Aller au contenu


Photo

Epidémies Sars-2 et Coronavirus


  • Veuillez vous connecter pour répondre
1435 réponses à ce sujet

#181 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 01 avril 2020 - 13:06

Merci Tis. De lien en lien, j'ai fini par trouver une carte qui est étonnamment raccord avec la carte européenne des morts de ce coronavirus :

 

qualite_de_l_air_-_no2.jpg

 


Dioxyde d'azote et ozone


Parmi les autres polluants atmosphériques notables, le dioxyde d'azote (NO2), irritant pour les bronches est produit en Europe à 39 % par le secteur routier, selon l'AEE, et à 17 % par la production d'énergie et sa distribution.

Selon la directive européenne de 2008 et l'OMS, l'exposition doit être en moyenne inférieure à 40 microgrammes par mètre cube d'air par an. Les stations qui ont mesuré des valeurs annuelles moyennes supérieures au standard européen sont notifiées en rouge et violet sur la carte ci-dessous. Les grandes villes et l'Europe centrale sont particulièrement touchées.

https://www.touteleu...-en-europe.html

 

Ce qui correspond à la carte de l'Espagne que tu as donné et aux données de l'Institut Koch en Allemagne ( https://www.rki.de/D...publicationFile). Quant à l'Italie et la France, les cartes sont connues.

 

1585747070.png



#182 michmuch80

michmuch80

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 672 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Picardie
  • Intérêts:Nature, environnement et développement durable et plein d'autres choses

Posté 01 avril 2020 - 13:42

Merci Tis. De lien en lien, j'ai fini par trouver une carte qui est étonnamment raccord avec la carte européenne des morts de ce coronavirus :

Normal, les deux se concentrent dans les villes https://www.arcgis.c...423467b48e9ecf6 Plus de morts en France qu'en Chine.
 

Pourquoi la méthode de Didier Raoult est-elle si contestée par la communauté scientifique et médicale ? Décryptage, avec François Séverac, médecin biostatisticien, Élisabeth Bik, consultante scientifique et docteure en biologie, ainsi qu'avec Nicolas Martin, présentateur de La Méthode scientifique.

La chloroquine reste une piste prometteuse, dont on peut espérer une confirmation sérieuse. Cela ne changerait toutefois rien aux dégâts provoqués par l’hypermédiatisation des études de Didier Raoult. Car même si la chloroquine s’avérait fonctionnelle contre Covid-19 et faiblement toxique grâce à une bonne posologie et une bonne combinaison, la com’ spectaculaire et précipitée ainsi que la faiblesse scientifique des études du docteur Raoult auront ralenti la recherche sur ce sujet, en plus d’avoir ajouté de la confusion dans un contexte déjà troublé par une grave crise sanitaire.

https://www.numerama...ode-raoult.html


Modifié par michmuch80, 01 avril 2020 - 13:53 .


#183 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 01 avril 2020 - 14:06

Règle n°1 pour décrédibiliser quelqu'un lui retirer ses titres : systématiquement, il s'agit de "Didier Raoult" ou "Docteur Raoult" alors qu'il est Professeur, à la cheville duquel ce médecin et cette consultante n'arrivent pas
Règle n° 2 : ignorer le contexte : être en "guerre" sanitaire ou en contexte "normal" change radicalement l'approche, mais ça, il ne faut surtout pas le prendre en compte.
Règle n°3 : ressortir le coup du double aveugle qui nécessite d'envoyer des personnes à la mort, c'est tellement facile quand on se contente de pianoter sur un clavier et qu'on n'a pas la responsabilité à assumer.
Regle n°4 : ignorer sciemment la réalité des faits et biaiser les informations (hydroxychloroquine et non chloroquine, des millions voir des milliards de gens qui consomment de la Nivaquine dans le monde depuis sa mise sur le marché, l'association avec un antibio précis, la démonstration que plus le traitement est donné tot plus il est efficace en curatif et en propagation, etc).
 
Bref, en cherchant bien on va trouver les liens d'intéret de ces deux "auteurs"...
Ah oui, bien sur :
Le Docteur François Séverac est un habitué des laboratoires pharmaceutiques pour lesquels il pige régulièrement dans leur "convention" et autres réunions de "d'intérets partagés"
https://www.transpar...?execution=e2s7
 
http://jdmichel.blog...che-305481.html
D'autant plus que la Chine confirme les travaux du Pr Raoult...
 

Une étude qui renforce des présomptions d'efficacité
Tout d'abord, il est à remarquer que, si tous les patients enrôlés présentaient des signes d'inflammation pulmonaire, entre la moitié et les deux tiers des malades (selon les groupes) n'avaient pas de toux et/ou de fièvre. Cette donnée semble aller dans le sens des observations selon lesquelles des patients a- ou paucisymptomatiques peuvent présenter des atteintes pulmonaires.
Ensuite, ce travail suggère un intérêt potentiel de l'HCQ en début de COVID-19, lorsque les symptômes sont encore modérés, pour prévenir une aggravation. Si cette efficacité se confirme, elle pourrait conduire à réviser la position actuelle des autorités françaises de réserver ce traitement aux seules formes les plus avancées de la COVID-19. Une telle confirmation renforcerait également les arguments de certains infectiologues qui font remarquer que, dans de nombreuses maladies virales (grippe, herpès, par exemple), les antiviraux n'ont fait leurs preuves que dans les phases les plus précoces de l'infection.
https://www.vidal.fr...vid_19_moderee/

 
La propagande est toujours prévisible et ses soldats sont "toujours prêts !"
 

« Au total, nous avons eu pour l’instant une trentaine de cas signalés en pharmacovigilance relatifs à des médicaments utilisés dans le Covid-19, précise Dominique Martin, directeur général de l’ANSM. Les plus nombreux concernent le Kaletra (association lopinavir/ritonavir). L’hydroxychloroquine (Plaquenil), seule ou associée à un autre produit, est impliquée dans cinq cas dont trois mortels. Ces dossiers sont en cours d’analyse par un centre régional de pharmacovigilance (CRPV). A ce stade, il n’y a pas d’imputabilité certaine des symptômes cardiaques observés à l’hydroxychloroquine. »



#184 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 5 909 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 01 avril 2020 - 19:17

En Chine, la fête des morts remet en question le bilan officiel des victimes du coronavirus

https://www.francein...-du-coronavirus



#185 joseck

joseck
  • Genre: Homme
  • Localisation:Sospel
  • Intérêts:Spagyrie et Aromathérapie

Posté 01 avril 2020 - 20:29

Quelle est la prochaine étape dans l’évolution de la crise du COVID-19 ?

Un programme de vaccination contre le coronavirus a été annoncé à Davos lors du Forum économique mondial (21-24 janvier), à peine deux semaines après que le coronavirus ait été identifié par les autorités chinoises le 7 janvier.

L’entité responsable de l’initiative pour un nouveau vaccin contre le coronavirus est la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI), une organisation parrainée et financée par le Forum économique mondial (WEF) et la Fondation Bill et Melinda Gates.

Notez la chronologie : Le développement du vaccin nCoV 2019 a été annoncé au Forum économique mondial de Davos (WEF) une semaine avant le lancement officiel par l’OMS d’une urgence de santé publique mondiale (30 janvier), alors que le nombre de « cas confirmés » dans le monde (hors Chine) était de 150 (dont 6 aux États-Unis).

La CEPI cherche à obtenir un rôle de « monopole » dans le domaine de la vaccination, dont l’objectif est un « projet mondial de vaccins », en partenariat avec un grand nombre de « candidats ». Il a annoncé le financement de son partenariat existant avec Inovio et l’Université du Queensland (Australie). En outre, le CEPI a confirmé (le 23 janvier) son contrat avec Moderna, Inc. et l’Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) dirigé par le Dr Anthony Fauci, qui a joué un rôle déterminant dans la campagne de peur et de panique menée dans toute l’Amérique : « Dix fois pire que la grippe saisonnière ».

 



#186 laurely

laurely
  • Genre: Femme
  • Localisation:france à la campagne
  • Intérêts:apprentis-sages...
    instruction hors école
    et le reste aussi

Posté 01 avril 2020 - 20:42

*
MESSAGE POPULAIRE !

Bonsoir,

 

A mon sens, avant de juger de l'ampleur du décalage entre ce que les autorités chinoises ont annoncé et la réalité, il faudrait déjà savoir combien il y a de morts en moyenne les autres années à Wuhan sur une période identique... Idem pour les chiffres au niveau national. 

Il faudrait pouvoir comparer. Sinon on totalise aussi les morts d'autres causes et c'est faussé. Sans parler des questions de comorbidité... (par exple si j'ai un cancer en phase terminale et le covid-19 chopé à l'hosto, je suis mort de quoi ?...)

 

D'ailleurs l'accroche de l'article est 

 

Le régime communiste annonce seulement 3.200 victimes, là où des journalistes lanceurs d’alerte comptabilisent 97.000 morts dont 59.000 rien que pour la ville de Wuhan.

J'ai mis en gras les deux mots qui m'accrochent... la comparaison tient-elle la route lorsque l'unité de mesure n'est pas tout à fait la même ? 

 

Taux de mortalité de la Chine en 2018 : 8 pour mille https://fr.wikipedia...hie_de_la_Chine

 

D'ailleurs est-ce que l'article parle de Wuhan en tant que ville (5 240 000 habitants), ou de Wuhan en tant qu'agglomération (9 400 000 habitants) ?

Et l'article comptabilise les décès de quand à quand ?

 

Je ne peux pas juger de l'ampleur du décalage si je ne sais pas non plus combien d'urnes sont destinées à des personnes décédées d'autre chose que du Covid-19... 

 

Y a vraiment des problèmes, dans tous les pays y compris le nôtre, avec les chiffres... et avec les médias. Encore plus en ces périodes troubles... 


Modifié par laurely, 01 avril 2020 - 21:06 .

  • Tis, FLOYD, Eric17 et 1 autre aiment ceci

#187 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 5 909 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 02 avril 2020 - 07:39

Oui tu as raison, il faut tjrs garder un doute sur ce qu on lit/entend, surtout en ce moment.
Neanmoins, l info est tres interessante.

En tout cas je ne fais confiance en (pratiquement) aucun gouvernement et tout particulèrement celui en place en Chine, qui n est

ni plus ni moins qu une dictature et qui ose se pretendre communiste en plus (mwarf....  :roule:).

 

Shivaya à propos de tes recherches.

-il semblerait qu'en Inde, en raison de la pollution (qui fait énormément de morts) le COVID19 y soit aussi + mortel.

-peut-être ponderer la superposition de tes 2 cartes (pollution/decès dus au Covid) par le fait qu une region polluée est egalement plus

peuplée d'où contagion plus rapide.



#188 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 5 909 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 02 avril 2020 - 08:04

Loic Pen, médecin urgentiste « On a des raisons de ne pas faire confiance à Emmanuel Macron » :


  • Tis aime ceci

#189 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 02 avril 2020 - 08:31

Shivaya à propos de tes recherches.

-il semblerait qu'en Inde, en raison de la pollution (qui fait énormément de morts) le COVID19 y soit aussi + mortel.

-peut-être ponderer la superposition de tes 2 cartes (pollution/decès dus au Covid) par le fait qu une region polluée est egalement plus

peuplée d'où contagion plus rapide.

 

Il ne faut pas suivre les "conclusions" sans aucune réflexion qui peuvent se lire ici :) Si la taille des villes étaient le lien, la carte des décès ne ressemblerait pas à ça :

Nombre d'habitants de quelques "grandes" villes :

Toulouse : 1,3 million

Lyon :  2,3 millions

Bordeaux : 1,2 million

Mulhouse : 281 000

Strasbourg : 796 000

Comme tu peux le constater, la région Grand est qui est la plus touchée depuis le départ et où le nombre de décès a été le plus important avant que la région parisienne se décide à battre des record compte deux villes en dessous du million d'habitants, voire très en dessous pour Mulhouse. Pourtant, la carte du NO2/ozone montre clairement une pollution très élevée dans ce coin et qui se retrouve en Allemagne, couvrant aussi la région allemande la plus impactée. Cette région est un couloir industriel historique et les entreprises implantées là bas sont parmi les plus polluantes. C'est aussi le cas pour le nord de l'Italie. Ce n'est pas uniquement une question de densité de population, mais aussi et surtout une question d'implantation industrielle et de pollution des usines.

 

Tiens donc, un ancien ministre de la santé qui s'exprime... médecin en plus, qui a les mains dans le cambouis en ce moment...



#190 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 02 avril 2020 - 22:42

https://techstartups...atients-100-su/

Un médecin new-yorkais qui traite ses patients avec l'hydroxychloroquine, l'antibio azithromycin et du zinc :

• 669 patients testés cliniquement et confirmés corona-positifs
• aucun mort
• aucun intubation
• 4 hospitalisations pour des pneumonies : les patients sont sous antibio en IV et en rémission.

Pour rappel, New York est la zone sinistrée des USA au SRAS Covid-19...



#191 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 5 909 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 03 avril 2020 - 06:57

Oui, alors qu on continue d entendre encore bcp de critiques sur cette molecule (un peu moins qu il y a un mois malgré tout), on devrait voir se multiplier ce genre d infos dans les jours et semaines qui viennent puisque ce

protocole est utilisé un peu partout sur la planète, depuis 1 mois et + fréquement depuis 10 jours maintenant.
Bien sûr on entendra probablement (proportionnellement) plus parler des qq cas où l hydroxychl. aura pu avoir des effets secondaires toxiques...
Je pense que D. Raoult, ou d autres, pourrons prochainement nous éclairer sur les raisons de cette campagne de dénigrement.



#192 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 03 avril 2020 - 13:43

Please !
Les contempteurs actuels du Pr Raoult et de ses équipes ne sont rien d’autre que les zélés sectateur de cette dérive scientiste. Un doctorant de l’EPFZ (avec probablement encore du lait derrière les oreilles) vient pondre une piètre réponse méthodologique à l’essai clinique marseillais sur Médiapart, et voici que le chœur des pleureuses embraie ses trilles à la baguette.
Attendez : une critique formelle de la part d’un jeune homme qui n’a aucune expérience en infectiologie clinique, aucune base de réflexion en épistémologie de la médecine (il est biologiste) vient contester les travaux du meilleur centre de compétences en infectiologie clinique d’Europe, sous la direction d’un génie de la science de 68 ans, qui connaît sa discipline et les méthodologies de recherche comme sa poche, et la parole du freluquet emporte la béate adhésion des foules pseudo-savantes ?!

 

Il y a comme un blème !
Une journaliste a écrit avec fort à-propos que les « experts » qui reprennent Marseille sur leur méthodologie de recherche sont comme des joueurs de babyfoot qui se piqueraient d’apprendre le football à Zidane ! 
Umberto Ecco a quant à lui prononcé cet aphorisme, souvent repris : « Les réseaux sociaux ont donné le droit de parole à des légions d'imbéciles qui, avant, ne parlaient qu'au bar, après un verre de vin et ne causaient aucun tort à la collectivité. On les faisait taire tout de suite alors qu'aujourd'hui ils ont le même droit de parole qu'un prix Nobel. C'est l'invasion des imbéciles. »
En l’occurrence, il y a de quoi nous régaler ! Ces gens, évidemment sincères, forment la grande armée des suiveurs et des idéologues. Ils réagissent toutefois de manière pavlovienne : à force d’avoir être conformés à voir le monde d’une certaine manière, tout ce qui s’en éloigne les fait réagir avec un infantilisme bondissant : « ils font tout faux, maîtresse ! »
Ils me rappellent ces hordes de gestionnaires du « New Public Management (NPM) », qui sortent d’années de conditionnement académique en étant persuadés de savoir quelle méthode appliquer. Alors qu’en dépit de quelques éléments intéressants, le NPM est avant tout un instrument de délitement et de déstructuration des dispositifs et des services, objectivement pathogène. Ces gardiens de la révolution imposent envers et contre tout leurs pratiques toxiques à défaut hélas d’avoir le moyen de les penser, les questionner, les critiquer et partant s’en distancier.
Cette robotisation des esprits et des comportements nécessite que les acteurs de ces politiques soient ignares de toute pensée divergente.

Marseille
Les contestations méthodologiques du protocole de traitement mis au point à Marseille relèvent de l’escroquerie intellectuelle. Doublée de dérives éthiques monstrueuses : un des partis-pris de Méditerranée-Infection est de refuser la constitution de groupes randomisés, qui impliquerait de donner un faux médicament (placebo) à des gens qui risqueraient de mourir comme conséquence directe de n’avoir pas reçu le traitement efficace.
Pour les méthodologues fous, c’est le prix à payer pour avoir des données « scientifiquement valables ». Pour les gens dont le fond d’humanité n’est pas entièrement tari, c’est une cause indéfendable dès lors que la comparaison historique est une méthode, ancienne, éprouvée et valide en infectiologie, permettant de vérifier l’efficacité du traitement sans avoir à léser ou laisser mourir qui que ce soit.
Que cette évidence humaniste et éthique puisse être minimisée par les méthodologues purs et durs montre si besoin était la profonde perversion de la démarche dans laquelle ils sont engagés…
Comme le souligne avec une légitime indignation le Pr Perronne (de l’hôpital de Garches) :

« Nous sommes désormais à 500 morts par jour. Combien de milliers de morts ce gouvernement aura-t-il sur la conscience ? Mais qui les conseille ? C'est révoltant. »
« Je suis un scientifique pragmatique. Et cela me désole de voir l'ampleur qu'a pris, en France, l'esprit des statistiques sur le véritable esprit de la médecine. Il consiste à laisser penser que la médecine ne procède que de chiffres, de tirages au sort, d'équations… Cela est efficient lorsqu'on peut procéder sur le long terme, mais devient totalement inopérant dans certains secteurs de la médecine, comme celui des maladies rares. Il est consternant de constater que dans la médecine actuelle la démarche empirique puisse être méprisée, sous prétexte qu'on n'ait pas recouru à des tests en randomisation avec tirage au sort. Ce qui est impossible actuellement, alors que nous sommes dans une situation d'urgence, une crise sanitaire comme nous n'en avons pas connue depuis un siècle. En cela nous nous devons plutôt de considérer une méthode de "médecine de guerre", bien loin des préceptes méthodologiques que prêchent les experts médicaux. »

 

La totalité de l'article avec l'explication complète de la "méthode scientifique" ici : http://jdmichel.blog...res-305545.html



#193 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 329 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 03 avril 2020 - 15:10

- dérive scientiste,

- Un doctorant de l’EPFZ (avec probablement encore du lait derrière les oreilles)

- pondre une piètre réponse méthodologique à l’essai clinique marseillais sur Médiapart,

- le chœur des pleureuses embraie ses trilles à la baguette.

- un jeune homme qui n’a aucune expérience en infectiologie clinique,

- aucune base de réflexion en épistémologie de la médecine (il est biologiste)

-  la parole du freluquet

- des foules pseudo-savantes

 

Règle n°1 pour décrédibiliser quelqu'un lui retirer ses titres 

Règle n° 2 : ignorer le contexte 

Règle n°3 : ressortir le coup du double aveugle qui nécessite d'envoyer des personnes à la mort, 

Regle n°4 : ignorer sciemment la réalité des faits et biaiser les informations

 

JD Michel est donc un anthropologue suisse, actuellement contaminé, à qui je souhaite un prompt rétablissement.

https://paris-match....re-des-risques/

 

D'autres éléments biographiques, pour étayer son expertise?



#194 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 03 avril 2020 - 15:28

Règle n°1 pour décrédibiliser quelqu'un lui retirer ses titres 

Règle n° 2 : ignorer le contexte 

Règle n°3 : ressortir le coup du double aveugle qui nécessite d'envoyer des personnes à la mort, 

Regle n°4 : ignorer sciemment la réalité des faits et biaiser les informations

 

JD Michel est donc un anthropologue suisse, actuellement contaminé, à qui je souhaite un prompt rétablissement.

https://paris-match....re-des-risques/

 

D'autres éléments biographiques, pour étayer son expertise?

 

En effet, ton article de Match correspond bien aux règles que j'ai écrit pus haut. Et c'est d'autant plus risible quand on voit qui fait appel à Jean-Dominique Michel habituellement ( https://jdmichel.ch/), mais bon, le Match suisse est aux mêmes ordres que le français, donc rien d'étonnant. 

En fait, il a déjà démonté nombreuses fois les argument du doctorant, mais surtout le doctorant en question est le énième à s'en prendre au Pr Raoult avec des arguments qui ne tiennent pas debout en infectiologie et qui surtout envoie à la mort sans aucun état d’âme des patients sous prétexte de méthodologie. Visiblement, ça ne t'émeut pas non plus, ce qui ne m'étonne même pas.

De toute façon, empêcher des gens de mourir ne devrait pas faire l'objet d'une bataille d'égo, mais pour ça, il faut avoir une conscience, ce dont très peu de décideurs et de cloporteurs bénéficient.



#195 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 469 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 03 avril 2020 - 15:39

Enfin !
 

Le Monde aujourd'hui à 15h54
L'Académie de médecine préconise le port obligatoire du masque 

 

Le port d'un masque "grand public" ou "alternatif" aux masques médicaux en pleine pénurie, devrait être rendu obligatoire pour les sorties pendant la période de confinement et lors de sa levée, a recommandé vendredi l'Académie de médecine.
 
"Il est établi que des personnes en période d'incubation ou en état de portage asymptomatique excrètent le virus et entretiennent la transmission de l'infection. En France, dans ce contexte, le port généralisé d'un masque par la population constituerait une addition logique aux mesures barrières actuellement en vigueur", estime l'Académie.
 
Or, en situation de "pénurie de masques" comme actuellement en France, la priorité d'attribution des masques chirurgicaux ou FFP2 plus protecteurs doit aller aux professionnels et structures de santé souligne l'Académie. Mais elle "recommande que le port d'un masque 'grand public', aussi dit 'alternatif', soit rendu obligatoire pour les sorties nécessaires en période de confinement".
 
"L'Académie nationale de médecine recommande que les indications pratiques pour la fabrication d'un tel masque soient largement portées à la connaissance de la population", poursuit-elle, en renvoyant vers des tutoriels en ligne.

https://www.lemonde....35367_3244.html



#196 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 329 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 03 avril 2020 - 15:40

Que l'article de Paris Match soit contesté, je m'y attendais.

Mon dernier post était l'occasion de demander d'autres informations plus pertinentes sur la compétence de JDM.

 

Il reste que sa manière d'attaquer - ad hominem - un jeune doctorant n'est pas acceptable. 



#197 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 03 avril 2020 - 15:48

Que l'article de Paris Match soit contesté, je m'y attendais.

Mon dernier post était l'occasion de demander d'autres informations plus pertinentes sur la compétence de JDM.

 

Il reste que sa manière d'attaquer - ad hominem - un jeune doctorant n'est pas acceptable. 

 

Parce que les attaques multiples proférés par ce doctorant et par moultes autres auteurs, qu'ils soient médicaux ou non, contre un Professeur qui parle d'un sujet qu'il maitrise depuis 30 ans, c'est acceptable ?

Ce doctorant envoie à la mort des malades et c'est acceptable ?



#198 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 329 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 03 avril 2020 - 15:57

Le port d'un masque "grand public" ou "alternatif" aux masques médicaux…

J'avais déjà lu des recommandations adaptées aux besoins du grand public, et visant à une meilleure protection des personnes et des lieux.

Elles étaient proches du protocole hospitalier, douche, sas, tenue spécifique, lessive systématique au retour, douche, désinfection du sas, etc…

Le port d'un masque, n'est hélas pas suffisant, juste un des éléments nécessaires.

Lu aussi, que le port de gants qui protège le porteur, peut contribuer de la même manière qu'une main contaminée à la propagation du virus. (d'où l'efficacité du lavage des mains)



#199 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 329 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 03 avril 2020 - 16:01

Ce doctorant envoie à la mort des malades et c'est acceptable ?

C'est ton interprétation, humaine, sensible, pas nécessairement et objectivement vraie.

 

As-tu d'autres références concernant l'anthropologue JDM pour établir mieux sa crédibilité?



#200 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 03 avril 2020 - 16:03

A propos de la mortalité et de la bataille de chiffres dont il était question avec la Chine, les chiffres de l'INSEE permettent d'avoir un peu plus de recul que le décompte journalier qui ne veut pas dire grand chose à lui seul : 

 

n en sait plus sur la surmortalité actuellement en France.

L'Insee a publié les chiffres concernant la période du 1er au 23 mars, moment où la pandémie de coronavirus, a commencé à frapper le pays.

Dans cette période, on a dénombré 39 707 décès (hors Bouches-du-Rhône, où les chiffres ne sont pas remontés après le 11 mars).

C'est plus qu'en 2019 (39 141) mais moins qu'en 2018 (44 443). Cette année-là, la "grippe saisonnière était encore virulente au mois de mars". 

Ces chiffres appellent plusieurs commentaires :

- Ce nombre est basé sur les avis de décès, et donc donne une image globale de la mortalité en France. Mais toutes les morts ne sont pas liées à l'épidémie de Covid-19.

- Cette période ne correspond pas au pic de l'épidémie (pas encore atteint en ce début avril). 

- Il y a une grande variabilité de la surmortalité en fonction des régions. 

+19% en Grand Est, +11% en Île-de-France

Ainsi, concernant ce dernier point, on peut noter que la surmortalité est particulièrement forte dans les deux régions les plus touchée par l'épidémie : Grand Est (+19%) et Île-de-France (+11%).

"Au niveau départemental, quatre départements se distinguent par un fort excédent de mortalité [...] : le Haut-Rhin (+ 84 %), la Corse du Sud (+ 40 %), les Vosges (+ 33 %) et Mayotte (+ 30 %)", note l'Insee.

 

Trois autres départements comptent un excès de décès d’environ 25 % par rapport à 2019 : les Hauts-de-Seine, l’Oise et les Deux-Sèvres. Avec la particularité que pour les Deux-Sèvres, cette surmortalité ne semble pas imputable au covid-19, selon l'Insee.

Chaque année, environ 585 000 personnes meurent en France. Soit en moyenne 1670 décès chaque jour, rappelle l'Insee. Il faut savoir aussi qu'on meurt davantage l'hiver (janvier, février, mars), notamment en raison de la grippe saisonnière.

Concernant le nouveau coronavirus, il a pour l'heure fait 4503 morts en milieu hospitalier et 884 en Ehpad.

source : https://www.ledauphi...t-ile-de-france