Aller au contenu


Photo

La plante Stévia, alternative au sucre


  • Veuillez vous connecter pour répondre
145 réponses à ce sujet

#21 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 08 septembre 2004 - 14:03

OK :)
Comme je n'y connais pas encore grand chose en jardinage, je file me renseigner en quoi consiste le marcotage :)

#22 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7531 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 09 septembre 2004 - 07:57

Oups ! Désolée je croyais que tu connaissais. :)
Donc pour multiplier tes plantes il existe un moyen très simple et efficace : le marcottage.
Cela consiste à imiter ce que font certaines plantes comme par exemple le fraisier. Remplis d'un mélange de terre et de vieux compost un petit pot et places-le juste à côté de la plante-mère. Choisis une branche basse jeune et souple que tu enterres légèrement dans le petit pot (en la fixant par exemple avec une épingle à cheveux). Pour favoriser l'apparition des racines, griffes d'abord légèrement l'écorce à l'endroit qui se trouve en contact avec la terre. Arroses régulièrement pour maintenir le sol humide et attends que les racines soient bien développées pour couper la branche.
Bon jardinage ! :)

#23 jefaisaumieux

jefaisaumieux
  • Localisation:sud ouest 40
  • Intérêts:nature , animaux, lecture, diététique, rando montagne

Posté 25 novembre 2004 - 13:41

La plante Stévia, connue dans son pays d’origine sous l’appellation d’"herbe douce" est appelée à faire une révolution économique dans les prochaines années.
Cette «herbe», originaire du Paraguay, contient en effet une molécule complexe appelée stévioside, qui possède un pouvoir sucrant tout à fait exceptionnel (300 fois le sucre).

Bonjour, je suis très interressée par ce que tu dis :bravooo: sur cette plante stévia je connaissais , mais ne savais pas qu'elle avait ce pouvoir édulcorant.Je suis particulièrement curieuse car étant diabétique insulinidépendante j'utilise (peu) mais quand même des édulcorant de sucre

#24 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 25 novembre 2004 - 14:30

Je viens d'acheter un deuxième pied de stévia dans une foire bio, mais cette fois ci un peu plus développé.
Comme il venait de fleurir je l'ai taillé à moitié et j'ai ainsi pu récolter une bonne vingtaine de feuille.
Une fois séchée et mise en poudre avec les doigt, direction un petit bocal en verre :bravooo:
Je n'ai encore rien préparé avec mais je me délecte de temps en temps d'en prendre une pointe de couteau sur la langue : c'est vraiment hallucinant le pouvoir sucrant de cette plante !!!!
je pense qu'elle peut vraiment être une alternative pour toi jefaisaumieux
Ca n'est pas tjrs facile d'en trouver, mais j'ai trouvé une adresse dans le 82 si tu es dans la région :bravooo:

#25 Tinuviel

Tinuviel

    En route vers ailleurs

  • Membres
  • 310 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 25 novembre 2004 - 22:17

J'aimerais bien tenter d'en acheter un plan sur le site que tu renseignes dans la page précédente, ça m'intéresse ça.

Une question aux heureux possesseurs d'une stevia : vous le gardez toujours à l'intérieur, votre plan, ou vous le sortez en saison, ou quoi ?

Autre question : vous l'utilisez vraiment pour remplacer votre consommation habituelle de sucre, ou c'est juste pour le fun ? :bravooo:

#26 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 26 novembre 2004 - 09:59

Si tu souhaites l'acheter par correspondance, il y a 2 sites qui la propose je crois.
- info-stevia.com (inaccessible en ce moment) : j'ai échangé qques mails avec l'auteur et il semble honnête et passioné. En voyage 6 mois dans l'année dans le nord-est de l'europe si mes souvenirs sont bons, il ne gère les commandes qu'à son retour. J'ai donc reçu un mail d'un acheteur qui se plaignait d'une arnaque sans nom ! Le jour même où j'ai reçu son mail enflammé, il a reçu son plant :bravooo:
- http://www.serres-cuoq.com/stevia.php : si ma mémoire est bonne, l'auteur a du venir un peu sur ce forum (où y poste tjrs!). Je n'en sais pas bcp plus

Une question aux heureux possesseurs d'une stevia : vous le gardez toujours à l'intérieur, votre plan, ou vous le sortez en saison, ou quoi ?


Je la rentre l'hiver car elle est sensible au gel

Autre question : vous l'utilisez vraiment pour remplacer votre consommation habituelle de sucre, ou c'est juste pour le fun ?


Mon challenge, c'est qu'elle survive plus d'un an et surtout, qu'elle se développe !!!!
Mais d'ici peu de temps j'essaierai de l'utiliser à la place du sucre complet que j'utilise.
Je vous tiendrais au courant :bravooo:

#27 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 18 fvrier 2005 - 12:39

En fait la stévia semble être une plante qui se reproduit très mal sous nos latitudes à cause du climat. Le vendeur à qui j'ai acheté mon pied m'a dit ceci :
- le kilo de graine de stévia avoisinerai le million de franc
- sous nos lattitudes, une graine sur 4 réussie sa croissance
- le bouturage est très délicat

Sinon, comme alternative au sucre blanc il y a aussi le miel, je sais pas si vous connaissez :) c'est un truc brun que font les abeilles.
Pour le rendement par hectare de ruche c'est autre chose que le sucre de betterave par surface cultivée, et il y en a plein de sortes (autant qu'il y a de fromages en France paraît-il). C'est sûr pour les problèmes liés à la glycémie c'est pas la panacée, mais c'est quand même mieux que le sucre blanc, en plus du glucose le miel contient du fructose et un peu de saccharose, des minéraux, oligo-éléments et vitamines (ça fait un peu magazine de santé toute cette liste), ça sert pour plein de trucs que je ne détaille pas ici (dont les fébrifuges à nomade), et certains ont des vertus curatives particulières (miel d'aubépine, de romarin, ...).
Et je vous laisse imaginer le changement du rapport des gens aux insectes et au paysage si on passait massivement au miel au lieu du sucre de betterave... Une question de civilisation peut-être.

#28 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 18 fvrier 2005 - 14:49

Tout à fait d'accord avec toi korrotx ;)
Malheureusement, le miel n'est pas non plus utilisable partout. Je pense notament au café, certains gâteaux etc....

Sinon pour revenir à la Stévia et notament les deux pieds que j'ai acheté au court de l'anéne dernière (juin et octobre 2004), bah je suis aps fier de moi :)
J'ai bien suivit les conseils du gars qui ma l'a vendu en la taillant après la floraison. Elle aurait du prendre de l'importance au niveau du pieds et au lieu de ça, j'ai juste 2 ou 3 petites nouvelles pousses toutes frêles....
En plus de ça, j'ai l'impression qu'elle a choppé une maladie car les feuilles auraient tendance à se noircir ;)
Bref faut que j'appelle le gars qui me l'a vendu ;)

#29 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 18 fvrier 2005 - 14:50

Malheureusement, le miel n'est pas non plus utilisable partout. Je pense notament au café, certains gâteaux etc....


ah bon, et depuis quand?

essayes donc le café sucré avec du miel ecliptux, tu changeras d'avis :)

#30 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 18 fvrier 2005 - 15:20

Bon OK je vais goûter :)
N'empêche que la texture du miel le semble délicate à manipuler dans certaines recettes. Mais bon en plus d'être mauvais jardinier, je vous épargnerai mes talents de cuisiniers ;) ;)

#31 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 18 fvrier 2005 - 15:23

arf... chuis aussi assez pas tres doué (cours de français sur demande, originalité garantie ;) ) pour la cuisine mais le secret c'est de laisser fondre dans le café chaud.

et accesoirement, comment crois tu qu'on sucrait avant l'invention du sucre raffiné? :)

#32 Tinuviel

Tinuviel

    En route vers ailleurs

  • Membres
  • 310 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 18 fvrier 2005 - 15:40

Le problème du miel, c'est pas que c'est difficile à utiliser, mais c'est que c'est vachement cher quand même ... :)
Ici, vu que je fais toutes les collations de mes 4 enfants moi-même pour l'école, je te dis pas la quantité de miel qu'il faudrait pour les cakes, biscuits etc ...

C'est pas très démocratique, le prix du miel bio ... ;)

#33 MakeLoveNotWar

MakeLoveNotWar
  • Genre: Homme
  • Localisation:Grenoble

Posté 18 fvrier 2005 - 16:38

Bôf, si on on s'adresse directement à un producteur, et qu'on achète en une fois une quantité suffisante pour un an (ça se conserve!) en pots de 1Kg, on arrive à des prix raisonnables! Parfois c'est le producteur bio qui risque de ne pas pouvoir assurer la commande mais bon...

#34 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2317 messages
  • Genre: Homme

Posté 18 fvrier 2005 - 18:01

30 tonnes de miel s'il vous plait : à mettre dans la benne du camion ... ;)

C'est vrai que le miel ca douille !!! :)

#35 _Shivaya_

_Shivaya_

Posté 18 fvrier 2005 - 18:17

et accesoirement, comment crois tu qu'on sucrait avant l'invention du sucre raffiné?  ;)

Avec du sucre complet ou de la mélasse... et on aurait surement jamais dû arreter car le sucre raffiné est responsable des pires maux que ce soit sur les dents ou sur le corps : voir l'article sur Onpeutlefaire.com ou le biocontact de ce mois ci entièrement consacré aux dents. Il y a un tableau comparatif entre le sucre blanc le roux et le complet... c'est effarant... le sucre blanc ne contient presque rien a part de la saccharose... :) beurk...
La mélasse est un produit de la canne à sucre et a longtemps été utilisé pour sucrer différentes choses... et faire des alcools accessoirement ;)

Shivaya

#36 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 18 fvrier 2005 - 18:36

bah voui mais avant la canne a sucre, qui vient quand meme des amériques alors a moins d'imaginer un serf faisant le trajet à la bage avec les cannes sur le dos... :)

bon serieux je dis ça mais je penses que le miel a du servir à ce niveau. et c'est vrai que le sucre blanc quand on y regarde, quasi autant boire de l'acide de batterie

#37 Johan de Dina

Johan de Dina
  • Localisation:Comtat de Nissa
  • Intérêts:Oeuvre du phylosophe Inuit : Apert SooN

Posté 18 fvrier 2005 - 20:19

Le problème du miel, c'est pas que c'est difficile à utiliser, mais c'est que c'est vachement cher quand même ... :)
Ici, vu que je fais toutes les collations de mes 4 enfants moi-même pour l'école, je te dis pas la quantité de miel qu'il faudrait pour les cakes, biscuits etc ...

C'est pas très démocratique, le prix du miel bio ... ;)

Nous qui avons une dizaine de rûche pour les besoins familiaux; j'aimerai bien qu'un producteur m'explique dans le blanc des yeux; ce que l'on appelle du miel bio.
Parcequ'à partir du moment où l'on se trouve à plus de 50 km de la premiére parcelle agricole utilisant du nom bio sur des cultures à potentialité mélifére. On fait du bio.
En fait là garantie d'un miel exempt de produits chimiques et autre, c'est l'origine de son terroir et la quantité de rûche exploitées.
Faire du Miel bio avec 250 rûche, c'est comme faire des Oeufs bio avec plus de 300 poules.
Maintenant les années ou la récolte est abondante le prix du Kilo varie entre 6 & 7 Euros et les années ou la récolte est moindre entre 8 et 9 Euros. ( Toute fleur, lavande aspic, sapin etc...).

#38 Tinuviel

Tinuviel

    En route vers ailleurs

  • Membres
  • 310 messages
  • Localisation:Belgique

Posté 18 fvrier 2005 - 21:25

Nous qui avons une dizaine de rûche pour les besoins familiaux; j'aimerai bien qu'un producteur m'explique dans le blanc des yeux; ce que l'on appelle du miel bio.
Parcequ'à partir du moment où l'on se trouve à plus de 50 km de la premiére parcelle agricole utilisant du nom bio sur des cultures à potentialité mélifére. On fait du bio.
En fait là garantie d'un miel exempt de produits chimiques et autre, c'est l'origine de son terroir et la quantité de rûche exploitées.

Effectivement.
Quand j'entends bio, j'entends pouvoir connaître la provenance géographique, et savoir déterminer que les ruches se trouvent suffisamment loin de toute zone agricole intensive. Je n'ai pas forcément besoin d'un label, mais d'une origine certaine.

Maintenant les années ou la récolte est abondante le prix du Kilo varie entre 6 & 7 Euros et les années ou la récolte est moindre entre 8 et 9 Euros. ( Toute fleur, lavande aspic, sapin etc...).

C'est pas bien cher, par rapport aux prix que je vois pratiqués habituellement ici ! :)

#39 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 18 fvrier 2005 - 21:47

C'est pas bien cher, par rapport aux prix que je vois pratiqués habituellement ici ! 


rectification: je penses que c'est pas bien cher par rapport aux prix pratiqués par les distributeurs qu prennent la part du lion... et pas la fourmi lion

Johan ça se passes comment l'apiculture? je veux dire comment tu t'y prends?
allez onc' johan tu nous fais un cours steuplé :)

bah ouais je suis curieux je sais mais hey... on se refait pas et pis ça peut servir vas savoir. (tant qu'a faire autant ouvrir un autre topic si t'es motivé a nous faire part de ta science sur ce domaine)

#40 _Shivaya_

_Shivaya_

Posté 19 fvrier 2005 - 10:55

Nous qui avons une dizaine de rûche pour les besoins familiaux; j'aimerai bien qu'un producteur m'explique dans le blanc des yeux; ce que l'on appelle du miel bio.

Ayant un paternel apiculteur (bio pour le reste donc bio aussi pour les ruches) j'ai longtemps cru comme toi Johan...
Jusqu'au jour où j'ai lu un dossier sur le Miel dans Biocontact (juillet aout 2003) et particulièrement un article de Eric du site Ecobio où j'ai découvert les pratiques des "apiculteurs non bio" et là j'ai compris la différence.
Eric a fait cet article avec un apiculteur et les pratiques qu'il a dénoncés lui ont valu les foudres du syndicat des apiculteurs français...
Entre le nourrissement hivernal au sucre raffiné (du fait d'une récolte extreme), les traitements prophylaxiques, les abattages des essaims pour éviter l'hivernage, le rognage des ailes des reines et le traitement du miel après récolte, il y a un paquet de pratiques non bio dans cette filière. Tous les apiculteurs ne les utilisent pas toutes, mais rien ne les empeche de les utiliser (le nourrissement au sucre étant le plus répandu) quand à la filière industrielle qu'on trouve en grande surface, je vous laisse imaginer qu'elle ne se prive pas.
Comme déjà sur un certain débat, "bio" ne signifie pas seulement ou toujours "exempt de produits chimiques", il y a aussi un certain nombre de pratiques tout à fait irrespectueuse des animaux qu'il faut prendre en compte.

Shivaya