Aller au contenu


Photo

Nouveau moteur magnétique, avec gravitation, qui fonctionne !


  • Veuillez vous connecter pour répondre
10 réponses à ce sujet

#1 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 14 septembre 2021 - 11:39

Bonjour tous,

 

je vous présente un nouveau moteur magnétique horizontal qui fonctionne avec l'aide de la gravitation ! Son inventeur est Igor Beletskiy ! 

Chapeau s'il n'y a pas d'arnaque ! C'est presque perpétuel ou bien avec un rendement sur-unitaire.


 


  • Shivaya aime ceci

#2 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 16 septembre 2021 - 19:11

Bonsoir, que pensez-vous de ce nouveau moteur magnétique russe, à la solution si simple pour échapper aux lois du magnétisme sans y désobéir pour autant ?

 

Moi, je trouve merveilleuses l'inventivité et l'ingéniosité de M. Beletskiy !



#3 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 20 septembre 2021 - 09:15

Bonjour,

 

Pas de réponses ?  Bizarre pour un sujet aussi important ! 

 

Un moteur magnétique qui fonctionne sans trucage, sans aide externe comme un ventilateur, ou un moteur électrique caché pour ne pas apparaître dans le vidéo !

 

C'est si simple qu'on peut se demander pour quelles raisons les scientifiques crient à la pseudo-science quand un moteur magnétique fonctionne ! On n'en trouve pas tous les jours sous les sabots d'un cheval ! 

 

Grâce à cette solution au problème du moteur magnétique, la crise énergétique pourra être résolue pour longtemps... 



#4 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2941 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 20 septembre 2021 - 09:34

Bonjour Chrononaute,

 

Moi j'y crois à "ton"  moteur magnétique horizontal   ainsi qu'à la plupart des moteurs à énergie libre  :rolleyes: 

 

 

 

Simplement que sait la guerre maintenant et que sa peux certainement pas venir tout de suite (en grande quantité)           

 

 

J'imagine qu'ont peux en retirer un peux d'énergie  en le perfectionnant              


  • Chrononaute aime ceci

#5 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 20 septembre 2021 - 10:48

oui, naturel, il faudra peut-être attendre encore 40 à 50 ans, pour que, sans uranium (pic en 2025), sans pétrole, sans gaz et sans charbon pour des tas de raisons écologiques et économiques, l'on décide d'utiliser ce type de moteur magnétique après maintes améliorations. 

 

Après tout, le moteur électrique de Faraday n'a plus rien à voir avec les moteurs électriques actuels !


Modifié par Chrononaute, 20 septembre 2021 - 11:54 .


#6 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 20 septembre 2021 - 11:58

Quoique, si l'on en croit ce document de la NEA, l'agence de l'énergie nucléaire, le nucléaire a encore de beaux jours devant lui:

https://www.oecd-nea...a-in-new-report  

 

 

https://www.oecd-nea...tion-and-demand


Modifié par Chrononaute, 20 septembre 2021 - 12:01 .


#7 Panthera Pardhus

Panthera Pardhus
  • Genre: Femme
  • Localisation:entre un jardin et une rivière
  • Intérêts:manger des graines,faire tourner la roue de ma cage

Posté 20 septembre 2021 - 20:51

Il y a une petite poussée manuelle au départ ou je ne vois pas bien?



#8 trx

trx

    Grand commandeur de l'ordre du poireau

  • Modérateurs
  • 4343 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Autonomie, agriculture, apiculture, construction.

Posté 21 septembre 2021 - 07:21

La chasse vient d'ouvrir et les pigeons sont bien au rendez-vous.



#9 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 21 septembre 2021 - 08:45

Il y a une petite poussée manuelle au départ ou je ne vois pas bien?

 

Bonjour,

 

oui, ce moteur ne démarre pas tout seul, il faut le lancer au début; il stoppera après de multiples tours quand la piste en plastique sera usée par les frottements entre la boule et la piste; les aimants peuvent durer bien plus longtemps.



#10 Panthera Pardhus

Panthera Pardhus
  • Genre: Femme
  • Localisation:entre un jardin et une rivière
  • Intérêts:manger des graines,faire tourner la roue de ma cage

Posté 21 septembre 2021 - 09:07

Bonjour,

 

oui, ce moteur ne démarre pas tout seul, il faut le lancer au début; il stoppera après de multiples tours quand la piste en plastique sera usée par les frottements entre la boule et la piste; les aimants peuvent durer bien plus longtemps.

Bonjour,

 

Donc,il serait judicieux de faire une piste en matériau moins tendre (métal non magnétique)?



#11 Chrononaute

Chrononaute
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bretagne
  • Intérêts:Sciences expérimentales, poésie, musiques classiques,etc... toutes formes de réels progrès...

Posté 21 septembre 2021 - 10:36

La plupart des éléments sont soient paramagnétiques, soient diamagnétiques, certains sont ferromagnétiques; le matériau de la piste doit avoir un coefficient de Coulomb k = - F / V très faible pour minimiser les frottements;

 

mais même ainsi, ce type de moteur ne peut que s'arrêter s'il n'y avait une astuce pour que son rendement soit plus grand que 1; c'est le théorème de Noether qui fournit la clef du fonctionnement de ce moteur magnétique;

 

les 2 courbures n'ont pas le même rayon de courbure sur le trajet de la boule mobile !

 

C'est suffisant pour introduire une symétrie de translation brisée sur le trajet de la boule induisant un rendement plus grand que 1 avec une énergie totale et une quantité de mouvement qui varient le long de ce trajet;

 

il n'y a aucun réservoir d'énergie potentielle à part la gravité et les aimants pendant le fonctionnement;

 

la brisure de la symétrie de la piste est là où il faut pour assurer la rotation continuelle de la boule sur la piste. Mais ce n'est pas perpétuel à cause de l'égalisation des rayons de courbures grâce à l'usure du matériau de la piste.


Modifié par Chrononaute, 21 septembre 2021 - 10:46 .