Aller au contenu


Photo

La gestion des déchets


  • Veuillez vous connecter pour répondre
79 réponses à ce sujet

#41 dédé

dédé

    Grand diseux, petit feseux, mais feseux quand même !

  • Membres
  • 718 messages
  • Localisation:Pffffffffffff !

Posté 05 mars 2006 - 14:43

J'ai appris que le système de pesée individuelle des déchets, réduisait de 40% les déchets collectés dans les communes appliquant ce principe !

... mais où sont passé les 40% ?
Sont-il réelement recyclé (plus de papier, de verre, de fer, d'organique ?)
ou le consommateurs trie en amont (à l'achat...),
ou le consommateur jète ailleurs (en pleine nature, au travail ou chez sa belle-mère... :-) )

Quoiqu'il en soit, quand on touche au porte-feuille (avec une couche de fliquage par dessus) la conscience citoyenne se réveille !

dédé

#42 maia

maia
  • Genre: Femme
  • Localisation:seine maritime
  • Intérêts:Protection animale, vie saine, jardin, santé et tout le reste

Posté 05 mars 2006 - 14:53

cela force un peu la main au grand public, mais parfois avec un effet désastreux !

Ma fille aînée qui est repartie vivre en Irlande, est venue passer quelques jours en France, récemment.

Elle m'expliquait que désormais, là-bas, pour obliger les gens à trier les déchets, les sacs poubelles s'achetaient à l'unité :

5 euros un sac poubelle, et un peu moins cher un sac pour déchets recyclables.

L'idée semble bonne et il est évident que les gens doivent réfléchir à deux fois avant de jeter quelque chose à la pouvelle mais gros inconvénient : un certain nombre vont déverser leur détritus dans les parcs publics ou la campagne proche :-)

#43 Laure12

Laure12
  • Localisation:- Aveyron - France

Posté 18 avril 2006 - 20:23

Mon projet avance : Le maire de ma ville est prêt à disposer des bennes de ramassage des déchets organiques ménagers à divers endroits.

Des sacs en amidon de maïs (donc biodégradables) seront mis à dispostion des volontaires à la mairie laquelle ne paiera que 0.03 cents l'unité.
Le ramassage se fera tous les deux jours et la mise en sac permettra de faire directement le tri entre les déchets compostables et l'inévitable quantité de déchets mis là par erreur.

Le compost produit pourra être directement mis à disposition des agriculteurs (nombreux dans la région) qui pour l'instant utilisent majoritairement les boues de station dépuration (bonjour les métaux lourds...).

Par ailleurs ici en ville, la majorité des gens n'ont pas la chance d'avoir un terrain pour déposer leurs déchets organiques.
On espère ainsi délester les poubelles de près de 30% de leur contenu. Ca fera ça de moins qui ira à Rodez à près de 100km d'ici dans l'incinérateur régional.

En fait, je m'aperçois que le travail principal est de lutter contre le défaitisme. Un jardinier pourtant bio (mais qui peut lui, composter directement sur son terrain) m'a dit que cela ne pouvait être fait qu'à échelle industrielle...
Alors qu'après m'être mûrement documentée, j'ai appris que de plus en plus de petites communautés de commune se lançent dans l'aventure, avec succès.

#44 Muros

Muros

    Aquaticien passionné !

  • Membres
  • 1 097 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:sud-ouest

Posté 18 avril 2006 - 20:44

bonjour tous,
salut Laure,

1 seule chose à dire : :o + :o
tiens-nous au jus de la suite STP , c'est intéressant ....
bonne continuation dans ta démarche et votre collaboration , et crois-y selon toi , et non selon les "yzonka" .....

salutations 8)
et félicitations...

#45 Arnault

Arnault
  • Localisation:Luxembourg

Posté 19 avril 2006 - 11:03

(...)

Enfin, si les poubelles étaient taxées au poids, il faudrait non seulement les surveiller fusil au poing pour que les voisins ne viennent pas y mettre leur déchets à vos frais

(...)

Défense de rire, en quartier "difficile", ou si ta poubelle zone en place publique (pas de jardin) tu peux demander ici une poubelle qui ...

... ferme a clef :o

Et j'en ai même une :o

Au début, ça apparait ridicule de se dire "qui va me voler mes poubelles"... pour finir par "vu sous cet angle, évidemment..."

Autre point, il y a aussi une notion "civique". Bien qu'hélas cela soit en train de changer, en général, il y a un vrai respect entre résidents d'une même rue.

Le concept "local" :

Déja, etre proprietaire, c'est ne PAS etre taxé, puisque c'est un droit ... Pas de foncier, d'habitation... une taxe de ramassage en revanche.

On as une poubelle tout venant, c'est celle qui est "pesée".

Ensuite, des sacs transparents, ou on met une certaine qualité de dechets. ramassage 1 a 2 fois par semaine.

On peut avoir sur demande des poubelles spécif' : compost, verre... non taxées.

Des ramassages sur calendrier mono-type (Trucs chimiques, encombrants, etc...)

Et des centres de recyclage, ou sur présentation d'un justif' de domicile, tu apporte tes choses diverses et avariées, avec aide éventuelle si embrouille.

http://www.valorlux.lu

Plus d'infos ci dessus.

Modifié par Arnault, 19 avril 2006 - 11:13 .


#46 3payts

3payts

    sur la voie...

  • Membres
  • 816 messages
  • Localisation:on ze road

Posté 19 avril 2006 - 11:47

salut tout le monde,
je découvre le topic et je ne peux m'empêcher de vous faire partager l'heureuse initiative de la mairie de ma ville (pourtant de droite et pas très progressiste)
celà fait maintenant quelques temps que la ville met à disposition (gratuitement mais faut aller les chercher à la mairie) des sacs pour recycler les emballages (gros succès puisque les rues sont pleines de sac jaunes les veilles de collectes), des sacs en papier épais pour les dechets du jardin (tonte de pelouse) et maintenant la ville équipe petit à petit tous les quartiers résidentiels de poubelles vertes où qu'on peut y mettre tous les déchets verts (et puis je crois que le tout est valorisé sur une plate forme de compostage industrielle).

plus d'infos sur le site de la ville

sinon vous pouvez toujours faire une recherche sur google avec châlons et poubelles vertes...

#47 Laure12

Laure12
  • Localisation:- Aveyron - France

Posté 20 avril 2006 - 22:55

bonjour tous,
salut Laure,

1 seule chose à dire :  :love:  +  :D
tiens-nous au jus de la suite STP , c'est intéressant ....
bonne continuation dans ta démarche et votre collaboration , et crois-y selon toi , et non selon les "yzonka" .....

salutations  ;)
et félicitations...

Merci de tes encouragements Muros ! ;)
C'est un précieux carburant pour continuer à avancer !

Merci aussi 3payts. J'ai visité le site de ta ville.
Par contre, j'ai du mal à comprendre s'ils recyclent les déchets organiques ménagers.
Je vois "déchets verts", mais cela ne concerne que les tontes de gazon, les feuilles mortes etc.
Je constate qu'eux aussi proposent de venir chercher les sacs à la mairie. Mais je me demande si les sacs en question sont en amidon de maïs ?

#48 olgir

olgir

    En cours de mutation

  • Membres
  • 164 messages
  • Localisation:lille

Posté 26 juin 2006 - 10:37

Edit : topics combinés. Merci d'utiliser la fonction Recherche avant de créer un nouveau sujet.

 

 

======

 

Un outil informatique pour évaluer l'impact environnemental de la collecte de déchets
2006-06-23 16:41:19
PARIS (AFP)


Un outil internet permettant, pour la première fois, aux collectivités locales d'évaluer l'impact environnemental de la collecte des déchets ménagers, a été présenté vendredi à la presse par la société Sita France (groupe Suez).

Ce "calculateur d'empreinte écologique déchets", accessible librement sur internet (www.empreinte.sita.fr), est destiné à permettre aux utilisateurs de faire des choix qui ne soient pas uniquement basés sur des critères économiques mais qui intégrent un "indicateur environnemental", a expliqué Patrice Dauvin, Pdg de Sita france.

L'empreinte écologique est un concept imaginé par un scientifique américain et diffusé par le World Wide Fund (WWF) afin de mesurer la pression exercée par l'homme sur la nature, en évaluant la surface productive nécessaire à une population pour répondre à sa consommation de ressources et à ses besoins d'absorption de déchets. Plus le niveau de vie est élevé, plus l'empreinte est forte. En France, il faut compter 5,88 hectares par personne, ce qui signifie qu'il faudrait trois planètes Terre pour subvenir aux besoins de la population mondiale actuelle si chaque individu avait le mode de vie d'un Français moyen.

Cet outil permet pour l'instant aux collectivités locales de calculer l'empreinte écologique d'une opération de collecte des déchets afin de choisir éventuellement des solutions alternatives.

Dans un deuxième temps, le programme devrait également permettre de modéliser l'impact environnemental du traitement des déchets.

"L'impact du carburant par tonne collectée est très important", a souligné Emmanuel Chauchat, directeur des marchés publics Sita France. "En réduisant les fréquences de collecte, on réduit l'empreinte écologique", a-t-il ajouté.

"La démarche est hyper intéressante", a estimé Thierry Buriot, représentant la collectivité de Launay-Lantic (Cotes d'Armor), associé à l'expérimentation. "C'est l'occasion d'accéder à une vision citoyenne du problème des déchets et d'aller au delà de la question des coûts", a-t-il ajouté.


Empreinte écologique déchets



#49 _mirza_

_mirza_

Posté 26 juin 2006 - 13:30

"L'impact du carburant par tonne collectée est très important", a souligné Emmanuel Chauchat, directeur des marchés publics Sita France. "En réduisant les fréquences de collecte, on réduit l'empreinte écologique", a-t-il ajouté.

Hé hé, suffit de faire comme à mon nouveau chez moi: pas de collecte du tout !
On est dans un quartier tellement retiré du "centre ville" (et pourtant pas tant que ça) qu'il n'y a carrément pas de collecte des déchets prévue; il faut qu'on aille déposer nos quelques déchets dans la ville.
Le résultat est qu'on ne le fait que quand on a une autre raison de nous déplacer (donc on ne dépense pas d'énergie spécifiquement pour y aller) et la collectivité, par contre, dépense moins d'énergie pour récupérer les poubelles puisqu'elles sont centralisées...
...oui bon, je sais que c'est pas une solution :D c'était juste que ça m'y faisait penser.

"La démarche est hyper intéressante", a estimé Thierry Buriot, représentant la collectivité de Launay-Lantic (Cotes d'Armor), associé à l'expérimentation. "C'est l'occasion d'accéder à une vision citoyenne du problème des déchets et d'aller au delà de la question des coûts", a-t-il ajouté.

J'ai un peu de mal à saisir comment est-ce que ça peut permettre "d'accéder à une vision citoyenne du problème des déchets" si le test doit être fait par "la collectivité" (i.e., apparemment il faut savoir quels sont les véhicules, quelles sont leurs tournées etc., choses que perso en tant que citoyenne je n'ai jamais su! - mais c'est peut-être par négligence de ma part?).

Par contre ça me fait penser à une autre chose: depuis qu'on a emménagé on a jeté en tout et pour tout 2 sacs de 50l pas complètement remplis... en 26 jours! En un mot: c'est chouette la campagne.

#50 dédé

dédé

    Grand diseux, petit feseux, mais feseux quand même !

  • Membres
  • 718 messages
  • Localisation:Pffffffffffff !

Posté 26 juin 2006 - 16:41

Je viens de faire passer ce lien à ma communauté de communes ! ;)
(ils y sont en plein dedans si je puis dire.... :D )


dédé

#51 Touche à tout

Touche à tout
  • Localisation:Meaux
  • Intérêts:ecclectique dilettante

Posté 23 mars 2007 - 13:20

Edit modo : topics combinés

 

 

======

Bonjour,

J'aurai aimé savoir si quelqu'un sait ce qu'il est possible de faire avec les cendres issues de la cheminée domestique ( bois et charbon ) ?

Je sais qu'on peut en sortir de la lessive, selon le fameux livre "Revivre à la campagne", ou s'en servir comme anti-dérapant sur neige et verglas. Pour cette dernière application, je réserve ça à la rampe d'accès du garage, efficacité garantie mais très salissant et effets secondaires inconnus ( pour moi ).

Justement, quels seraient les sous-produits de l'utilisation des cendres ?

L'exemple de la transformation en lessive démontre que les cendres ne sont pas des déchets si ultimes que ça. et si l'on peut produire de la soude, serit-il possible de l'exploiter, même de façon artisanale, comme source de potasse plutôt que de faire appel à des ressources naturelles ou de chimie de synthèse ou je ne sais quoi ?

Actuellement je n'ai d'autre choix que de jeter mes cendres aux ordures ménagères, mais cela me gêne un peu quelque part, je n'aime pas cette non exploitation d'une ressource.

Des idées ?


Nicolas.



#52 amélie-berté

amélie-berté
  • Localisation:la rochelle

Posté 23 mars 2007 - 14:50

déjà, le mettre au jardin (de ta mère)

#53 Touche à tout

Touche à tout
  • Localisation:Meaux
  • Intérêts:ecclectique dilettante

Posté 23 mars 2007 - 14:58

Etant donné qu'elle chauffe au bois/charbon aussi, cela risquerait de faire trop, non ?
Sans compter que son jardin n'est que pelouse et arbres. Ca ne va pas brûler les végétaux si c'est utilisé tel que ? Je sais bien que la nature finit par revenir sur les cendres après un feu de forêt, mais n'y a-t-il pas de contre-indications du genre risque d'infiltrations dans la nappe asphyxie des racines ou autres ? Ca ne va pas finir en tas de boue à force ?
Pour la technique OK, mais pour la bio, je sais pas trop, c'est pourquoi je demande...

Nicolas.

#54 amélie-berté

amélie-berté
  • Localisation:la rochelle

Posté 23 mars 2007 - 17:51

ben je ne sais pas non plus......

#55 youchka

youchka

    papillon papillonnant

  • Membres
  • 369 messages
  • Localisation:bretagne (& pays de loire)

Posté 23 mars 2007 - 19:40

Mon expérience : si tu fais un tas avec la cendre, dehors sous la pluie, ca va faire un tas de boue.
la cendre de bois est une source de potasse, à petite dose, mélanger au compost, c'est pas mal, maintenant à haute dose...??
tu peux nettoyer la vitre de ton insert ou poele, mais c'est qq grammes par jour.
c'est quoi, ton volume journalier moyen?

#56 melrose

melrose

Posté 23 mars 2007 - 20:40

Cendre de bois un chouïa par ci par là dans le jardin, oui. Mais dans le compost cela ne sert à rien.

Et surtout pas de cendre de charbon.
La cendre absorbe bien le gras, utile le jour où tu casses une bouteille d'huile par terre. :founoel:

#57 youchka

youchka

    papillon papillonnant

  • Membres
  • 369 messages
  • Localisation:bretagne (& pays de loire)

Posté 23 mars 2007 - 21:12

Touche à tout, ce sujet a déjà été abordé dans l'habitat>chauffage, isolation et aération>Bois de chauffe et cendres.(novembre 2006)
bonne lecture

Modifié par youchka, 23 mars 2007 - 21:15 .


#58 Touche à tout

Touche à tout
  • Localisation:Meaux
  • Intérêts:ecclectique dilettante

Posté 25 mars 2007 - 11:51

La cendre absorbe bien le gras, utile le jour où tu casses une bouteille d'huile par terre

Melrose,
J'ai effectivement déjà constaté son efficacité sur une tache fraiche d'huile de vidange : place nette !

Youchka,
Merci pour l'info, j'avais fait une recherche rpide, mais n'avais pas obtenu cette réponse d'ou l'ouverture du sujet. J'ai ajouté un témoignage sur mon expérience avec les briquettes de journal compressé, qui reboucle avec le sujet des cendres.

Nicolas.

#59 Sortirdelhiver

Sortirdelhiver
  • Genre: Femme
  • Localisation:Lorraine

Posté 08 aot 2008 - 11:03

Gros coup de geule :roll: contre un type d'élimination de déchets abject: la décharge sauvage


Dans cette catégorie, plusieurs types encore:

- la décharge sauvage "officielle": celle que tout le monde connaît et que certains utilisent de temps en temps.
Il y en a une dans le bois près de chez moi. Régulièrement alimentée, malheureusement.
Mon compagnon et moi pensons un jour essayer de la vider mais nous disposons de peu de temps pour gérer les merdes des autres compte-tenu de nos propres occupations (ou occupations "propres" d'ailleurs!).
Notre maire est pourtant prévenu, mais rien ne bouge, c'est loin du bourg et tout le monde s'en fout... :siffle:

- ensuite, ce que j'appelle le "saupoudrage". Vous voyez sûrement de quoi je parle, le lacher de déchets, en sac ou en vrac, à la volée, style par la fenêtre de la voiture si pas trop volumineux, ou bien l'abondon du paquet de biscuits apéro, de la cannette de bière ou du paquet de clopes vides, parce que c'est trop chiant d'attendre quelques minutes le passage devant une poubelle pour se débarasser de ces objets consommés donc maintenant inutiles.

C'est contre ce dernier que je lance aujourd'hui ce coup de gueule parce que mon chien en a fait les frais.

En terminant mon jogging avec lui hier dans le bois près de chez moi, j'ai senti une grosse odeur de charogne. Connaissant l'intérêt de mon chien pour ce genre de choses, je le rappelle tout de suite auprès de moi. Trop tard, il est déjà sur les lieux présumés où gît, je l'imagine, un animal mort en voie de décomposition.
Je m'attends donc à retrouver mon chien délicatement parfumé au jus de charogne. Et bien, non, finalement, une ou deux minutes après, il réapparaît sans odeur particulière. Ouf!

Poursuite du chemin vers la maison. Dix minutes se passent et de retour, je constate que mon chien n'est pas du tout dans son assiette. Je pense alors à un empoissonnement avec la charogne.

Pour en avoir le coeur net, je retourne à l'endroit malodorant et là, qu'est-ce que je découvre? Ben non, l'origine de l'odeur n'est pas un animal mort mais des restes de denrées avariées :sourire: (je rejoins ici le thème du post, hein, le fameux "saupoudrage", ouf! vous n'y croyiez plus! :( ), que mon chien, éternel clochard, a dû goûter :roll: :oops:

Il s'agit manifestement, au vu des sacs de viande et de légumes, des cartons de bâtonnets de poisson et autres barquettes de lardons, d'un accident de frigo ou congélateur dont les c****rds de propriétaires ont préféré abandonné les restes dans la nature, ni vu ni connu, plutôt que de prendre la peine d'emballer tout ça soigneusement dans des sacs et de le jeter dans leur propre bac ou bien à la décharge municipale proche.

Aucune excuse à ce comportement: dans le coin, les poubelles ne sont pas taxées au poids, la décharge proche est accessible sans restriction particulière en nombre de passages ou en poids.

Juste un j'menfoutisme aigu, une profonde inconscience des conséquences de tels gestes, une connerie sans limite, ou que-sais-je encore...

J'ai pourtant l'impression qu'on est matraqué (dans le bon sens, hein!) par les messages de respect de la nature, de gestion des déchets, de préservation des lieux... ;) Il faut croire que certains zigotos sont hermétiques :siffle:


Y'a encore du boulot... Et ça me désespère parfois...





Heureusement, certains membres ici nous font part de belles initiatives qui redonnent la patate, comme par exemple Laure12.

Les messages concernant sa démarche de tentative de mise en place, à échelle communale, d'une collecte de déchets verts datent de plus de deux ans et je suis curieuse de savoir où en est le projet...

Alors, des nouvelles, des nouvelles, des nouvelles...?!!! :D

#60 nicole sa tribu et sa ménagerie

nicole sa tribu et sa ménagerie

    deux mains gauches

  • Membres
  • 1 408 messages

Posté 08 aot 2008 - 14:01

Le pire:
notre village recycle et composte, mais la ville à côté incinère et c'est nous qui recyclons qui recevons les fumées toxiques des autres...

Nous avons aussi des informations dans les écoles, sur le tri selectif.

A Lille, je crois (vu à la télé), ils ont un système de poubelle inviolable, parce qu'ils paient les déchets au poid.

Mais ils ont un système de personnes qui se déplacent pour expliquer les erreurs de tri...J'avais trouvé cela génial.

Surtout qu'il y a un ramassage pour les couches, pour ne pas pénaliser les familles avec des bébés.


Ils avaient montré un couple âgé avec leur composteur de jardin, qui faisait gaffe aux emballages. Le tri était gratuit (poubelle à trois espaces) et la poubelle noire payante.

Alors bien sûr qu'au début il risque d'y avoir des poubelles sauvages, mais si on réfléchit un peu:
On risque une amende, on doit prendre la voiture pour aller faire une décharge sauvage, ce n'est pas pratique...
De toutes les façon, les décharges sauvages existent aussi avec un ramassage "normal".


Il serait marrant de faire un essai avec des volontaires qui accepteraient de payer leurs déchets au poid, ce serait une simulation (peut-être stimulation aussi), juste pour voir (donc pas interêt de tout planquer dans la poubelle des voisins).

Le tri (sac jaune)ne serait pas payant (ils revendent aux entreprises)...Tiens, il serait intéressant de savoir où passe cet argent.

Depuis que je vous lis, j'essaie de limiter ma poubelle noire.
Entre le composteur (je composte aussi les litières des chats en rajoutant de la sciure et les déjections des chiens ...ça marche), le lombricomposteur et le tri, j'arrive à ne mettre qu'une poubelle par semaine surtout remplie de plastiques qui entourent les surgelés et les pâtes. Le seul magasin qui vend des pâtes au détail est trop loin de la maison. Je n'ai plus besoin de laver ma poubelle toutes les semaines en été, rien ne pourrit dedans.

Gros soucis: j'ai jusqu'à septs poubelles quand j'arrache la tapisserie, quand je trie les jouets...Là, je vide le garage, heureusement que je ne paie pas encore au kilo!!!

Quand je casse aussi la vaiselle ça pèse.

sinon: les coquilles de moules et autres me servent de drainage dans les pots de fleurs, en dix ans, elles disparaissent, il faut recommencer à en mettre...Le verre même cassé est recyclé.

Parfois quand j'ai un objet qui me casse les pieds, plutôt que de prendre la voiture pour aller à la déchetterie (ex des roues de trottinette, un vieux landeau), je le mets assez tôt dehors avec un mot: servez-vous.

Si on venait à payer les poubelles noires, je laisserais les emballages chez le marchand.

les pâtes: j'amènerais une boite en plastique.
Le beurre: j'achèterais celui entouré avec du papier.
Les surgelés???? que les emballages en carton. Ou vider dans des sachets en papier sulfurisé (fabriqués par bibi).
Plus de papier alu.

Ben dites donc,une heure pour faire les courses, une heures de manip...

Quand je congèle moi même, ne pas mettre dans des sacs en plastiques ni du papier d'alu...dans du papier surfurisé(c'est bio??? en tous les cas c'est compostable, mes vers adorent), ou entre deux assiettes...

Qui m'empêche de m'entraîner?

Modifié par nicole sa tribu et sa ménagerie, 08 aot 2008 - 14:34 .