Aller au contenu


Photo

[Témoignage] Isolation en laine d'un plancher


  • Veuillez vous connecter pour répondre
26 réponses à ce sujet

#21 dédé

dédé

    Grand diseux, petit feseux, mais feseux quand même !

  • Membres
  • 718 messages
  • Localisation:Pffffffffffff !

Posté 04 octobre 2006 - 08:25

Airelle :
désolé pour l'attaque de mites....
C'est elles qui on mangé la laine la faisant ainsi fondre...
Va falloir trouver de la laine fraîche et la parsemer d'antimites.

YannouWeb :
si tu ébouillante la laine tu risque d'en faire partir son suin, faut juste rajouter un antimites. Une laine fraîche de tonte n'a pas de mites (si non les mouton serait tondu au fur et à mesure ! :) ).

Grosse précision : la production de laine n'est pas plus énergivore en énergie, eau et surface arable, voir même souvent moins que des céréales et légumes. En effet traditionnellement ces animaux (mouton, chèvre, vache...) paissent sur des parcelles incultes aux cultures de par leur topographie (pente, réseau hydrographique affleurant), taille (micro-parcelle) ou disposition (pierres et co.). C'est une occupation de terrain productive. De plus cet extensif en zone défavorisée est plus que nécessaire au maintient de la vie humaine dans ces coins là ainsi qu'au maintient du paysage (si non : friche donc incendie donc désertification). C'est une précision que je fais ici mais que l'on trouve aussi parfois dans les discutions sur l'intérêt de la viande. Je ne mange que très peu de viande mais en théorie je préférerais (pour moi et la planête) un steak de viande d'embouche de montagne (et de mon voisin ! ) à un choux breton arrosé et traité comme "il se doit".

La laine n'est pas une surproduction. C'est le vétement des moutons qui se les péleraient bien s'ils restaient à poil :P . Si non la laine noire a toujours servie (la couleur d'un bérêt ?). C'est l'industrie de la laine qui préfère la blanche depuis peu :ptdr: . De plus les moutons noirs (la neira du Velay) ont été selectionnés pour leur meilleur rapport viande, natalité, laine et surtout résistance au climat et relief. Notre mouton locale s'exporte donc très bien en ex europe de l'est (Roumanie-Bulgarie par exemple) !


En post scriptum : Ma laine de 2004 n'a pas bougée d'un poil et sans traitement aucun. mais je pense que nos 1100 mètres d'altitude plus 6 mois de gel par an y sont pour quelque chose. Je l'ai déménagé récement et elle n'a pas maigris. J'en garde toujours deux sacs en observation. Mon matelas de 4 ans (restant lui au chaud entre 9° hiver et 25° été) ne montre aucun signe de faiblesse. peut-être que mes nuits agitée dérangent ces dames mites ? ;)

dédé

Modifié par dédé, 04 octobre 2006 - 08:26 .


#22 Fleur de Diamant

Fleur de Diamant

    ARTISTE TALENTUEUSE

  • Membres
  • 506 messages
  • Localisation:66

Posté 04 octobre 2006 - 11:19

Dommage pour la laine ! :ptdr: Peut être faudrait t'il faire comme les physiciens, chercher, tester jusqu'à ce qu'on trouve ;) (mais il est vrai qu'ils percoivent des subventions pour leurs travaux de recherche). ;)

Une idée comme une autre qui me vient à l'esprit :

- il y a des toiletteurs qui tondent les chiens. Que font t'ils de ces poils ? :???:
- il y a des coiffeurs qui nous coupent les cheveux ? Que font t'ils de ces cheveux :D (à part les longs qui serviraient à faire des perruques ?)
- Et, la laine de lama ? Ou de tout autre animal (pas le lapin angora, c'est trop cher, mais le poil d'angora tient chaud).
Le tout est de savoir si les "mi-mites aiment" ou n'aiment pas ce genre de poils. En tout cas, je n'ai pas de mite sur les cheveux. :P

Je ne connais pas d'astuce contre les oeufs de mites, les seules choses que je connaisse sont : le bois de cèdre (et il est dommage de ne pas avoir pu en mettre sur cette laine) et l'encens. Même les fourmis n'aiment pas l'encens, tout au moins la fumée qu'il dégage. Le tout est de connaître également le prix de revient de tout cela ;) pour bien préparer ces isolants.

Question à Yannouweb :

Quel serait l'isolant végétal idéal ? ;) Je sais qu'en Inde, ils utilisent de la paille de coco pour remplir leurs coussins. Est-ce dans ce style ? Et quel en serait son prix de revient ? :)

Je terminerai par l'extrait d'une chanson militaire que mon père aimait à chanter de temps en temps (mais qui peut être une métaphore :) )

"Moi j'm'en fous j'ai du poil au ..."
"Ca m'tient chaud l'hiver"

#23 YannouWeb

YannouWeb
  • Localisation:Bruxelles

Posté 04 octobre 2006 - 22:55

J'ignore s'il y a un isolant végétal "idéal". Je sais seulement qu'il existe des isolants en cellulose.

Par contre, pour répondre à dédé, la laine EST une surproduction. Comme la plupart des mammifères, le mouton (ou son ancêtre sauvage : le mouflon) possède deux types de poils : des poils faisant un revêtement imperméable qui couvrent un duvet pour tenir chaud. Seul le duvet est utilisé pour la laine. Lors de la domestication, on a selectionné des moutons ayant une grande production de duvet et peu de poils imperméables (qui sont du "déchet").
Les races plus anciennes sont généralement mixtes (laine, viande, lait) alors que les races modernes sont le plus souvent spécialisées dans un seul des domaines.

#24 verdeter

verdeter

Posté 15 aot 2007 - 11:42

En retours d'expérience, j'ai isolé en laine brute deux ans plus tard, invasion de mites " tinneola bisannuella" qui fait de petits fourreaux blancs de diam. 0.3 mm et 1.5 cm de long .
En protection, j'avais mis de l'absinthe ( la plante, pas la verte que je bois) et des copeaux de red cedar.
Le lavage, j'ai essayé au lavoir du village, que j'ai pourri car le suint se lave et la laine se défait, j'ai vite arrêté.
Pour augmenter le pouvoir isolant, j'ai acheté une carde de matelassier, que je revends s'il y a des amateurs, c'est peut être ce qui a créé l'attaque mais j'ai des doutes.
En isolants d'urgence, les cartons à plat mais les souris s'y mettent .
Il y a plein de matériaux/déchets utilisables en combles perdus mais en humide pour la protection au feu.
Raffles de mais, paille, foin, copeaux de bois..... qui doivent être traités au feu en passant dans une barbotine chaux ou terre.
Les mites attaquent toutes les fibres animales ( plume, cheveux, poils, ongles....) car c'est de la kératine. Il semble que le lin soit aussi attaqué mais pas le chanvre (sillicates)

#25 marielaluciole

marielaluciole
  • Localisation:aspet
  • Intérêts:nature, peinture

Posté 04 juin 2009 - 17:13

Bonjour, c'est pas pour vous casser le moral,mais bon, normalement lorsqu'on isole une maison avec de la laine de mouton, il faut y apporter un minimum de prépération sous peine de voir sa maison détruite par les insectes qui vont attaquer tout ce qui est en bois : charpentes...
Nous avons construit nous-mêmes une maison en madrier, entre chaque madrier nous avons mis de la laine de mouton, traitée avec des produits biologiques.
Nous avons eu la connaissance d'une personne qui a fait la même chose que vous : sa maison a duré 6 ans !
Alors je pense qu'il vaut mieux prendre des précautions.
Bonne soirée à tous.
Marie

#26 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 944 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 04 juin 2009 - 20:03

… prendre des précautions.

Salut marielaluciole,
Voudras-tu bien nous dire les précautions que tu as validées pa ton expérience?
Préconises-tu un lavage?

#27 Demian

Demian
  • Localisation:La Terreta - Espagne

Posté 19 juin 2010 - 17:59

Pour ma part, j'isole mon toit et mon sol avec 15 cm de laine traitée au sel de bore (plus ou moins deux kilos de laine au mètre carré, non lavée, arrosée de solution au sel de bore et sèchée au soleil) je vous dirai quoi dans quelques années....
ps: j'ai obtenu la laine directement chez un pasteur à 15 centimes du kilo, le prix de la tonte... donc 30 centimes le mètre carré plus autant en sel de borre, total, 60 centimes au mètres....)
n'oubliez pas que le sel de bore est toxique par ingestion......