Aller au contenu


Photo

Les livres indispensables


  • Veuillez vous connecter pour répondre
213 réponses à ce sujet

#21 csii

csii

Posté 17 novembre 2005 - 12:36

Il y a aussi l'excellent ouvrage BOLO'BOLO de P.M. disponible en ligne sur le site de l'Éclat.
Il est du même auteur que T.A.Z. (temporary autonomous zone, zonz d'autonommie temporaire, un vrai classique).l'Éclat
bolo'bolo est une proposition de libération de la Machine Travail Planétaire et de l'argent. Il y a beaucoup de poésie et l'auteur a mis en place un lexique (ibu, bolo, sila taku,..), histoire de tourner la page.

Dans un autre registre, il y a Machine Chair du Critical Art Ensemble disponible en français sur le site d'
Art-Act, Machine Chair
Il y est question de l'homme en devenir à l'ère du pancapitalisme, c'est-à-dire une machine chair. Le CAE met en garde contre un retours à l'eugénisme et démontre que la spectacularisation du progrès cache une réalité aliénante du corps de données. Ce livre est un peu difficile mais vaut le détour.
D'ailleurs des mêmes auteurs, Mollecular Invasion dont la traduction est prévue pour le mois prochain sur le même site cité ci-dessus. En attendant, pour ceux qui lisent l'anglais, M.I. est dispo sur le site du CAE. Dans ce livre, c'est la biotechnologie et notamment les OGM qui sont passés en revue. Mais au-delà de la critique, il y a surtout des propositions d'actions ludiques et efficaces (comme un laché de mouches mutantes dans les laboratoires).
Ce livre me tiens particulièrement à coeur car des membres du CAE ont justement été accusés de bioterrorisme, et M.I. fait parti des pièces à convictions citées par le procureur. Pour ceux que cette histoire intéresse http://caedefensefund.org
Le combats contre les OGM est d'ailleurs d'actualité...

Bonne lecture ;)
  • Brantpl aime ceci

#22 Equilibrium

Equilibrium
  • Localisation:Sud Ouest

Posté 24 novembre 2005 - 19:24

Sans oublier les livres de marc san que tout le mondre ici devrait avoir lu
Enfin, je dis ça parce que je m'y retrouve beaucoup
et c'est peut être pas le cas ou le moment pour tout le monde
excusez moi mais pensez-y c'est un bon chemin

Sinon moi aussi j'ai le génial "Les 4 saisons du jardinage" et j'ai aussi les anciens "Thérapeutiques Naturelles" revue du GNOMA
intéressant aussi.

actuellement je lis Krishnamurti c'est pas mal aussi philosophie marc san en un peu moins lisible

#23 _Goéland_

_Goéland_

Posté 24 novembre 2005 - 20:00

" Les hauts de Hurlevent" de Emilie Bronté .

Chef d'oeuvre .

#24 jidoule

jidoule

    Paille à sons

  • Membres
  • 161 messages
  • Localisation:bretagne

Posté 04 dcembre 2005 - 07:49

je suis resté scotché devant un bouquin de THEODORE MONOD qui s'intitule "et si l'aventure humaine devait échouer" qui explique comment l'homme s'est dénaturé, recroquevillé dans sa bubulle, mais bien sûr avec théo, ya toujours l'espoir qui rôde :D

sinon, je fais appel à vous pour retrouver le nom d'un sociologue, je crois, qui a pondu une théorie sur le travail par l'incompétence

l'idée : la hiérarchie et les dents qui poussent mèneraient les gens à toujours monter en grade, à un moment ils stagneront à un poste dont ils ne pourront bouger et dont ils n'ont pas les capacités de gérer
ceux du dessus (merci devos :cogite: ), dans le m^me cas d'incompétence, ne touche pas à ces gens (qu'ils supportent au détriment des petits employés) et oui bien sûr, les petits n'ont pas le pouvoir de les y déloger et le système se renforce :malice:

ainsi, une foule de bras cassés incompétents tiennent les rênes du cheval fou

Bref, merci à ceux qui pourront m'éclairer sur l'auteur de cette théorie :tss:

#25 krollyoli

krollyoli

    butineuse toutes fleurs non OGM

  • Membres
  • 377 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 04 dcembre 2005 - 11:30

Jidoule, il s'agit du principe de Peter :cogite:
wikipedia

Modifié par krollyoli, 04 dcembre 2005 - 11:35 .


#26 krollkop

krollkop

    En concertation syndicale concernant la grève de post

  • Membres
  • 413 messages
  • Localisation:Belgique/België en sursis

Posté 05 dcembre 2005 - 20:58

Un autre livre dans la collection Fayard-Transversales qui nous vient GRIT :

Cause commune : L'information entre bien commun et propriété, Philippe Aigrain

Présentation de l'éditeur

L'information et ses technologies refaçonnent notre univers technique, social et éthique, mais ces bouleversements se font dans deux directions opposées selon que l'on choisit d'en encourager l'appropriation privée ou d'en faire des biens communs. D'un côté, l'extension des domaines couverts par les brevets (molécules pharmaceutiques, variétés végétales, séquences génétiques, logiciels) restreint, pour le profit de quelques multinationales, l'accès à des ressources essentielles telles que les médicaments, les semences et l'information. La concentration des médias - notamment audiovisuels - menace la démocratie là où elle existe. De l'autre côté, la production et le partage de l'information et des créations sont plus libres qu'avant, et la multiplication des échanges esquisse une société mondiale, diverse et solidaire. Les médias coopératifs, les logiciels libres, les publications scientifiques ouvertes et les autres biens communs réinventent la démocratie. Comment les acteurs de ces nouveaux domaines peuvent-ils faire cause commune par-delà ce qui sépare les logiciels des ressources biologiques, ou l'art des sciences ? Comment l'information peut-elle servir les biens publics sociaux de la santé, de l'éducation ou de la solidarité au lieu de contribuer à les détruire ? Quelles alliances peut-on envisager entre les sociétés et les Etats, gardiens irremplaçables des biens communs épuisables que sont l'eau ou l'air ? Dans cet ouvrage, Philippe Aigrain analyse les causes et les origines d'une situation paradoxale et les tensions qu'elle suscite. Il propose une politique qui remette les êtres humains aux commandes de ces transformations.

Biographie de l'auteur

Après avoir été chercheur scientifique puis acteur des politiques européennes, Philippe Aigrain est aujourd'hui l'un des animateurs du mouvement mondial pour les biens communs informationnels. Il dirige une société qui développe de nouvelles formes de débat public sur les orientations politiques.


Le livre est parfois technique, mais il offre une bonne introduction à l'opposition entre le monde du libre basée sur la coopération (Logiciel libre, médias coopératifs, publication scientifiques ouvertes, nouvelles formes artistiques, archivage sociétal des radios publics, annotation coopérative du génome, ...) et celui de les mouvements lié l'appropriation privée de l'information (extension des domaines couverts par les brevets, mondialisation uniforme des brevets, criminalisation de comportements de partage sans but lucratif, installation de technologies de contrôlent des droits d'usages, puissance démeusurée des entreprises qui détiennent des monopoles sur l'information, ...).

Des sujets bien d'actualité.

#27 RogerDub

RogerDub

    BluesyRockFolkeux

  • Membres
  • 188 messages
  • Localisation:Bayonne

Posté 22 dcembre 2005 - 01:41

Bon ben moi j'ai que des livres HS mais c'est des bouquins qui m'ont permis de débarquer ici:J'ai hurlé de rire à l'énoncé du principe de Peter. Je crois que j'ai passé assez de temps en entreprise à observer des cadres désesperés de justifier leur salaire pour "acheter" complètement l'idée. Vous verrez rarement le principe de peter en action dans une eurl ou une exploitation agricole raisonnable.

Bonne lecture à tous ! Je crois que ce topic va me faire dépenser tous les sous de ma cagnotte de noel, que je voulais dédier au foie gras et aux trois premières traites de ma béhème 745 gti.

Modifié par RogerDub, 22 dcembre 2005 - 01:59 .


#28 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 25 fvrier 2006 - 22:23

Je signale en passant que j'ai acheté il y a quelques mois un super bouquin de 1976 intitulé "Revivre à la campagne".
C'est une des meilleures références que j'ai acquise :horreur_grosyeux:
J'essaierai de prendre un peu de temps pour partager avec vous ma bibliothèque alternative que je commence à me faire :bravooo:
Si je vous en parle maintenant, c'est qu'il est de nouveau dispo sur eBay :bravooo:

#29 lilirevival

lilirevival
  • Localisation:Auch

Posté 26 fvrier 2006 - 10:17

Salut, je profite de découvrir ce post pour vous signaler quelques ouvrages...

"Les langages secrets de la nature" Jean Marie Pelt ed Fayard 1999
"Eloge de la plante" Francis Hallé, Ed du Seuil, 1999
"Plaidoyer pour l'arbre" Francis Hallé, Ed Actes sud, 2005

Trois chefs d'oeuvres qui offrent une autre vision du monde végétale, à quel point nous lui sommes redevables, tributaires et inférieurs en de nombreux points.
Pour plus de respect et une autre relation avec eux.
merci.

Sur les OGM qui risquent d'envahir nos contrées sur des milliers d'hectares à ciel ouvert, cette année si rien n'est fait :

Arnaud Apoteker, Du poisson dans les fraises, Editions la Découverte.
Jean-Pierre Berlan, La guerre au vivant - OGM et autres mystifications scientifiques, Editions Argone, 2001.
Jean-Marie Pelt, Plantes et aliments transgéniques, Editions Fayard.
André Pochon, Les sillons de la colère, la malbouffe n’est pas une fatalité, Editions La Découverte & Syros, Paris 2001.
Jeremy Rifkin, Le siècle biotech, Editions la Découverte.
Gilles-Eric Séralini, OGM, le vrai débat, Editions Flammarion, Collection Dominos, 2000.
"Le dossier Monsanto", Numéro spécial de The Ecologist traduit dans Courrier International numéro 452, disponible sur commande.
Louis-Marie Houdebine - Peut-on guérir le cancer avec des OGM ? Ed. Le Pommier, 2002, 64p., 3,90 €
C. Chevallier - OGM dans notre assiette Ed. Sang De La Terre, 2002, 18 €
Olivier Révélant - L’alimentation de demain Ed. Milan, 2001, 64p., 4 €
Christian Fons - OGM , Ordre génétique mondial Ed. l’Esprit Frappeur, 2001, 3,81 €
Francine Casse et JC Breitler - OGM Ed. France Agricole, 2001, 23 €
René Riesel - Déclarations sur l’agriculture transgénique et ceux qui prétendent s’y opposer
Ed. l’Encyclopédie des nuisances, 2001, 103p., 60 FF
B. Jordan - Les imposteurs de la génétique Ed. Seuil, 2000, 169p., 95 FF
Pr. Bernard Herzog - Le transgénique Ed. du Cram (Association Arabel), 2000, 304p., 125 FF
Guy Paillotin - Tais-toi et mange Ed. Bayard, 2000, 180p., 130 FF
L.M. Houdebine - OGM, le vrai et le faux Ed. le Pommier, 2000, 201p., 99 FF
Caroline Glorion - La course folle : les généticiens parlent Interviews de généticiens étrangers qui explicitent leurs sentiments sur le futur de la génétique.
Remarques sur l’agriculture génétiquement modifié et la dégradation des espèces
Ed. l’encyclopédie des nuisances, 1999,105p., 70 FF
JP Gay - Maïs, mythe et réalité Ed. Atlantica, 1999, 624p., 350 FF
D. Benoit-Browaeys - Des inconnus dans... nos assiettes : après la vache folle, les aliments transgéniques Ed. R. Castells, 1998, 255p., 96 FF

#30 Agathon

Agathon
  • Localisation:Bonneville (74)
  • Intérêts:Poésie, agriculture biologique, &c.

Posté 27 fvrier 2006 - 20:32

Moi, je relis simplement le Cours aux agriculteurs de R. Steiner, et je ne lis pas d'essais qui me paraissent être avant tout de nature morale, car cela m'ennuie.

Un peu dans ce genre, j'ai quand même lu récemment un livre de Pierre Rabhi sur son expérience au Burkina Faso. Lorsqu'il évoque ses souvenirs dans ce difficile pays, c'est très intéressant. Sinon, ses critiques sur le monde moderne sont justes en soi, mais assez inutiles, car il présuppose, comme beaucoup, qu'il suffit de décréter que les désirs liés à la société de consommation seront supprimés pour qu'ils le soient effectivement. En d'autres termes, il ne donne pas de solution de rechange pour combler les aspirations de l'humanité à vaincre les nécessités qui pèsent sur elle, à dominer son destin, à devenir maîtresse du monde matériel. Il dit : "Il faut se résigner." Mais qui en a envie ?

La fin du livre est pleine d'une poésie enflammée et mystique que je n'ai pas trouvée convaincante. Un flot de métaphores, même jolies, ne pourra pas non plus combler le vide des âmes. En tout cas, c'est mon avis.

Mais j'ai beaucoup aimé Le Gardien du feu, qui, d'un point de vue mystique, reprend simplement l'ancienne tradition algérienne. Quoi qu'on en pense, ces anges qui veillent dans le Ciel sur les hommes, c'est magnifique. Ces rites, ces prières, ces croyances issues de la tradition arabe et de l'Islam ont une force poétique indéniable. Dans ce roman, Rabhi s'est totalement immergé dans un esprit dépassé, peut-être, mais d'une grande émotion. Cependant, ce n'est pas un essai, mais bien un roman.

De toutes façons, moi, je n'aime la polémique que si elle est amusante.

Modifié par Agathon, 27 fvrier 2006 - 20:34 .


#31 Esprit_nature

Esprit_nature
  • Localisation:France
  • Intérêts:nature, sagesse, ballades voyages, méditer, lecture... , animaux, ecologie, la paix et la liberté<br>entre autre

Posté 18 mars 2006 - 17:41

Salut,
parmi les livres ou lectures qui m'ont "inspiré" dans ma recherche de vie plus libre, de nature et d'une vision de la vie que me convient mieux..
je citerais peut-etre :

Les livres de Sylvain tesson (voyageur écrivain contemporain ), sac au dos, a pied, a vtt, parfois a cheval ou autres :
"L'axe du loup" "Sous l'étoile de la liberté" "Petit traité sur l'immensité du monde"

"Dans la roue du monde" de Claude marthaler , un cyclo-nomade autour du monde

"Les clochards célestes" de Jack kerouac (mais c'est plus un roman au départ)

"Naufragé volontaire" de Alain bombard (survivre sur la mer)

"Vivre et survivre dans la nature" (de Yves coineau et Knoepffler )

" Robinson des mers du sud" (Tom neal, un "ermite solitaire" qui a vécu ne grande partie de sa vie sur une ile du pacifique, avec son potager, ses poules, son coin peche, sa cabane ou faré )

et puis dans un domaine plus "vie sur les mers" et voilier :

"Tamata et l'Alliance" de Bernard moitessier (biographie de la vie d'un vagabond des mers du sud )

et son livre "technique" : "Voile, mers lointaines ,iles et lagons" : expliquant : comment acheter ou construire son voilier, comment y vivre, voyager, et une annexe pour s'installer en robinson sur une ile, avec faré, citerne pour recuperer l'eau de pluie, peche, cueillette etc"

il y a aussi Goudis (un autre hippi de la mer) qui a écrit quelques livres sur sa vie : "Bleu sauvage" et "captain vagabond"


voila, parmi les livres que j'ai trouvé le mieux dans la vie "libre et nature"

#32 3payts

3payts

    sur la voie...

  • Membres
  • 816 messages
  • Localisation:on ze road

Posté 29 mars 2006 - 15:24

appel aux bonnes âmes:
j'arrive pas à me procurer "le quide de la survie douce" de Couplan.
quelqu'un en aurait pas un exemplaire en rab ou qui lui sert plus?
ou alors une référence de livre qui pourrait le remplacer...
merci d'avance.
3payts

#33 maia

maia
  • Genre: Femme
  • Localisation:seine maritime
  • Intérêts:Protection animale, vie saine, jardin, santé et tout le reste

Posté 29 mars 2006 - 15:40

3payts, peut-être peux tu le contacter directement sur son site web, il y donne son adresse email, lui saura peut-être où tu peux te procurer le livre ?

c'est ce que j'ai fait une fois par rapport à une cassette de musique qui n'était plus éditée et le compositeur en question m'a envoyé une copie de l'original :calin:

voici l'adresse du site web : www.couplan.com


:sourire:

#34 3payts

3payts

    sur la voie...

  • Membres
  • 816 messages
  • Localisation:on ze road

Posté 29 mars 2006 - 16:01

j'y vais de ce pas! merci :sourire:

#35 Toroop

Toroop
  • Localisation:Valenciennes, 59

Posté 19 mai 2006 - 12:07

Pour completer la liste un ouvrage trés utile pour les eco-constructeur:

L'isolation écologique, de Jean-Pierre Oliva

Un peu technique mais trés bien fait, de nombreux schémas aide à la compréhension et au choix des techniques à mettre en oeuvre.

Sommaire:

Petite histoire de l'isolation

I Les principes d'une bonne isolation
- Les facteurs de bien être thermique
- Pourquoi isoler ?
- Le fonctionnement des isolants
- Qu'est ce q'une isolation écologique?
- Comment évaluer la qualité thermique d'un isolant ou d'un systeme d'isolation ?
- Comment determiner l'épaisseur optimal d'isolation?
- Isolation et inertie thermique
- Le renouvellement de l'air
- Condensation, pare-vapeur & parois respirantes : hygrothermique du bâtiment
- La nouvelle réglementation thermique 2000

II Les matériaux d'isolation rapportée
- Les différentes présentations des isolants disponibles
- les différents isolants disponible sur le marché
- Les isolants synthétiques
- Les isolants mineraux
- Les isolants reflecteurs minces
- Les isolants végétaux
- Les isolants d'origines animale
- Les isolants non commercialisés
- Les isolants végetaux, le feu, l'eau et les rongeurs

III Technique de mise en oeuvre
L'isolation des sols
- Les planchers sur terre-plein
- Les planchers sur locaux non chauffés

L'isolation des murs extérieurs
- les différents type de murs
- les critères de choix
- les murs à isolation répartie
- les murs médiane
- les murs isolés par l'intérieur
- les murs isolés par l'extérieur

L'isolation des toitures
- la typologie des toitures
- les toitures isolées dans les rampants par dessus
- les toitures isolées dans les rampant par dessous
- les toitures froides
- les toitures-terrasse

L'isolation des baies vitrées
- Les points sensibles de l'isolation des baies
- l'isolation des vitrages des baies

Annexe

Edition Terre Vivante, 238p, 27€

#36 krollkop

krollkop

    En concertation syndicale concernant la grève de post

  • Membres
  • 413 messages
  • Localisation:Belgique/België en sursis

Posté 03 juillet 2006 - 21:00

Le dernier livre de Christian Jacquiau (sortie en mai 2006) :

"Les coulisses du commerce équitable, Mensonge et vérités sur un petit business qui monte."

Pleins feux sur les "labels" équitables qui a friquottent de trop prêt le commerce non équitable.

#37 fabinoo

fabinoo
  • Localisation:Paris, Montreuil

Posté 14 novembre 2006 - 08:46

La 6ème édition de semences de Kokopelli est sortie : http://senshumus.wor...-un-gros-livre/

D'autres livres commentés ici :
http://senshumus.wor...phie-commentee/

Et un très bon livres sur les haies là :
http://senshumus.wor...haies-un-livre/

#38 suzievagabonde

suzievagabonde
  • Localisation:Sud de la France

Posté 05 avril 2007 - 19:39

"Mes petites magies..." par Marie Laforet aux éditions Marabout
Recettes maisons et critique des cosmétiques industriels ou comment se faire belle pour 3 sous.
Un bouquin qui m´a aidé a bouder les "produits de beauté" du commerce et m´a initié aux huiles essentielles. Plein de bon sens et d´humour.


"L´art du minimalisme" par Dominique Loreau aux éditions Robert Laffond
Dans la meme veine que les courants de la simplicité volontaire et de la décroissance, les théories économiques en moins, le zen, le boudhisme et le Japon en plus.


Je peux les preter a ceux qui veulent les lire. Ca passe facilement par la poste.

Modifié par suzievagabonde, 05 avril 2007 - 19:40 .


#39 amélie-berté

amélie-berté
  • Localisation:la rochelle

Posté 26 mai 2007 - 07:13

j'ai fait un copié/collé ds un blog qui parlait d'un livre que j'adore et qui pourrait plaire à certains d'entre vous:



"Un été prodigue"

Auteure : Barbara Kingsolver

Editeur : Rivages Poche, bibliothèque étrangère, 2004




Ce que ça raconte : Dans l'Amérique sauvage des Appalaches, les destins croisés de 3 femmes pas ordinaires : une jeune veuve qui va tenter de reconquérir une belle-famille plutôt hostile, une vieille femme qui se bat, envers et contre tous, pour préserver la nature sans produits chimiques et une gardienne de l'Office des Forêts, qui, dans ses montagnes où elle vit comme une sauvage au rythme de la nature, va découvrir un nouveau sens à sa vie...

Ce que j'en ai pensé : Un très beau livre avec de magnifiques portraits de femmes, à la fois blessées et fortes, qui prennent leur destin en main. J'ai beaucoup apprécié le style de l'auteure, ses descriptions des paysages et de l'environnement exceptionnel dans lequel évoluent ses héroïnes. Un livre qui donne envie de se réconcilier avec la nature, avec les gens, une formidable leçon d'espoir... A découvrir absolument!

#40 poisson.pane

poisson.pane

Posté 26 mai 2007 - 07:30

Un beau livre que je viens de lire, narrant avec une belle simplicité, la dure vie de la paysannerie au 19 e siècle.


"La vie d'un simple" d'Emile Guillaumin.

Biographie littéraire [modifier]

Né à Ygrande le 10 novembre 1873 dans l'Allier, il écrira dans sa jeunesse quelques poèmes qui paraîtront dans la « Quinzaine bourbonnaise » et dans le « Courrier de l'Allier » avant d'être publiés en 1902 dans une plaquette intitulée « Ma cueillette ».

C'est après la lecture de Jacquou le Croquant qu'il se lance dans l'écriture de La vie d'un simple, véritable best-seller, bien qu'il n'ait pas obtenu le prix Goncourt 1904 en dépit du soutien d'Octave Mirbeau. À partir de là, il partagera sa vie entre la culture de la terre et l'écriture (les faits sociaux y tenant une large part) ; mais aussi au syndicalisme agricole et à la vie politique.

La publication de La vie d'un simple fut un événement à la fois littéraire et sociologique. Pour la première fois en effet, un paysan accédait à la littérature et consacrait un roman à sa propre culture. La vie d'un simple, salué par Octave Mirbeau et Lucien Descaves, connut un succès exceptionnel. Si exceptionnel et si étrange que Daniel Halévy entreprit un voyage dans le Bourbonnais, où résidait Guillaumin, pour vérifier s'il s'agissait bien d'un authentique agriculteur. Dans ses "Visites aux paysans du Centre" Halévy raconte : « j'arrive à l'heure de la traite et le surprends dans son étable aidant sa jeune femme qui tire le lait des vaches. Il vient à moi. Quel paysan ! Démarche lente, un rien penchée, visage immuable et grave ».

Vrai paysan, Émile Guillaumin l'est en effet, avec ses trois hectares de terre et ses trois vaches, exploitation minuscule alors assez courante. Daniel Halévy, familier des militants ouvriers parisiens, grâce aux Universités populaires, ignorait qu'il pouvait exister dans les campagnes des travailleurs manuels sachant lire, aimant lire, voir écrire, et qui luttaient pour l'amélioration de leur condition sociale. Au début du XXe siècle, les métayers du Bourbonnais se constituaient en effet en syndicat et Guillaumin sera toute sa vie un militant-syndicaliste paysan.

À l'exception du service militaire et de la guerre de 1914-1918, Guillaumin vécut toute sa vie à Ygrande (Allier) où il naquit le 10 novembre 1873 et mourut le 27 septembre 1951. Bien qu'il n'ait fait que cinq ans d'études dans l'école primaire de son village, Guillaumin débuta très jeune en littérature et continua à écrire et à publier pendant toute sa vie se disant « un paysan homme de lettres  ».

Son chef-d'œuvre, La vie d'un simple, n'est pas une autobiographie, mais un vrai roman, document exceptionnel sur la vie paysanne en France dans la seconde moitié du XIXe siècle. Guillaumin ne force pas le trait de ses personnages, ne les noircit pas. Il est discret et, en même temps, son récit tranquille constitue un terrible réquisitoire. C'est la vérité de ce livre pudique qui fit son succès et qui lui assure aujourd'hui, un siècle plus tard, sa pérennité.

Les qualités d'observateur développées par Émile Guillaumin dans sa double activité de paysan et d'écrivain en font un témoin privilégié. Son regard est à la fois intérieur et extérieur, sur la vie rurale dans le Bourbonnais de la Troisième République. Sans se limiter à sa description et son analyse, Émile Guillaumin a de plus été un acteur de ces évolutions sociologiques en comptant parmi les fondateurs du syndicalisme agraire.

C'est une des figures emblématiques du Bourbonnais, celui que l'on appelle aujourd'hui « le Sage d'Ygrande  ». Son attachement à la terre était si fort et les racines si profondes que l'amour du pays natal l'a poussé à exprimer ses sentiments. Il est vrai que le peuple des campagnes a depuis longtemps fait preuve de certaines capacités esthétiques. Les vertus qu'il y a manifestées, on les retrouvera tout au long de notre histoire. Dans un autre registre de la création, rappelons l'admirable vocation du paysan pour l'art parlé, qui est celui des merveilleux conteurs.

Émile Guillaumin qui n'est pas tout à fait un paysan comme les autres, s'est voulu un syndicaliste qui mettait l'union au service de l'action et un militant qui voulait changer le monde pour tenter d'améliorer le sort de ces paysans qui, comme lui, menaient une vie rude. Pourtant Émile Guillaumin a toujours refusé d'adhérer à un parti politique.

Il a pourtant été un homme politique au sens le plus noble du terme — disons plutôt un homme social, rêvant d'améliorer la vie des hommes par la justice, le progrès mais aussi par l'élévation du niveau intellectuel et moral de chacun. L'analyse de sa vie le montre : il y a eu en lui, en quelque manière, une prise de conscience de la classe paysanne dont il voulait rendre les conditions d'existence plus équitables, plus humaines...

http://fr.wikipedia....litt.C3.A9raire


Egalement, le musee Emile Guillaumin : http://musee-emile-g...net-allier.com/