Aller au contenu


Photo

Energie 100% propre. Free Energy.


  • Veuillez vous connecter pour répondre
345 réponses à ce sujet

#21 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 527 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 11 septembre 2004 - 10:41

Y a-t-il un rapport ou me suis-je trompée ? 

Et dans ton système y a-t-il un phénomène comparable ?

Niet. Dans mon système on utilise la pesanteur pour produire l'énergie (la gravitation, la force d'Archimède, les aimants permanents).

#22 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 527 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 29 septembre 2004 - 08:17

En gros, on peut dire que dans cette roue, les éléments flotants doivent payer le privilege de pouvoir monter, et les éléments non flottants divent payer le privilege de couler

C 'est VRAIS!
Ils payents en produisant l'énergie.

Modifié par Michel, 29 septembre 2004 - 08:18 .


#23 daved89

daved89
  • Localisation:sens
  • Intérêts:nrj renouvellables, bio construction

Posté 22 octobre 2004 - 00:32

en effet il n'y a pas de rapport entre les poulies (ou le palan) et cette invention

la poulie conserve l'nrj (si on oublie les forces de frotement evidement) par exemple pour soulever 10 kg sur 1 m, on exerce une force de 5kg sur deux m.etc

je cherche encore a comprendre pourquoi cette invention ne doit pas fonctionner :bravooo: (j'ai tjr entendu dire que le mouvement perpetuelle est impossible puisque rien ne se crée tout se transforme, encore qu'il sagisse ici de la transformation de la pesanteur, mais cette force s'aplique sur tous les éléments ou fluides du system, qu'ils montent ou descendent ? )

en tous cas il me parait important de réaliser un prototype, il en vas de la survie de la planete, et accéssoirement d'une reconnaissance internationnale :na: , et d'une fortune assurée. :D

bon courage à tous :D

#24 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 22 octobre 2004 - 07:50

hehehe
en fait l'erreur qu'on commet est de considerer ca comme un mouvement perpetuel, c a dire un mcanisme qui tourne sans approt d'énergie extérieur alors que c'est faux: l'apport d'énergie est continuel sous forme de flotaison, de gravité et d'un soupson d'inertie. L'astuce consiste à rendre un élément plus ou moins dense selon sa position et donc son rôle en jouant sur la variation de son volume alors sa masse reste identique, donc le faire flotter ou couler sur commande. La grosse difficulté que je rencontre avec des éléments tests bricolés (quand j'ai le temps) c'est la pression athmosphérique qui tend à maintenir l'élément à un volume donné. mais quelqu'un finira bien par trouver.

cela dit, la reconnaissance et la fortune... c'est pas un peu a ca qu'on doit l'état actuel de la planete?

#25 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 527 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 24 octobre 2004 - 23:05

La grosse difficulté que je rencontre avec des éléments tests bricolés (quand j'ai le temps) c'est la pression athmosphérique qui tend à maintenir l'élément à un volume donné.

Pas de problème avec la pression atmosphérique. Les flotteurs son reliées en série par un tuyau souple (absente sur le dessin) et étant donne, que ils changent leurs volumes (point "B" et "D") simultanément, l'air s'écoule n'un flotteurs (point "B"), ver l'autre flotteur (point "D"). La pression a l'intérieur reste toujours la même.

#26 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 24 octobre 2004 - 23:11

j'ai songé a cette possibilité (a vrai dire mon idee etait d'avoir une sorte de "bassin à air) mais je l'ai vite mise de coté parcequ'il me semblait qu'on courait à l'emberlificotage du tuyeau. Ca te poses pas de probleme? C'est vrai que de module à module c'est plus réalisaable que vers un gros réservoir fixe.

#27 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 527 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 24 octobre 2004 - 23:19

j'ai songé a cette possibilité ...

Le tuyau souple est dessiné sur les moteurs 02 00723. Le principe est très semblable. J'ai explique en détails, le fonctionnement d'un seul flotteur sur un autre forum:
http://www.notre-pla...ead.php?14,6726

#28 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 24 octobre 2004 - 23:27

vu comme ça, ça doit fonctionner... tu as eu la possibilité de faire d'autres essais?

#29 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 317 messages
  • Genre: Homme

Posté 24 octobre 2004 - 23:59

bon je n'y comprend rien : autant être clair direct :bravooo:

bien entendu la machine à l'air d'être très attrayante sur tout points de vue , surtout celui de ne pas pollué .

maintenant que tu l'as breveté tu recherches, je suppose une boite pour qu'elle puisse s'y interesser plus profondement . As tu eu déja des propositions ? cherches tu un financement (auquel cas , il existe d'acheter des parts dans le monstre en question :na: ) ?

#30 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 25 octobre 2004 - 00:23

c pas tres complexe corpse: imagine une roue a aubes immergée avec des floteurs qui ont pour particularité de flotterquand ils sont d'un coté de la roue, et de couler quand ils sont de l'autre coté. Et comment on arrive à faire ca? (enfin comment on veut y arriver puisqu'aucun test n'est concluant encore) simplement en modifiant la densité. Et comme la densité d'un corps (en l'occurence le floteur) varie selon le rapport entre sonpoids et son volume, on fait varier son volume. D'ou, un coté monte sans arret, l'autre coule ce qui amene la roue à tourner.

Pour ce qui est de l'aspect bassement mercantile... allez michel laisses toi tenter, mets ton invention en acces libre :bravooo:

*tente des passes magnétiques d'un ridicule achevé pour tenter d'hypnotiser michel* :na:

#31 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 527 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 25 octobre 2004 - 07:05

Pour ce qui est de l'aspect bassement mercantile... allez michel laisses toi tenter, mets ton invention en acces libre :bravooo:

Les inventions sont en accès libre. Les inventions sont breveté que en France, pour le reste du monde ils sont libre.

#32 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 25 octobre 2004 - 07:30

les inventeurs avec ce comportement sont grands je le dirais jamais assez!
glore à toi michel :bravooo:

#33 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 527 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 26 octobre 2004 - 20:10

Aujourd'hui j'ai reçue l'invitation pour participer au Salon des inventions de Genève le 6-10 avril 2005, mais je ne pas le moyens pour faire les protos et etc. C'est déjà troisième invitation de Genève, sans compter les autres, des autres salons.

#34 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 527 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 06 janvier 2005 - 11:01

nomade, tu est la???
Au secours, je besoin de tes lumières.
Je maîtrise mal le français (j'ai appris tout seul), j'ai ne pas fait mes études en France!
Il faut expliquer le fonctionnement de mon engin aux "scientifiques" sur un autre forum. Peu tu m'aider S.T.P.

Le forum en question est ici:
http://forums.futura...6178#post176178

#35 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 06 janvier 2005 - 12:40

voila c'est fait :)

#36 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 527 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 06 janvier 2005 - 12:47

voila c'est fait  :)

Merci beaucoup!!!

#37 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 07 janvier 2005 - 13:24

Je ne comprends toujours pas le principe, pourtant j'essaie... :)

D'où vient l'énergie ?

La gravité peut donner de l'énergie à quelque chose qui provient de l'extérieur de l'influence gravitationnelle de la terre: un météorite par exemple, acquiert de l'énergie sous forme de vitesse qui se transforme à son tour en chaleur à cause du frottement de l'air, puis en masse pure et simplement additionnée à celle de la terre.


Lorsqu'il est question d'un objet appartenant à l'influence gravitationnelle terrestre, la gravité ne peut pas lui "donner" d'énergie, elle ne peut que lui restituer celle qu'il lui avait empruntée !

Par exemple, si je fais tomber une pierre, elle acquiert de l'énergie cinétique sous forme de vitesse grâce à la gravité, mais cette énergie n'est pas supérieure à celle que j'ai développée pour monter cette pierre avant de la laisser choir.

Lorsqu'on immerge quelque chose dans l'eau, on déplace un volume de cette eau vers le haut et on lui confère donc une énergie potentielle empruntée à la gravité terrestre.


Dès lors, je ne vois toujours pas d'où vient l'énergie soit-disant produite par ce moteur qui me laisse circonspect depuis sa présentation.



Là où le doute est permis, c'est que si l'on imagine deux masses extrêmement lourdes dans un milieu gazeux à faibles frottements, elles vont acquérir une vitesse et donc une énergie cinétique pour se rencontrer (elles sont réciproquement attirées). Cette énergie est ensuite libérée sous forme de chaleur, amenant souvent à la fusion des deux masses.
Dans ce cas bien précis, une énergie est acquise de nulle part, ou en tous cas, de rien qui ne puisse influencer considérablement le petit bout d'univers que nous occupons.
S'il s'agit de cette énergie déployée par le moteur de Michel, je ne comprends toujours pas, car les masses à mettre en jeu sont infiniment grandes pour compenser la force infiniment faible que représente l'interaction gravitationnelle vis à vis des autres interactions qui existent dans l'univers, notamment le magnétisme ou les liaisons atomiques.




Je rappelle que je ne suis pas un sceptique forcené, hein ! (Je crois au GEET, à Tesla, au WFC Meyer...)

#38 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 07 janvier 2005 - 13:42

Je suis pas physicien mais je vous l'origine de ton désaroi...

Mais regarde les choses sous un autre angle: ne regarde pas la gravité dans son ensemble mais dans ses effets qui sont le fait de couler et le fait de flotter. Je penses que c'est une erreur tres répandue que de cloisonner les choses en sciences.

Pour donner un élément de comparaison, imagine que tu prenne une bonbonne d'air comprimé de 50 kg (poids imaginaire j'ai la flemme de chercher des chiffres je veux juste montrer que ca peut marcher). Balance le à la flotte, elle va couler à pic. Cette même bonbonne, munie d'une ballon gonflable dégonflé et rangé coulera tout aussi bien. Mais si, une fois dans le fond, tu ouvre la vanne, le ballon se gonflera et la bonbonne, qui n'aura pas perdu tant de poids que ça, remontera en surface, portée par son ballon.

pourtant je n'ai dans l'opération rien ajouté a ma bonbonne, j'ai juste ouvert une vanne et permis un déplacement d'air. Qui dit mouvement dit énergie. Donc, en flanquant ma bonbonne à la flotte, je lui ai fait faire le trajet aller et retour sans autre énergie que celle nécéssaire pour ouvrir la vanne et remplir la bouteille. La grosse difficulté du moteur est donc de forcer l'air d'un module qui se ferme vers un module qui s'ouvre. Le principe des vases communicant y contribue, et on peut encore employer une partie du mouvement et de l'inertie, a l'aide d'un rail par exemple, pour ce faire. A mettre au point donc mais le principe est bon (ce me semble)

#39 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 07 janvier 2005 - 16:45

Je comprends ce que tu veux dire Nomade, c'est très pertinent. :)

Mais il y a une erreur, ou plus exactement une omission...

En effet, l'énergie déployée pour repousser l'eau (et donc élever le niveau de ton récipient d'eau de quelques millimètres, lui transférant ainsi une certaine énergie potentielle) et permettre l'inflation du ballon est une partie de l'énergie consommée lors de la pressurisation de la bouteille.

Alors effectivement, si l'énergie de gonflage est gratuite, pourquoi pas, mais ça ne me semble pas être le cas dans l'appareil de Michel.


Pour ceux que les mots rebutent, un parcours fléché (les => symbolisent une transformation):


Energie du combustible nucléaire => Energie motrice du compresseur => Pression dans la bouteille de gaz => Energie potentielle donnée à l'eau (élévation du niveau) => Energie potentielle donnée à la bouteille (l'eau redescend et la bouteille monte)

#40 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 07 janvier 2005 - 16:51

Je vois ou ca bloque. Le gonflage s'effectue lors du renversement du module par un systeme de contre poids interne au module proprement dit. En d'autres termes, selon sa position, un contre poids provoquera l'ouverture et donc la circulation d'air... par gravitation. La bonbonne n'est la que pour l'exemple.