Aller au contenu


Photo

L'alternative «Cabanons»


  • Veuillez vous connecter pour répondre
37 réponses à ce sujet

#1 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 27 fvrier 2004 - 14:40

L'alternative «Cabanons» : et pourquoi pas les concevoir groupés ?
Vous avez probablement déjà constaté à vos dépends, qu'habiter devient un luxe, bientôt réservé à une élite et que certains, vous-même peut-être, n'êtes plus en mesure de vous permettre.
On en arrive donc bien vite à la conclusion que nous n'aurons bientôt plus que deux alternatives, être riche, ce qui n'est pas à la portée de tout le monde ou habiter ces cages à lapins que notre société nous impose.
Respectez-vous, vous méritez mieux que les lapins !
Pourquoi n'envisageriez-vous pas cette alternative selon l'approche «simplicité-volontaire», celle consistant à cultiver cet art de vivre dans des espaces réduits à l'essentiel, des espaces condensés, des cabanons astucieusement agencés.
Cela consiste en d'autres mots à appliquer la fameuse idée de la décroissance, consommer moins et ce qui s'ensuit, habiter plus simplement. Le cabanon exclut toute notion de richesse, il n'y a pas de place pour y accumuler des objets.
Et plutôt que d'habiter un cabanon seul, pourquoi ne pas habiter à plusieurs, en habitat groupé.
La combinaison de toutes ces idées germe en moi déjà depuis pas mal d'années, elle n'est pas si utopique que ça, puisqu'elle existe déjà, en l'occurrence au «Quartier de la Baraque» à Louvain la Neuve en Belgique. Elle y est d'ailleurs apparue spontanément sous l'initiative d'étudiants estimant que les prix des logements d'étudiant étaient trop élevés. Ils y ont aménagé sauvagement tout un quartier des roulottes, de cabanons et se sont imaginé un autre type d'habitat qui s'est administrativement régularisé par la suite.
Il s'agirait tout simplement d'imaginer les communes à l'instar de Louvain la Neuve, mettant des terrains communaux à disposition, via des baux emphytéotiques ou toute autre forme de location. Un choix politique qui permettrait la construction de petits ensembles de cabanons regroupés en quartiers paysagés et contourner ainsi anticipativement la floraison sauvage de bidonvilles.
Il est bien entendu que cette idée nécessite un encadrement comprenant divers coordinateurs, comme un urbaniste, un architecte, un assistant social et j'en passe. Cela suppose également par la suite des comités de quartiers, un minimum d'organisation interne, un règlement d'ordre intérieur. Pour plus de facilités, ces habitats groupés ou écovillages seraient équipés des sanitaires et infrastructures communes.
Pour certains peut-être une manière nouvelle d'envisager la vie, faite d'échanges et d'entraide. Cela suppose tolérance et respect et ne se conçoit probablement pas sans un retour aux valeurs essentielles. C'est une manière de voir ses voisins comme des tremplins et non des obstacles. Cela permet d'entreprendre à plusieurs ce que l'on n'aurait pas imaginé entreprendre seul.
Imaginons également l'auto-construction comme moteur de l'expérience, un moyen de se prendre en main, de se construire dans tous les sens du terme, sa maison à moindre coût. Il vaut mieux passer quelques mois à se construire sa maison que de passer toute une vie à se la payer. S'auto-construire sa maison c'est faire l'économie de la main d’œuvre, soit 60% du budget de sa maison.
Bref, une idée, une piste que je vous invite à creuser.
Mais peut-être serons nous obligés d'attendre une onde de saturation ou un événement de choc pour que de telles initiatives se développent.

Contact : Christian La Grange - Vévi Wéron 15 5100 Wépion Belgique - Tel :081 46 18 34 - Email : christian_lagrange@skynet.be



#2 Frido

Frido
  • Genre: Homme
  • Localisation:La Patrie
  • Intérêts:Écovillage, energie renouvelables, simplicité volontaire.spiritualité, animisme.

Posté 28 fvrier 2004 - 16:09

Bonjour

Je me rends compte, que pour plusieurs Européens la possibilité d’avoir accès à la campagne est quelque chose de très difficile. D’abord parce que la concentration humaine est plus importante qu’en Amérique et que par conséquent les terrains doivent être plus cher à l’achat. Vous pourriez peut être m’éclairer sur la question (prix de terrains en campagne dans vos pays respectifs)
Le fait d’être réchauffé par le gulf stream à permis à l’Europe de se développer telle qu’elle l’est aujourd’hui, ce qui la désavantage maintenant par cette saturation démographique qui rend désormais difficile des changements nécessaires à sa survie.
Ma vision de l’habitat écologique diffère donc de la vôtre en ce qu’elle ne peut selon moi être située en ville ou à proximité. Ce qui je le concède est presque impossible pour l’Europe. La Belgique et d’autres pays Européens n’ont plus de forêts ou presque. Des agriculteurs Belges qui m’ont visités il y à plus d’un an ont été étonnés de voir autant de forêts ici. La biomasse st un alternative au pétrole, mais il doit y en avoir suffisamment.

Est ce que ce qui se passe chez vous est un préambule de ce qui s’en vient ici ? L’histoire de la ferme du moulin de Larchat me fait penser à des situations similaires ici en périphérie ou dans les villes, ou pour des raisons d’esthétisme et de salubrité ? des gens sont forcés de quitter des maisons qu’ils habitaient depuis des décennies. Ce qui me fait un peu penser à la situation de Larchat ou des animaux pourtant en santé ne rencontrent pas les normes.

Ce qui me fait le plus suer, c’est qu’il y à encore des gens pour faire passer l’esthétisme avant la liberté des gens. Ce qui est considéré dans le tiers monde comme de la débrouillardise est considéré dans les pays riches comme illégal. Le fait que je conserve des carcasses de voiture ou d’électroménagers dans ma cour est considéré dans les villes comme une atteinte à autrui, en ce que cela choque le regard. Pourtant ces objets sont des produits de la société de consommation et le fait de les avoirs à proximité permet l’accès à une réserve de pièces de rechange. Dans une perspective d’efficacité, ou le transport et le stockage doit être considéré, le fait de conserver la ressource à proximité d’ou elle est utilisée est gage de réussite.

Que penser des méga dépotoirs pour la faune locale ? J’en reviens à la notion de tiers monde que j’étend maintenant à la nature que nous avons depuis longtemps transformée, trafiquée et surtout reléguée à des territoires de plus en plus restreints.. Les tenants de l’esthétisme ne font que stocker leurs déchets loin des yeux sans régler le problème. Ils me font royalement chier par leur hypocrisie. Ici au Québec personne ne veut des dépotoirs de la ville dans les municipalités rurale, mais les décideurs passent par dessus la tête des citoyens pour des considérations monétaires. Les campagnes héritent donc du trop plein des villes. Pour que leurs regards ne soit pas choqué, ils nous chient dessus avec leurs déchets.

J’habite loin de la ville dans une zone montagneuse. Ici nous revendiquons le droit à la différence et jusqu’à maintenant nous avons réussit tant bien que mal à le vivre. Malgré un épisode ou la municipalité rurale nous à traîné devant les tribunaux pour bâtiments non conforme et ou elle n’est pas arrivée totalement à ses fins, le type d’habitation que nous habitons sont auto construits avec des matériaux de recyclage et des billots prélevés de la forêt environnante transformés sur place.
Pourquoi ces planificateurs en habit et cravates se mêlent ils de gérer nos vies ? Plusieurs comme moi pensent qu’ils entretiennent de faux besoins pour sauvegarder leurs emplois. Si vous n’êtes pas capable de voir vos déchets, c’est qu’il y à quelque chose qui cloche. Dans la nature, les déchets sont recyclés sur place.

Concernant l’idée de créer des quartier de cabanons dans des villes, cela peut être une alternative temporaire en vue de quitter les territoires urbains vers les campagnes permettant à ceux qui y vivent d’économiser sur le loyer ou les traites, mais en aucun cas doit être considéré comme une solution à long terme puisque la ville est un concept dépassé et voué à l’échec dans un avenir pas si lointain. Selon mon point de vue, partagé par plusieurs, vaut mieux tout faire pour quitter la ville sans quoi ceux qui y restent risquent de souffrir les conséquences de la décroissance de façons beaucoup plus prononcée. Ne tentez pas de transformer la ville c’est une entreprise vouée à l’échec,.

Un homme avertit en vaut deux.

#3 Heïdi

Heïdi
  • Localisation:Canada

Posté 02 mars 2004 - 20:23

bonjour Frido! 8)

je me pose une question en ce qui concerne le type de "déchet" recyclé que tu utilises pour te faire une maison, et(comme par hasard)je me demandais si tu connaissais quelqu'un qui l'aurait fait avec des pneus...au Québec (earthship). ;)
En fait, je me demande jusqu'à quel point c'est vivable à -40 en janvier(février, poil au nez), dans ta maisonnée... :cogite: :D

L'idée me trotte de plus en plus en tête :cingle: et comme je n'envisage pas rester en ville, je cherche des gens comme toi qui ont fait le pas et de quelle façon on se débrouille avec le continuum administratif, mais avec des faits! :wink:

Il y a toujours une demande de construction à faire peu importe si la construction en est une "auto" ou "dûment payée au constructeur"...et faut-il se rendre vraiment très loin de la ville pour y trouver un endroit pour y faire hors-la-loi un bâtiment? ;)

Le côté écologique de la chose, de se construire ainsi, c'est bien, mais ne faut-il pas oublier qu'une maison déjà construite l'est déjà plus parce qu'elle a pris une parcelle de terrain et que celle à construire ne l'a pas encore prise?!

Mais considérant qu'une maison écologique peut avec son système recycler réellement l'eau 4 fois, s'autochauffer avec le soleil, le vent, et
qu'une reconstruction de la base d'une maison déjà construite fait que son apport écologique(du fait qu'elle existe déjà)s'annule? ;)

Que pensez-vous de la difficulté à recycler une pile solaire utilisée pour la maison? ;) quelle est sa durée de vie réelle? :wink: et s'il arrive un"gros crash-boum", est-ce que vous savez si on peut carrément s'auto-construire une pile solaire?genre?? ;) :sourire:

genre ne VRAIMENT plus dépendre de l'extérieur,

j'arrive à penser que s'il y a balancement des pôles(controversé, mais...)j'espère presque que le Québec se rende au Antilles! ;) 8) ;)

bon, côté chauffage, on n'y pensera plus!

j'ai pensé au poêle de masse russe, on n'aura pas à couper la forêt pour se chauffer un hiver, très économique comme solution.

l'hydro-québec, c'est bien, car le système est déjà en place, mais le truc qui me désespère, vous savez c'est quoi. hum. as-tu ta propre roue à aube? ;)

c'est ma présente quête. et requête. et re-re.

si vous avez le courage de répondre... :wink:

merci! d'être là! :D

Heïdi :bounce: ;)

#4 lool

lool
  • Localisation:Bruxelles

Posté 03 mars 2004 - 09:02

j'ai pensé au poêle de masse russe, on n'aura pas à couper la forêt pour se chauffer un hiver, très économique comme solution.

Le poele de masse c'est style tulikivi

(Russe je sais pas) mais question utilisation du bois, selon mes connaissance le plus éco(nomique)logique et le système ( poele, chaudière, mixte) à plaquette et/ou granulés.

#5 Heïdi

Heïdi
  • Localisation:Canada

Posté 03 mars 2004 - 13:27

Bonjour Lool!

je me demandais, suite à ta réponse, ce que c'est que les plaquettes, et si on utilise du granulé de bois, comment le faire, ce granulé? c'est une sorte de brin de scie compacte?

je n'y connais rien, vraiment désolée! merci d'éclairer ma lanterne... :bounce:

pour le poêle de masse, j'avais lu que quelques bûches pouvaient diffuser pendant de longues heures la chaleur, car de la façon que le poêle est fait, il est comme en spirale et donc au lieu que la chaleur aille vite vers le toit, elle se "promène"pour chauffer réellement la pièce...je me trompe? :cingle:

je suis suspendue à ton clavier... :sourire:

merci!

Heïdi :cogite:

#6 lool

lool
  • Localisation:Bruxelles

Posté 03 mars 2004 - 14:18

Tu trouvers un complement d'info ici La filière bois

Les plaquettes peuvent être auto-produite facilement avec un broyeur. Les granulés sont à acheter chez un distributeur.

Plus besoin de :cingle: au contraire laissons de l'espace aux arbres en les dégageant des taillis :sourire:

#7 Frido

Frido
  • Genre: Homme
  • Localisation:La Patrie
  • Intérêts:Écovillage, energie renouvelables, simplicité volontaire.spiritualité, animisme.

Posté 03 mars 2004 - 16:54

Bonjour Heidi

Concernant ta question sur les pneus, je crois savoir que c'est illégal de L'utiliser comme matériaux de construction au Québec. NOus avions déjà posé la question à l'inspecteur municipal dans le temps. Quant au pouvoir isolant ce n'est pas fameux.

Concernant mon expérience en autoconstruction, j’ai construit plusieurs maisons(une dizaine) et suis en train d’en rénover une présentement ou je compte bien offrir des possibilités de stages et d’ateliers pour cette été. La première qualité de la maison écologique du futur est l’économie d’énergie, dans le sens ou elle peut s’adapter aux conditions climatique. La maison que je rénove sera en fait le prototype que je propose à ceux qui veulent profiter de mon expérience sur la question. Je suis un recycleur hors pair. IL est étonnant de constater comment quelqu'un de débrouillard peut se construire à peu de frais.

Ici au Québec, le climat va d’un extrême à l’autre. Lorsqu’il fait chaud nous cherchons la fraicheur, tandis que lorsqu’il fait froid c’est la chaleur qu’il nous faut.

La nature nous enseigne que la vie en hiver se recroqueville sur elle même, pour laisser moins d’emprise au froid. Je suis ce même principe en concentrant ce qui est vital dans la maison dans une pièce qui est isolée des autres pièces rendant cette dernière plus facile à chauffer. Lorsque le printemps arrive, je peux ouvrir d’autres pièces aussi isolées des autres jusqu’à habiter toute la maison l’été venue. La question du vitrage doit aussi être géré en ce que des volets thermiques extérieurs servent à empêcher la chaleur de sortir par temps froids et sont ouverts lorsqu’il fait soleil. Ces volets servent aussi l’été, pour éviter que trop de chaleur pénètre le bâtiment. Ils sont extérieurs en ce que le ait de mettre des rideaux thermiques intérieurs font craquer les thermos .

Mon approche est donc un bâtiment des plus efficaces qui s’adapte aux saisons. Pour l’eau et le fait de la réutiliser au besoin cela entre aussi dans mes préoccupations. Comme je l’ai déjà dit dans un autre topics, j’ai expérimentés la plupart des énergies renouvelables et les différentes technologies. J’ai auto construit des éoliennes, des micro turbines (moteur à eau) des capteurs solaires thermiques et utilisé des cellules photovoltaïques individuelles et en série.
J’ai d’ailleurs utilisé et utilise encore l’énergie photovoltaïque comme énergie pour alimenter les outils qui me servent à rénover ma maison présentement. Système qui est d’ailleurs mobile et qui me sert à construire pour d’autres dans des endroits sans réseau électrique.

Ce n’est pas possible pour un particulier de fabriquer ses propres capteurs, cela demande une haute technologie et des sommes d’argent considérables. Malgré que j’utilise des capteurs pour l’instant ne veut pas dire que j’encourage la dépendance à cette haute technologie. Vaut mieux une fois installé, expérimenter d’autres technologies plus facilement reproduite par ce qui est accessible. ‘Même chose avec les scie à chaîne. J’en possède une et coupe mon bois avec pour le moment, mais j”ai déjà utilisé le godendar et je fend mon bois à la hache. Dans un éco-hameau c’est une activité de groupe que de faire le bois et le godendar doit justement être utilisé à deux personnes.Il est illusoire de penser qu’un ex citadin puisse du jour au lendemain laisser tomber toute technologie moderne. Il faut s’adapter d’abord aux changements, reconstruire un corps habitué à la facilité de la vie moderne.


Concernant le foyer de masse, il y à des pour et des contre. Dans le contexte de la maison qui à des pièces isolées les unes des autres, il est possible de prévoir une chambre avec un poêle à bois
qui peut être chauffée en attendant que le foyer de masse se réchauffe. Lorsque vous vous absentez pendant l’hiver de votre maison et que vous n’avez qu’un foyer de masse pour chauffer, la maison peut prendre plus d’un jour à réchauffer. En ayant une petite pièce bien isolée et autonome du reste, vous pourrez avoir chaud en quelques heures. Ce problème n’existe pas si vous rester chez vous tout l’hiver sans vous absenter pour plus qu’une journée.


A suivre
Frido :sourire:

#8 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 04 mars 2004 - 11:01

Frido, c'est un réel plaisir de te lire :sourire:
Merci de nous faire partager ta riche expérience.
Gagnes-tu ta vie en rénovant/construisant des bio-habitations ou est-ce seulement une passion ?

#9 Heïdi

Heïdi
  • Localisation:Canada

Posté 04 mars 2004 - 14:39

MERCI FRIDO! ;) ;)

tu es une mine d'or! :bounce: tu sais, je suis vraiment intéressée pour les stages, mais je me demande si tu croyais en faire vers...octobre? c'est une question de timing...je reviens donc dans mon beau pays...c'est quand on est loin qu'on apprécie son arbre! :D

Mais si je dois venir cet été, en fait, c'est faisable...j'attend tes dates! Pourrais-tu me dire dans quelle région, il se pourrait que d'autres personnes soient intéressées, je leur transmettrai les infos. J'imagine que si c'est l'été, c'est pour profiter du beau temps, avant que la bise ne soit venue. :wink:

Ton concept de rester dans une même pièce tout l'hiver comporte un léger désavantage...c'est justement cette période qui nous incite à moins sortir, à dormir plus, :sourire: mais si on fait une maison intelligente comme les tiennes, on peut concevoir une pièce principale amusante et agréable(petit guide de la survie avec des enfants!), 8) :D :cogite: en fait, et l'été, une chambre plutôt aérée et lumineuse(rien de tel pour se réveiller le matin...vive les dodos à la belle étoile sous verre!!!pour l'avoir vécu et se rappeler à regret :wink: )

j'y pense, ton idée me séduit vraiment...toujours prête! :wink:

Pour le bois à couper, mouiii, plus jeune, on coupait dans la forêt et ensuite le cordage...effectivement c'est fatiguant...merci à Lool pour ses brillantes suggestions! J'ai mis ce site dans mes favoris...il y a à creuser! 8)

Euh...Frido...as-tu aussi des idées pour une serre idéale?! mon père avait fabriqué une serre épouvantablement chaude l'été, avec des fenêtres recyclées(c'est de famille, j'imagine!)mais peut-être as-tu déjà des solutions découlant de ton principe... ;)

merci encore pour vos superbes réponses, je me sens moins goutte dans un océan de capitulés! :cingle:

au plaisir de vous lire, et relire,

Heïdi ;)

#10 Frido

Frido
  • Genre: Homme
  • Localisation:La Patrie
  • Intérêts:Écovillage, energie renouvelables, simplicité volontaire.spiritualité, animisme.

Posté 05 mars 2004 - 15:20

Bonjour groupe

Ecliptux, merci de tes encouragements. j’ai construit en effet dans le cadre du travail, mais aussi dans le cadre d’un projet pour recevoir des gens pour des stages.
Comme je le disais dans un autre message. Les bâtiments que je construit ont une proportion de matériaux du commerce. Pas complètement écologique mais à tendance écologique. Je considère le recyclage de matériaux comme étant une forme de construction acceptable.
J’utilise le contreplaqué, mais pas l’aggloméré.
Je n’ai pas les matériaux ici sur place, terre crue ou paille en quantité suffisante pour le faire. Il y à du bois, mais surtout du bois franc. J’utilise quand même du bois mou de la place pour les ossatures. Possédant un grand terrain boisé de douze hectares avec quelques possibilités de construire, il n’est pas exclu que la prochaine soit en matériaux totalement sain.

Heidi

Pour ce qui est de la serre, j’en suis à en construire une, faite de verre recyclé avec une ossature d’acier sur fondations. Cette serre est située sur la partie sud du bâtiment que je construit présentement. Je devrais m’y atteler sérieusement dans quelques semaines. J’attend un réchauffement des températures. J’utilise des vitre thermos qui font en moyenne 80 cm par 140 cm, recyclés. La première moitié de cette serre sera donc complétée ce printemps.Ce n’est pas une très grande serre 3 m par 10 mètres une foi complétée.

Elle servira pour partir des plants au printemps et pour faire pousser des semences en vue de produire des pousses fraîche l’hiver. L’été, elle pourra être tenue ouverte dans le sens des vents dominants ouest, est, pour la maintenir à des températures acceptables.
C’est donc l’aération qui est importante et je compte bien me servir de la convection naturelle pour augmenter l’aération par temps très chaud. Des senseurs pourront aussi faire tourner un ventilateur alimenté par cellules photovoltaique pendant la canicule.
Le fait de rénover un bâtiment et d’y inclure des éléments de recyclage me permet de construire pour très peu de frais. Il faut y mettre le temps par contre.
Il va de soi que cette serre me permettra par temps froid de bénéficier de chaleur pour réchauffer le bâtiment.

Pour ce qui est des stages, plusieurs possibilités s’offrent aux stagiaires, hébergement en gîte ou en camping. Fin de semaine ou semaines.

Frido

#11 Heïdi

Heïdi
  • Localisation:Canada

Posté 12 mars 2004 - 09:46

coucou Frido!

quand j'arriverai au Québec, je te contacterai avec plaisir, nous aurons la possibilité de discuter de tout cela...il y matière!

surtout ne lâche pas! :cingle:

Heïdi :sourire:

#12 tacacroir

tacacroir
  • Localisation:LINARD
  • Intérêts:jardiner.Moteur tombé à l'eau.

Posté 02 juin 2004 - 08:04

bonjour a toutes et tous,auto construir c'est assez facile,mais la police vous guette,après c'est les amendes(non pas le fruit) on est en plein dedans en ce moment. on résistent comme on peux.... stéph' et joce (23) :) :) :)

#13 _Shivaya_

_Shivaya_

Posté 25 juin 2004 - 19:30

Bienvenue tacacroir :)
Dis tu nous racontes tes déboires d'autoconstructeurs ? :)
Je pense que ca interessera du monde et peut etre que tu pourras trouver de l'aide ici :)

Shivaya

#14 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 14 octobre 2004 - 15:24

Christian Lagrange vient de sortir un livre intitulé "Cabanons à vivre", aux Editions Terre Vivante
:bravooo:

#15 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 317 messages
  • Genre: Homme

Posté 10 avril 2005 - 22:56

sinon il y a cela :

LE C.H.U.T. (Collectif d'Habitat d'Urgence Totale) et la prévention des risques naturels
est un groupe non groupe qui, devant le scandale du réchauffement climatique (induit par la mafia des multinationales de l'énergie) qui entraîne des cyclones à répétition avec des catastrophes humaines et écologiques, avait réalisé une maison d'urgence autonome à 2500 F (550$) de 33 m2, en un mois de préparation et 4 jours de construction avec 8 personnes, à l'école d'Architecture de Montpellier le 1er mai 1995. Aujourd'hui, répondant à l'urgence de millions de personnes sans abri menacées d'épidémies en Amérique Centrale Le Collectif des Journées Libertaires (C J L) B.P. 11 - 34830 CLAPIERS (FRANCE) édite une brochure "Habitat d'urgence pour 2527 F" qui leur donne des solutions concrètes, immédiates, mais aussi à long terme et planétaires pour éviter cette situation de mort.



#16 _mirza_

_mirza_

Posté 11 avril 2005 - 09:05

(...) avait réalisé une maison d'urgence autonome à 2500 F (...)
une brochure "Habitat d'urgence pour 2527 F" (...)

Tiens, c'est avec le passage à l'euro que ça a augmenté de 27 fr? :sourire:
Ils ont pas un site web?, ça a l'air intéressant.
Et ton info vient d'où et date de quand?

#17 aigleenvol

aigleenvol
  • Genre: Homme
  • Localisation:40

Posté 11 avril 2005 - 09:09

mais non c'est la brochure en papier glacé qui fait l'écart de prix!!

#18 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 162 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 11 avril 2005 - 09:53


Ils ont pas un site web?, ça a l'air intéressant.

Leur site : http://membres.lycos...uilhem/chut.htm

 

 

PS : il a disparu mais on retrouve les infos ici: http://ecolib.free.f...a/biocons1.html


Modifié par Tis, 24 mai 2014 - 12:17 .


#19 mickey78

mickey78
  • Localisation:trappes
  • Intérêts:four à pain, bonne bouffe et pas de superflu (télé,...)

Posté 10 mai 2006 - 09:39

un site perso sur un foyer de masse, prix, plans...

http://foyerdemasse.free.fr

#20 See

See
  • Localisation:Paris

Posté 20 juin 2007 - 18:57

:bravooo: L'auteur de l'article parle d'une expérience mais en Belgique, mais est-ce qu'en France c'est possible!!!!

Ca m'intéresse car à 400 Euros pour 33M2 je quitte Paris dès que je trouve un terrain pour y construire un petit chalet!!

Certains ici ont-ils tentés l'expérience en France, si oui merci d'apporter des précisions.

:calin: .....................See......................... :calin: