Aller au contenu


Photo

Invasion de l'Ukraine


  • Veuillez vous connecter pour répondre
352 réponses à ce sujet

#21 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7561 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 02 mars 2022 - 07:29

Guerre en Ukraine. Continuer à s'échanger des messages même quand les réseaux sont HS, voici comment

Les réseaux de communication sont très souvent des cibles prioritaires dans la guerre moderne. Priver un pays d'Internet ou de réseaux téléphoniques est un enjeu de déstabilisation. Cela peut aussi limiter la fuite d'images ou de vidéos dérangeantes... Pour autant, la coupure des réseaux n'empêche pas totalement de communiquer avec un téléphone. Certaines applications fonctionnent sans internet, en utilisant le Bluetooth.

Publié le 27/02/2022

Depuis le 17 février, des perturbations ont été enregistré dans plusieurs villes d’Ukraine dont Kharkiv, la deuxième plus grande ville du pays. "D’importantes perturbations d’Internet ont été enregistrées dans la ville de Kharkiv, contrôlée par l’Ukraine, peu après les énormes explosions entendues ; les utilisateurs signalent la perte du service de ligne fixe chez le fournisseur Triolan, tandis que les téléphones portables continuent de fonctionner", explique sur son compte Twitter le site NetBlocks.org. La plateforme, qui pilote un observatoire de la liberté d’accès à Internet, s’est déjà illustrée par le passé en signalant des coupures ou des blocages en Turquie, en Iran ou bien au Kazakhstan.
(....)

Pour pallier ces problèmes, des applications de communication fonctionnant sans internet ont été développées. 

Bridgefy
"Si Internet est coupé, s’il vous plaît téléchargez et utilisez Bridgefy comme application de messagerie", écrit un utilisateur sur le r/ukraine de Reddit. "Elle utilise le Bluetooth pour envoyer les messages. On l’a utilisée au Liban quand le gouvernement a interrompu notre connexion", ajoute-t-il. Disponible sur Android et iOS, l’application permet à plusieurs personnes situées à moins de 100m de s’envoyer des messages, aussi bien privés (‘chats’) que visibles par l’ensemble des utilisateurs du périmètre (‘Broadcast’). Il suffit d’activer les fonctionnalités Bluetooth ou GPS du téléphone.
Au-delà des 100m, les messages peuvent malgré tout être transmis par appareils interposés. D’autres utilisateurs ayant téléchargé l’application sur leur téléphone et présents dans le périmètre, peuvent transmettre le message à un autre appareil et ainsi de suite jusqu’à atteindre son destinataire. Le message arrive en quelque sorte par sauts de puces.
Seul bémol, cette application est mal notée sur le Play Store (3,1/5), en raison de son manque de stabilité et de bugs récurrents.  

FireChat
Autre application du même type, FireChat a connu son heure de gloire à Hong Kong en 2019. "Les manifestants l'utilisent pour annoncer quel genre de matériel ils ont besoin, comme des lunettes ou des masques chirurgicaux", explique un étudiant au New York Times, au moment de la révolution des Parapluies à Hong Kong. En décembre 2014, l’opposant russe Alexei Navalny a appelé au téléchargement de Firechat, lorsqu’une page Facebook de rassemblement s’est retrouvée bloquée par les autorités. C’est d’ailleurs sur l’application qu’il a annoncé son arrestation.
Créée en 2014 par la société Open Garden, l’application fonctionne de la même manière que Bridgefy : grâce à un réseau mesh qui permet aux appareils de se connecter entre eux. Les utilisateurs peuvent ainsi échanger des messages même sans connexion Internet, en utilisant le Bluetooth et les fréquences radio émises par les téléphones aux alentours.
"Notre but est d’amener internet gratuitement à un maximum de gens", revendique Micha Benoliel le créateur dans un entretien pour L'Obs. "Les gens doivent comprendre que cet outil n'est pas destiné à échanger des informations qui pourraient les mettre en danger si elles étaient découvertes par quelqu'un d'hostile. [...] Il n'a pas pour objectif de permettre des communications sécurisées ou privées".
Disponible sur Androit et iOS, FireChat est bâtit sur le modèle d’un réseau social. L’utilisateur se créer un profil, s’abonne et obtient des abonnés, et peut alors se lancer dans une discussion.
Petits bémols, il faut une adresse email pour s’inscrire. De plus, les conversations y sont publiques, pas de confidentialité des données. Lors des manifestations de Hong Kong, certains ont ainsi expliqué que les policiers pouvaient très bien infiltrer un chat et y découvrir les intentions des manifestants. "Ce serait très compliqué de se servir de FireChat pour pister quelqu'un", a tenu à rassurer Micha Benoliel. Il est difficile de savoir qui se cache derrière un pseudo ou une adresse mail.

Briar
Pensée pour les activistes, journalistes, travailleurs humanitaires et toute autre personne dont la mission implique de communiquer en terrain hostile, l'application Briar permet d'échanger des messages en toute sécurité. "Jai commencé Briar en 2010 avec pour objectif de protéger la vie privée, la liberté d’expression et la liberté de réunion. La technologie a engendré de nouvelles menaces pour ces droits et je pense que les technologues ont la responsabilité de rétablir l’équilibre", explique Michael Rogers, fondateur de l'application, dans une interview livrée au Média 4 4 2.   
Dans un rayon de 100m, les utilisateurs peuvent également partager des émojis et des photographies, aussi bien dans des groupes privés que collectifs. En revanche, il est impossible d'envoyer des pièces jointes. 
Plus compliquée à installer, l'application est plus complète que les deux précédemment citées. Il est nécessaire de se créer un compte, d'autoriser les connexions d’arrière-plan ainsi que l’accès aux fichiers multimédias du téléphone, avant d'activer le Bluetooth et le GPS du téléphone. 

Two Way : Talkie Walkie
Un Talkie Walkie sur notre téléphone. C'est ce que promet l'application Two Way : Talkie Walkie. Pas besoin de connexion internet, il suffit de créer un numéro de canal à six chiffres ou bien de partager une même localisation pour pouvoir échanger avec n'importe qui. 
Simple d'utilisation, l'utilisateur n'a qu'à maintenir le bouton "talk" appuyé pendant qu'il parle. Le destinataire peut en faire de même. Il est possible pour une tierce personne d'intégrer la conversation, en rentrant le numéro de canal. En revanche, l'application ne permet pas d'échanger des messages écrits. 
D'autres applications permettent de rester en contact en dehors des canaux traditionnels, lorsque la connexion internet est interrompue. Depuis 2010, l'application Serval Mesh s'inscrit dans cette logique. Dans le cadre du projet serval mené par Paul Gardner-Stephen en Australie, l'application permet à plusieurs personnes d'échanger grâce à une connexion Wi-Fi ou Bluetooth. L'objectif : pouvoir communiquer en cas de catastrophes... ou de guerre.

https://www.franceli...omment-7307369/



#22 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 7170 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 02 mars 2022 - 08:26

Guerre en Ukraine : "Tout a été fait pour que Poutine perde patience", estime un spécialiste grenoblois.

-En 2014, Vladimir Poutine avait annexé une partie de l'Ukraine, la Crimée, sans une goutte de sang. Comment expliquez-vous aujourd'hui cette escalade de la violence ?
 

Parce que Poutine avait la pression de l'opinion publique russe depuis un moment. La pression de citoyens russes menacés dans le Donbass. Comme je vous ai dit, il y avait régulièrement des morts de civils. L'Occident a passé sous silence une partie de ces bombardements et Poutine en avait un peu "marre", donc il est passé à l'acte, ce qui est regrettable. J'espère que c'est une manière de passer à la négociation. Le problème, c'est que c'est une façon très violente de le faire. Mais il y a été un peu poussé par la progression de l'OTAN. Depuis 1991, l'OTAN s'est agrandie de 14 pays, elle a doublée de taille, en encerclant la Russie, qui considère cela comme une menace majeure contre ses intérêts nationaux.

 

...

 

https://www.francebl...lois-1645787457

 

Bravo à France Bleu qui ose rompre la désinformation pratiquée sur tout le service public audiovisuel sur ce sujet de la guerre en Ukraine.


Modifié par DzC, 02 mars 2022 - 08:27 .


#23 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud

Posté 02 mars 2022 - 08:51

Guerre en Ukraine : "Tout a été fait pour que Poutine perde patience", estime un spécialiste grenoblois.

-En 2014, Vladimir Poutine avait annexé une partie de l'Ukraine, la Crimée, sans une goutte de sang. Comment expliquez-vous aujourd'hui cette escalade de la violence ?
 

Parce que Poutine avait la pression de l'opinion publique russe depuis un moment. La pression de citoyens russes menacés dans le Donbass. Comme je vous ai dit, il y avait régulièrement des morts de civils. L'Occident a passé sous silence une partie de ces bombardements et Poutine en avait un peu "marre", donc il est passé à l'acte, ce qui est regrettable. J'espère que c'est une manière de passer à la négociation. Le problème, c'est que c'est une façon très violente de le faire. Mais il y a été un peu poussé par la progression de l'OTAN. Depuis 1991, l'OTAN s'est agrandie de 14 pays, elle a doublée de taille, en encerclant la Russie, qui considère cela comme une menace majeure contre ses intérêts nationaux.

 

...

 

https://www.francebl...lois-1645787457

 

Bravo à France Bleu qui ose rompre la désinformation pratiquée sur tout le service public audiovisuel sur ce sujet de la guerre en Ukraine.

Lien donné dans le post rapporté en début de topic ;)

J'ai vu cet article le premier jour de l'invasion et en effet, c'est un des rares articles des médias mainstream qui apporte un peu de recul et d'analyse plus large que la merde atlantiste qui sature les news sur tous les supports, ou presque.

Cet article et la première vidéo que tu as posté m'ont apporté plus d'infos sur l'Ukraine que je n'en avais jamais eu auparavant. Comme la majorité des habitants de l'Europe qui se foutaient jusqu'à présent de la situation de guerre qui existait depuis huit ans là bas...



#24 ezza

ezza

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3137 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:La côte ouest

Posté 02 mars 2022 - 10:07

https://strategika.f...-a-latlantisme/

 

"L’Ukraine, dans ce combat de géants, n’est pas l’enjeu, elle a été le détonateur.

Un détonateur travaillé depuis des années, qui a fini par faire exploser un système géopolitique, qui ne peut se permettre la présence d’un grand pays comme la Russie, avec ses richesses, ses traditions, sa culture.

Ce qui n’est pas la première fois dans l’histoire de l’humanité …

Mais aujourd’hui, le monde global ne peut être qu’unique, c’est une nouvelle forme de totalitarisme – global, cette fois, qui doit consommer la disparition de l’Europe politique.

A la fin de ce conflit, l’un des deux devra disparaître.

Leur coexistence n’est plus possible."

 

"le prix politique que va devoir payer l’Europe, pas les Etats-Unis, est très élevé. L’on notera à ce jour au moins : 

  • le renforcement de la présence militaire américaine en Europe  – pas en Ukraine, mais en Europe, puisque c’est bien là qu’est l’enjeu ;
  • forcer l’UE à intégrer l’Ukraine, afin de régionaliser en apparence le conflit et de laisser aux Etats-Unis le rôle du libérateur de l’Europe et du monde ;
  • livraison et achats d’armes depuis l’UE et depuis les pays européens – ce qui soulage l’OTAN, au moins formellement et doit empêcher l’Europe de reprendre ses esprits et de se rapprocher de la Russie."

  • Shivaya aime ceci

#25 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7561 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 02 mars 2022 - 10:31

DzC et Shivaya, je ne partage absolument pas votre point de vue.
 
Comme tous les despotes, Poutine ne se préoccupe ni de l'opinion de ses concitoyens, ni des conséquences que ses décisions aberrantes auront sur eux et sur les autres. Lui il est bien planqué au Kremlin et est prêt à tout pour détruire ses opposants.
 
Cette analyse, faite  par un de ses anciens collègues, et publiée le 25 février 2022, me semble utile pour comprendre ses motivations :
 

"Poutine, une petite personne qui se prend pour un grand empereur"

Ancien du KGB soviétique, Sergueï Jirnov a suivi la carrière "ratée" de Vladimir Poutine chez les espions puis son arrivée au pouvoir à Moscou. Interrogé vendredi par la RTS, il décortique le parcours d'un homme aujourd'hui "complètement déconnecté".

Sergueï Jirnov vit en France depuis 2001, où il a obtenu le statut de réfugié politique. Il a suivi le parcours de Vladimir Poutine dès les années 1980 au sein du service d'espionnage soviétique.

Mais aujourd'hui, celui qui a écrit l'an dernier l'ouvrage "KGB-DGSE, deux espions face à face" dit ne plus comprendre du tout le personnage.

"Quelqu'un qui apparaît de plus en plus comme malade"

Personne ne sait pourquoi il agit maintenant et quelles sont ses motivations réelles, affirme-t-il dans l'émission Tout un monde. "Il est complètement irrationnel. Pour la Russie, qui possède 17,5 millions de km2, l'enjeu n'est pas territorial, c'est évident. Si on cherche ce qui pourrait être logique dans la tête de quelqu'un qui apparaît de plus en plus comme malade tout simplement, c'est une vengeance par rapport à un peuple qui est devenu une nation indépendante, une vraie nation, contrairement à la nation russe."

 

["Parce que en Russie il n'y a pas de peuple il y a la populace. En Ukraine, il y a le peuple qui a déjà changé 5 fois ses présidents. Qui a donné l'exemple au peuple russe. Et Poutine ne le supportait pas parce que que, à la première élection de Ianoukovitch, Poutine est venu en Ukraine le présenter en personne. Dans un pays étranger présenter le candidat russe à l'élection présidentielle ukrainienne ! Et Ianoukovitch n'est pas passé la première fois. La deuxième fois il est passé et le peuple ne l'a pas supporté et l'a foutu dehors, Et donc Poutine se venge sur ce peuple souverain et libre."]

Et pour Sergueï Jirnov, qui a connu Vladimir Poutine à l'époque, il est clair que la vision des relations internationales du président russe est déterminée par son passé d'agent du KGB.

Un homme jugé "trop dangereux" au KGB

"C'est une personne très particulière, qui d'ailleurs a raté sa carrière dans le service d'espionnage", explique-t-il. "On est entrés la même année, en 1984, à l'Institut Andropov [spécialisé dans la formation des cadres du renseignement soviétique, devenu depuis l'Académie du renseignement extérieur]".

Après une année d'études, Vladimir Poutine a été mis dehors, se souvient son ancien collègue, "parce que l'institut l'a jugé trop dangereux".

C'était une personne qui n'arrivait pas à mesurer le degré de danger autour de lui. Il représentait donc un danger pour lui et pour le service, poursuit-il. "Il a été renvoyé à Leningrad et après, par piston de l'ancien directeur du KGB de Leningrad, il a été envoyé à Dresde, dans un poste secondaire."

Trois "mâles alpha" que Vladimir Poutine écoute

D'anciens chefs d'Etat, notamment, ont dit que Vladimir Poutine ne comprenait que le bras de fer. Sergueï Jirnov abonde et relève que celui-ci n'écoute que trois personnes dans le monde, à commencer par le leader chinois "qui le domine complètement".

Car le président russe n'a rien d'un mâle alpha, même si on le présente souvent comme tel, précise-t-il. "Le mâle alpha, c'est Xi Jinping", affirme l'ancien du KGB. "Après, c'est Erdogan (…), qui a montré à Poutine comment il faut agir. Et le troisième mâle alpha qui agit sur lui est Ramzan Kadyrov, qui dirige la Tchétchénie et qui fait de lui ce qu'il veut. Poutine, ajoute-t-il, "c'est une petite personne insignifiante qui se prend pour un grand empereur".

Un homme aujourd'hui "vraiment tout seul"

Et aujourd'hui, le président russe n'est plus le même qu'il y a vingt ans, estime encore Sergueï Jirnov. "Cela n'a pas toujours été le même homme."

L'ancien espion rappelle qu'il n'est pas arrivé au pouvoir par un processus démocratique. "La famille de l'ancien président Eltsine, très malade, a cherché une petite marionnette - quelqu'un qu'ils croyaient marionnette. Elle a mis Poutine artificiellement sur le trône à Moscou et ça lui est monté à la tête. Il a compris tout de suite que c'était la chance de sa vie et il a commencé à changer".

Depuis un an, c'est quelqu'un qui s'est coupé complètement, observe encore ce Russe réfugié en France. "Les images de son Noël sur internet le montrent. Il était tout seul, sans famille, sans amis, même pas d'entourage proche. Il est vraiment tout seul, complètement déconnecté. Et là, il a passé le point de non-retour en Ukraine. C'est ça qui est très dangereux".

Propos recueillis par Blandine Lévite/oang

 

Vidéo  : https://www.rts.ch/i...d-empereur.html

 

Ps : L'article ne retranscrivant que partiellement l'entretien, j'ai ajouté entre crochet ce qui a été omis et en gras ce qui me semble important.


Modifié par Tis, 02 mars 2022 - 10:50 .


#26 ezza

ezza

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3137 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:La côte ouest

Posté 02 mars 2022 - 12:04

 

https://odysee.com/$...over?t=stratpol

 

"Poutine ne se préoccupe ni de l'opinion de ses concitoyens, ni des conséquences que ses décisions aberrantes auront sur eux et sur les autres."     :exhib1:



#27 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud

Posté 02 mars 2022 - 12:21

Tis, je suis désolée, mais un article à charge sur Poutine complètement déconnecté de la réalité géopolitique de l'Ukraine et de l'Histoire n'apporte aucune information constructive pour comprendre ce qui se passe en ce moment. Et ce, contrairement à l'article de France Bleu ou au premier documentaire posté par DzC. C'est l'avis d'un ancien collègue de Poutine sur Poutine, et ?  Explique moi ce que ça t'explique.

Il parle de marionnette, de pouvoir qui est monté à la tête, mais que dire de Zelenski qui est un ancien acteur d'une série télé où il jouait le président... Tu penses réellement que ce dernier, élu depuis deux ans, a l'expérience et la maturité nécessaire pour gérer un pays de l'ancien bloc soviétique en ouvrant son territoire aux Américains (voir lien sur les laboratoires de biotech implanté par le Pentagone) ?

Et ce n'est qu'un exemple parce que je pourrais continuer ainsi en parlant de l'entourage de nazis qui gravite dans les couloirs du gouvernement depuis Euromaiden, des provocations régulières contre les Russophones, etc... Bref.

Je ne soutiens pas Poutine, mais ça fait HUIT ans que l'Ukraine est en état de guerre et jusqu'à présent, TOUT LE MONDE s'en foutait. Ou plutot, si, les Américains ne s'en foutaient pas. Ils ont mis leurs pions là bas en sachant pertinemment que ça allait finir par énerver Poutine, d'autant plus que celui ci est réclamé par les Russophones.

Le problème n'est pas que Poutine est planqué au Kremlin. Le problème est que Biden est planqué à Washington et encore plus protégé que Poutine en cas d'escalade. Parce que le danger est là, dans l'escalade. La Russie est le premier pays nucléaire du monde, a la deuxième armée du monde et soutenir la guerre au lieu de chercher la négociation est irresponsable. C'est ce que font tous les atlantistes en ce moment et c'est à vomir, parce que si ça dégénère, ce ne sont pas eux qui paieront la plus grosse note.

Une autre analyse qui n'est pas juste un "avis" :

https://www.franceso...me-de-joe-biden

 

juste un petit exemple pour illustrer mon propos concernant les irresponsables actuels avec Bruno Le Maire à qui le "pouvoir" ou la "toute puissance" est monté à la tête hier :

https://www.franceso...rre-en-moonwalk

Ce sont ces espèces de conneries et de connards qui fabriquent les guerres.

Et voir des gars comme Sarkozi ou Attali parler de désescalade en dit long sur l'irresponsabilité des autres

Halte au feu!! les délires bellicistes de ceux qui se croient à l’abri à l’arrière peuvent entraîner la planète dans un cataclysme nucléaire.



#28 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 7170 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 02 mars 2022 - 18:14

Les Etats-Unis vendent 250 chars d'assaut à la Pologne pour 6 milliards de dollars, sur fond de conflit russo-ukrainien
 

https://www.lalibre....RMSFLKESAB57EM/

 

Sans commentaire.


Modifié par DzC, 02 mars 2022 - 18:14 .


#29 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 7170 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 02 mars 2022 - 19:53

Et ne pas oublier le traumatisme slave causé par la folie nazie :

 

Le Troisième Reich, considérant les slaves et les juifs comme des « sous-hommes » et voulant effacer les traces de leurs civilisations, dynamite et brûle délibérément et sans nécessité stratégique, comme en Pologne, tout le patrimoine culturel et monumental russe, biélorusse, ukrainien et juif (églises, monastères, synagogues, bibliothèques, palais et divers monuments, déjà en partie détruits par le régime soviétique notamment dans le cadre de sa politique anti-religieuse). 
Le traitement infligé au palais Peterhof de Saint-Pétersbourg est exemplaire de cette volonté délibérée de destruction.
Bilan
La commission d'historiens constituée lors de la perestroïka en 1987 évalua le bilan des pertes à 26,2 millions dont un peu plus de 10 millions de soldats soviétiques, 11 millions de pertes civiles directes et 5 millions de pertes civiles indirectes (surmortalité) :
    11,15 millions de soldats soviétiques ont été tués dont 6,8 millions au combat et 3,8 millions dans les camps de prisonniers allemands.
    550 000 soldats soviétiques sont morts dans des accidents ou fusillés par le NKVD.
    1,8 million de personnes ont été tuées en Russie, dont 170 000 Juifs
    3,5 millions de personnes ont été tuées en Ukraine, dont 1,43 million de Juifs.
    2,2 millions de personnes ont été tuées en Biélorussie, dont 810 000 Juifs.
    Environ 1 million de personnes sont mortes de la famine lors du siège de Leningrad qui se déroula entre le 8 septembre 1941 et le 18 janvier 1944.
    5,365 millions de personnes sont mortes des suites de la famine, des bombardements, et des maladies.
 
 
On peut comprendre que les Russes restent, encore aujd'hui, assez sensibles sur la présence de nazis.

Modifié par DzC, 02 mars 2022 - 19:56 .

  • Shivaya aime ceci

#30 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 7170 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 02 mars 2022 - 20:05

Nous allons provoquer l’effondrement de l’économie russe.
Bruno Lemaire.

https://www.ouest-fr...5a-8b59a463d3c4

 

Dégueulasse, honteux, pourri !!!

 

Qu'a à voir le peuple russe avec les décisions de Poutine et de son gouvernement ???



#31 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud

Posté 02 mars 2022 - 20:13

Nous allons provoquer l’effondrement de l’économie russe.
Bruno Lemaire.

https://www.ouest-fr...5a-8b59a463d3c4

 

Dégueulasse, honteux, pourri !!!

 

Qu'a à voir le peuple russe avec les décisions de Poutine et de son gouvernement ???

 

 

Il a rétropédalé le lendemain, comme l'explique le lien que j'ai mis au dessus (vivi, là où il y a un twit d'Attali :D). Non seulement il est passé pour un irresponsable, mais le lendemain, il est passe pour un con et se fait donner des leçons d'histoire par un Russe. Ce type est d'un bêtise insondable, mais ce n'est pas nouveau.



#32 flanar l'ancien

flanar l'ancien

    promeneur égaré

  • Membres
  • 3197 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ariège
  • Intérêts:8% Minimum.
    Éventuellement, on en discute.

Posté 02 mars 2022 - 23:04

A voir chez Naturel: http://www.onpeutlef...s-etc/?p=287663



#33 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7561 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 03 mars 2022 - 00:19

11h57: Poutine souhaiterait remplacer Zelensky par Viktor Ianoukovytch à la présidence de l'Ukraine

 

Vladimir Poutine souhaiterait mettre fin à la présidence de Zelensky, pour mettre à sa place l'ancien chef d'Etat ukrainien, Viktor Ianoukovytch, qui a été évincé suite à la révolution de 2014. C'est ce qu'affirment des sources d'Ukrainska Pravda.

 

12h05: L'opposant Alexeï Navalny appelle les Russes à protester quotidiennement

 

Le leader de l'opposition russe Alexeï Navalny appelle les Russes via son compte Twitter à manifester massivement contre l'invasion de l'Ukraine. "Poutine n'est pas la Russie. S'il y a une chose dont la Russie peut être fière en ce moment, c'est des 6.824 personnes qui sont actuellement incarcérées pour être descendues dans la rue protester contre la guerre", écrit-il. Navalny appelle les Russes, non seulement en Russie et au Bélarus, mais aussi ailleurs dans le monde, à protester contre l'invasion de l'Ukraine tous les jours de la semaine sur les principales places des villes et dans les ambassades russes, et à le faire chaque week-end à 14 heures.

 

"Ne devenons pas une nation de gens silencieux et effrayés. Ou de lâches prétendant ne pas remarquer la guerre d'agression contre l'Ukraine déclenchée par notre tsar clairement devenu fou", poursuit l'opposant.
 

 


3/12 I cannot, do not want and will not remain silent watching how pseudo-historical nonsense about the events of 100 years ago has become an excuse for Russians to kill Ukrainians, and for Ukrainians to kill Russians while defending themselves.
— Alexey Navalny (@navalny) March 2, 2022

 

 


https://www.lalibre....DBZTMMWDEHBEWE/



#34 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 7170 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 03 mars 2022 - 08:29

Bien sur on ne peut qu'être atteré par toute déclaration de guerre/invasion et Poutine (ancien du KGB) est qqun d'assez euh disons...spécial mais se mefier de l'émotionnel et du manichéisme ridicule en vigueur 

actuellement (Poutine est un fou dangereux et tout est de sa faute). On voit actuellement combien nous sommes tjrs sous la coupe des USA* et ils sont en grande partie responsables de ce qui se passe

aujd'hui.

 

Voir ce que disait Attali (qui dit parfois des trucs censés) en 2014 -> la Russie est une grande partie de l'Europe et il faut absolument pactiser et commercer avec eux, ce que refusent les americains -souvent

très russophobes- même si cela doit nous (les européens) poser de gros pb :

 

 

+ (bis)
 

On a laissé faire le régime de Kiev et on va le payer très cher

 

+

 

C'était une folie de diaboliser la Russie dans les instances internationales

 

 

+

 

Les Etats-Unis espèrent augmenter leurs exportations vers l'Europe, à la faveur des évènements en Ukraine. Washington n’a jamais apprécié la construction du gazoduc NordStream qui apporte une grande partie du gaz russe à l'Europe sous la mer Baltique.    
 
Les Etats-unis, dont la moitié des exportations est destinée à l’Asie, volent désormais au secours des Européens, avec des exportations quadruplées en un an (5 millions de tonnes en janvier).
Ils rêvent surtout d’empêcher l’inauguration au second semestre du gazoduc Nord Stream 2, censé fournir à l’Allemagne la moitié de son gaz via la Baltique sans passer par l’Ukraine.
 

* Pour ces principales raisons à mon avis :

-Les americains sont des ex-européens et nous sommes donc bcp plus proches d'eux que des slaves

-ils ont libéré la France de l'Allemagne nazie (mais n'oublions pas le coup décisif porté par les russes)

-il y a depuis la fin de la 2eme guerre mondiale une colonisation des esprits par la culture americaine (films/series/litterature/musique).


Modifié par DzC, 03 mars 2022 - 08:46 .

  • Shivaya aime ceci

#35 ezza

ezza

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3137 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:La côte ouest

Posté 03 mars 2022 - 16:23

Première victoire de l’armée russe : liquidation totale des QR Codes à Moscou et d’autres restrictions globalistes

 

:-D  :-D  :-D  :rolleyes:

 

"L’armée russe remporte une première véritable victoire intérieure dans ce combat contre la domination globale atlantiste, avec l’oukase de ce jour adopté par le Maire de Moscou, qui annule les QR Codes dans toute la capitale et revient sur plusieurs restrictions importantes issues du régime global covidien. Le jour où le port du masque ne sera plus obligatoire, la population sera libérée. Ce jour viendra !

...

...Désormais, à compter du 3 mars, les QR Codes s’effondrent dans la capitale et les gens doivent sortir du distanciel pour revenir au travail, revenir dans le réel. Les personnes de plus de 60 ans ne sont plus soumises à un régime d’auto-isolement et peuvent reprendre une activité normale.

Plus aucune limitation ne concerne les théâtres ou les cinémas, les bars et les restaurants, les événements sportifs et culturels ne sont plus l’objet d’aucunes limites."

 

:degre2: 

 

https://strategika.f...ns-globalistes/


Modifié par ezza, 03 mars 2022 - 16:24 .


#36 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud

Posté 03 mars 2022 - 23:01

Oué, ben ça vaut la peine de les reposter ici parce que les docu sur ce qui se passe en Ukraine depuis huit ans sont rarissimes et permettent de comprendre un peu mieux ce qui se passe aujourd'hui et pourquoi Poutine a fini par intervenir. C'est vrai que ça ne va pas dans le sens de la propagande atlantiste et ça explique surement la censure actuelle de la réalisatrice. Merci de l'avoir signalé, Flanar.

 

 

 


  • flanar l'ancien et ezza aiment ceci

#37 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 7170 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 04 mars 2022 - 08:41

Ah oui effectivement, c'est bienvenu !



#38 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 7170 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 04 mars 2022 - 11:37



#39 ezza

ezza

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3137 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:La côte ouest

Posté 04 mars 2022 - 15:47

une traduct de l'article de  Pepe Escobar, posté avec la permission de l’auteur et posté avec The Cradle

sur https://thesaker.is/...onomic-warfare/

 

 

.. bon d'accord c pas une traduction des plus propres :)

 

"Dans ce qu’il qualifie de « libération de la propriété intellectuelle américaine », Koltashov appelle à l’adoption d’une loi russe sur les « États amis et hostiles ». 

Si un pays s’avère être sur la liste hostile, alors nous pouvons commencer à copier ses technologies dans les produits pharmaceutiques, l’industrie, la fabrication, l’électronique, la médecine.

 Cela peut être n’importe quoi – des simples détails aux compositions chimiques. » Cela nécessiterait des amendements à la constitution russe.

Koltashov soutient que « l’un des fondements du succès de l’industrie américaine était la copie de brevets étrangers pour des inventions ». 

Maintenant, la Russie pourrait utiliser « le vaste savoir-faire de la Chine avec ses derniers processus de production technologiques pour copier les produits occidentaux:

la libération de la propriété intellectuelle américaine causera des dommages aux États-Unis d’un montant de 10 000 milliards de dollars, seulement dans un premier temps. Ce sera un désastre pour eux. »

En l’état, la stupidité stratégique de l’UE dépasse l’entendement. 

La Chine est prête à s’emparer de toutes les ressources naturelles russes – l’Europe étant laissée comme un pitoyable otage des océans et des spéculateurs sauvages. 

Il semble qu’une scission totale entre l’UE et la Russie soit à venir – avec peu de commerce et zéro diplomatie.

Maintenant, écoutez le son du champagne qui éclate partout dans le MICIMATT."



#40 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7561 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 04 mars 2022 - 16:24

Guerre en Ukraine : à Lviv, une bande de copains bricoleurs fabrique des obstacles antichars
Par SudOuest.fr avec AFP - Publié le 03/03/2022

Quelques tutoriels trouvés sur Internet, des rails datant de l’Empire austro-hongrois récupérés à droite à gauche et voilà comment Tarass, Vitali et leurs copains se sont mis à fabriquer des obstacles antichars pour aider l’armée ukrainienne

Dans l’allée de la maison de Tarass Filiptchak, en banlieue de Lviv (ouest), une dizaine de « hérissons tchèques » (le nom de ces obstacles antichar) d’environ 100 kg chacun attendent d’être récupérés par des soldats. Ils les expédieront partout en Ukraine : certains ont été envoyés à Kiev, d’autres jusqu’à Poltava (centre-est). Tarass ne garde pas le compte exact mais il estime que sa petite bande a fabriqué plus d’une soixantaine de « hérissons » depuis l’attaque de la Russie contre l’Ukraine, le 24 février.

 

« Le premier jour, mon frère est venu me voir et m’a dit : Écoute, il y a besoin d’obstacles antichar », explique Tarass, allure costaude et longue barbe rousse à mi-chemin entre le hipster et le bûcheron.

58183212.jpg?v=1646338409
Daniel LEAL/AFP

Le trentenaire, en train de construire sa maison, a récupéré un peu de matériel sur son chantier puis posté des annonces sur Facebook ou Instagram. « Des amis, des connaissances, même des gens qu’on ne connaît pas » sont venus leur apporter le nécessaire ou leur donner un coup de main, explique-t-il.

 

Rails de 1914

Ils sont désormais une vingtaine au total, dont dix réguliers, à participer à la fabrication des hérissons. « On ne pouvait pas s’imaginer qu’on ferait ça un jour. On est des gens pacifiques, des humanistes ». Si ce fabricant de meubles a l’habitude de manier le métal, concevoir ses premiers obstacles n’a pas été facile : « On a été sur Wikipédia, regardé d’où ça venait, qui les avait inventés et on a commencé à faire pareil ».

Au fond de l’allée, quelques hommes sont occupés à souder les imposantes pièces de métal entre elles. Dans le garage encombré d’objets en tous genres, un autre façonne des obstacles plus petits en soudant ensemble de minuscules bouts de métal. « Regardez-là : 1 914 », rigole Vitali Bodnar, cigarette au bec et casque de soudure relevé. C’est l’année de fabrication des rails qu’ils ont récupérés. « Elles viennent d’Autriche », poursuit-il.

Ce développeur informatique considère cette activité comme sa participation à l’effort de guerre. « On veut être un pays totalement indépendant, ou dans l’Union européenne. Personne ne veut voir ce pays intégré la Russie », assène Vitali. Il affirme ne pas pouvoir imaginer la défaite de son pays face aux troupes russes. Et que fera-t-il après la guerre ?

Vitali exprime son désir de voir les frontières de son pays s’ouvrir, pour voyager plus librement. Puis le développeur informatique part dans un grand rire : « Peut-être que je vais ouvrir mon garage ! »

https://www.sudouest...ars-9505127.php