Aller au contenu


Photo

Opération Alimentation Equitable


  • Veuillez vous connecter pour répondre
79 réponses à ce sujet

#41 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 116 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 11 mai 2005 - 12:29

Korrotx, je suis d'accord avec toi sur la liberté de choisir notre alimentation et sur l'inanité de certains termes utilisés dans cette discussion (charognes, cadavres...)

Toutefois je pense que le problème ne se limite pas à l'élevage intensif car la production de viande consomme des quantités énormes de végétaux qui pourraient permettre de nourrir directement beaucoup plus de gens.

Il me semble qu'il serait d'ailleurs intéressant de pouvoir comparer les impacts des différentes productions animales : boeuf, porc, mouton, volailles, poissons... en fonction du mode de production.

#42 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 11 mai 2005 - 12:46

Il me semble qu'il serait d'ailleurs intéressant de pouvoir comparer les impacts des différentes productions animales : boeuf, porc, mouton, volailles, poissons... en fonction du mode de production.


Il me semblerait, moi, intéressant de comparer ces impacts aux "systèmes" (comprendre par là: "ensemble de choses associées donnant un résultat donné par leur interaction") utilisables avec ces mêmes productions. En effet, l'une des (très nombreuses) choses qui font qu'on fout notre planète en l'air avec notre agriculture c'est qu'on laisse des choses se perdre. Le boeuf, par exemple, était, à la base, utilisé parfois dans l'assiette mais surtout, pour tirer la charue, non? Or, là on a des boeufs qui polluent par leurs déjections qu'on ne réutilise pas (enfin la c'est pure supposition de ma part mais c'est pas ça l'important) tout en restant à s'ennuyer sur un carré de pelouse à ne rien faire pendant que des tracteurs consomment du gazoil à faire des vroum vroum hystériques dans les champs. La volaille, sauf erreur de ma part, on l'élevait pas pour sa viande mais pour ses oeufs. Bouffe les oeufs et t'en auras de nouveaux demain. Bouffe la poule et t'auras plus rien d'elle (c'est fou comme c'est rancunnier ces bêtes là. Sous prétexte qu'on l'a butée pour la bouffer ben elle donne plus d'oeufs :aureole7: ). pareil pour les autres types d'élevages.

Conclusion, je penses que la viande ne devrait pas être produite pour elle même mais en tant que produit dérivé d'autre chose, de telle manière qu'elle ne consomme ni place ni ressources inutilement (ce qui est actuellement le cas) et qu'elle aide avant de finir dans les assiettes à produire des aliments végétaux.

Tout ça bien sûr en oubliant pas que dans ce joli compte de fée il faudrait aussi qu'on cesse de surproduire pour ensuite jeter...

#43 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 11 mai 2005 - 13:22

Pour ce qui est des impacts écologiques des différentes productions animales, je n'ai pas de chiffres à avancer mais je suis sûr que l'impact le plus faible concerne la pêche, car contrairement à l'élevage la seule énergie qu'on dépense est celle nécessaire pour aller chercher le poisson et le ramener au port (en supposant qu'on sait pêcher bien entendu). L'impact écologique de l'élevage d'huîtres, moules, palourdes ou poissons herbivores est également très faible, ça demande un peu de soins mais ça produit beaucoup c'est moins loin pour aller les chercher. Et bien sûr cela ne mobilise pas non plus de terre arable. Si on compare ça aux soins, à la surface de terre arable et aux mètres cubes d'eau potable nécessaires pour manger du boeuf, même élevé en extensif (il faut bien que ça mange et que ça boive un minimum ces bestioles), il n'y a pas photo.
Je suis assez d'accord avec nomade, mais j'apporterais une nuance concernant le cochon qu'on peut nourrir en bonne proportion avec des restes alimentaires, des glands, etc. c'est à dire des trucs qu'on ne cultive pas exprès pour lui. Il y a également comme disait je sais plus qui (Perchou je crois) plein d'endroits où il ne pousse pas grand chose à part de l'herbe et où l'élevage s'impose si on veut manger à sa faim.

#44 _mirza_

_mirza_

Posté 11 mai 2005 - 13:34

Si on compare ça aux soins, à la surface de terre arable et aux mètres cubes d'eau potable nécessaires pour manger du boeuf, même élevé en extensif (il faut bien que ça mange et que ça boive un minimum ces bestioles), il n'y a pas photo.

Ben, je m'y connais pas en bovins, mais si je compare avec les chevaux (qu'on mange moins certes - d'ailleurs c'est bizarre, on ne mange pas du tout les ânes si? - mais qui par contre ont un régime alimentaire comparable, du moins je crois), tu peux mettre tes bêtes en zone forestière = sauvegarde et entretien de la forêt, économie de terre agri, nourriture sur place. Et pour l'eau, ben je sais pas non plus mais j'ai jamais entendu parler de chevaux qui étaient obligés de boire de l'eau potable (au sens traitée pour que l'homme puisse la consommer)... est-ce que c'est si différent que ça pour les bovins et autres?

#45 _mirza_

_mirza_

Posté 11 mai 2005 - 13:35

d'ailleurs c'est bizarre, on ne mange pas du tout les ânes si?

...à part en saucisson?

#46 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 11 mai 2005 - 14:00

tu peux mettre tes bêtes en zone forestière = sauvegarde et entretien de la forêt, [...].

C'est aussi faisable avec des cochons par exemple.
Et comment ça sauvegarde et entretien de la forêt?

Et pour l'eau, ben je sais pas non plus mais j'ai jamais entendu parler de chevaux qui étaient obligés de boire de l'eau potable (au sens traitée pour que l'homme puisse la consommer)... est-ce que c'est si différent que ça pour les bovins et autres?

Par "potable" je voulais dire en fait "pas trop dégueulasse pour pouvoir être bue", de la flotte buvable quoi.

#47 _mirza_

_mirza_

Posté 11 mai 2005 - 14:08

Et comment ça sauvegarde et entretien de la forêt?

en la défrichant pardi! :aureole7:
c'est ce qui est pratiqué dans mon village, et ça marche super bien (3000 ha de forêt communale et des ânes employés de mairie :roi2:).

Pour la potable/buvable, oui alors. Quoi que les animaux sauvages s'en sortent avec les moyens du bord, et y'a pas trop de raison pour que ça soit franchement différent pour les autres, je me dis.

#48 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 11 mai 2005 - 14:29

Et comment ça sauvegarde et entretien de la forêt?

en la défrichant pardi! :aureole7:

Ah bravo! :roi2: Et le sous-bois, la strate herbacée, ils font quelle tronche après ce traitement? À côté de chez moi il y avait un bois attenant à un champ où il y avait des vaches, du jour où ils ont enlevé la clôture qui séparait le bois et le champ tout ce qui restait du sous-bois c'était le houx, le fragon et les ronces. Bien sûr tout est affaire de nombre de bêtes par hectare que tu mets à pâturer, mais dans l'absolu une forêt n'a pas besoin d'être entretenue. Quand on y met par exemple des cochons ça la modifie, mais je n'appellerais pas ça entretenir. Quant à la sauvegarde je vois pas trop (ou peut-être en empêchant de l'abattre avec cet usage comme justification?)

Modif : ah oui, c'est à cause des risques d'incendies, c'est ça? Dans ce cas OK, mais je ne pense pas que ce soit généralisable aux forêts autres que méditerranéennes.

Modifié par korrotx, 11 mai 2005 - 14:38 .


#49 _Goéland_

_Goéland_

Posté 11 mai 2005 - 14:48

Dans toutes les fermes par chez moi , il y avait dans le temps une basse cour avec poules , canards , lapins etc . Les poules fournissaient les oeufs , et les couvaient . A partir de là tu te retrouvais avec une bonne douzaine de poussins par poule dont la moitié de coq . Même si tu gardes les poulettes pour agrandir la basse cour , t 'es obligé d ' éliminer les coqs , donc de les manger . Pareil pour les veaux , que faire des taurillons , sinon les bouffer ? A moins de considérer que les vaches n'ont pas le droit de se reproduire , mais là t'auras plus de lait ...
Donc si tu bois du lait , manges des oeufs , indirectement c'est la même chose que tuer des animaux pour se nourrir .
Par ailleurs si tu t'en cantonnes au végétalisme , adieu veaux , vaches , cochons , canards , chèvres et pintades . Tous ces animaux ne serviront plus à rien et disparaitront de la surface du globe ..

#50 _mirza_

_mirza_

Posté 11 mai 2005 - 18:58

Modif : ah oui, c'est à cause des risques d'incendies, c'est ça? Dans ce cas OK, mais je ne pense pas que ce soit généralisable aux forêts autres que méditerranéennes.

ézactement :aureole7:

#51 David

David

    Bricoleur du dimanche

  • Membres
  • 301 messages

Posté 11 mai 2005 - 21:12

Au risque de jouer les anti-sportif de base, je classe les marathoniens et assimilés dans la catégorie des semi-sédentaires. Peut-on vraiment comparer les sportifs (même pro) et ceux qui font des travaux de force huit heures ou plus chaque jour ? Que Darwin prétende que l'homme est un herbivore ne m'étonne qu'à moitié, mais soyons clair : nous sommes omnivores et manger de la viande n'est pas une aberration. Les sangliers, des singes, des ours, des oiseaux, des poissons, etc. sont naturellements omnivores.

Ceci dit, consommer autrement pour sauver la majeure partie de l'hummanité me semble indispensable, mais ce n'est pas que la viande qui est concernée. Fustiger toute consommation de viande me semble un raccourci douteux (comme dit plus haut, c'est un amalgame). Les données sur l'impact de l'élevage n'en sont pas moins pertinentes. Si quelqu'un a des données comparées d'impact de la culture du coton, du café, et de l'élevage bovin sur la faim dans le monde, je suis preneur (ce n'est pas parce qu'on va cesser de manger de la viande que la nourriture qui sera produite avec les ressources épargnées ira où elle serait nécéssaire).




Tout ceci dit sans intention d'agresser qui que ce soit, mais plutôt de faire avancer le débat (car à mon sens il y a sujet à débat).

#52 lilirevival

lilirevival
  • Localisation:Auch

Posté 12 mai 2005 - 13:46

Salut,

David tu fais bien de t'exprimer ainsi.
Par contre que tu ne prenne comme référence que Darwin est un peu limité et de meme pour les sportifs et je connais de nombreux rastas vegétariens qui font des" travaux forcés " sans problème.
Certains ( pas ici ) ont avancés que la libido est anéantie !!
Pfff j'me marre, j'ai passée 5 ans avec un végétalien qui l'était depuis 10 ans et ...ahaha

Le végétarisme rend plus endurant, en contre partie la masse musculaire est plus faible qu'un omnivore ( voir le docteur Dextreit, entre autres )

Précision : dans tout ce que j'avance, ( ou presque ) je peux apporter des preuves.

Bien sur que l'homme est omnivore, car la nature est très bien faite, en cas de disette nous pouvons nous alimenter de cadavre ( pardon mais je ne vois pas d'autres mots ) mais ce n'est pas la nourriture idéale. Que vous l'acceptiez ou pas tant pis...

Ce qui est dangereux comme le souligne Nomade c'est que tous les élevages pésent bien plus lourd dans la balance que la culture de végétaux.

MAIS
Il y a un problème ENORME également dans les méthodes culturales de cette planète. Les cultures sont aussi responsables de grandes pollutions et de la disparition de la biodiversité.

Surtout avec cette surproduction de café et de coton...et ogm de surcroit !!!
Et pourquoi ?
Parce que nous consommons du café à tire la rigaud et c'est un POISON le café, à ne consommer que rarement comme un MEDICAMENT

Pour le coton, c'est cette putain de mode à la con et cet engouement à se pavaner tous les jours avec un linge différent.

Donc il faudrai se remettre en question à de nombreux niveaux si on veut s'en sortir un temps soit peu

C'est tout un système à revoir.

Si vous saviez tous ce que je" fustige " !!!

Au fait petit rappel, je suis cultivatrice sans terre et je pars dans 2 semaines faire un stage en agriculture bio végétale : la végéculture qui utilise la technique des jardins autofertiles, le bois raméal fragmenté et la permaculture.
C'est à dire peu de mécaniques et peu d'irrigation
C'était pour Miette qui a sauté quelques lignes dans mes postes précédents. :aureole7:

Au passage, est ce que quelqu'un a vu le reportage de la Fao l'année passée à l'occas de la journée mondiale contre la faim ? Avec le projet Murovoah ( pardon pour l'orho qui est mauvaise ) à Madagascar. Impossible de trouver des traces sur le net c'est dommage.
Les méthodes culturales mises en places pour produire du riz étaient si géniales que le rendement a augmenté de 500 % ! En asséchant les rizières, en plantant brin par brin peu profond et sans engrais ni pesticides s'il vous plait !
J'étais aux anges devant cet exemple, mais à la fin on se prend une belle claque dans la figure : Projet abandonné...les raisons avancées sont trop de travail par les populations de religions différentes, avec des congé sabbatiques différents, il ne restait plus que trois ou quatres jours de travaux dans les champs...pfff on est pas sortis de l'auberge...

Sinon, svp 22 à Asnière...je ne suis pas aggressive, ne vous sentez pas aggressés, j'emploie volontairement certains termes qui semblent choquants afin de réveiller en vous une vision sous un angle different, holistique et donc très large.

Ps : Oui on bouffe des ânes, aux Antilles par exemple...et vous savez ce qui se passe lors de la mise à mort ? L'âne tombe à genou !
Ben faut vraiment être une brute alors... :roi2:

#53 lilirevival

lilirevival
  • Localisation:Auch

Posté 12 mai 2005 - 13:50

Korrotx, quelques nouvelles des poissons et des océans :

http://www.liberatio...?Article=294611
" Le WWF hausse le thon
Rapport alarmant sur les petits poissons utilisés dans les élevages de la Méditerranée, dangereux pour l'écosystème."

Par Julie MAJERCZAK
vendredi 06 mai 2005 (Liberation - 06:00)
à Bruxelles

http://www.liberatio...RIE&Objet=33435 :
Greenpeace, les dauphins et les bœufs
mardi 15 mars 2005 - 16:31

Des militants de Greenpeace repêchent mardi un cadavre de dauphins au large de Plymouth (Grand-Bretagne). L'organisation écologiste mène campagne dans la Manche contre la pêche aux «chalut bœufs», tirés par deux navires. Elle les accusent d'entraîner la mort de milliers de dauphins chaque année dans la région. Les cadavres repêchés mardi avaient l'estomac ouvert, une habitude des pêcheurs pour que les corps disparaissent plus rapidement.
(D.Dq.)

http://www.liberatio...RIE&Objet=31147
Un océan de plancton

vendredi 11 février 2005 - 11:27

Cette image de la Nasa montre la concentration moyenne de plancton, calculée entre juillet 2002 et décembre 2004, à partir d'observations satellites (en rouge forte concentration, en bleu, conentration faible). L'agence spatiale américaine a annoncé jeudi avoir mis au point une méthode de calcul de ces concentrations, de suivi des fortes fluctuations saisonnières et d'évolution de la productivité. Le plancton joue un rôle essentiel dans l'équilibre de l'effet de serre. Il capte le gaz carbonique dans l'atmosphère, et quand les organismes meurent, leur squelette carboné s'enfonce dans les profondeurs. C'est aussi un maillon essentiel de la chaîne alimentaire dans les océans.
D.Dq

#54 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 12 mai 2005 - 14:01

Au fait petit rappel, je suis cultivatrice sans terre et je pars dans 2 semaines faire un stage en agriculture bio végétale : la végéculture qui utilise la technique des jardins autofertiles, le bois raméal fragmenté et la permaculture.

C'est quoi la technique du bois raméal fragmenté? Ça m'intéresse cette histoire. Si ça te dit, tu pourrais ouvrir un sujet là-dessus?

#55 lilirevival

lilirevival
  • Localisation:Auch

Posté 12 mai 2005 - 14:12

Oui je voulais le faire, le temps m'est compté, je vais essayer...
en attendant, j'ai laissé quelques liens dans le topic plus haut :
http://www.onpeutlef...pic.php?p=50017

#56 _mirza_

_mirza_

Posté 12 mai 2005 - 14:38

juste en passant:

cadavre ( pardon mais je ne vois pas d'autres mots )

essaie "viande" par exemple :aureole7:

je crois que la tendance ici est à accepter ce que font / pensent les autres, sans nécessairement les suivre mais tout au moins en évitant les propos qui peuvent être mal perçus ou péjoratifs. Or "cadavre" c'est pas sympa du tout pour les omnivores. Donc s'il te plait, essaie d'éviter de dire que tu ne trouves pas d'autre mot que "cadavre", puisque c'est un mensonge.

Modifié par mirza, 12 mai 2005 - 14:38 .


#57 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 116 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 12 mai 2005 - 14:39

C'est quoi la technique du bois raméal fragmenté?

Si j'ai bien tout compris c'est la méthode de compostage de Jean Pain renommée autrement par des canadiens.

#58 lilirevival

lilirevival
  • Localisation:Auch

Posté 12 mai 2005 - 15:13

Oui Mirza, promis je n'emploierai plus ce terme, lequel j'ai volontairement choisi ( comme précisé plus haut ) car il fait justement un effet boeuf ! On se retrouve devant un miroir...Ca dérange par ce que c'est la vérité et qu'on le refuse. :aureole7:

Image IPB

Et de rajouter...toutes les chaires animales...et aussi aggravent le réchauffement climatique.

Oh pauvre de moi...que dirai je à la chaire de ma chaire...lorsque adulte son univers terrestre sera une zone morte...

Bon promis j'arrette.

Sinon, Tis, la technique du Bois raméal fragmenté est une innovation Québecoise, c'est tout ce que tu veux sauf du compost.

La première des règle dans cette technique est de ne surtout pas composter !

j'ouvre le sujet...

#59 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 12 mai 2005 - 15:25

Image IPB

Et de rajouter...toutes les chaires animales

Faux.

...et aussi aggravent le réchauffement climatique.

Faux.
Si je bouffe des escargots trouvés dans mon jardin, si je mange un ver dans une pomme, si je vais à la plage pêcher la louvine, si j'habite en montagne dans un endroit où il ne pousse que de l'herbe (et où je suis obligé de faire de l'élevage pour manger), si je mange des moules, si j'élève des tilapias dans un bassin, en quoi est-ce que j'aggrave la pauvreté dans le monde et en quoi est-ce que je contribue au changement climatique? Suis-je aveugle à ce point? J'aimerais que tu m'expliques.

Modifié par korrotx, 12 mai 2005 - 15:26 .


#60 lilirevival

lilirevival
  • Localisation:Auch

Posté 12 mai 2005 - 17:06

oui je suis d'accord avec toi KorrotX,
Suis je obligée de préciser à chaque fois que les viandes issues de l'élevage...et que si on est au pôle nord....que si on n'a pas le choix on n'a pas le choix...!?
On ne va pas revenir la dessus...

PAR CONTRE NOUS NOUS AVONS LE CHOIX

Ceci dit en montagne où ne pousse que de l'herbe comme tu dis, par exemple tu peux te nourrir de plantes sauvages et cultiver aussi avec les BRF par exemple :aureole7: et ainsi ne plus manger de VIANDE

C'est clair aussi que le poisson c'est moins pire, car il n'y a pas de sang.
Les poissons les plus sains sont ceux qui ont des écailles et végétariens. Et à chaire blanche.
Le thon est un mammifère comme nous.
Enfin bon moi ce que j'en dis...vous connaissez maintenant ma position à ce sujet.
C'est perso et chacun fait ce qu'il veut.
de toute façon, l'avenir nous le dira...

Au fait, sur la cuisine sauvages vous connaissez François Couplan ? J'ouvre un fil...