Aller au contenu


Photo

[Article] Rouler à l'huile de tournesol


  • Veuillez vous connecter pour répondre
158 réponses à ce sujet

#1 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 13 novembre 2003 - 10:37

Venez réagir à l'article Rouler à l'huile de tournesol, parole de moteur, Rudolf aimait les fleurs à la suite de ce topic.

#2 Jean Be

Jean Be
  • Localisation:Couthuin, Wallonie, Belgique
  • Intérêts:Protection de la nature,<br>Informatique (Mac)

Posté 25 novembre 2003 - 22:09

Salut,
Je suis agriculteur (entr'autre), avec une petite partie de ma superficie en bio.
Je me pose quand même quelques questions sur ce "carburant" ...
Est-il sensible au gel ?
Quel type de presse pour transfromer les graines (tournesol, colza, ou autres) en huile ? Où en trouver et dans quel ordre de prix ?
J'essayerais volontier sur ma voiture (diezel), mais où trouver suffisement d'huile en Belgique ?
Etc., etc. ;)

#3 oplf82

oplf82
  • Localisation:Montauban 82
  • Intérêts:l'Aide sous toutes ses formes :-)

Posté 25 novembre 2003 - 23:31

Bonsoir Jean !

Je viens de te répondre par courriel, ainsi tu as des coordonnées pour les informations que tu cherches !

Cordialement
Bernard

#4 lool

lool
  • Localisation:Bruxelles

Posté 26 novembre 2003 - 14:53

Question:

Quel est le rendement à l'hectare ?
En imaginant des cultures de tournesol de colza etc.."propres" combien de litres peut-on produire par an ?

Sachant que le circuit est nettement plus court que pour les produits pétroliers peut-on évaluer le nombre de véhicules qui pourrait être alimenté ?

Parallèlement, combien de litre de gazole peuvent être économisé par une utilisation plus rationnelle de l'énergie

#5 Vladimir Chenkov

Vladimir Chenkov
  • Localisation:13

Posté 27 novembre 2003 - 22:22

Je dirai dans les 300-350 L à l'hectare.
Le calcule est vite fait pour constater que la france n'est pas assez grande.
Mais cela n'epèche pas bien sur de développer quand même les HVB.

#6 oplf82

oplf82
  • Localisation:Montauban 82
  • Intérêts:l'Aide sous toutes ses formes :-)

Posté 28 novembre 2003 - 14:28

Bonjour !

le rendement d'une tonne de graine de tournesol est environ de 300 à 400 l et de 700 à 600 kg de tourteau ! qui peuvent servir à l'alimentation des animaux ou en engrais !
et l'agriculteur qui a réalisé cet essai, (il fait partie de l'asso) a été surpris par le rendement de sa parcelle : économie d'eau (surtout cet été ! ) , meilleure croissance des plantes !
il compte continuer l'année prochaine sur d'autres plantes !

Mais le rendement d'un ha, m'est totalement inconnu !

Je vais tenter de faire venir sur ce forum des agriculteurs de l'asso !

Cordialement !
Bernard

#7 denis@olifere

denis@olifere
  • Localisation:81
  • Intérêts:solaire, énergies renouvelables, etc...

Posté 28 novembre 2003 - 18:44

En gros pour mémoire:

Production entre 1.5 t à 2.5 t / ha suivant engrais ou pas.

Huile 1/3 à 0.2 €/kg en ce moment. Carburant et comburant.
Tourteau 2/3 à 0.2 €/kg aussi. Alimentation, engrais, chauffage.

Faites vos calculs.

#8 denis@olifere

denis@olifere
  • Localisation:81
  • Intérêts:solaire, énergies renouvelables, etc...

Posté 28 novembre 2003 - 19:30

Une erreur sur la saisie ci-dessus:

Production entre 1.5 t à 2.5 t / ha suivant engrais ou pas à 200 €/T en ce moment.

Huile 1/3. Carburant et comburant.
Tourteau 2/3 à 0.2 €/kg . Alimentation, engrais, chauffage.

Faites vos calculs.

#9 elijah

elijah
  • Localisation:Terre d'asile... de fous ?
  • Intérêts:la construction bois et terre, l'énérgie hydraulique, l'habitat nomade autonome (oui oui les deux), les domes plus précisément les igloos

Posté 28 novembre 2003 - 21:59

est ce que quelqu un sait si on peut rouler à l'huile de friture (déjà utilisée pour les frites, une fois (voir plusieurs fois des fois !) :idea: ) et ce dans les memes conditions qu'avec de la "fraiche" :D :D :D
quand au rendement à l'hectare (350 lt c'est ça ?) est ce que la production massive d'huile ne nuirait pas plus que le sacro saint pétrole ?... Combien d'avoine un cheval consomme t il au kilomètre, qu'elle est sa rentabilité à l'hectare ? :idea: :idea:

Modifié par elijah, 28 novembre 2003 - 22:06 .


#10 oplf82

oplf82
  • Localisation:Montauban 82
  • Intérêts:l'Aide sous toutes ses formes :-)

Posté 28 novembre 2003 - 23:20

Bonsoir Elijah !

Et c'est même recommandé ! ainsi tu es vraiment écologique, le cercle est bouclé !

tu produis de l'huile végétale (HV), tu la consommes ou l'utilises en friture, puis l'huile usagée qui reste, tu t'en sers comme carburant !

logique !

plus de résidu !

la seule chose qui fait un peu frein, se sont les gaz de combustion à analyser ! et à ce jour, personne ne l'a fait !

à vue de "nez", tu tousses moins derrière un diesel HV, qu'au go !

mais cela reste à peaufiner !

Cordialement !
Bernard :idea:

#11 denis@olifere

denis@olifere
  • Localisation:81
  • Intérêts:solaire, énergies renouvelables, etc...

Posté 29 novembre 2003 - 08:24

Besoin de carburant en France: 60 M de T/an
Production:
colza : 2 M de T/an
tournesol : 2 M de T/an
jachère 1 600 000 Ha soit 4 M/an
total 8 M T/an. Couverture environ 12 %

Mais le pb est plutôt planétaire.

#12 Joie

Joie
  • Localisation:Sud-Ouest

Posté 18 janvier 2004 - 13:43

Bonjour à tous :D ,
Voici une petite annonce qui peut intéresser les copains de Sud-Est ! J'ai pensé qu'elle pouvait trouver une place ici, quitte à la supprimer d'ici une semaine !
Gros Bisous :D ,
Joie :D


Pourquoi et comment mettre des fleurs dans son moteur ?
J'accueille dans ma grange à Sarrians le samedi 24 janvier 2004
à partir de 11h jusqu'en fin de journée (ne venez pas trop tard pour qu'il y ait encore des graines à triturer) l'association " Roule ma fleur " née en Lozère pour une démonstration de la TRITUREUSE, machine " magique " qui produit de l'huile de Tournesol BIO destinée au carburant des véhicules ou. . . à l'assaisonnement de la salade, bien évidemment !
En effet, elle fournit d'un côté, l'huile de Tournesol Bio, précieux carburant pour " nourrir " les véhicules ou accommoder les bons petits plats, et de l'autre le tourteau pouvant être utilisé en complément alimentaire pour nourrir les animaux.

Par exemple, un paysan qui a des animaux pourra cultiver le tournesol sur ses terres, puis produire son huile qui servira à sa consommation et à alimenter en carburant tracteurs et véhicules et son tourteau qui représentera un complément alimentaire sain pour ses animaux Ò la boucle est bouclée.

Pour ceux qui ne sont pas paysans, il suffit de s'unir, s'organiser ensemble afin d'arriver à une plus grande autonomie dans un soucis réel de  protection de la nature ! C'est une énergie renouvelable. En effet, son utilisation comme carburant est beaucoup moins polluante, elle ne contribue pas à l'effet de serre, sa production est optimale du point de vue énergétique. C'est d'ailleurs Rudolf DIESEL, l'inventeur du moteur, qui a conçu et vérifié le bon fonctionnement de son moteur à l'huile végétale en 1892, il y a 110 ans !

Le sens de cette journée est basé sur le partage de connaissances, de toutes sortes de projets et démarches axés sur les énergies renouvelables : n'hésitez pas à nous faire part de vos questions, mais également de vos idées et projets !

Parlez-en autour de vous : toutes les personnes intéressées sont les bienvenues !!

Vous pouvez apporter de quoi pique-niquer et venir en famille !

Pour l'organisation, il en faut ! Merci de nous indiquer votre venue (nombre de personne si possible) au : 06.76.63.26.74   ou   04.90.12.70.93
A très bientôt,
Lili DIXNEUF
Font de Sance
84260 SARRIANS



#13 lool

lool
  • Localisation:Bruxelles

Posté 20 janvier 2004 - 17:25

Dites-moi les tritureurs :D ca vous dirait de pousser une pointe jusqu'au plat pays un de ces jours ? :D un ptit goupillage style Paris ~ Bombay ( celui de Belgique hein :D ) à l'huile de friture ..

:D je vois déjà le topo rigolo :D

#14 Nowar

Nowar
  • Localisation:Toulouse

Posté 12 fvrier 2004 - 18:19

est ce que quelqu un sait si on peut rouler à l'huile de friture (déjà utilisée pour les frites, une fois (voir plusieurs fois des fois !)  :D


:D salut à tous,

Il y a un américain qui a réussi à faire tourner un moteur avec de l'huile de friture, et qui a vu ses locaux dévastés plusieurs fois. Il a probablement échappé à la mort, mais ses enfants ne veulent pas dire ou est ce qu'il est.

Son brevet est , je crois disponible sur Keely.net, et son aventure est décrite sur le site de quanthomme

Nowar

#15 Vladimir Chenkov

Vladimir Chenkov
  • Localisation:13

Posté 16 fvrier 2004 - 17:55

J'ai testé pour vous, 50 % d'huile usagée (préalablement nettoyée), tout ça dans mon antique 309D. Constatations : ça marche exactement comme avec de l'huile neuve. Me contacter pour plus d'informations sur forum-auto.com / anciennes / rouler a l'huile de tournesol.

Vladimir Chenkov

#16 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 16 fvrier 2004 - 19:06

Merci Vladimir Chenkov pour cette info :D
J'ai essayé de trouver ton topic sur l'huile de tournesol mais n'étant pas inscrit (pas de fonction Recherche) et vu le nombre considérable de posts, il pourrait être sympa de nous coller le lien direct :D

#17 Vladimir Chenkov

Vladimir Chenkov
  • Localisation:13

Posté 17 fvrier 2004 - 21:56

Voilà, ya juste a demander.

http://www.forum-aut...sujet126778.htm

Bonne lecture.

#18 Nowar

Nowar
  • Localisation:Toulouse

Posté 27 fvrier 2004 - 11:43

Un complément d'information sur les biocarburants

Quelle surface faut-il cultiver pour rouler entièrement au biocarburant ?

Je pense que cette réflexion

Il en résulte que, très vraisemblablement, l'utilisation du biocarburant représente une économie par rapport à l'essence en matière d'émissions de gaz à effet de serre, mais que penser que le salut réside dans la généralisation du système est aller bien vite en besogne.

Enfin si on généralisait ce système on serait tenté de faire des cultures aussi intensives que possible, ce qui ne pourrait qu'accroître les autres inconvénients - déjà significatifs - de l'agriculture sur l'environnement, par exemple à travers les pesticides.

est assez réaliste.

Parcontre se pose de façon interressante l'utilisation des huiles usagées qui peut peut être apporter un bénéfice dans l"écosystème

Nowar

:D :D :D

#19 milka

milka
  • Localisation:region ile de france
  • Intérêts:informatique, lecture, cinema, etc.

Posté 22 juillet 2004 - 22:17

Le Carburant Tournesol
METTEZ DES FLEURS DANS VOTRE MOTEUR !
le 18 janvier 2003, par JLuc


Les membres de l’association Roule ma Fleur ont créé une presse à huile de tournesol ambulante. Cette presse se déplace tour à tour chez chaque membre, et produit à domicile de l’huile de tournesol qui sert comme carburant écolo pendant toute une année de déplacements.

Comment ça roule ?


Tous les moteurs diesels peuvent fonctionner avec cette huile comme carburant, mélangée ou non à du diesel. Pour rouler avec un mélange à plus de moitié d’huile, il faut apporter le véhicule au garagiste (prévoir une facture d’environ 500 euros) ou faire soi-même une petite modification.

Du grain au tourteau


La fabrication de l’huile se fait en trois étapes : à partir de 1500 kg de graines, la tritureuse extrait 500 litres d’huile et rejette des tourteaux. Ces tourteaux ne sont pas perdus puisqu’ils peuvent ensuite servir pour l’alimentation animale, ou pour la construction (à la manière de la paille ou du chanvre).
Ensuite cette huile est décantée, puis filtrée. Elle peut alors être utilisée.

L’association


Au début, Marie et d’autres personnes motivées par ce projet se sont posés la question suivante : « Est-ce qu’on achète une petite presse pour nous, ou bien on en parle autour de nous et on en prend une plus grosse avec tous les voisins qu’en ont envie ? »
C’est cette 2eme option qui a été choisie, et qui a conduit à la création de Roule Ma Fleur. Une quarantaine de personnes ont pris une part de 150€, et avec des prêts pour compléter, l’association a acquis un modèle de moyenne puissance, qui coûte un peu plus de 10000€. Enfin, un ami a offert sa remorque pour amener la presse chez les adhérents.

Cet automne, les premières triturations ont eu lieu, et des démonstrations lors de fêtes et réunions, comme la rencontre Relier sur le Larzac, ont permis de découvrir l’engin en marche. A l’heure actuelle, il faut encore mettre au point le moteur d’entraînement, qui initialement était mal adapté. C’est une question de quelques semaines.

C’est écologique !


Le carburant tournesol est très pertinent aujourd’hui avec l’impératif de réduire les gaz à effet de serre. En effet, le bilan CO2 de la production et de l’usage est à peu prés nul. Pourquoi ? La raison est simple : Tandis que le pétrole brûlé libère dans l’atmosphère du carbone qui a été stocké hors circuit depuis des millions d’année, au contraire, avec le tournesol, le gaz libéré était déjà dans l’atmosphère l’année précédente, la plante s’en est nourri pour grandir ! Il n’y a donc pas d’accroissement de la quantité de CO2 dans l’atmosphère. Par ailleurs, la combustion de l’huile de tournesol dégage moins de particules nocives que le diesel.

Une fleur pour décrocher du pétrole


Actuellement, la domination exercée par nos pays sur les pays producteurs de pétrole nous assure de l’essence bon marché, au prix d’un petit massacre en Irak de temps en temps, et de l’esclavage en Birmanie pour faire passer un oléoduc ... Dés lors, rouler avec « des fleurs dans son moteur » est une issue éthique qui permet de ne plus dépendre des grosses compagnies pétrolières, de leurs magouilles, de leur supertankers compétitifs avec marées noires complices.

A la place, le carburant tournesol propose un nouveau marché pour les agriculteurs. On peut rêver que chaque région ou village aie ses champs de tournesols et un circuit court pour relier l’agriculteur au conducteur : C’est ainsi qu’au cœur de l’écovillage de Zegg en Allemagne, on trouve une pompe alimentée par l’huile des champs voisins. Ah, le sourire de la crémière quand elle fait le plein à la pompe à huile !

Des obstacles à la commercialisation


L’huile végétale brute devrait échapper à la TIPP (Taxe Intérieure sur les Produits Pétroliers) puisque non issue du pétrole. N’empêche que les industriels voient ainsi une juteuse filière leur échapper et l’Etat une taxe en moins. Et alors qu’en Allemagne et en Belgique la filière huile brute est encouragée par l’état, en France, la société Valenergol qui en produisait et en commercialisait doit faire face à un procés (cf www.valenergol.com), actuellement porté devant la juridiction européenne.
Toutefois, rouler au tournesol n’est pas interdit, et Roule ma Fleur, qui ne commercialise pas d’huile, n’est pas menacée.

Conclusion

Marie conclue : « Le tournesol c’est une alternative au pétrole. Ce n’est pas la panacée universelle, mais ce qui est sur, c’est qu’il faut développer les alternatives au pétrole. » Pour vous, lecteur, il est encore possible de rentrer dans le projet si vous habitez la région de Florac ou si vous pouvez vous déplacer sur place pour faire le plein une fois par an.
Pour en savoir plus, commandez le livret « Rouler à l’huile de tournesol » éditée 6€ port compris par Roule Ma Fleur 48220 Fraissinet de Lozère - ou rendez-vous sur www.roulemafleur.org

#20 Johan de Dina

Johan de Dina
  • Localisation:Comtat de Nissa
  • Intérêts:Oeuvre du phylosophe Inuit : Apert SooN

Posté 23 juillet 2004 - 10:14

Le Carburant Tournesol
METTEZ DES FLEURS DANS VOTRE MOTEUR !
le 18 janvier 2003, par JLuc
Les membres de l’association Roule ma Fleur ont créé une presse à huile de tournesol ambulante. Cette presse se déplace tour à tour chez chaque membre, et produit à domicile de l’huile de tournesol qui sert comme carburant écolo pendant toute une année de déplacements.
Comment ça roule ?
Tous les moteurs diesels peuvent fonctionner avec cette huile comme carburant, mélangée ou non à du diesel. Pour rouler avec un mélange à plus de moitié d’huile, il faut apporter le véhicule au garagiste (prévoir une facture d’environ 500 euros) ou faire soi-même une petite modification.
La fabrication de l’huile se fait en trois étapes : à partir de 1500 kg de graines, la tritureuse extrait 500 litres d’huile et rejette des tourteaux. Ces tourteaux ne sont pas perdus puisqu’ils peuvent ensuite servir pour l’alimentation animale, ou pour la construction (à la manière de la paille ou du chanvre).

Au niveau de la petite exploitation familiale, je trouve que c’est une bonne initiative.
Quant au fait de généraliser l’emploi de l’huile de tournesol comme carburant compte tenu des probabilités d’extension du transport routier (12 %) par ans.
Ce serait une catastrophe.
Des milliers d’hectares en mono culture, un choix clair, la culture industrielle du tournesol.
Donc, pompage des nappes phréatiques, pour le rendement. Pour pouvoir continuer à acheminer le Yaourt Bio dans les Hypers, par camions et continuer à rouler en voiture individuelle le choix entre traitement chimique et OGM.
Combien de litres de carburants " Bio " vont-il servir pour la récolte et le traitement du tournesol.
Aucune solution technique ne remplacera la fin du pétrole pas cher, aucune n’est généralisable au fonctionnement actuel de notre société.
La décroissance sera involontaire, il faut se préparer aux temps de pénuries.