Aller au contenu


Photo

Transports et environnement


  • Veuillez vous connecter pour répondre
79 réponses à ce sujet

#41 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 454 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 04 novembre 2006 - 13:57

Gui, cette idée avait déjà été débattue et tu trouveras les messages s'y rapportant ici : http://www.onpeutlef...pic.php?p=41614

#42 civis

civis
  • Localisation:Valence
  • Intérêts:transports

Posté 15 janvier 2007 - 16:28

Topics redondants fusionnés, merci d'utiliser la fonction "recherche" pour éviter de recréer des sujets existants. :)


La politique des Transports se résume trop souvent en France à "tout pour la route".
Lors du débat national public sur la politique des Transports en Vallée du Rhône et Arc Languedocien (VRAL), une forte opposition s'est manifestée à l'élargissement de l'A7 et de l'A9.
Les associations se sont fédérées en une Coordination des associations pour une autre politique des Transports afin de:
* lutter contre la politique "tout routier" des transports de l'Etat Français,
* exiger des solutions alternatives: report modal vers le ferroviaire et le fluvial, etc
Site http://transportsetc...t.metawiki.com/

#43 Yoananda

Yoananda

Posté 15 janvier 2007 - 17:18

Si l'on prends le temps qu'on passe dans les trajets en voiture (pour aller au travaill) et qu'on y additionne le temps qu'on passe pour se payer la voiture, et qu'on compare a la distance parcourue, en moyenne, on fait du 7Km, c'est a dire : aussi vite qu'un vélo.

C'est juste que le vélo est moins pratique, mais dans beaucoup de cas, en ville, (toulouse / paris) le vélo pourrait remplacer avantageusement la voiture. Non polluant, sportif, moins cher, plus rapide.

Pendant 1 an j'ai troqué 20 / 40 min (selon bouchons) de voiture par 30 min de vélo quotidien (y compris les jours de pluie et en hivers).
Ben honettement, y a pas photo :) Même si j'ai un peu ralé le jour ou je me suis choppé une averse et j'avais pas KWay ! lol

#44 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 15 janvier 2007 - 23:29

;) hé ben moi je suis pas sur la photo mais j'étais derière la banderole de la manif de valence qui est sur le lien de civis!!! et sous l'étiquette verte, une semaine après avoir adhéré...
le climat change, changeons de transports, de chauffage, d'isolation, d'énergie, de produits ménagers polluants ainsi que produits de soin du corp et de dentifrice....bref y a du boulot :)
néothé
ps,je suis à 10km de la ville, mais même si je prend la bagnole, j'ai l'habitude de la laisser à l'entrée et de faire le centre ville à pied (fau dire que c'est une petite ville)mais quand même...

choisir un logement à proximité de l'école ca permet aux enfants de s'y rendre à pieds et ca, sur une scolarité, ca en fait du temps de bagnole!!!

#45 Bilouga

Bilouga

    Confirmé

  • Bannis
  • 186 messages

Posté 16 janvier 2007 - 09:41

Il n'y a pas que les transports qui sont responsable des émanations de gaz et je dirais surtout actuellement d'émissions de chaleur qui dépasse celui que la terre peut traiter d'autant plus que son écosystème est bouleversé par d'autres facteur .Toute source de chaleur favorise le bouleversement des saisons et du climat.Les millions d'hectare de bitume qui sert de tapis pour les automobiles dans et en dehors des villes est aussi responsable ainsi que les milliard de tonne de béton que représente les villes du monde.La chaleur non naturel des millions de moteurs des véhicule et des machines de production industriel qui tournent nuit et jour apportent des milliards de calories qui s'accumule dans l'atmosphère.La chaleur entraîne l'augmentation de l'effet de condensation de l'eau qui vient épaissir les couche de l'atmosphère qui ainsi déséquilibré retient les calories qui augmente sans cesse par l'activité humaine.Parfois cette eau retombe au sol sous forme de pluie diluvienne créant des inondations rapides et catastrophique avant de remonter sous l'effet de la chaleur.Des pluies torrentiel il y en aura de plus en plus et aucun lieu ne sera vraiment épargné et on commence déjà a le voir même dans des lieus insolites comme le désert (exemple du Maroc ).

L'expérience de la casserole et de la grenouille est en train de se réaliser grandeur nature.

#46 naturel

naturel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 518 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 17 mars 2007 - 15:45

Pour ceux qui voudrait acheter une voiture neuve ou récente et aimerait connaitre ca consomation d'essence ainsi que le rejet de Co2 de celle-ci.
adem,nous montrent un apercu pour chaques marques.
http://www.ademe.fr/...teMarque-es.asp?
ainsi que association suisse ATE
http://auto-ecolo.zlio.com/

#47 mich&robi

mich&robi

Posté 18 mars 2007 - 19:39

Bonsoir.

aujourd'hui ,dans le Dauphiné Libéré du jour tout un article sur les transports.
Un montilien a" inventé" mieux que le ferroutage.
Des wagons pivotants contre la pollution.
M .Yves MALLET a la solution qui permet de diminuer le nombre de poids lourds sur les routes.
Ancien ingénieur retraité EDF de 65 ans il a dépose le brevet a l'INPI(institut national de la propriété industrielle) .
Son projet c'est de transporter uniquement les marchandises sans le camion.
Avec son système il faut un quart d'heure pour charger un train complet.
Alors qu'actuellement il faut huit heure pour charger et autant pour décharger.
Il dit que les rames pourraient voyager a la vitesse du TGV.

procurez vous l'article c'est a lire.

Les portes ce ferment une a une devant lui.
il n'arrive pas a rencontrer de responsable.
c'est décider si personne ne veux l'écoutes , il vas se tourner vers l'étranger.
il a même trouvé pour éviter les grèves.
Intéresser les cheminot au financement et bénéfices en leur donnant10% des bénéfices.

#48 cochise1947

cochise1947
  • Localisation:AVIGNON (sous le pont)

Posté 10 mai 2007 - 10:55

Les portes ce ferment une a une devant lui.
il n'arrive pas a rencontrer de responsable.
c'est décider si personne ne veux l'écoutes , il vas se tourner vers l'étranger.
il a même trouvé pour éviter les grèves.
Intéresser les cheminot au financement et bénéfices en leur donnant10% des bénéfices.




tu m'etonne, .... ça va faire des millers de chauffeurs routier et des manutentionnaires à la pelle , au chomage........
cette solution est sans doute trés bien.... mais les bonnes choses sont à prendre avec modérations........
faut commencer doucement, et recycler tous ces gents au fur et à mesure........

#49 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 10 mai 2007 - 11:44

Non, c'est un mec de mon école d'ingénieur qui a inventé ça !


Ca s'appelle Modalohr en on en causait déjà en 2001.



Modalohr: le site

#50 micatom

micatom

Posté 12 juin 2007 - 20:45

Un lien pas mal pour se tenir informer sur le marché des transports et des énergies propres inscrivez vous sur la newsletter de vehiculesPropres.net

#51 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 563 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 01 octobre 2008 - 01:14

Bonjour!

Les feux allumés de jour.

Ce serais pas plus simple de pendre les voitures en couleurs claires, en blanc par ex. ?
Les autos peintes en blanc, sont beaucoup plus visible que les autos aux couleurs fonces. En plus, on économiserais le carburant pour le clim en été, parce que il fait moins chaud dans une voiture blanche au soleil.

#52 kidamdam

kidamdam
  • Localisation:paris

Posté 01 octobre 2008 - 15:26

Et puis une voiture blanche, même très poussièreuse, ça paraît propre. :oops:
C'est autant de lavages pour raisons esthetiques évités (raisons qui ne sont, au final, pas raisonnables :calin: ).
Les métalisés clairs (gris, bleu ciel, vert clair) sont pas mal aussi pour être visible, ne pas climatiser, ni laver.
Perso ma titine (205 diesel 70% hvp en été, 30 à 50 % en hiver) était gris métal... elle a rendu l'âme et j'avais pas les moyens de la retapper (joint culasse + tout le circuit d'eau + et + :calin: )... j'ai mis 6 mois mais j'ai trouvé une bonne occasion diesel (30%hvp max :ptdr: c'est une hdi).
Et bien la couleur claire ça a compté lourd dans la balance.
La où j'habite actuellement je trouve que les feux en permanence ça ne se justifie pas... par contre dans le sud-ouest je comprend que cela sauve des vies il y a souvent de la brume et du brouillard. Et en plus les routes sont droites sur de longues distances et bordées de forets : les gens roulent largement au dessus des limitations et leur vigilance est abaissée... les accidents sont fréquents et mortels.
Pour en revenir au fil... sûr que ces wagons pivotant portants de remorque pour ferroutage sont une bonne solution j' :tresfache: .
Sur le site de Modalohr ils parlent d'un terminal en construction à Perpignan et à Bettembourg (Luxembourg) pour faire le parrallèle avec l'A9 et l'A7 en ferroutage. Restera à ce que nous tous nous exigions que ce ferroutage soit utilisé... tout en "décroissant" nos besoins.
Si les grandes lignes ferroviaires continuent à être utilisées au trafic maximum leur entretien devrait éponger une partie du chômage créé côté transport routier... il faut en tout cas l'espérer.

Modifié par kidamdam, 01 octobre 2008 - 15:26 .


#53 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 454 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 02 janvier 2009 - 13:58

On préfère les trains qui s'arrêtent


Les sabotages récents des lignes TGV ont provoqué une indignation féroce et consensuelle. « Des actes inqualifiables », selon la CGT. Comment ?! On s'en prend au fleuron de l'industrie française ! Ce moteur de la croissance ! Ce privilège incontesté dont bénéficient les Français ! On a même parlé d'« exactions », terme que l'on aurait cru réservé à des actes de violence sur des personnes, ce qui justement était soigneusement exclu par les procédés employés.
        On peut être soulagé que l'opinion se mette, avec plus de retard que n'en ont subi les trains concernés, à contester l'incarcération des premiers suspects venus, quand elle découvre, incrédule,  qu'une procédure si arbitraire peut être mise en oeuvre en toute légalité.
        Aussi bien, puisque le crime de lèse-TGV a eu lieu, pourquoi ne pas profiter de ces ralentissements intempestifs du train de la vie moderne pour s'interroger sur le rôle de ces sacrés engins ?
L'implantation des lignes TGV suscite depuis ses débuts des oppositions résolues, qui ne contestent pas seulement tel ou tel tracé, mais le principe même d'un train-autoroute appelé à remplacer les dessertes locales moins rentables et plus coûteuses d'entretien. Le démantèlement progressif du réseau ferré, aujourd'hui deux fois moins dense qu'en 1945, accélère la désertification des campagnes où il devient de plus en plus nécessaire d'aller travailler au loin et, par exemple, en TGV. C'est ce que disent certaines associations du pays basque, de la Bretagne, et les habitants du Val de Susa, opposés au projet de TGV Lyon-Turin qui promet de déverser sur la région un million de mètres cubes d'amiante et d'uranium issus du forage de la montagne. Ils ont cette idée étrange que d'ordinaire, on préfère travailler près de chez soi et même que, s'il s'agit de voyager, on pourrait vouloir aller moins vite et ouvrir les fenêtres.
L'opportunité de traverser la France en quatre heures ne constitue donc pas nécessairement un progrès, et encore moins si l'on prend en compte les conditions de possibilité d'une telle prouesse. Le TGV fonctionne grâce aux centrales nucléaires, dont il est le complément naturel, puisque ses grands besoins en électricité (il faut 64 fois plus d'énergie pour rouler à 400 km/h qu'il n'en faut pour rouler à 100 km/h) s'ajustent commodément à la surcapacité électrique produite par les réacteurs(1). A l'ombre de ces centrales, imposées dans plusieurs départements par le biais de l'Armée, croissent paisiblement des leucémies, fertilisées par une abondance de déchets aux demi-vies infiniment plus longues que celle de leurs voisins humains.
        Tout ça pour propulser plus rapidement des marchandises et des turbo-cadres, de plus en plus pressés d'aller et de venir ? Un représentant de l'UMP déclarait à la télévision : « On s'en est pris au TGV, parce que c'est ce qui fonctionne le mieux dans l'économie française ». On ne saurait mieux dire. Le culte de la compétition industrielle et de la prouesse technologique qu'incarne le TGV continue obstinément de se déployer, battant tous les records de vitesse.
        Et il n'a visiblement pas de freinage d'urgence, ce système économique qui, prisonnier de sa propagande climatisée, déferle sur toutes choses, détruit les coins de monde qui croyaient lui échapper, dégomme les alternatives et façonne de misérables banlieues partout où il passe, tout en se faisant croire qu'il va quelque part parce qu'il y va vite. Ce système qui nous ménage des libertés sympathiques, comme celle de choisir entre une ambiance iD'Zen ou iD'Zap en réservant son billet de train par Internet, une zone de silence ou une zone de défoulement récréatif avec consoles, portables et DVD, et des brigades qui lâchent leurs chiens sur ceux qui ne conviennent ni à l'une, ni à l'autre.
        Alors oui, on préfère les trains qui s'arrêtent.

(1) Claude Guillon, Gare au TGV !, Paris, 1993

Valentino Sano

Modifié par Tis, 07 mai 2014 - 16:08 .


#54 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 02 janvier 2009 - 20:17

ci après, l'argumentaire pour contrer la création d'une gare tgv en plein champ et non racorder à la ligne TER

les tgv sont une bonne solutions pour joindre des grandes villes, suffisamment espacés, il faut pousser les régions, qui en on la responsabilité, à augmenter le service des trains régionnaux...
il ne suffit pas de le dire en ralant aux comptoires des bistrot, peu de citoyens se motive pour envoyer une boinne vielle lettre...

copie: Une gare TGV à Allan ?
Une vraie question, une mauvaise solution

Le développement depuis deux décennies d'un réseau ferré à grande vitesse pose la question de la desserte secondaire des territoires traversés, dans l'optique d'une amélioration du service apporté à tous les territoires et d'un renforcement du choix préférentiel du mode ferroviaire par rapport à l'usage de l'avion et de la voiture individuelle.
Dans notre département, les choses sont loin d'être résolues de façon satisfaisante de ce point de vue, puisque l'offre en matière de dessertes en réseaux secondaires est insuffisamment développée à partir de l'axe TGV : on arrive plus vite qu'auparavant dans la Drôme, mais l'accès aux villes moyennes ou à l'arrière-pays n'a pas connu simultanément de progrès significatifs (il s'est même dégradé sur certaines liaisons).
Il n'en fallait pas plus pour que des élus du bassin de Montélimar agitent depuis des années « la » solution pour ce qui concerne leur territoire : la création d'une nouvelle gare TGV au sud de Montélimar, sur la commune d'Allan. Cette proposition, à destinée largement électoraliste, n'est pertinente ni du point de vue financier ni du point de vue de l'offre en matière de transports :
une ligne à grande vitesse n'est pertinente, par définition et si l'on veut concurrencer l'avion et la voiture, que si les trains y circulent en moyenne à grande vitesse : en multipliant les gares intermédiaires, soit on baisse cette vitesse en multipliant les arrêts, soit on diminue le nombre de dessertes directes de chacune des gares et donc le service ; ce qu'il faut améliorer, à partir des gares TGV existantes, c'est le maillage secondaire du territoire en augmentant et ajustant les liaisons TER (nombre et cadencement)
la création de cette gare entraînerait une moindre desserte de la gare de Montélimar-ville, vitale pour la ville et raccordée aux transports secondaires de son bassin ; il faut plutôt aujourd'hui réclamer un plus grand nombre d'arrêts du TGV dans les deux sens dans cette gare, et en faire le départ d'un véritable système de navettes TER Montélimar-Loriol-Livron-Valence-gare TGV-Romans, cadencées pour les heures d'affluence
l'engloutissement de moyens financiers en investissement (près de 80 millions d'euros sont annoncés) puis en fonctionnement, qu'ils soient d'origine nationale, régionale ou départementale, priverait le département de l'emploi de ces moyens dans la mise en place de l'offre TER décrite précédemment, qui aurait l'avantage de desservir une population près de cinq fois plus importante, tant pour l'accès au TGV que pour les besoins de déplacement domicile-travail.
Plutôt que d'investir des moyens pharaoniques dans un équipement à usage limité et contre-productif en matière de liaisons à grande vitesse, les responsables politiques et les citoyens regroupés en associations devraient plutôt s'attacher, dans un contexte de moyens budgétaires limités et de perspective de renchérissement des carburants, à des solutions soutenables : le développement des réseaux de transports en commun, l'amélioration de l'offre TER y compris pour l' « arrière-pays », la mise en place de systèmes de covoiturages efficaces pour l'accès aux gares, secondaires ou TGV. Cela est possible à terme rapproché, souhaitable tant pour des enjeux environnementaux que pour les finances publiques.

J.David A. Les Verts-Drôme

et néothé aussi....qui comme tis...aimerait que les trains s'arrêtent plus souvent!!!

#55 nidhalg

nidhalg
  • Localisation:Limousin
  • Intérêts:Contes, musique, nature...

Posté 24 janvier 2009 - 05:27

Le train est un moyen de transport dépassé. Pour les grandes distances, l'avenir c'est l'avion! Rapide, confortable, capable de traversser les mers et de passer au dessus des montagnes. au final moins chèr que le train. Le seul défaut de l'avion et de consommer beaucoup de carbu. Mais nous sommes à l'aube de l'ère des carbus. Les gens pensent que les carburants vont s'épuiser. Je penses le contraire, on commence à seuleument à découvrir le monde des carburants et je penses que la technologie et la science permettront de découvrir et de fabriquer de nouveau carburants plus performants. Je mise donc sur l'avion comme transport de longue distance. Je penses même que les prochaines générations connaîtront le dévellopement de véhicules aériens privés familiaux comme les Autogyres.. De la même façon que la voiture à connue un formidable essort au point que tous le monde a une voiture aujourd'hui. Je pense que demain tous le monde aura une voiture volante..

#56 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 454 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 24 janvier 2009 - 10:54

Le train n'est pas un moyen de transport dépassé.

S'il ne nous rend plus les services que nous en attendons, c'est, d'une part, parce que nous nous laissons bêtement entrainer dans le dogme de la vitesse dont la plupart du temps nous pourrions nous passer.

Et, d'autre part, parce qu'il a volontairement été saboté par ses dirigeants qui ont fermé une multitude de lignes qui maillaient tout le territoire et qui ont modifié les horaires et les tarifs.

Quelques exemples vécus :
Si je veux aller de Limoges à Nantes en train la SNCF me fait passer par Paris, y changer de gare et payer 800 km de trajet là où il n'y en a que 310... En effet la ligne Poitiers-Nantes n'existe plus depuis les années 75 et 1 seul car par jour relie ces 2 villes !
Question horaires, un élève qui doit être en cours à Bordeaux le lundi matin à 8h ne peut y parvenir ni en partant de Limoges ni de Paris, car aucun train n'arrive en gare de St Jean avant 9h !
Question tarif, j'aimerais bien comprendre pourquoi cela coûte moins cher de prendre une voiture dès qu'on est 2 ?
Et pourquoi des trajets en TGV Paris-Marseille sont proposés à des prix 2 à 3 fois moindre d'un classique Paris-Limoges alors qu'il y a 2 fois plus de km et que les coûts sont bien supérieurs (voies et trains supportant la grande vitesse, consommation d'énergie, etc.) ?
La dernière trouvaille est de nous proposer une ligne à grande vitesse qui relierait Limoges à Lille sans passer par Paris!
De qui se moque-t-on ?

.

Modifié par Tis, 24 janvier 2009 - 11:05 .


#57 christian ardèche

christian ardèche

    Bricoleur autonome

  • Bannis
  • 1 548 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:ardèche
  • Intérêts:autoconstruction, autonomie alimentaire, autolimitation face à la technologie et la consommation .Travail autour de "la pauvreté conviviale des espaces vernaculaires" dans la vigilance et la lucidité

Posté 24 janvier 2009 - 11:08

De la même façon que la voiture à connue un formidable essort au point que tous le monde a une voiture aujourd'hui. Je pense que demain tous le monde aura une voiture volante..

C'est qui tout le monde ?

#58 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 329 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 24 janvier 2009 - 17:36

Les explications de nidhalg sur son post surprenant sont attendues avec impatience. Ce texte évoque selon moi, une anticipation de la vie en l'an 2000 par quelque futurologue de l'après guerre.

Si je me trompe, c'est que nidhalg a bien "changé"!

Je partage l'exaspération de Tis concernant le démantellement d'une entreprise de service public. Les tenants de la décentralisation et les 53% des électeurs de mr. N. n'ont certainement pas imaginé et voulu cela.

#59 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 454 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 12 avril 2012 - 11:39

Attention le site covoiturage.fr n'est plus gratuit et oblige tous les participants (conducteurs et passagers) à payer divers services (pour voir les numéros de téléphone et/ou pour réserver sa place en payant en ligne, par exemple).

Donc je quitte ce site qui ne correspond plus à ce qu'il était quand je m'y suis inscrite.

#60 Anonimo

Anonimo

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 615 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Ztigania-celtika
  • Intérêts:Les plus divers, mais avant tout l'humain et l'environnement

Posté 12 avril 2012 - 12:42

J en proite pour vous faire part de mon mode de vie au volant.
Les vehicules ,
vehicule utilitaire moyen de ma societé ,
> diesel-turbo , roulant le plus possible a l huile de fritture :
impact moindre par rapport au fossile, et surtout j ai moi besoin (bien que pas loin) d aller a la pompe car je remplis chez moi!
aussi l huile usagée as un seul chemin ; usine> vendeur>chez > stop! je ne participe pas a mantenire les bussines
du retraitement de l huile usagée .
2 eme ,vehicule essence prive de bientot 30 ans totalement reparable soit meme avec des materiaux naturelles qui est equiper de gpl .Si j ai pas a trasporter qlq chose d ingombrant , je pred l auto plutot que le petit camion diesel , car
le gpl pollue moins que l huile !
J ai la chance (ou le malheur ça dépénd) d habiter dans un bourg sur une commune d environs 2700 habitants.
Cela a par avantage d avoir tout les commerces est cabinet medicaux , poste , essencielles pour pas avoir a courire
betement! donc je fait tout a pieds!
Si j ai rien a trasporter mais je vais devoir faire qlq kilometres rapidement , j ai une vieille mobylette qui ne consomme rien.
sur ceux je ne suis pas un fan du velo et je n y serait pas de bonnheur.je prefere marcher.
a+