Aller au contenu


Photo

OGM - actualités


  • Veuillez vous connecter pour répondre
338 réponses à ce sujet

#1 Miette

Miette

    Terrienne en période d'essai

  • Membres
  • 1 174 messages
  • Localisation:vaucluse eheh

Posté 20 septembre 2004 - 19:55

16-09-2004
Suspension d'expérimentations d'OGM suite à contamination


Hier, la Thaïlande a suspendu ses cultures expérimentales de plants de papayes transgéniques suite à la contamination d'une exploitation cultivant des plants traditionnels. Tous les plants de l'exploitation contaminée, située à une soixantaine de kilomètres des essais, ont été détruits, tandis que les expérimentations, hors laboratoire, ont été suspendues pour la papaye.
Pour la Thaïlande, l'enjeu est de taille, puisque dès la connaissance de la contamination, des importateurs européens de fruits au sirops ont stoppé leurs achats par crainte d'une chute des ventes due au risque de contamination.
Cette décision thaïlandaise intervient au moment où les autorités françaises durcissent le ton vis à vis des arracheurs d'OGM en plein champ. Lesquels revendiquent, entre autre, la volonté d'éviter toute contamination des cultures traditionnelles et de l'environnement proches.

Article de Pascal Farcy-source

#2 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 407 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 09 octobre 2004 - 07:44

Une bonne nouvelle :

Le Conseil Régional de Bretagne a aujourd'hui  adopté à une large majorité une délibération intitulée : "Du champ à l'assiette, vers une Bretagne sans OGM", dont l'objectif est de faire de la Bretagne une région sans OGM. La Bretagne est la 15ième région de France (1) à s'être prononcée contre les OGM, mais elle est la première à avoir adopté une délibération alors que les autres n'avaient émis que des voeux. Des mesures concrètes pourront donc ainsi voir le jour afin qu'une agriculture de qualité, qui réponde aux voeux des consommateurs français, puisse s'établir durablement.


La suite sur le site de greenpeace

Allez encore un effort et les éleveurs de bétail bretons installeront des litières sèches pour leurs cochons et leurs volailles pour que l'eau des rivières redevienne potable !

#3 _Shivaya_

_Shivaya_

Posté 12 octobre 2004 - 10:43

Association Inf'OGM : Dossier thématique sur la coexistence OGM/non OGM

Inf'OGM, association d'information sur les OGM, vient de publier un dossier thématique de 6 pages (1) sur les enjeux et les questions soulevés par la " coexistence des filières ogm et non-ogm "..

Si les principaux pays producteurs d'OGM n'ont pas souhaité légiférer sur la coexistence des filières ogm/non-ogm, de même qu'ils n'imposent aucunement un étiquetage et une traçabilité des produits issus des plantes transgéniques, c'est qu'ils considèrent que ces nouvelles variétés ne posent pas de problème spécifique et qu'on peut donc les traiter comme les autres cultures. L'Union européenne a, elle, fait un choix différent : en 1999, les ministres européens de l'environnement ont décidé de ne pas autoriser de nouvelles variétés transgéniques tant qu'un certain nombre de réglementations ne seraient pas en vigueur : étiquetage, coexistence et responsabilité. En 2004, la Commission européenne a édité des " lignes directrices ", laissant à chaque Etat le soin de concevoir et de mettre en ouvre des mesures en matière de coexistence. A ce jour, seuls deux pays, l'Allemagne et le Danemark, ont légiféré sur cette question.

Dans ce dossier, les auteurs examinent les causes des différentes contaminations connues, cherche à connaître les raisons de ces contaminations, puis évoquent les nombreuses "réponses techniques" proposées par les différents acteurs et constatent qu'aucune n'est absolument efficace. La question de la coexistence pose donc délibérément des problèmes juridiques - responsabilité et réparation - tout autant qu'économiques, notamment pour les productions agricoles labellisées, comme l'agriculture biologique.


(1) Plantes OGM et non-OGM, quelle cohabitation ?,
Béatrice Brassart et Christophe Noisette, dossier de 6 pages, in Inf'OGM n°56, août/septembre 2004, prix au numéro : 1,50 euro

Merci de mentionner à vos lecteurs que ce dossier " coexistence" est également disponible en souscrivant un abonnement au bulletin Inf'OGM mensuel (11 numéros par an + 6 dossiers thématiques, 15 euros/an pour les particuliers et 100 euros/an pour les structures professionnelles).

Association Inf'OGM
2B, rue Jules Ferry
93100 Montreuil - France
Tél : +33 (0)1 48 51 65 40
Fax : +33 (0)1 48 51 95 12
Site : http://www.infogm.org

source : mail hebdo Agir pour l'environnement

#4 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 407 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 07 janvier 2005 - 12:03

Les amis de la Terre International ont publié un dossier passionnant concernant les Ogm dans le monde entier :


Plantes génétiquement modifiées
une décennie d'échecs, 1994 - 2004


La première décennie de commercialisation des plantes génétiquement modifiée (GM) a été un échec retentissant pour les entreprises du secteur biotech. La première plante GM fut commercialisée en 1994. Dix ans plus tard les promesses des entreprises biotech et de leurs groupes de pression n'ont toujours pas pris corps et l'opposition aux OGM n'a cessé dans le même temps de prendre de lampleur à travers le monde.

Une nouvelle agriculture bien aventureuse
Lapplication du génie génétique aux plantes cultivées est sans nul doute la plus radicale transformation survenue dans lalimentation depuis les premiers jours de lagriculture il y a maintenant plus de dix mille ans. La première plante GM a été commercialisée aux Etats-Unis en 1994. La tomate dont il sagit, Flavr Savr, mise au point par la société Calgene, fut un échec et fut finalement retirée du marché, mais dautres plantes reçurent un meilleur accueil et, entre 1996 et 1999, on sema dans les champs un nombre significatif de plantes GM, principalement aux Etats-Unis, en Argentine et au Canada.

Le germe d'une opposition mondiale
Lenthousiasme de lindustrie biotech pour lintroduction des plantes GM tout autour du globe nest pas partagé par tout le monde. Dès les premières mises sur le marché, de graves questions se sont en effet posées sur les impacts potentiels de ces nouvelles cultures sur la santé et lenvironnement comme sur leurs conséquences socioéconomiques.
Lopposition aux OGM sest soulevée sur tous les continents vers la fin des années 90. LUnion Européenne a adopté un moratoire sur les cultures commerciales GM, des interdictions ont été établies dans des pays dAsie et dAmérique Latine et de nombreux pays du Sud ont refusé des aides alimentaires contenant des produits GM. Dans lensemble les consommateurs du monde entier se sont montrés réticents à accueillir les produits GM.
Bien que l'industrie biotech espérait que les populations et les gouvernements accueilleraient les plantes GM sans se poser de questions le scepticisme public la forcé à concentrer ses activités sur quelques pays. Les entreprises nont pas réussi à mettre sur le marché des produits présentant de nets avantages pour les agriculteurs et les consommateurs. Au lieu de cela elles ont créé des problèmes tout à fait nouveaux et alarmants, notamment celui de la contamination génétique.
Les géants de la biotech et leurs puissants groupes de pression ont largement investi dans des stratégies de communication destinées à vendre leurs produits. Ils ont par exemple brocardé le riz GM Golden Rice en tant que solution aux problèmes de carences en vitamine A de certains pays en développement, mais à ce jour cela semble tenir plutôt du canular que d'une solution sérieuse. Derrière le rideau, ces entreprises ont joué de malhonnêteté pour assurer la défense de leurs intérêts: elles se trouvaient ainsi derrière de nombreuses menaces de sanctions commerciales dont les multiples tentatives faites par les Etats-Unis pour imposer les aliments GM à des pays réticents comme la Bolivie, la Croatie, le Sri Lanka et l'Union Européenne.
Pourtant l'opposition des citoyens aux OGM continue à faire boule de neige. En Europe la méfiance est si forte qu'on a retiré les OGM de la plupart des rayons de supermarché. En ce qui concerne le Sud, plusieurs pays d'Amérique Latine, d'Afrique et d'Asie ont totalement rejeté certaines aides alimentaires parce quelles contenaient des produits GM. La suspicion des consommateurs et des distributeurs a obligé Monsanto à retarder la mise sur le marché de son blé OGM, initialement prévue pour 2004.

Dix ans après, des promesses et une agriculture intenables
Les entreprises biotech ont promis que les plantes GM étaient sans danger, quelles fourniraient une nourriture de meilleure qualité et à moindre coût, quelles étaient écologiquement soutenables, quelles amélioreraient la production agricole et quelles nourriraient les pays en développement.
Dix ans après, aucune de ces promesses na été tenue. Les systèmes réglementaires des pays de production de plantes GM ne sont pas en mesure de garantir labsence de dangers liés à ces plantes et les accidents survenus à propos du Starlink et des plantes biopharmaceutiques ne sont que les premièrs signaux des implications sanitaires potentielles de lintroduction dans la chaîne alimentaire de produits interdits à la consommation humaine. Qui plus est il ny a pas sur le marché un seul aliment GM qui soit moins cher ou de meilleure qualité que son homologue naturel et les OGM existant sont de plus nuisibles à lenvironnement: la plupart dentre eux sont tolérants aux herbicides, ce qui signifie quils nécessitent plus de pesticides que les variétés conventionelles.
Les pays en développement ont déjà rencontré de sérieux problèmes avec les plantes GM. Ainsi dans différentes régions d'Inde et d'Indonésie, les agriculteurs se sont plaints de ce que le coton GM de Monsanto ne sétait pas trouvé conforme aux déclarations de lentreprise selon lesquelles il donnerait de meilleurs endements et quil améliorerait leur niveau de vie. De plus le cas de lArgentine prouve que les cultures GM ne sont pas une solution valable pour nourrir le monde, comme les sociétés biotech l'avaient promis: lArgentine est le deuxième producteur de produits GM au monde, mais des millions dhabitants de ce pays vont chaque jour se coucher le ventre creux.
Les grandes enterprises biotech telles que Monsanto sont conduites dans lobjectif de prendre le contrôle des marchés. En 2003, Monsanto demeurait leader sur le marché des plantes GM. Les semences modifiées par Monsanto représentent plus de 90 % de la surface totale plantée avec des plantes portant des traits de tolérance aux herbicides ou de résistance aux insectes et, selon le rapport annuel de l'entreprise, son herbicide Roundup est le plus vendu au monde. Dans le même temps, lentreprise poursuit des centaines dagriculteurs aux Etats-Unis et au Canada dans lintention de les empêcher de conserver leurs graines, une tradition et un droit dont ils jouissent depuis le commencement de lagriculture.
Le rêve des entreprises du secteur biotech d'introduire à très grande échelle des plantes GM dans le monde entier exacerberait la vulnérabilité écologique déjà associée à l'agriculture monospécifique.
Dix ans après leur introduction, on peut affirmer que les plantes OGM nous conduisent dans la voie dangereuse d'une agriculure écologiquement insoutenable.
Heureusement, il existe des alternatives viables et concrètes aux OGM. Elles sont presque toujours moins coûteuses, daccès plus simple, plus productives dans des environnements difficiles et plus acceptables aux points de vue culturel et social. L'échec des sociétés biotech sur la dernière décennie et la montée de l'opposition mondiale devra permettre de précipiter un revirement favorable à dautres solutions agricoles, des techniques sûres et moins coûteuses que celles de l'actuelle industrie biotechnologique multimilliardaire.

http://www.foei.org

#5 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 407 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 13 janvier 2005 - 11:53

Huile de soja OGM : une salade belge

C'est une découverte étonnante qu'ont faite les militants belges de l'association écologiste Nature et Progrès. L'huile de soja premier prix vendue par Carrefour en Belgique porte la mention «produit à partir de soja génétiquement modifié». Pourtant, les responsables de l'enseigne ont toujours claironné qu'il n'y aurait jamais d'OGM dans les produits à marque Carrefour. Certes, admet un porte-parole du groupe, mais cette huile n'est pas un produit Carrefour. Elle fait partie de la gamme de premier prix, N° 1. Pour cette gamme, l'enseigne ne développe pas de cahiers des charges spécifiques, elle achète des produits avec comme critère essentiel, le prix. Et les denrées certifiées sans OGM sont plus chères que celles avec - ou simplement pour lesquelles on n'a pas tout mis en oeuvre pour certifier l'absence d'OGM (filières séparées, analyses...). Là où ça se corse, c'est quand Carrefour explique qu'en France, même pour les produits N° 1, l'absence d'OGM est exigée. Ah bon ? Alors, l'enseigne a les moyens d'imposer ses conditions ici mais pas en Belgique ? Ou est-ce plutôt que les Français, même pas très argentés, sont plus exigeants et donc mieux traités ? Une incitation à rester vigilant...

Fabienne Maleysson

http://www.quechoisir.org (Mensuel n° 422 - janvier 2005)

#6 charlyvale

charlyvale

    Relayeur de la vie

  • Membres
  • 602 messages
  • Localisation:Territoire de Belfort

Posté 13 janvier 2005 - 13:49

Bonjour,

Lesquels revendiquent, entre autre, la volonté d'éviter toute contamination des cultures traditionnelles et de l'environnement proches.


Euh, les plantes OGM sont elles stérilisées (capable de générer du pollen) ? Oui, Non ?

Car si c'est le cas, le pollen, vous serait d'accord, est par nature fait pour voyager. Le sable, lui non.

C'est marrant, mais du sable du Sahara en Europe du nord lors de certaines pluies, ça se fait, non ?

A plus.

#7 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3 051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 13 janvier 2005 - 22:55

C'est marrant, mais du sable du Sahara en Europe du nord lors de certaines pluies, ça se fait, non ?


Pas si loin, non! J'habite en Norvège où le sable du Sahara n'est jamais arrivé, pas même dans le sud du pays.

Je ne pense pas qu'il ait atteint le Danemark non plus. Mais je ne sais pas si le Danemark compte dans "l'Europe du nord".

Euh, les plantes OGM sont elles stérilisées (capable de générer du pollen) ? Oui, Non ?


Euh! C'est une vrai question?

CiXi :calin:

#8 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 407 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 14 janvier 2005 - 00:07

WASHINGTON, 21 sept 2004 (AFP) - Le pollen d'un gazon transgénique expérimental résistant aux herbicides a été retrouvé jusqu'à 21 km de son lieu d'origine, une distance beaucoup plus grande que soupçonnée jusqu'alors, selon une étude publiée mardi par l'académie nationale des sciences américaines.

"Faut-il pleurer ?
Faut-il en rire ?
Font-ils envie ou bien pitié ?
Je n'ai pas le coeur à le dire ..."

#9 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3 051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 14 janvier 2005 - 02:51

C'était à prévoir! Et 21 km pour du pollen, c'est peu!

#10 _mirza_

_mirza_

Posté 14 janvier 2005 - 08:02

planté il y a combien de temps, le gazon?
(effectivement c'est peu, puisque si le sable du sahara n'atteint pas l'europe du nord, il atteint bien celle du sud, quand-même)

#11 charlyvale

charlyvale

    Relayeur de la vie

  • Membres
  • 602 messages
  • Localisation:Territoire de Belfort

Posté 14 janvier 2005 - 09:06

Pour illustrer mes propos Cixi, voici quelques images satellites (chinées sur Internet, voir cite météo-france) que je laisse le soin à Ecliptux d'incérer dans mon message.

Je me souviens d'un article sur "Sciences et vie" (vie ??? où ça ) sur les OGM, où l'article reportais le fait que toutes les précausions étaient prises puisque un "no man's land" de 300 mètres de larges autour de la parcelle "OGM" était réservé !!!!!!!!!!!!!!!!!!

Je leur ai remonté la remarque, la même que j'ai fait précédemmant sur ce fil, en leur demandant ce qu'ils en pensaient (les journalistes de S&V). Pas de réponse ? Enfin, ils savent pourquoi je n'ai pas renouvellé mon abonnement quelque temps plus tard.

Bon c'était pour la petite anecdote.

Zones de sécurité de 300 m, 1 km, 5 km ( ou d'autres) contre 21 km, 500, 1000, 2000 km. Comme dit Tis, faut t-il en rire ou en pleurer ?

En tout cas, là où je suis (Franche Comté), les pluies de sables sont régulières ! Et le Sahara me semble vraiment très loin sur le dos de ma mule !!!

Salut, bonne journée,

PS : Ecliptux, je me permet de t'envoyer 3 images à insérer, merci d'avance.

#12 charlyvale

charlyvale

    Relayeur de la vie

  • Membres
  • 602 messages
  • Localisation:Territoire de Belfort

Posté 14 janvier 2005 - 11:22

Et voila, avec l'aide d'Ecliptux

Image IPB

Nuage au large de l'Afrique

Image IPB

Au dessus de la Mer du Nord

Image IPB

Golf du Lion.

A bientôt,

#13 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3 051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 14 janvier 2005 - 17:55

Charlyvale, je m'incline devant l'évidence et tu as raison. Ca ne monte pas jusqu'à Oslo, ni jusqu'à Trondheim. J'habite à 1500 km encore au nord de tout cela.

Je n'en avais jamais entendu parler, mais comme toujours, quand on n'en a pas entendu parler, ca ne veut pas dire que ca n'existe pas.

Comme on dit en anglais: I stand corrected!

Donc, pour le pollen, le danger est .... global!

Merci pour l'info et pour les (belles) photos!

Cixi :calin:

#14 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 407 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 25 janvier 2005 - 18:36

Tous à Lorient ! ! !

Greenpeace, la Confédération Paysanne et le Collectif des Faucheurs Volontaires appellent à la

MOBILISATION GENERALE
Rassemblement pacifique et non-violent pour "accueillir" un bateau de soja OGM

Vendredi 28 janvier 2005 au port de commerce de Lorient (Morbihan)



9 H : - parking des « 11 cinémas Ciné-Stars »(ZA du Manébos 56 600 Lanester) près du parc des expositions, sortie n°42 depuis la nationale 165 (arrivée sud)
- parking derrière la Capitainerie du port de plaisance - 3 bd Rade 56100 LORIENT

10 H : - au port de commerce de Lorient

Ce bateau, le Golden Lion, transporte 32.000 tonnes de tourteaux de soja OGM en provenance d’Argentine intercepté en haute mer par le navire de Greenpeace, l’Esperanza, avec à bord des militants de Greenpeace, des Faucheurs volontaires et de la Confédération Paysanne.

Après les nombreuses activités complémentaires d’opposition aux OGM, l’action commune des 3 organisations s’étend maintenant à toute la chaîne alimentaire.

De l’utilisation des OGM dans l’alimentation animale aux produits issus de l’élevage, il faut traquer les OGM et dénoncer les industriels de l’agro-alimentaire qui favorisent leur utilisation.

Soja, maïs et colza OGM ne doivent pas rentrer en Europe, les paysans, les écologistes, les consommateurs n’en veulent pas.

ATTENTION ! Le bateau peut arriver dès le jeudi 27, nous demandons à toutes les personnes disponibles de se rendre directement au port dès le jeudi après-midi.

Les collectifs locaux se mettront à disposition pour vous accueillir.
Tenez-vous informé d’éventuels changements sur les sites des organisations :
http://www.monde-solidaire.org
http://www.greenpeace.fr
http://www.confederationpaysanne.fr

#15 _Shivaya_

_Shivaya_

Posté 27 janvier 2005 - 00:44

Visiblement ce sera plutot pour jeudi...

Greenpeace et Bové arraisonnent un cargo de soja transgénique
25 janvier 2005

Le Golden Lion, un cargo transportant 32.000 tonnes de tourteaux de soja transgéniques en provenance d'Argentine et à destination de Lorient, a été "intercepté" à 11h30 heure française au large du Portugal, par un navire de Greenpeace, l'Esperanza. A bord de ce dernier, se trouvaient notamment José Bové, aux côtés de militants de Greenpeace, des Faucheurs volontaires d'OGM et de la Confédération paysanne. Le Golden Lion devrait arriver jeudi soir à Lorient, où les associations ont appelé à une "mobilisation massive", et à un rassemblement vendredi à 10h sur le port.

Shivaya

#16 _mirza_

_mirza_

Posté 27 janvier 2005 - 09:47

info ou intox? --> hier dans Libé ils racontaient que l' "abordage" avait foiré (une sombre histoire de vagues), et que donc personne de greenpeace ou de la conf paysanne ou des faucheurs n'étaient sur le bateau... dans libé (je ne dis pas que c'est parole d'évangile, hein, je dis juste que c'est ce qu'ils disaient) ils disent que greenpeace essaie de "cacher" cette info concernant l'échec (dommage) de l'abordage.

Dans le fond c'est rien de grave, mais c'est juste pour savoir, parce que ce que tu as l'air de dire, shivaya, c'est que Bové est sur le bateau, alors que moi j'ai lu le contraire... alors?

Modifié par mirza, 27 janvier 2005 - 09:48 .


#17 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 27 janvier 2005 - 11:54

Quand je lis l'info de Shivaya, je comprends que Bové est à bord de l'Esperanza, navire appartenant à Greenpeace ;)

#18 _Shivaya_

_Shivaya_

Posté 27 janvier 2005 - 12:28

Euh... dis Mirza... il me semble que le "A bord de ce dernier", renvoie au dernier bateau cité "navire de Greenpeace, l'Esperanza. "... Ou c'est que les règles de synthaxe ont changé dernièrement...

Je ne vois nulle part que Bové soit "à bord" du bateau intercepté...
C'est de toute façon pas dans les manières de Greenpeace de monter à bord des bateaux surtout que c'est illégal sans l'accord du "capitaine" ou autre du bateau... Un bateau est le "territoire" de son drapeau...
C'est pour cela que "abordage" c'est du n'importe quoi... Greenpeace n'est pas une organisation pirate faisant des actions illégales. Ils se mettent en travers du chemin des bateaux et ameutent les médias c'est tout ce qu'ils peuvent faire.
Libé fait de la désinformation comme d'hab...

Shivaya

#19 _mirza_

_mirza_

Posté 27 janvier 2005 - 18:38

yep, au temps pour moi!!!

dans libé (pour finir avec ce que j'y avais lu) ils disaient que greenpeace avaient effectivement "intercepté" le bateau d'ogm, et avaient dit un truc dans le genre "vous transportez une cargaison qui ne nous plait pas; laissez-nous monter qu'on vérifie" (en gros hein - et apparemment le capitaine n'avait pas dit non), et puis ils avaient lancé des échelles de corde pour monter, et que le premier mec monté avait fini par tomber (dans un canot) à cause d'une grosse vague, et que du coup ils avaient laissé tomber.

Enfin bref, de toute façon je m'étais plantée en lisant, ça m'apprendra à lire trop vite. ;)

Modifié par mirza, 27 janvier 2005 - 18:39 .


#20 Miette

Miette

    Terrienne en période d'essai

  • Membres
  • 1 174 messages
  • Localisation:vaucluse eheh

Posté 27 janvier 2005 - 19:46

c'est quoi cette histoire où il est tombé et que finalement, il n'est pas monté mirza ?

ce serais intéressant de savoir, relies si tu peux et dis nous ;) (je comprends bien, moi aussi des fois je lis un peu trop en diagonale !)

sinon,; puisque l'action s'est déroulée aujourd'hui, shivaya, tu as des news à nous communiquer ?

quelqu'un présent sur ce forum y est il allé et pourrait nous raconter ?