2020 en réponse au sujet "restauration Pompe Corneau Alfred" de Carine&Sylvain.

 

mini_200817113128433953.jpg

 

Elle est vraiment jolie et j’adorerai la remette en service mais j’ai constaté plusieurs anomalies (en fait six) que j’aimerai partager avec vous, avant de me lancer dans les travaux, surtout que je n’y connais pas grand-chose en pompe ancienne et même en pompe tout court.

 

 

Point N°1 : Il manque la vis du couvercle. Je pense qu’elle doit agir comme un loquet tournant, venant se verrouiller dans la gorge supérieure du corps.

Si quelqu’un à une photo d’une vis similaire, pour m’aider à trouver ou fabriquer sa remplaçante, je suis preneur ?

mini_200817113128300644.jpg

 

mini_20081711312944065.jpg

 

 

Point N°2 : Il n’y a pas de vis de purge, est-ce d’origine ? Est-ce que cela va nuire au fonctionnement ?

mini_200817113129583522.jpg

 

 

Point N°3 : Démontage de la partie inférieure

Ce démontage est nécessaire pour nettoyer le cylindre qui semble juste rouillé en surface. J’ai bien compris, au travers des messages de Floyd, qu’un cylindre propre est la clef d’une bonne étanchéité, mais pour le moment il n'est pas accessible.
Les écrous sont noyés dans la peinture. Ils font un peu moins de 18 s/plat probablement 17 avant peinture. Le problème est qu’une clé à pipe ne passe pas entre l’écrou et le bord relevé et qu’ils ne dépassent pas suffisamment pour utiliser une clé plate. Les têtes de vis sont des carrés plat (voir photo de la non-purge, juste avant).

Ma seule idée est de décaper la peinture des écrous, peut être aussi chauffer pour faciliter le desserrage et m’arranger pour tenir l’écrou avec une pince étau et une clé plate coté tète de vis.

Je n’ai encore rien tenté, car je ne voudrais pas me lancer dans des opérations destructrices qui nécessiteraient une peinture, avant d’être convaincu d'avoir de bonne chance de la refaire fonctionner.

mini_20081711313078718.jpg

 

 

Point N°4 : L’étanchéité du tuyau de sortie à déjà fait l’objet d’une adaptation. Le collet du tuyau métallique est trop petit et a été compensé par une bague en plomb qui est déchiré. Un morceau de ficelle servait de rattrapage de jeu entre le tube et le filetage historique de la bague. Pour finir un empilement de trois joints caoutchouc, ou autre, assurait l’étanchéité avec le corps de la pompe.

mini_200817113132526713.jpg

 

Ma première idée était de faire un joli collet battu avec un tube de cuivre, mais on est sur un diamètre 42, je ne sais pas où trouver cette dimension ni les outils pour le faire.

Ma deuxième idée et de refaire la bague en plomb et de changer le joint caoutchouc, pour la ficèle faut voir, s’il y a du jeu ça peut être utile.

Par contre pour la bague en plomb j’ai besoin de conseil.
J’ai bien un ou deux pains de plomb issus d’objets divers, que j’ai coulé il y a quelque année, mais je n’ai aucune expérience en fonderie.

Faut-il un moule en forme final ou mouler en feuille puis marteler ?

Quelle matière pour le moule ? En bois ça irai ?  Pour faire mes pains j’avais utilisé un porte savon métallique.

Toute autre idée est la bienvenue !

 

Point N°5 : Le piston, il a déjà passé 24 h dans le vinaigre blanc, ce qui m’a permis de séparer les pièces entre elles.

mini_200817113131577740.jpg

 

Le joint cloche était au fond du cylindre lorsque je l’ai démonté. Pouvez-vous me confirmer qu’il se met entre la pièce en forme dôme et la grosse rondelle percée de lumières, mais dans quelle sens ?

Je me demande si il ne manque pas une pièce sous la grosse rondelle percée de trois lumières?

 

A l'image du post de carine  ci-dessous, je n'ai pas la pièce du bas !?

mini_200817113127115311.jpg

Cette photo n'est pas celle de ma pompe mais celle de carine.

 

 

Point 6 : L’arrêt du piston sur l'axe  est fait par un écrou laiton fendu, inséré sur la partie filetée de la tringle dont l’extrémité a été matée. Je vais être obligé de le démonté pour monter le joint cloche, que j'ai déjà commandé.

mini_200817113132353349.jpg

Pour le démontage je pense scier ou meuler l’extrémité, ensuite soit je refais le filetage qui semble être du M10 (ce n’est pas gagné vue l’état de corrosion) soit je goupille en perçant l’axe.
Toute autre idée est la bienvenue.

 

J’avais plein d’autre question mais la lecture de vos post sur ce forum m’ont éclairé à bien des égards.

 

En fin de compte je me demande s’il est raisonnable de penser que je puisse remettre cette pompe en service et je ne voudrais pas l’abimer si elle doit rester à l’état de décoration.

Au plaisir de vous lire



#2 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 329 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 18 aot 2020 - 00:09

Bonjour Olivier,

Ravi de découvrir ton projet. Je suis certain qu'à plusieurs, des réponses documentées vont arriver vite. Au besoin solliciter Sylvain doit être possible par mp.

 

#1 aucune idée, il faut un moyen de blocage c'est sûr.

#2 si la pompe est destinée à rester à l'abri et hors gel, la purge n'est pas indispensable. Mais percer et tarauder n'est pas compliqué, avec les outils nécessaires!

#3 cette belle peinture verte doit pouvoir être décapée par voie chimique. Mais un peu de chaleur reste parfois indispensable. L'écrou hexagonal est astucieusement bloqué par le rebord, c'est donc le carré de la vis qui doit être saisi par une clé anglaise.

#4 le tuyau d'aspiration est donc en plomb. La "bague en plomb" n'est que la trace du collet battu qui garantissait l'étanchéité du raccord à bride en fonte. Refaire un collet battu est moins compliqué que toutes les autres solutions… sans plomb. 

#5 le joint en cloche, se monte creux vers le haut.

#6 meuler le champignon devrait libérer l'écrou. mesure au pied à coulisse ou par essais successif pour trouver le nouvel écrou qui ira bien… au besoin solliciter les bricoleurs, de ceux qui gardent tout. ;)


  • Olivier_76 aime ceci

#3 Vincent85

Vincent85
  • Genre: Homme
  • Localisation:Vendée

Posté 18 aot 2020 - 12:25

Bonjour,

 

Pour la question numero 1, oui c'est une vis particuliere , avec une tête qui se bloque sur le corps de pompe pour l'empecher de tourner, j'ai refait une pompe qui possedait ce genre de vis, mais je n'ai pas gardé de photos detaillé ...

 

La 2 comme Floyd !

 

La 3 , il est possible que les vis ai été montés a l'envers, je pense que c'est la partie carré qui aurait du etre en haut pour se bloquer sur le rebord .

Un petit coup de chauffe aide toujours .

 

La 4, je referait un collet sur un morceau de cuivre, en diametre 40, ca se trouve chez un chauffagiste, ou dans une maison en travaux qui possedait des ecoulements en cuivre, chez un ferailleur ca doit se trouver.

Faire un collet battu n'est pas compliqué, il faut recuire le cuivre au chalumeau, et faire le collet avec un bon petit marteau et une enclume a angle vif, ou comme moi un morceau de poutrelle metallique

 

5 comme Floyd, et il y a normalement une contre plaque percée qui serre le joint cuir avec l'ecrou du bas, hypotese : cassée en deux et tombé au fond du corps de pompe ?

 

6 comme floyd !


  • Olivier_76 aime ceci

#4 Olivier_76

Olivier_76

Posté 18 aot 2020 - 22:23

Bonsoir Floyd et Sylvain,

 

Merci pour toutes vos réponses super rapides, qui conforte mon envie de restaurer cette pompe.
Je vais les analyser une à une et les confronter à ce que je sais faire et surement découvrir d'autres questions.

 

Je vais commencer par les point 6 et 3 pour finaliser le démontage.

 

Pour la purge ce n'est donc plus un problème, car l'appentis est maintenant devenu la chaufferie, le gel n'est plus un soucis  :)

 

Merci à vous

 

A bientôt

 

 


  • FLOYD aime ceci

#5 Vincent85

Vincent85
  • Genre: Homme
  • Localisation:Vendée

Posté 19 aot 2020 - 19:06

Bonjour, voici des images pour la vis de la question une, je suis passé voir celui qui a racheté ma pompe :

 

200819080526191329.jpg

 

20081908052611273.jpg


  • LouisBrico aime ceci

#6 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 329 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 19 aot 2020 - 21:53

Cool ! Merci Vincent.

Donc il un peu spécial ce boulon.  Mais pas vraiment compliqué à fabriquer si l'on dispose d'un poste de soudure électrique et d'une perceuse à colonne.

Pas vraiment d'effort extrême en jeu, une vis de 8mm doit suffire. 

La tête, tout est dans la tête, est à découper dans un bout d'acier doux, un fer plat de 6mm à vue d'œil, meulage de l'arrondi, perçage de 8 mm.

La vis partiellement introduite dans le trou, est soudée ensuite à l'arc, jusqu'à combler. Petit meulage pour faire propre et pour ajuster si besoin la longueur du coté carré.

 

Yaka.  ;)


  • Vincent85 et Olivier_76 aiment ceci

#7 Olivier_76

Olivier_76

Posté 19 aot 2020 - 22:56

Super merci Vincent pour ces photos et le déplacement,

 

Donc si je traduis en mot ce que je vois sur la photo c'est une vis avec une tête en forme de "marteau excentré" que l'on enfile par en dessous et que l'on serre avec un écrou par le dessus. C'est simple et efficace.

Je pense que je vais avoir du mal à en trouver une toute faite, je vais donc essayer d'en fabriquer une, avec un bout de plat de bonne épaisseur meulé, percé, taraudé plus une tige filetée soudée ou collée, ça devrait faire l'affaire... 

 

Je n'ai plus qu'à trouver de la matière pour cette vis et pour faire la contre plaque du joint du point 5.

Pour info la pièce du point 5 n'était pas au fond du corps de pompe.. mais comme cette pompe à déjà fait l'objet de tentative de réparation, il est possible quelle est été égarée.

 

Pour le point 4 une autre possibilité se profil car le flasque est taraudé, ce pourrait être du 33-40 (DN32) selon mes premières mesures, si ça se confirme, il sera facile de trouver un embout.

Mais je garde l'idée du collet battu.

 

Le démontage final sera pour ce WE

 

Encore merci
 

 



#8 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 329 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 20 aot 2020 - 08:10

Pour le point 4 une autre possibilité se profil car le flasque est taraudé, ce pourrait être du 33-40 (DN32) 

Oui toujours ce système impérial qui persiste au pays du système métrique.

Un tableau de correspondance ici:

http://www.pgprocess...tuyauteries.pdf

 

1 1/4"  = DN 32

 

Donc il suffit de trouver du tuyau acier zingué avec un filetage pour remplacer le plomb… ce qui ne sera pas plus mal !



#9 Vincent85

Vincent85
  • Genre: Homme
  • Localisation:Vendée

Posté 20 aot 2020 - 11:36

1 1/4 ou DN 32 equivaut a de l'acier de 33/42,  33 mm interieur, 42 mm diametre exterieur .

 

Dans ce cas je recommande de remplacer le tube acier de l'aspiration par un pvc pression diametre 40 mm  prevu pour le sanitaire ( utlisé pour les piscine aussi ) , avec des raccords filetés a coller .

Ce genre de trucs :  https://www.ecosia.o...1C98099724C8759

 

 

Je suppose que la descente dans le puits est pourrie de toute façon .



#10 Vincent85

Vincent85
  • Genre: Homme
  • Localisation:Vendée

Posté 20 aot 2020 - 11:53

Pour la vis de blocage du haut qui est manquante, il est peut etre possible de modifier ce genre de vis a la lime pour s'adapter dessus :  

 

https://www.manomano...odel_id=9276487

 

Il en existe differente taille, ca se trouve souvent a la piece, quand on a pas le matos pour souder l'acier ca peut aider , les tetes arrondies sont assez large pour pouvoir les travailler .



#11 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 329 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 20 aot 2020 - 14:37

Je crois me souvenir que la soudure à l'arc d'une pièce zinguée pose problème, émanations toxiques ???

Possible que le tube d'aspiration soit  d'origine, et tout en plomb.  Le poids  est alors élevé, prendre des précautions pour le levage de la bête!

 

PVC, pourquoi pas… il fonctionnera en dépression , mais ça doit résister.



#12 Vincent85

Vincent85
  • Genre: Homme
  • Localisation:Vendée

Posté 20 aot 2020 - 18:43

Des emanations toxiques, oui et non, le galvani si on essaye de le souder creera des emanation fortes oui, mais si on laisse le galvani on ne pourra pas souder la piece ...

 

il faut donc enlever le galvani afin de souder, et en enlevant le galvani il n'y aura donc pas d'emanations !

 

 

je parle bien de pvc pression, et non de pvc evacuations, un pvc pression est parfaitement adapté pour un plongeur de pompe !


  • FLOYD aime ceci

#13 Olivier_76

Olivier_76

Posté 31 aot 2020 - 20:19

Bonjour à tous,

 

Merci pour toutes vos idées, malheureusement je ne me suis pas encore remis à cette restauration de pompe (d'autre chantier en cours).

 

Pour l'aspiration, le tuyau qui plonge dans la citerne semble être un polyéthylène ou polypropylène (en tout cas il est poly  :wobble:  ) dia ~38 je vais donc facilement trouver un raccord DN32 soit en PVC pression comme tu me le propose Vincent, soit en laiton j'en ai vu en GSB.

Je suis content de ne pas avoir à faire de soudure, car en dehors de la soudure à l'étain et une peu d'arc, je n'ai aucune expérience.

 

Vincent, bonne idée le boulon poelier pour la vis, mais j’espère être fier de réaliser une vis soudée comme le décrit Floyd.. à suivre.. selon ma dextérité de soudeur en herbe.

Je vous donne des nouvelles dès que je m'y remet,.

 

Pour tout dire, mon autre chantier et la réfection de la cuisine, je viens de terminer l'électricité, reste juste le carrelage à changer, les enduits et la peinture à faire avant de monter les meubles... entre deux je vais tenter de m'occuper de la pompe.

 

A bientôt et vraiment merci


  • FLOYD et Vincent85 aiment ceci



Aussi étiqueté avec Pompe, restauration, Corneau, Charleville