Aller au contenu


Photo

Micro centrale hydroélectrique


  • Veuillez vous connecter pour répondre
35 réponses à ce sujet

#1 Eulenspi

Eulenspi
  • Localisation:DROME, pied du Vercors.
  • Intérêts:Energies alternatives renouvelables.<br>Jardinage.<br>Echanges...

Posté 24 mai 2004 - 20:48

Bonjour,

Habitant une joyeuse contrée, dans un lieu avec dénivelé et cours d'eau, j'envisage de produire un peu d'électricité pour moi-même.

Ma maison étant uniquement chauffée par une cheminée à bois, et bénéficiant d'une cascade d'environ 25 m avec 3 à 50 litres/seconde de débit selon saison, j'aurai l'impression qu'une microcentrale ne serait pas inutile tant à ma famille qu'à notre Terre.

Je n'arrive pas à trouver un systéme adapté (turbine de 0.5 à 10 KW).

Mes recherches ont abouti à :
- une turbine très chère au Canada ou en Italie
- un conseil d'adaptation d'une pompe standard en turbine
- un conseil : simplement mettre une pompe à l'envers et récolter le courant par la prise...
- Paraît que seules les pompes à aimants permanents permettraient de fonctionner à l'envers...

Je suis bricoleur, ai des connaissances physiques (9.81*H*débit), mais suis désemparé quant aux disponibilités de matériel... et à la variété des conseils.

Je sais où acheter, comme vous, des pompes bon marché, mais où trouver des pompes à aimants permanents ?

Si vous aviez quelque idée productrice, je vous en serais très reconnaissant.

Eulenspiegel

#2 nouanda

nouanda

Posté 27 mai 2004 - 09:50

je ne m'y connais pas trop, mais il me semble qu'une pompe a aimant qui tourne a l'envers, ca s'appelle une turbine, a ma connaissance seul dispositif mecanique permettant de produire de l'electricite...
et, euh, je ne sais pas ou ca s'achette, desole...

#3 Vladimir Chenkov

Vladimir Chenkov
  • Localisation:13

Posté 27 mai 2004 - 09:56

Sur un vieux groupe électrogene tu devrais pouvoir récupérer la partie génératrice et l'entrainer avec une roue à aube ou autre à la place du moteur thermique. C'est peut être une piste, et de plus le système est complet et délivre directement du 220, pratique :)

#4 olgir

olgir

    En cours de mutation

  • Membres
  • 164 messages
  • Localisation:lille

Posté 15 juillet 2004 - 23:47

Voilà un sujet fort intéressant, j'espère que tu nous feras part de tes avancées dans tes essais, Eulenpsi.

Je cherche, de mon coté, un moyen de stocker l'énergie solaire ailleurs que dans des batteries polluantes. J'aimerais utiliser l'électricité en période creuse pour alimenter une pompe qui transporterait de l'eau d'une cuve "basse" à une cuve "haute". Et quand le soleil fait défaut, utliser la force motrice de l'eau pour produire l'électricité.

Quelqu'un a-t-il déjà entendu parler de réalisations de ce type ?
Si oui, quel rendement peut-on espérer ?

#5 Jarod

Jarod
  • Localisation:Essonne
  • Intérêts:Ecovillages, Energies propres, Permaculture, Internet et plein d'autres ... :)

Posté 22 juillet 2004 - 18:10

Bonjour Eulenspi,

peut-être peux tu demander conseil ici:
http://www.moreau-fr...bine/index.html
L'auteur Laurent Moreau a fait une "Pico turbine hydroélectrique" de 300W.

A+
Jarod.

#6 Jarod

Jarod
  • Localisation:Essonne
  • Intérêts:Ecovillages, Energies propres, Permaculture, Internet et plein d'autres ... :)

Posté 23 juillet 2004 - 10:16

Bonjour,

trouvant la roue Sagebien très intéressante, je vous donne 3 liens qui résument bien le sujet:

http://clients.newel...r/rouevanne.htm (l'exemple est un peu irréaliste)
http://clients.newel...r/arrivhaut.htm (celui ci est beaucoup mieux)
http://perso.wanadoo...63cf/ROUElI.htm

Bonne lecture.

Jarod.

#7 Frido

Frido
  • Genre: Homme
  • Localisation:La Patrie
  • Intérêts:Écovillage, energie renouvelables, simplicité volontaire.spiritualité, animisme.

Posté 23 juillet 2004 - 13:01

Bonjour à tous

Comme je l’ai déjà dit lors de ma présentation, j’ai auto construit plusieurs systèmes dont une micro turbine selon un plan que je possède. Cette turbine est de type cross flow peut être autoconstruite avec un minimum de connaissance. Elle peut être couplée à un alternateur de voiture rembobiné ou pas, tout dépendant de la vitesse de rotation de la turbine, qui elle dépend de la hauteur de chute.

Une cascade de 25 mètres est considéré comme une chute idéale et un débit d’une moyenne de 10 litres seconde est aussi intéressant, malgré qu’il soit aussi possible de produire avec 3 litres secondes. Pour de hautes chute comme la tienne et des débit peu importants, la turbine Pelton peut être un bon choix. Elle se caractérise par un assemblage de coupole autour d’un axe central. Il est possible de fabriquer ces coupole en fonte d’aluminium et de les fixer sur un cercle d’acier préalablement percé. Il reste ensuite à fabriquer les concentrateurs qui dirigent l’eau au bon endroit dans les coupoles. J’ai un plan disponible.
Pour ce qui est de la première turbine, la Mitchell Banki, elle voit sa largeur et son entrée d’eau être ajusté selon un débit donné. Le diamètre reste le même.
La puissance qui peut être espérée d’un débit de 10 litres secondes et d’une hauteur de 25 mètres
est d’environ 1.5 kilowatts heure. La turbine de 12 pouces de diamètre devrait alors tourner à environ 662 rpm.

Pour ce qui est de l’alternateur, il peut être un moteur AC à induction qui tourne plus vite qu”à la vitesse qu’il tourne comme moteur, il devient alors un générateur électrique. Cela demande un montage particulier qu’il me serait possible de vous faire parvenir au besoin.
Autrement, je conseille les alternateur qui produisent à plus basse révolution que ceux qui sont habituellement couplée à des moteurs à essence . Ceux qui tournent à 1800 rpm sont plus durable que ceux qui tournent à 3600 rpm.

Si vous avez des questions, profitez en.

#8 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 409 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 15 novembre 2005 - 13:13

L'hydroélectrique investit les microcascades

300 petites chutes d'eau sur 80 rivières de France devraient maintenant pouvoir produire de l'électricité. La société française MJ2 Technologies est en train de mettre au point une nouvelle turbine capable de rentabiliser l'énergie des microcascades au dénivelé inférieur à 2m. Les systèmes connus jusque là demandaient d'importants ouvrages de maçonnerie et étaient donc peu utilisés. L'invention de MJ2 devrait, elle, permettre de diviser par 4 ou 5 les quantités de béton nécessaires et les coûts de génie civil. Autre avantage, les poissons pourraient traverser la turbine sans risque de se faire prendre dans la mécanique.

Chaque machine générant 300KW, l'ensemble des sites équipés devraient fournie 324 GW/an. De quoi augmenter de 4 à 9 % la part des petites centrales hydroélectriques dans notre production d'énergies renouvelables. Le premier essai aura lieu à Millau en 2006, sur une chute du Tarn pour une production équivalente à la consommation d'électricité de 200 foyers .

http://www.ddinsitu.org/



UNE MICROCENTRALE ELECTRIQUE TESTEE A MILLAU
L'ancien moulin de Troussy à Millau accueillera en 2006 la première microcentrale électrique du monde installée dans une très faible chute d'eau, avec un dénivelé se situant entre 1,40 et 2,80m. Ce concept, développé par la SARL grenobloise FMF et imaginé par la société ruthénoise MJ2 technologies, utilise une turbine révolutionnaire baptisée VLH (Very low head turbine) qui n'existe à ce jour que sur le papier. En plein régime, la future centrale devrait produire environ 400 kilowatts qui pourront alimenter 200 foyers.
Midi Libre 06 09 2005



#9 roller06

roller06
  • Localisation:Alpes Maritimes
  • Intérêts:roller, moto, nature

Posté 15 novembre 2005 - 13:24

tis ont as dis micro centrale.

400Kw c'est trop....

et avec le hamster ? :tresfache:

#10 giyere

giyere
  • Localisation:univers impitoyable (71)

Posté 15 novembre 2005 - 13:39

Bonjour,

J'ai trouvé un document interressant et assez complet pour les projets d'installations de Petites Centrales Hydrauliques (PCH), edité par l'ADEME :
http://www.ademe.fr/..._pte_hydro1.pdf

Bonne journée.

#11 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 15 novembre 2005 - 14:12

Ca c'est une bonne nouvelle !
Il ne faut pas non plus oublier le nombre de moulins existants mais abandonnés, et ceux qui pourraient être construits.
La plupart d'entre eux fonctionnent avec 2 à 3 m de hauteur d'eau et c'est largement suffisant.
Déployer ce réseau de microcentrales permettrait d'augmenter considérablement le rendement du réseau (décentralisation), d'assouplir la production d'électricité (plus facile d'adapter instantanément le régime de n microcentrales que d'une grosse centrale nucléaire), de la fiabiliser et de la rendre propre !



Pour mon cas particulier et après calculs financiers, j'ai eu l'idée d'utiliser encore mieux la présence de l'eau en mettant à profit la puissance hydraulique de la turbine pour entrainer une pompe à chaleur eau/eau (rendement surunitaire de 5 au lieu de3 pour les pompes air/air classiques).
De cette manière, l'eau fournira environ 30 à 40 kW mécaniques qui entraineront une pompe à chaleur qui fournira à son tour 150 à 200 kW thermiques !
En soit, l'économie de chauffage sera largement supérieure à ce qu'aurait rapporté la vente d'électricité.
Mais si on veut vraiment exploiter jusqu'à la dernière goutte d'énergie de cette turbine, on pourrait produire de l'électricité quand même pour la consommation locale (la revente implique un dispositif de synchronisation au réseau assez coûteux), soit grâce à un moteur stirling basse température (si le rendement est suffisant pour garder un facteur surunitaire global), soit simplement en connectant un générateur en plus de la pompe à chaleur.

#12 shinjiii

shinjiii
  • Localisation:sisteron (04)

Posté 02 fvrier 2006 - 12:25

J'ai participé voila 2 ans a un projet d'installation d'une micro-centrale hydroelectrique au maroc!!
Projet passionnent pendant lequelle j'ai aquis bcp de choses...

petite info: Des constructeur de microcentrales existe en france meme si il ne sont pas nombreux, et investire dans un system fiable peu etre trés interessant sur la durée. l'energie (hydoelectrique solaire eolienne ou autre) produite par des particuliers interesse EDF! suivant le site, l'energie produite par son systeme peut avoir des surplux par rapport au besoin, et EDF ce propose de racheté cette enrgie en surplus pour la balancée sur le reseau...

A étudier! :calin:

#13 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 02 fvrier 2006 - 13:11

J'ai déjà expliqué que se coupler au réseau EDF en tant que producteur implique une fréquence stable et bien en phase avec celle du réseau, il y a donc un retour sur investissement très long si la puissance n'est pas très élevée.

#14 néothé

néothé
  • Genre: Femme
  • Localisation:environ montelimar

Posté 02 fvrier 2006 - 19:17

:sourire: salut, j'ai vue je ne sais où ici ou sur un lien a partir d'ici qu'il existait des micro turbine pelton qui avaient l'air prométeuse...quelqu'un a t-il testé??
néothé

#15 yama

yama
  • Localisation:MONTIRON GERS
  • Intérêts:Ecologie, energie libre, jardinage

Posté 14 mars 2006 - 18:57

En réponse à la position de Yeye par rapport au couplage d'une microcentrale sur le réseau EDF. Je ne suis pas d'accord avec toi, le couplage sur le réseau est la solution la plus simple à condition d'utiliser comme générateur un moteur asynchrone classique mono ou tri suivant le branchement EDF. C'est le réseau qui régule la vitesse et qui fournit le réactif necessaire à la magnétisation. Le compteur va tourner à l'envers si la production est supérieure à la consommation et à l'endroit dans le cas inverse. Je ne suis pâs sur toutes fois dans le cas d'un compteur electronique si celui ci peut décompter. A voir avec l'EDF du coin.
Je te signale que les parcs d'éoliennes fonctionnent de cette façon, avec des générateurs asynchrones et c'est le réseau qui régule leur vitesse.

#16 placo

placo
  • Localisation:auvergne

Posté 02 juin 2006 - 09:56

bonjour :love:

apres bien des tests j'ai une "solution" pour de tres petites installations 500w voir peut etre 1kw.
c'est le turbocompresseur de poid lourd. en se servant de la partie echappement on a un bien joli modele de turbine. avec un peu de bricolage ça n'est pas trop compliqué d'adapter tout ça.
j'ai un turbo dont la roue fait 10cm de diametre et qui tourne depuis pres de 15 ans sous 6 m de chute.
avant j'utilisais des alternateurs automobiles pour produire une tension de 12 v. j'obtenais une puissance de 450 watts.
maintenant je me suis equipe avec un alternateur de chez zenith :zenith en leur telephonant on obtient des pieces detachées facilement. (un peu cher par contre :calin: )
donc j'ai mis un alternateur de 500 w à aimants permanets je produis actuellement environ 500 w sous 220v.
photos d'un turbo bache spirale et roue :

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

Image IPB

si vous voulez d'autres renseignements il n'y a pas de problemes. :biglol:

#17 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 02 juin 2006 - 10:03

Je te signale que les parcs d'éoliennes fonctionnent de cette façon, avec des générateurs asynchrones et c'est le réseau qui régule leur vitesse.

Les éoliennes utilisent un alternateur redressé en courant continu avant d'être mis en oscillations par un onduleur.
Je n'invente rien quant à la régulation, c'est un problème connu en microcentrales et il y a des pénalités calculées sur la base de la régularité du courant vendu. :calin:




Placo, c'est extrêmement intéressant ton astuce !

Comment procèdes tu pour la lubrification ? Utilises tu le palier hydro d'origine ?
Coté accouplement, t'as usiné quelque chose pour la connexion mécanique avec l'alternateur ?

#18 placo

placo
  • Localisation:auvergne

Posté 02 juin 2006 - 10:19

non pour la lubrification je supprime tout et je fabrique un arbre sur roulements. la durée de vie des roulements et de l'ordre de trois ans.
pour l'accouplement avec les alternateurs automobiles je faisais comme ça:
Image IPB
donc oui j'utilisais un accouplement elastique du commerce ajusté sur l'arbre.

maintenant avec l'alternateur zenith le rotor est livre sans arbre donc encore plus facile je le fixe directement sur l'arbre.
avec un gros porte à faux je vous l'accorde mais ça ne pose pas de problemes particuliers
voila comment cela tourne actuellement:

Image IPB

Image IPB

j'oubliais de dire qu'on obtient une vitesse suffisament elevée pour se passer de systeme de transmission.
la machine actuelle tourne en charge à 1000 tr/mn vitesse obligatoire pour avoir les 50hz requis.
voila :calin:

Modifié par placo, 02 juin 2006 - 10:21 .


#19 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1 212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 02 juin 2006 - 11:24

Bah tu sais, sachant que la plupart des appareils qu'on utilise à la maison sont des appareils en courant continu équipés de leur propre alimentation redressée et transformée....pas sûr qu'il y aie réellement besoin de s'emmerder à faire de l'alternatif...


M'enfin, si tu y arrives...


Tu alimentes quoi avec ça ?
500W, c'est déjà pas mal pour plein de trucs !

#20 placo

placo
  • Localisation:auvergne

Posté 02 juin 2006 - 13:30

j'alimente essentiellement des lampes pour l'eclairage. pas que j'en ai vraiment besoin juste pour le plaisir lol.
ça me permet d'eclairer 24/24 un batiment avec des lampes à economie d'energie ça fait pas mal de lampes.
l'avantage avec du 220v c'est qu'on peut alimenter plein de choses. j'y ai branché un pc aussi ça va tres bien.
et aussi de petits moteurs genre ventilateurs.enfin tout ce qui me tombe sur la main lol.