Aller au contenu


Photo

Transports et environnement


  • Veuillez vous connecter pour répondre
75 réponses à ce sujet

#1 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 07 janvier 2004 - 16:41

Allez, un peu d'exercice et rendez vous au dépanneur du coin en vélo. Nous pourrions réduire les gaz d'échappement de 30 tonnes si, pendant six mois, nous délaissions tous la voiture pour nos courts déplacements.

Quelques liens :
:D Véloroutes et Voies Vertes : AF3V http://www.af3v.org/
:D La Fédération Française des Usagers de la Bicyclette : Fubicy http://www.fubicy.org/
:D Fédération Européenne des cyclistes : ECF (anglais) http://www.ecf.com/

Gestes simples :
;) Laisser tourner un moteur de voiture au ralenti augmente la quantité de dioxyde de carbone dans l'air. Arrêtez donc votre moteur lorsque vous quittez votre voiture. Vous contribuerez à ralentir le réchauffement de la planète.
;) Ne bricolez pas le convertisseur catalytique et les autres dispositifs antipollution de votre voiture. Ils sont là pour aider l'environnement!
;) Lorsque vous achèterez une voiture d'occasion, faites vérifier le convertisseur catalytique et les autres dispositifs antipollution. Ils aident à réduire les émissions polluantes qui contribuent au réchauffement de la planète.
;) Vérifiez la pression des pneus et vous épargnerez des sous! Les pneus sous-gonflés peuvent accroître de 8 % la consommation d'essence et augmentent la pollution.
:idea: En hiver, un moteur au point améliore le démarrage de votre voiture et peut réduire de 10 % la consommation d'essence. Vous produirez aussi moins de gaz d'échappement et aiderez à lutter contre le réchauffement de la planète.
:idea: En automne, passez à une huile multigrade plus légère. L'huile lourde réduit l'efficacité du moteur, accroît généralement les coûts de fonctionnement et augmente les émissions de gaz polluants.
:idea: Épargnez de l'argent en roulant plus lentement. Toute réduction de vitesse de 10 kilomètres/heure correspond à une épargne de 10 % en dépenses de carburant. L'économie d'énergie aide aussi à lutter contre le réchauffement de la planète.
:D Lorsque vous achèterez votre prochaine voiture, choisissez un modèle économique en essence. Les automobiles contribuent au réchauffement de la planète. (Elles représentent par ex. 11% de toutes les émissions de dioxyde de carbone au Canada).
:D Lors de l'entretien de votre voiture, faites vérifier les freins. S'ils frottent sur les roues, vous consommez plus de carburant et vous contribuez davantage au réchauffement de la planète.
;) L'équilibrage, l'alignement des roues ainsi que la rotation des pneus améliorent la consommation d'énergie de votre auto et sa tenue de route. L'efficacité énergétique diminue les émissions qui contribuent au réchauffement de la planète!
:D Il est important de rouler avec une voiture bien réglée, spécialement en été. Une mise au point vous fera économiser de l'essence et aidera l'environnement.
:D Les automobiles ont un impact majeur sur l'environnement. Réduisez cet impact par des vidanges d'huile régulières et des inspections du système d'échappement.
;) Les autos mal entretenues causent la moitié des émissions de dioxyde de carbone. Veillez au bon fonctionnement de votre véhicule et vous économiserez énergie et argent tout en contribuant à la qualité de l'air.
:) Chaque année, votre auto produit des émissions de gaz toxique équivalentes à trois fois et demie son poids. Le covoiturage contribue à éduire la pollution et les changements climatiques. Faites-en l'essai! Participez-y !
;) Les transports en commun réduisent la circulation automobile et la pollution urbaine.
;) Saviez-vous qu'un seul autobus remplace 40 voitures, économise 70 000 litres de carburant et permet d'éviter neuf tonnes de polluants atmosphériques par an. Le transport en commun, c'est payant pour l'environnement.
;) Vous en avez assez de chercher une place pour garer votre auto à gros prix ? En prenant l'autobus régulièrement, vous réglez le problème.
8) Il fait 0°C et votre auto ne démarre pas. Prenez l'autobus ... et vous n'aurez plus à gratter les vitres de votre voiture!
:) Vous voulez épargner de 200 FF à 500 FF par mois ? Rien de plus facile, prenez l'autobus, et vous réduirez vos frais de stationnement, d'essence et de réparation. Vous arriverez souvent plus vite - de plus l'environnement y gagne à coup sûr !

Source : http://www.domsweb.o.../transports.php

#2 lool

lool
  • Localisation:Bruxelles

Posté 09 janvier 2004 - 11:12

:idea: Entendu ce matin à la radio : 56% des trajets automobiles quotidiens font - de 3 km :idea: devant chez moi il y a une rue ( deux bandes de circulations ) il y passe en moyenne 25.000 véhicules par jour or le w-e c'est désert ici.

Le télétravail personne ne connait ou quoi ?? :idea:

Modifié par lool, 09 janvier 2004 - 11:13 .


#3 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 02 septembre 2004 - 09:20

Quelques sites gratuits de covoiturage pour voyager à moindre coût tout en polluant moins :

http://www.carstops.org

--covoiturage.fr-- (mise à jour après le rachat du site devenu commercial)

http://www.ecotrajet.com

http://astop.gnafou.net

http://www.compartir.org

http://www.123envoiture.com

Et maintenant à vous de choisir !



#4 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 04 septembre 2004 - 07:47

Et encore quelques autres sites de covoiturage régionaux

-  Aix en Provence : http://www.covoituraix.org
-  Clermont-Ferrand : http://covoitur63.fr.st
-  Grenoble : http://www.covoiturage.net
-  Paris : http://www.allostop.net
-  Rennes : http://www.allostoprennes.com
-  Nanterre : http://www.voiture-and-co.com
-  Nantes : http://www.illicovoiturage.com


proposés par Sel'idaire dont le sien qui vient d'être créé: :)

" La liste selidaire-ecotransport@yahoogroupes.fr (2 septembre 2004)
A l'occasion de l'intersel 2004 de Libourne, nous avons décidé de créer une liste de diffusion pour échanger des informations concernant des offres et demandes de co-voiturages, accompagnements d'enfants ou de personnes agées ou handicapées, transports divers, déménagements, billets de trains, d'avion etc, convoyages de voiliers etc. "

#5 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 11 octobre 2004 - 17:31

Une alternative économique et conviviale à la prolifération des camions : recréer des marchés flottants sur les fleuves et les rivières.

AMIS GOÛTEURS DE VINS HONNÊTES,

amateurs de chère joyeuse et d’aimables compagnies, daignez que l’on retienne ici, pour tenter de vous réjouir, un peu de votre temps.

De gaillards bateliers du Midi, acoquinés à quelques amateurs de brumes, indécrottables explorateurs du pavé et des quais de Seine, ont décidé de vous convier au plus paisible des combats contre la perte de sens et de vie des activités ordinaires, les affres de la vitesse obligatoire et diverses autres pollutions résultant des désordres innombrables de la société marchande.

Nous vous proposons d’entrer avec vous en coopération afin, par une harmonieuse combinaison de désirs, besoins, recours et volontés, d’offrir à chacun un pouvoir plus grand de satisfaire aux heureux penchants qui nous unissent. Relier les amitiés pour créer un réseau de complicités permettant d’acheminer des victuailles sur la ville... par la voie d’eau. Tel est l’objet du complot.


La suite : relier.info/IMG/pdf/marches.pdf

Voir aussi le marché sur l'eau des Hortillonnages d'Amiens

ou celui d'Isle-sur-Sorgue

#6 MakeLoveNotWar

MakeLoveNotWar
  • Genre: Homme
  • Localisation:Grenoble

Posté 12 octobre 2004 - 07:50

Hélas, toutes les rivières ne sont pas (plus) navigables.

C'est le cas de l'Isère, qui était jadis navigable (on voit encore les anneaux d'amarrage sur les quais à Grenoble, ainsi que des portions de l'ancien chemin de halage plus en aval) mais les différents travaux d'endiguement n'ont pas prévu d'écluses :bravooo: .

Résultats : le sel de déneigement provient des Salins du Midi par camions ou trains, et le Balthazar (graviers de calcaire broyé) est transporté par route.

Pourtant, le transport fluvial est le moins coûteux économiquement et écologiquement (donc les pétroliers et transporteurs routiers sont forcément contre), surtout pour les transports pondéreux. Le seul "inconvénient" est qu'il ne faut pas être pressé, mais un peu d'organisation permet facilement de prévoir et donc de pallier le problème.

#7 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 12 octobre 2004 - 10:51

1) Le réseau français compte encore 8500 km de voies navigables (contre 11000 au XIX°s.)

2) A qui a profité le démentèlement volontaire de la batellerie française et du transport de marchandises ferroviaire ? Sûrement pas à l'environnement, ni aux consommateurs !

 

Un convoi fluvial de 3 800 t équivaut à 66 wagons de ch. de fer de 58 t ou à 127 camions semi-remorques de 30 t (longueur estimée en caravane sur autoroute: +de 6 Km.)

Le transport fluvial consomme cinq fois moins de carburant que le transport routier.

Les équipes de mariniers logent sur le bateau et celui-ci navigue en continu avec l'aide de radars la nuit et par temps de brouillard, ce qui le rend concurrentiel pour la vitesse du transport comme en Allemagne, Pays-Bas, Belgique et Usa. Il peut faire office d'entrepôt industriel provisoire (quelques heures) d'une grosse quantité de marchandises, principe très pratiqué en Allemagne et Pays-Bas dans le cas du flux tendu.

Comparaison (par t/km). Prix de revient:

Convoi poussé ou automoteur de 38,50 m:            7 à 11 centimes
Train complet SNCF:                                          14 centimes
Camion:                                                            23 centimes

      Transport de marchandises (en millions de tonnes/km)     
                                        1970                  1991                                  1997

            Allemagne                                    54 400                            64 300   
            Pays-Bas                                      32 370                            39 000   
            Yougoslavie                                    7 670   
            France              (14 000)                  6 830                              6 800   
            Belgique                                          5 230                              6 300


L'examen des statistiques pour la France sur une longue période montre une croissance constante et soutenue du trafic depuis 1847 jusqu'à 1970, à l'exception des périodes des deux guerres mondiales. Les années 1969 - 1974 marquent une sorte de sommet de l'ordre de 110 millions de tonnes transportées et 14 milliards de tonnes kilomètres. Puis on constate une chute brutale à partir de la première crise pétrolière, mis à part un léger rebond vite annulé par la seconde crise pétrolière. La même tendance se poursuit jusqu'à la fin des années 1980. Il apparaît alors une sorte de stabilisation à un niveau réduit de près de la moitié par rapport à 1970 et de l'ordre de celui des années 1930 (60 à 70 MT et 7 à 8 milliards de TK).


Sources : pnich.com/trans et Rapport Brouard

Modifié par Tis, 12 juin 2014 - 14:54 .


#8 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 15 dcembre 2004 - 16:17

Le GERES (Groupe Energies Renouvelables, Environnement et Solidarité) d'Aubagne a ouvert le 15 novembre dernier un site qui propose à ceux qui le souhaitent de compenser les émissions de CO2 dues aux transport :

Chaque année, 16 000 avions relachent dans l'atmosphère quelques 600 millions de tonnes de CO2. Au rythme actuel, la contribution du transport aérien à l'augmentation de l'effet de serre doublera d'ici 20 ans. Malgré ce constat, le protocole de Kyoto, ratifié par 125 pays qui se sont engagés à limiter et à réduire leurs émissions de gaz à effet de serre, ne prend pas en compte les impacts du transport aérien sur le climat.

 

Limiter ses émissions de CO2 au Nord
Encourager le développement au Sud
 

Le site CO2solidaire.org propose aux particuliers et aux entreprises de compenser volontairement leurs émissions de gaz à effet de serre dues au transport aérien.

Ce système de compensation volontaire soutient des projets de solidarité qui contribuent significativement à une réduction d'émissions de CO2 dans les pays en développement, tout en améliorant les conditions de vie des populations.


Une rubrique permet de faire soi-même le calcul. Un exemple (j'ai pris les villes au hasard) :

Voyage: Aller Retour

Départ: Europe > Belgique et Luxembourg > Bruxelles

Destination: Amérique > Canada > Ottawa

Distance parcourue: 11364 Km

CO2 émis: 1.82 tonnes

(d'après une estimation moyenne, source: RAC-F)

Compensation: 44 EUR

Cette somme intègre un coût environnemental et un poids en terme de développement humain: elle permet de soutenir des actions de coopération et de solidarité dans les pays du sud, pour améliorer le quotidien des populations locales et préserver l'environnement.

[...] Par exemple, dans le cadre d'un projet d'économie de bois de feu au Cambodge soutenu par CO2solidaire.org, ce montant (44 EUR) représente le coût de 19 foyers améliorés familiaux. Leur utilisation pendant 1 an permet d'économiser jusqu'à 7.22 tonnes de bois et réduit les émissions de 10.26 tonnes de CO2.


La suite : http://www.co2solidaire.org/

#9 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 15 dcembre 2004 - 17:06

:biglol: mais Tis, c'est le genre de mesure, qui donne bonne conscience aux compagnies aériennes....
C'est comme l'histoire de total/fina/elf qui est un acteur durable dans le maintien de la biodiversité ! rooo qu'est ce qu'ils sont bien ces #***### (censuré) Ils ont même leur site environnement ! Et l'histoire nacquit du quand Total pina Elf et la terre entière...

ça me rend :roll: ....

Citation d'un post de Miette récupéré. Post original ayant disparu avec le bug.


Bien sûr Miette !

Mais il ne faut pas se leurrer tout le monde ne va pas arrêter de prendre l'avion demain. ;)

Leur proposition me semble intéressante car, d'après leur calcul, la "compensation" est vraiment efficace et permet d'économiser en un an près de 10 fois le co2 émis.

Par ailleurs cette proposition s'adresse aussi aux automobilistes et aux motards qui peuvent faire le calcul en se basant sur le kilométrage annuel de leur véhicule.

Il me semble que cela vaut mieux que de polluer sans rien faire, non ?

#10 Johan de Dina

Johan de Dina
  • Localisation:Comtat de Nissa
  • Intérêts:Oeuvre du phylosophe Inuit : Apert SooN

Posté 15 dcembre 2004 - 20:48

Le site CO2solidaire.org propose aux particuliers et aux entreprises de compenser volontairement leurs émissions de gaz à effet de serre dues au transport aérien.



Tis, tu vas encore te plaindre que je te balance une raffale de mitrailleuse....

Mais franchement.....

Chaque fois que 4 tordus créent un business dont le fond de commerce est comment continuer à faire vivre le système tout en decernant des labels bonne conscience.

Tu saute dessus sans esprit critique.

Mais enfin quel est la part de la population mondiale qui prends l'avion pour faire du business ou pour ses loisirs.
Je sais pour ceux qui veulent en faire un business, c'est la partie solvable de la population.

Il me semble que cela vaut mieux que de polluer sans rien faire, non ?


Avec toutes les possibilités techniques qu'offrent les nouvelles technologies de la communication, il y a encore des ringards qui se déplacent pour des raisons "professionnelle" Question d'ego ?

Celui qui prends souvent l'avion pour quelque raison que ce soit polue encore plus la planête. Vive les catastrophe aériennes et les risques de détournement terroriste.
La palme de la mauvaise conduite écologiste revient aux utilisateurs de compagnie Lowcost,: Le WE à Londre, à Amsterdam, sur la cote d'azur à partir de Genéve , le WE à Barcelonne à partir de Paris etc...

#11 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 15 dcembre 2004 - 21:02

Il y a aussi des gens qui habitent loin comme Cixi et qui rentrent de temps en temps au "pays" pour voir leur famille. Je suppose qu'elle ne vient pas en kayak depuis le cercle polaire.

Par ailleurs j'avoue être tentée de compenser les km faits annuellement par ma voiture et par les "pétaroux" de mes fils.

Enfin l'association qui propose cela est aussi celle qui travaille depuis 25 ans pour permettre à des populations très pauvres de se loger, se chauffer et se nourrir sans s'épuiser (cf la construction de maisons solaires passives pour les habitants du Ladakh ).

#12 Johan de Dina

Johan de Dina
  • Localisation:Comtat de Nissa
  • Intérêts:Oeuvre du phylosophe Inuit : Apert SooN

Posté 15 dcembre 2004 - 21:16

Enfin l'association qui propose cela est aussi celle qui travaille depuis 25 ans pour permettre à des populations très pauvres de se loger, se chauffer et se nourrir sans s'épuiser (cf la construction de maisons solaires passives pour les habitants du Ladakh ).

On doit absoudre ou cannoniser ?

Le quartel de Medelin à ses heures de gloire a construit des écoles, des cliniques, des dispensaires, des crêches, des citées d'habitation pour les plus démunis en Colombie.

C'est pas parceque ces braves gens font du charity business depuis 25 ans que je dois bénir une initiative donnant bonne conscience à ceux qui utilisent les transports aériens.

C'est comme si Soeur Emanuelle proposait de conseiller les "Décideurs" en matiére de réduction de CO2 de leur parc automobile en faisant de la retape pour la voiture "nucléaire", je voulais dire électrique.

#13 Miette

Miette

    Terrienne en période d'essai

  • Membres
  • 1 174 messages
  • Localisation:vaucluse eheh

Posté 15 dcembre 2004 - 21:38

Tis, ce genre de procéder est tout à fait tactique, je serais curieuse de savoir qui a lancé cette assos, et quels sont les liens de cette personne avec l'entreprise aérienne...
Ou bien il n'y en a pas, il n'y a pas de lien, et les personnes qui ont cette démarche, le fond réellement de bon coeur, alors, dans cette autre solution ils sont inconscients.

C'est tout à fait le genre d'action que mettent ensuite en avant les firmes les plus polluantes au monde, pour répondre aux questions telles que : "mais vous vous rendez compte de l'impact que vous avez sur la destruction massive de notre planète ?"

En plus, ce qui me choque le plus dans cette méthode, c'est que ce n'est absolument pas une répartition des richesses, mais c'est se servir des exédents graisseux de notre mode de vie pour "aider" des gens qui sont dans la misère la plus noire en croyant faire de l'humanitaire, et en attendant qu'ils nous disent merci.

Donner un toit, oui, mais en quels matériaux ?
Construire une école, oui, mais pour y apprendre quoi ? Une école à l'occidentale ?
Dans quels respects des us, coutumes, et culture ?

Tu sais Tis, je pense que c'est vraiment très important la provenance de l'aide, car elle confère l'état d'esprit de l'action.
C'est comme cette boîte de commerce equitable qui exprimait le fait que si l'on redonne du pouvoir d'achat aux pauvres, pour qu'ils achètent du coca cola, ce n'étaient pas vraiment ce que l'on peut appeler une solution equitable...

Ces personnes, pour peu qu'elles n'aient pas la possibilité (en raison d'un manque d'informations) d'avoir un esprit critique sur l'aide apportée, vont se croire reconnaissante envers les grandes firmes aériennes (et donc pétrolières finalement)alors que ce sont ces dernières qui seront responsables de la pollution de leur terre, eau, et de leur pauvreté.

C'est comme si une même personne me petait volontairement une jambe et m'opérait pour m'en mettre une fausse... Soit je marcherais, mais avec quel état d'esprit...

#14 olgir

olgir

    En cours de mutation

  • Membres
  • 164 messages
  • Localisation:lille

Posté 15 dcembre 2004 - 22:50

Ca me fait penser au grand philanthrope américain Carnégie qui donnait des millions aux associations caritatives grace aux milliards qu'il avait gagné en vendant des armes, ou plus récemment aux hypermarchés qui font du commerce équitable !!! :biglol:

Malheureusement, les exemples abondent :roll:

#15 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 15 dcembre 2004 - 23:13

Je préfère quelqu'un qui aide les autres même en se trompant à quelqu'un qui refuse d'agir pour être sûr de ne pas se tromper.

#16 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 16 dcembre 2004 - 09:16

Je préfère quelqu'un qui aide les autres même en se trompant à quelqu'un qui refuse d'agir pour être sûr de ne pas se tromper.

clair...
Mais je penses que ce que les autres essayent de te dire c'est que ces gens, selon toutes probabilités, (bien qu'il soit possible qu'ils soient de bonne foi, il est toujours difficile de juger et en bon faignant que je suis je m'en abstiendrai donc) cherchent à faire bonne figure. Un peu comme electrabel en belgique qui propose un tarif "écologique pour de l'energie propre" sans pour autant garantir qu'on recevra de l'energie qui ne vient pad du nucléaire.

Un peu comme les gamins dans la cours de récré qui, ayant fait un croche pied à un camarade et réalisant qu'on l'a vu, l'aide à se relever en s'exclamant "vous voyez monsieur, moi je l'aide".

C'est clair que c'est mieux que rien de compenser. Mais ce serait encore mieux de réduire les émissions au strict minimum, comme par exemple de revenir du pole nord autrement qu'en mobylette.

#17 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 20 dcembre 2004 - 22:24

Le «Prix des transports absurdes» pour Délifrance SA
Du pain qui vient de loin
21.10.2004 - A travers la remise d'un prix, l'Initiative des Alpes attire régulièrement l'attention sur certains transports absurdes. Cette récompense peu enviable est décernée cette année à Délifrance SA - un fabricant de produits de boulangerie aux activités mondiales. Les pains précuits Délifrance proposés en Suisse par de grands distributeurs et de nombreux détaillants viennent des Pays-Bas. 

Les aliments parcourent des distances de plus en plus grandes avant d'arriver dans nos assiettes. Si la consommation de produits alimentaires par habitant n'a guère augmenté ces 20 dernières années en Suisse, les kilomètres parcourus par ces mêmes produits ont doublé. Une des conséquences de cette évolution est l'accroissement énorme du trafic de marchandises, avec tous les problèmes qui en résultent: bruit, pollution, encombrements routiers, accidents. Et il ne s'agit plus uniquement de kiwis de Nouvelle-Zélande ou de tomates du Maroc. Certains articles de boulangerie ont fait un long voyage en camion pour parvenir chez nous, alors qu'ils pourraient tout aussi bien être produits en Suisse.

La suite : www.initiative-des-alpes.ch

#18 pieton

pieton

Posté 21 dcembre 2004 - 15:09

Chaque fois que 4 tordus créent un business dont le fond de commerce est comment continuer à faire vivre le système tout en decernant des labels bonne conscience.

Salut,
Je ne comprends pas tout. Apparemment il s'agit d'une ONG qui existe depuis trente ans et qui conduit de projets de développement en Afrique et en Asie. Je vois pas où est le business?

#19 pieton

pieton

Posté 21 dcembre 2004 - 19:22

Drole d'analyse...
Le plus simple c'est de les appeler, ce que j'ai fait.

Tis, ce genre de procéder est tout à fait tactique, je serais curieuse de savoir qui a lancé cette assos, et quels sont les liens de cette personne avec l'entreprise aérienne... Ou bien il n'y en a pas, il n'y a pas de lien, et les personnes qui ont cette démarche, le fond réellement de bon coeur, alors, dans cette autre solution ils sont inconscients.

Apparemment aucun lien. GERES est une ONG qui travaille puis longtemps dans plusieurs pays, et qui n'a acun financement de compagnies aériennes. Tu me diras avec en premiere page "Chaque année, 16 000 avions relachent dans l'atmosphère quelques 600 millions de tonnes de CO2. Au rythme actuel, la contribution du transport aérien à l'augmentation de l'effet de serre doublera d'ici 20 ans", je vois mal Air-France financer ce genre d'initiative.

En plus, ce qui me choque le plus dans cette méthode, c'est que ce n'est absolument pas une répartition des richesses, mais c'est se servir des exédents graisseux de notre mode de vie pour "aider" des gens qui sont dans la misère la plus noire en croyant faire de l'humanitaire, et en attendant qu'ils nous disent merci.
Donner un toit, oui, mais en quels matériaux ?
Construire une école, oui, mais pour y apprendre quoi ? Une école à l'occidentale ?
Dans quels respects des us, coutumes, et culture ?

J'ai bien fait de me renseigner, parce que t'as tout faux! Apparemment le GERES est allé casser les c**** aux ONG humanitaires européennes et américaines qui sont en Afghanistan pour leur faire comprendre que dépenser les sous de l'aide internationale c'est bien mais que tant qu'à construire des écoles ou des hopitaux, il vallait mieux bien faire les chose. Si j'ai tout bien compris: le gros risque en Afghanistan c'est que l'hopital coute trop cher en fonctionnement (et le fonctionnement, c'est l'état afghan qui paye, pas les autres). Après Analyse, il semble que le seul moyen de faire des économies durables sur ces batiments, c'est d'utiliser des techniques bioclimatiques, d'isoler, de bien concevoir les systèmes de chauffage... etc. Une véritable révolution dans la conception de l'aide internationale en terme de construction, et j'en connais un bout pour avoir fait des chaniters jeunes à plusieurs reprises.... En plus ils privilégient les échanges de compétences et de savoir faire (en réponse à ta question ' quels respects des us, coutumes, et culture ').

Ces personnes, pour peu qu'elles n'aient pas la possibilité (en raison d'un manque d'informations) d'avoir un esprit critique sur l'aide apportée, vont se croire reconnaissante envers les grandes firmes aériennes (et donc pétrolières finalement)alors que ce sont ces dernières qui seront responsables de la pollution de leur terre, eau, et de leur pauvreté.

T'as pas du tout lire, ils demandent aux voyageurs qui sont motivés de soutenir des projets de développement. C'est pas des accords avec AirFrance. (Dis moi, ton ordinateur, celui sur lequel tu poste tes messages, il tourne derrière une dynamo ou il est à 74% alimenté par du nucléaire? La responsabilité s'acquiert mon cher.)

Moi je pense que certains ici sont un peu rapides à la détente, toujours prompt à critiquer, avant même d'aller se renseigner. C'est dommage, parce que pour une fois il semble qu'il y a des bonnes idées derrière cette ong.

#20 Miette

Miette

    Terrienne en période d'essai

  • Membres
  • 1 174 messages
  • Localisation:vaucluse eheh

Posté 21 dcembre 2004 - 22:34

Apparemment aucun lien. GERES est une ONG qui travaille puis longtemps dans plusieurs pays, et qui n'a acun financement de compagnies aériennes. Tu me diras avec en premiere page "Chaque année, 16 000 avions relachent dans l'atmosphère quelques 600 millions de tonnes de CO2. Au rythme actuel, la contribution du transport aérien à l'augmentation de l'effet de serre doublera d'ici 20 ans", je vois mal Air-France financer ce genre d'initiative.


tu dis "apparemment" et tu dis "je vois mal" et tu n'es pas sûr et pourtant tu fais une critique du sujet abordé.
Je pense que personne n'y échappe.
Dans ce que je dis, je n'affirme rien, je me pose des questions tout haut. Parfois je peux avoir l'air catégorique, car convaincu en l'instant, mais je revient toujours sur mes affirmation dans le sens ou je suis fondamentalement persuadée que rien n'est immuable.
Autre question, car en effet je ne me renseigne pas sur tout, mais je fais aussi confiance en mon feeling, même si je suis ouverte à me tromper et qu'on me le démontre, donc, autre question : est ce que air france ne se sert pas de cet organisme pour se faire de la pub ?
Ok, mes pensées sont pessimistes, et je me méfies des ong et surtout des firmes pétrolières via les firmes aériennes qui pour moi ont des buts similaires, mais je suis ravie et saute de joie quand je découvre des initiatives cohérentes, et dans lesquelles les gens se sont impliqués pleinement et ont réfléchis à un maximum de paramètres.
Parallèlement à cela, ayant conscience des mes propres incohérences, et de la difficulté de réaliser des actions en tous points cohérents, je reste tolérante et ouverte pourvu que les choses evolues et que, surtout, les personnes impliquées y déploient une energie sincère même si elle n'est pas quantifiable, ou evaluable pour les personnes externes.

Si j'ai tout bien compris: le gros risque en Afghanistan c'est que l'hopital coute trop cher en fonctionnement (et le fonctionnement, c'est l'état afghan qui paye, pas les autres).


pour moi le gros risque c'est d'imposer une medecine purement occidentale.
Alors merci à toi de te renseigner sur le sujet, mais il manque de toute evidence des infos à ce propos.

Des echanges de savoir oui, mais de quelles natures ?
Je t'apprends comment vacciné et je t'apprends comment braconner ?
Ou je t'apprends ma vision de la medecine et tu m'apprends la tienne ?
Le problème dans la majorité de ces démarches (et je serais ravie que celle ci soit une exeption) c'est que puisque ce sont les occidentaux qui prennent en main l'élaboration des projets, ce sont egalement les occidentaux qui décident de la nature des échanges de savoir....

Après Analyse, il semble que le seul moyen de faire des économies durables sur ces batiments, c'est d'utiliser des techniques bioclimatiques, d'isoler, de bien concevoir les systèmes de chauffage... etc. Une véritable révolution dans la conception de l'aide internationale en terme de construction, et j'en connais un bout pour avoir fait des chaniters jeunes à plusieurs reprises....


il te semble...
Et à eux, que leur semble t'il ?

T'as pas du tout lire, ils demandent aux voyageurs qui sont motivés de soutenir des projets de développement. C'est pas des accords avec AirFrance.


Non ce sont des accords avec les consommateurs d'air france....
Que devient l'assos si demain air france s'écroule ?

(Dis moi, ton ordinateur, celui sur lequel tu poste tes messages, il tourne derrière une dynamo ou il est à 74% alimenté par du nucléaire? La responsabilité s'acquiert mon cher.)


Certes, voici l'une de mes multiples contradictions, mais je compte bien m'en defaire.
Et j'avance à mon rythme pour me détacher du carcan.
Est ce que cette assos envisage seulement de fonctionner différemment ?
bon ok, c'est un peu facile, mais je pense que l'intention et la projection sont des choses importantes...
On peut toujours envisager mieux, ou pire, ou rien du tout...
En attendant, si demain je n'ai plus de pc, je n'aurais pas de mal à m'en remettre, pourvu que j'ai toujours contact avec les personnes que j'y cotaois et qui me tiennent à coeur.

Moi je pense que certains ici sont un peu rapides à la détente, toujours prompt à critiquer, avant même d'aller se renseigner. C'est dommage, parce que pour une fois il semble qu'il y a des bonnes idées derrière cette ong.


j'ai hâte que tu nous en apprennne plus à son sujet !