Aller au contenu


Photo

L'eau de boisson


  • Veuillez vous connecter pour répondre
12 réponses à ce sujet

#1 Johan de Dina

Johan de Dina
  • Localisation:Comtat de Nissa
  • Intérêts:Oeuvre du phylosophe Inuit : Apert SooN

Posté 27 septembre 2004 - 19:16

Sans être un vieillard, je suis né en 1950, j’ai connu un temps où dans les campagnes, l’on buvait l’eau de la fontaine communale ou l’eau du puit. En ville, on buvait l’eau du robinet tout simplement. L’eau minérale était vendue en bouteille consignée (Vichy, Evian, Vittel, St Yore) et souvent pour des raisons médicales – Le foie, les reins, le fluor pour les dents etc…
Aujourd’hui, le producteur ou le transformateur fait payer le traitement des déchets au consommateur –les emballages perdus représentent plus de 70 % des déchets. En comme ces emballages sont réalisés pour la plupart avec des dérivés du pétrole, leur traitement pose un problème essentiel à la préservation des espèces vivantes sur notre seule et unique planète.
Donc, le consommateur va payer le produit avec son emballage, va payer par le temps passé le tri sélectif de ces emballages, va payer par diverses taxes l’enlèvement et le traitement de ces emballages et va payer lorsqu’il achètera un produit issu de la récupération et du recyclage de ces emballages. Sans parler que pour transporter tous ces déchets à recycler on va utiliser des camions et des routes payées par le même consommateur.
Super le producteur et le distributeur ne payent rien et dégagent leur responsabilité du traitement et du recyclage de ses emballages sur le consommateur citoyen contribuable.
Avec au passage, le fait de culpabiliser le dit consommateur sur le traitement des déchets.
L’on va même plus loin, les marchands d’eau du robinet qui sont souvent les mêmes que ceux qui fabriquent l’eau en bouteille plastique commencent à insinuer que l’eau potable (en qualité gustative et de santé) serait dans un proche avenir l’eau en bouteille.
La non-gestion des ressources, en eau potable, leur permet ainsi de multiplier les bénéfices.
Voilà pourquoi, je me dis que le progrès et l’intelligence sont derrière nous ; du temps ou gamin, je rapportais les bouteilles à la consigne du magasin et ou l’eau du robinet nous désaltérait agréablement.
D’où la question : Pourquoi boit-on de l’eau " de table " dans des bouteilles en matières plastique ?
Ce n’est pas de traiter de manière propre et de recycler les déchets qui est écologique ; c’est le fait de moins en produire.
  • ronnykingfew aime ceci

#2 cixi

cixi

    Architecte de ma vie

  • Membres
  • 3051 messages
  • Localisation:Là où il y a de la place pour mes chaussures

Posté 27 septembre 2004 - 23:43

Tout à fait d'accord (et pour l'âge on se tient presque la main).

J'ai la chance d'habiter dans un pays où l'eau du robinet est meilleure que toutes les eaux qui peuvent se vendre en bouteille dans les autres pays. Pas de recyclage de bouteilles en plastique. Et eau gratuite !!!

Quand je pense à déménager et réintégrer la France à la retraite qui approche, ce qui me manquera le plus, c'est l'eau d'ici et ce qui me fatiguera le plus, c'est tout le trafic de recyclage dont on se passerait bien si on ne produisait pas tant d'emballages inutiles.

#3 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7524 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 28 septembre 2004 - 07:25

Petit extrait de la chronique d'Alexandre Vialatte dans La Montagne du 7 août 1956 (rééditée chez Presses Pocket) :

" L' Auvergnat est plus économe.[...] il s'assied au pied de ses sources et en recueille les sécrétions. Il attend que l'eau, dans les entrailles de la terre, ait frotté la pierre ponce et caressé la lave. Elle en prend un petit goût légèrement répugnant dont il chante adroitement la force médicale. Il l'enferme dans des bouteilles et il vend cette eau du bon Dieu. C'est ce qu'il appelle une richesse naturelle. Mais il consigne le flacon. Si on le lui rend il n'y perd rien. Si on ne le rend pas, il y gagne. Et c'est ainsi que se font les bonnes maisons. Aussi les gens de tous les coins du monde qui se servent de l'eau de leur patrie pour se laver les mains, les pieds et mille appendices extérieurs comme le nez et les oreilles, et à qui il n'en reste plus, sont-ils venus voir l' Auvergnat qui réserve la sienne pour leur laver le foie, les reins et mille autres organes. Tant qu'il y est, il les trempe encore de pied en cape dans cette eau minérale, il la leur donne en gargarismes, il la leur injecte en lavements. Il gratte le sol de ses ongles, en extrait la terre de bruyère et la leur met sur le ventre en cataplasmes chauds. Le curiste, guéri, repart en gambadant.
[...] Il n'est pas de commerce plus sûr que de vendre ainsi au détail l'eau et la terre de la patrie parce qu'il en reste toujours et que le prix coûtant est très bas. Encore faut-il savoir le faire. Aussi s'adresse-t-on toujours à l' Auvergnat pour ces entreprises étonnantes. L'idée de vendre l'eau, qui ne coûta jamais rien, lui est venue de très bonne heure. Il s'y est tenu et il a bien fait. Avant qu'il n'y eût l'eau sur l'évier, l' Auvergnat, à Paris, vendait celle de la Seine. Le porteur d'eau était Auvergnat. Il vend aussi son vent et son soleil; et quand il n'en trouve plus chez lui, il vend le soleil et le vent des autres ; il vend la mer ! [...] "



#4 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7524 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 01 octobre 2004 - 15:29

Quelques infos pratiques très bien expliquées avec des croquis ont été mises en ligne par la Coalition Québécoise Eau Secours ! pour "fabriquer" soi-même son eau potable pendant une inondation (ou en camping, voyage ...) 8)

#5 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7524 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 02 dcembre 2014 - 20:35

Un autre filtre simple à fabriquer :
 

La filtration par des tissus végétaux

Une récente étude de laboratoire montre que l'aubier de conifères, constitué d'un tissu poreux appelé Xylème, permet de filtrer efficacement (> 99%) des bactéries E. Coli présentes dans de l'eau

Les auteurs précisent qu’il convient soit d’utiliser du bois frais, soit de le garder humide ou encore de le sécher pour conserver la fonction filtrante du xylème. Ils indiquent également que les aubiers (différentes essences d’arbres restent à tester) peuvent probablement filtrer la plupart des types de bactéries. En effet, ces tissus peuvent retenir naturellement des « éléments » de tailles supérieures à environ 70 nanomètres, ce qui s'applique aux bactéries car  les plus petites d'entre elles mesurent environ de 100 à 200 nanomètres.  

Les chercheurs ont ainsi conçu un filtre simple en enlevant l'écorce d'une petite section de pin blanc, puis en l'insérant et en le fixant dans un tube en plastique nylon transparent à l’aide d’un collier de serrage.
 

1479329941.jpg

 
Environ 3 cm d'aubier peuvent filtrer l'eau à raison de plusieurs litres par jour, suffisamment pour répondre aux besoins en eau salubre d'une personne.
 
Au final, si des expérimentations complémentaires sont à mener pour valider cette technique, cette étude montre que l'utilisation de matériaux naturels abondants pourrait ouvrir la voie à une nouvelle génération de filtres à eau qui sont facilement disponibles, biodégradables et à faible coût.
 
Texte de vulgarisation : http://loukoum-cie.o...-122997976.html
Lire la publication (english) : http://www.plosone.o...al.pone.0089934

 

http://lanaturedelea...re-par-des.html


  • DzC et Panthera Pardhus aiment ceci

#6 naturel

naturel

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3031 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 28 aot 2017 - 16:44

De l'eau pétillante grâce au bicarbonate de soude....https://www.consomme...onate-de-soude/



#7 Shivaya

Shivaya
  • Genre: Femme
  • Localisation:Sud est

Posté 20 juin 2020 - 10:19

 

Des pesticides perturbateurs endocriniens, cancérigènes mutagènes et reprotoxiques dans l’eau du robinet en France en 2019

CONTEXTE

L’objet de cette enquête est l’analyse des résultats des contrôles sanitaires de l’eau du robinet réalisés dans le cadre d’analyses réglementaires par les agences régionales de santé. Les données correspondent à l’année 2019 et sont fournies par le ministère des solidarités et de la santé sur le site data.gouv.fr.

OBJECTIFS 

Nous avons voulu savoir quelle était la proportion des résidus de pesticides quantifiés lors de ces analyses d’eau du robinet ayant des propriétés cancérogène, mutagène, reprotoxique (CMR) ou perturbatrice endocrinienne (PE).

RESULTATS

Tout d’abord ce travail nous a permis de constater de grandes disparités sur la façon dont les analyses sont conduites d’un département à l’autre. Ainsi, dans l’Aisne il a été analysé en moyenne une dizaine de pesticides par prélèvement les ciblant, alors que dans les Bouches-du-Rhône, ce sont plus de 550 pesticides différents qui ont été recherchés dans chaque prélèvement ciblant les pesticides. Cette différence de traitement entre les départements nous parait inacceptable car moins on recherche de pesticides moins, on en trouve bien évidemment …

Surtout, notre travail d’analyse des données montre clairement que les résidus de pesticides retrouvés au robinet sont

  • majoritairement des perturbateurs endocriniens suspectés : 56.8% des quantifications de résidus de pesticides (et 49,2% des molécules).
  • Les CMR sont aussi très présents : 38,5% des quantifications de résidus de pesticides (et 25.4% des molécules).
  • Au total les résidus de pesticides étant CMR et/ou PE suspectés représentent plus des 3/4 des quantifications de résidus de pesticides : 78,5% des quantifications de résidus de pesticides (et 56,8% des molécules).
  • Ces données montrent clairement que des pesticides sont fréquemment retrouvés dans l’eau du robinet en France (dans 35,6% des analyses les recherchant) et que parmi les résidus retrouvés, les molécules CMR et/ou suspectées PE représentent plus des trois quart des quantifications individuelles de pesticides (et plus de la moitié pour les seuls PE) !

« Etant donné le potentiel d’action à faible dose sur le long terme des perturbateurs endocriniens, Générations Futures considère ces données comme inquiétantes car elles attestent d’une exposition continue à des faibles doses de ces PE par l’eau de consommation. Nous interpellons donc le gouvernement afin qu’une politique efficace de suppression rapides des plus nocifs et de réduction de l’usage des pesticides soit enfin appliquée après les échecs des premiers plans Ecophyto. » déclare F. Veillerette « Elle est d’autant plus indispensable que la Commission européenne vient à son tour d’appeler à une réduction de 50% de l’usage et des risques liés aux pesticides. Le temps n’est donc plus aux tergiversations mais à une action résolue pour sortir les agricultures françaises et européennes de leur dépendance aux pesticides de synthèse. Cette exigence de changement est portée par des centaines de milliers de citoyen.ne.s européen.ne.s dans une initiative citoyenne européenne actuellement encours qui demande que l’agriculture européenne sorte des pesticides en 15 ans. » conclut-il.

 

Pour lire le rapport complet : https://www.generati...es-eau-robinet/



#8 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 6662 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 20 juin 2020 - 11:57

Haute-Saône : une étude révèle l'inquiétante quantité de résidus de pesticides dans l'eau du robinet

Une étude de l'association Générations futures, publiée ce mercredi 17 juin, a révélé une inquiétante quantité de résidus de pesticides dans l'eau du robinet en Haute-Saône. Certaines molécules sont des perturbateurs endocriniens, d'autres ont des propriétés cancérogènes, mutagènes, reprotoxiques.
 

https://france3-regi...et-1842580.html



#9 naturel

naturel

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3031 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 24 aot 2020 - 09:43

Possible que l'eau du robinet deviennent "imbuvable" dans peux de temps... vous pouvez toujours utiliser le  "charbon actif Biochotan"  par exemble



#10 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 6662 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 24 aot 2020 - 19:45

A un prix correct tu as ce filtre qui peut regler pas mal de pb avec l eau :

 

https://www.waterfil...0255470220.html



#11 naturel

naturel

    Bricoleur de génie

  • Membres
  • 3031 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Bruxelles (Belgique)
  • Intérêts:énergies douces, spiritualité, parapente...

Posté 25 aot 2020 - 13:49

A un prix correct tu as ce filtre qui peut regler pas mal de pb avec l eau :

 

https://www.waterfil...0255470220.html

 

 

Tu penses qu'ont peut le livré en France,Belgique sur ton cite?   Vu qu'il coûte 2x plus chers sur un cite Francais



#12 DzC

DzC

    As du bricolage

  • Membres
  • 6662 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Est

Posté 25 aot 2020 - 17:51

Ouais j ai commandé là et aucun souci.
Oui c est vrai sur le site français il coute presque le double !!!



#13 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2921 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Sud

Posté 25 aot 2020 - 18:09

bonsoir

 

... ben moi je vous met carottes, j'me fais livrer de l'eau, mais pas en bouteilles mais en rondelle  :sleep: 

 

la ma carotte  https://www.laterred...e-glaciaire.jpg

 

et une eau sans pollution "industrielle"  ... un eau de 2000ans av JeanClaude https://www.virtualm...me_scale_fr.gif

 

hic :marteau2: