Aller au contenu


Photo

L'alternative des terrains non constructibles


  • Veuillez vous connecter pour répondre
138 réponses à ce sujet

#1 milka

milka
  • Localisation:region ile de france
  • Intérêts:informatique, lecture, cinema, etc.

Posté 17 octobre 2004 - 22:00

bonsoir à tous

ça fait un petit moment que je ne suis pas passée..

j'espere que vous allez tous bien

je viens de voir l'emission "capital" relative à l'immobilier. Nous avons tous constaté une hausse incroyable des prix
(location, achat, construction, écolo ou non, tous inaccessibles)

seuls les terrains non constructibles sont epargnés. ils sont vendus à une bouchée de pain un peu partout en france. Il yen a des grands. donc possibilité de partager cela en parcelle

n'existe t il pas de solutions alternatives ? je crois que la loi interdit une construction au delà de 20 m si mes souvenirs sont bons ? les maisons mobiles sont autorisées, non ? (genre caravane et compagnie..)
les constructeurs jusque là ont fait preuve d'imigination : maison en kit, etc. A quand la maison mobile en bois ? evidemment je ne fais pas allusion à la roulotte de luxe construite sur commande et hors de prix. mais à une vrai solution alternative accessible à tous.

1- que dit la loi à ce sujet ?

2-de quelle maniere mobiliser une habitation ?

voilà le debat est lancé . j'espere que vous serez nombreux à apporter des idées ..

cordialement

#2 Johan de Dina

Johan de Dina
  • Localisation:Comtat de Nissa
  • Intérêts:Oeuvre du phylosophe Inuit : Apert SooN

Posté 17 octobre 2004 - 22:21

Zone N.C.
Non constructibles sauf dérogation pour activités agricoles.
Pour tout batiments implantés de plus de 9M 2. Demande de traveaux divers adressé à la mairie puis transmise aprés avis à la DDE.
Sinon pas de permis de construire pour une résidence même temporaire ( Déclaration de non viabilité par la mairie).
Zone ND: Pas constructible, pas de dérogation sauf temporaire pour motif de chantier forestier.( caravane, mobil homme, algéco etc...).

Quant aux terrains vendus une poignée de pain . Parcours pauvre à chêvre ou à moutons: 15 000 FFR l'Hectares, ils sont plutôt rares......et immédiatement préemptés par les sociétés de chasse qui dépendent du Ministére de l'agriculture.

La terre devient une denrée rare (et chère) et l'incertitude sur l'avenir pétrolier de la croissance n'est pas prête de juguler l'inflation sur le foncier et l'immobilier (valeur refuge).

#3 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 18 octobre 2004 - 11:17

Disons que dans des régions désertiques, personne n'ira vous chercher de poux dans la tête si vous batissez un chalet paumé au milieu de nulle part, pourvu que ce ne soit pas une zone touristique ou sensible au niveau environnemental.

Ceci étant, trouver une petite baraque pas chère est une question de temps et de courage, mais je peux vous dire qu'accéder à la propriété, c'est aussi accéder à des emmerdes de nature différente de celles que l'on connait en tant que locataire, notamment au niveau du voisinage et du contexte rural qui rend les relations difficiles avec des gens souvent assoiffés de terre et de murs.


Un conseil: passez le PL, achetez un bus réformé (les bus subventionnés par les conseils généraux sont réformés alors qu'ils sont encore en très bon état), collez lui une carte grise déclassée (pas de transport de passagers) et faites en votre maison roulante !

#4 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 18 octobre 2004 - 13:34

arrettes yeye tu me fais baver... le reve, je passerais bien on permis rien que pour ça...
resterait juste le probleme du parking

#5 milka

milka
  • Localisation:region ile de france
  • Intérêts:informatique, lecture, cinema, etc.

Posté 18 octobre 2004 - 13:49

re

un bus ?

pour un celibataire c'est cool mais pour une famille de 4 ou 5 personnes c'est minuscule un bus

vous avez vu le reportage sur les peniches. c'est dejà mieux niveau espace tout de meme-

y a des gens qui vont meme les chercher en russie- elles sont largement moins cher-

cordialement

#6 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 18 octobre 2004 - 14:08

Sympa aussi la péniche. Mais avec la réduction des voies navigables je préfères quand même le bus, ou du moins la "maison sur la route". Même si c'est vrai qu'une péniche, au niveau place c'est plus mieux. Une question de point de vue en fait. j'ai eu un jour la même discution avec un type qui lui révait d'un voilier. A mon argument "sur un bateau y manque de place quand même", il m'a répondu "la place? mais non: sur un bateau, ton jardin c'est la mer".

Ca me laisse rêveur tout ça.
La prochaine évolution du travail a domicile peut etre? :bravooo:
Quoique dans une optique de décroissance, je vois mal comment un bus peut être autosuffisant, à moins de rester au parking?

#7 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7529 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 18 octobre 2004 - 14:18

Et une roulotte, une vraie avec des chevaux ?

#8 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2317 messages
  • Genre: Homme

Posté 18 octobre 2004 - 14:40

pour le bus et la famille suffit de prendre les bus anglais avec un etage et le tour est joué , par contre bonjour l'encombrement :bravooo:

#9 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 18 octobre 2004 - 17:13

Corpse Grinder 666...


ARRETES DE LIRE DANS MES PENSEES!!!!


c'est vrai kwa c'est agaçant... des bus anglais pfffff
ça doit etre le top, le gros bus a deux étages, sur une route de campagne qu'on vcoit arriver à 2 bornes, le chaufeur le coude sur la vitre chantonnat
booorn to be wiiiiiild :bravooo: :na:

bon un peu de sérieux c'est vrai que l'alternative nomade me fait réver mais comme toujours, elle demande aussi quelques moyens: le véhicule, son entretient, carburant (probleme partiellement réglé avec un pantone, mais remplacé par des facteurs administratifs), subsistance sur la route, frais de route comme les payages, les stationnements, les prunes, parcequ'il ne faut pas oublier le fait aussi que les autorités ne voient que d'un très mauvais oeil les "sans domiciles fixes" dont on fait doffice partie si on n'a pas d'adresse officielle, surtout un sdf riche (il a un véhicule) donc par conséquent suspect... en plus y payent pas de taxes d'habitation ces sagouins! (aux dernières nouvelles)

Mais c'est vrai, d'un autre côté que c'est une alternative viable (y a plus de "nomades modernes" qu'on ne le pense de par le monde, voire même simplement en europe).

#10 milka

milka
  • Localisation:region ile de france
  • Intérêts:informatique, lecture, cinema, etc.

Posté 18 octobre 2004 - 18:52

Zone N.C.
Non constructibles sauf dérogation pour activités agricoles.
Pour tout batiments implantés de plus de 9M 2. Demande de traveaux divers adressé à la mairie puis transmise aprés avis à la DDE.
Sinon pas de permis de construire pour une résidence même temporaire ( Déclaration de non viabilité par la mairie).
Zone ND: Pas constructible, pas de dérogation sauf temporaire pour motif de chantier forestier.( caravane, mobil homme, algéco etc...).

Quant aux terrains vendus une poignée de pain . Parcours pauvre à chêvre ou à moutons: 15 000 FFR l'Hectares, ils sont plutôt rares......et immédiatement préemptés par les sociétés de chasse qui dépendent du Ministére de l'agriculture.

La terre devient une denrée rare (et chère) et l'incertitude sur l'avenir pétrolier de la croissance n'est pas prête de juguler l'inflation sur le foncier et l'immobilier (valeur refuge).

re

merci johan.

en gros, aucune alternative

ya un truc que je comprends pas. souvent, des mobiles homes ou chalet (60m maxi) sont vendus avec ces terrains non constructibles. Ils sont hors la loi ? en admettant qu'on achete : se peut il que l'administration crée des problemes par la suite ?



9m 2 ?

c'est la superficie des chambres de bonnes à paris louée à ........accrochez vous bien ....500 Eur ! :bravooo:

ça s'arrange pas

#11 Johan de Dina

Johan de Dina
  • Localisation:Comtat de Nissa
  • Intérêts:Oeuvre du phylosophe Inuit : Apert SooN

Posté 18 octobre 2004 - 20:59

Si, il existe une alternative soit le statut d'agriculteur, soit le statut d'agriculteur où d'éleveur amateur.
Ex: Apiculteur Amateur moins de 12 Ruches.
Elevage Avicole amateur moins de 50 poules.
Culture de plantes aromatiques et/ou médicinales Amateur moins de 10 ares.
Etc....

Si tu achête un terrain NC avec une construction (autre qu'une cabanne à outil), tu risque que le préfet soit réveillé par une association de défense de l'environnement, voire le maire par un changement de clientèle électorale et tu risque un beau matin de te retrouver avec un buldozer, et un huissier accompagné de quelques gendarmes.
9 M2, la tailles d'une remise ou d'un poulailler, pas de demande de traveaux divers si pas de chape ni fondation. Un parpaing enterré et cimenté peut être assimilé à une fondation.

#12 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2317 messages
  • Genre: Homme

Posté 18 octobre 2004 - 22:41

nomade : faut dire que c'est le genre de truc qui me plait : ne serait ce que pour la place et le fait que je puisse mettre tous mes CDs et mes DVDs :bravooo: :na:
Avec un systeme d'eolienne à l'horizontal lorsque tu roules pour recharcger les batteries , plus panneau solaire et roulez la decouverte :D

#13 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 18 octobre 2004 - 23:19

au niveau reglementation pour les cabannons, en belgique aux dernieres nouvelles ça marchait ainsi: on a le droit de construire un truc à l'expresse conditiion que "le batiment soit réputé temporaire", en d'autres termes, un brole ou l'autre qu'on peut déplasser en quelques heures: caravanne, roulotte... à voir pour une possibilité dans ce sens là. En france je sais pas mais euh... qui t'empècherais de garer ta caravanne sur ton terrain vague à toi tout seul que t'as payé avec tes économies?

corpse l'idée me trotte depuis quelques mois. La possibilité d'un moteur pantone sur une génératrice pour alimenter des moteurs électriques (qui sont légaux en tant que moteurs pour véhicule contrairement au pantone), d'une éolienne sur le toit... tout ça demande à être mis au point et essayé: l'aventure d'accord mais se retrouver coincé sur l'autoroute avec un tas de boue qui m'aura laché apres 37 km c'est pas réjouissant :bravooo:

sans compter tous les points cités plus haut

#14 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2317 messages
  • Genre: Homme

Posté 18 octobre 2004 - 23:27

j'imagine que tu demandex aux personne qui passe :
"vous pourriez m'aider à pousser?" :bravooo:
Mais je pense que ca peut fonctionne .
D'ailleurs c'est tu combien il y a de surface un bus ? Il ne faut pas oublier que les rangement bagages sont d'autant de place gagné :na:

#15 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 19 octobre 2004 - 09:15

enfin un peu plus sérieusement, l'idée du bus transformé en roulotte d'habitation..., ma foi l'idée se vaut même si l'engin ne va jamais sur les routes. C'est comme la péniche ou le bateau cités plus haut: un autre mode de vie de par la forme différente de l'habitation. Et si en plus on peut voyager avec, la chose devient vraiment intéressante (je trouve). On peut également envisager de transformer une remorque en "caravanne", mais en sachant que personne ne poura (législation belge toujours) se trouver dans la dite remorque pendant les trajets. Mais ça a l'avantage de permettre de détacher le tracteur pour un autre usage
"dit papa elle est ou la maison?"
"ele est a l'entretient, fils"

Pour le coté roulotte accessible à tous, je pense qu'il faut quand même prévoir un certain volume pour l'aspect isolation thermique. d'un autre côté, le faible volume à chauffer joue en faveur pour un chauffage solaire, et sa mobilité permet d'envisager un placement à l'abri du vent, au soleil etc...

#16 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2317 messages
  • Genre: Homme

Posté 19 octobre 2004 - 11:36

la peniche c'est interessant , mais l'inconvenient :
il faut un permis speciale , le prix d'une peniche est largement plus elevé qu'un bus (puisqu'il y en a moins en circulation) et comme tu disais nomade indirectement : le jour où il faut soulever la bête pour l'entretient c'est un peu galere :bravooo:

#17 milka

milka
  • Localisation:region ile de france
  • Intérêts:informatique, lecture, cinema, etc.

Posté 19 octobre 2004 - 11:39

Si, il existe une alternative soit le statut d'agriculteur, soit le statut d'agriculteur où d'éleveur amateur.
Ex: Apiculteur Amateur moins de 12 Ruches.
Elevage Avicole amateur moins de 50 poules.
Culture de plantes aromatiques et/ou médicinales Amateur moins de 10 ares.
Etc....

Si tu achête un terrain NC avec une construction (autre qu'une cabanne à outil), tu risque que le préfet soit réveillé par une association de défense de l'environnement, voire le maire par un changement de clientèle électorale et tu risque un beau matin de te retrouver avec un buldozer, et un huissier accompagné de quelques gendarmes.
9 M2, la tailles d'une remise ou d'un poulailler, pas de demande de traveaux divers si pas de chape ni fondation. Un parpaing enterré et cimenté peut être assimilé à une fondation.


johan,

ça veut dire que je peux faire construire une habitation sur un terrain non constructible si je deviens agriculteur amateur ?

suffit que je cultive qq plantes , que j'eleve qq poules et que je demande une derogation à la mairie ?

merci à toi

#18 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7529 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 19 octobre 2004 - 11:50

au niveau reglementation pour les cabannons, en belgique aux dernieres nouvelles ça marchait ainsi: on a le droit de construire un truc à l'expresse conditiion que "le batiment soit réputé temporaire", en d'autres termes, un brole ou l'autre qu'on peut déplasser en quelques heures: caravanne, roulotte... à voir pour une possibilité dans ce sens là. En france je sais pas mais euh... qui t'empècherais de garer ta caravanne sur ton terrain vague à toi tout seul que t'as payé avec tes économies?

La loi malheureusement !
Il y a des débats jusqu'au Sénat à ce propos.
Apparemment même sur un terrain constructible qui t'appartient tu n'as pas le droit d'habiter une caravane plus de 3 mois consécutifs. Après il faut une autorisation de la mairie.
En zone non constructible tu ne risques pas de l'obtenir.

Voir les débats à propos des manouches que les communes ne veulent pas laisser tranquilles sur leurs propres terrains :
http://www.ozouer-le...on_dipein_2.php
http://www.carrefour...e/Lettre185.pdf. (p.19)

Je me demande si la solution ne pourrait pas être collective : acheter un terrain à plusieurs et y rester chacun 3 mois à tour de rôle ou créer une association qui serait propriétaire du terrain ?

#19 Corpse Grinder 666

Corpse Grinder 666

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2317 messages
  • Genre: Homme

Posté 19 octobre 2004 - 13:02

Tis : sur ton premier lien j'ai plus l'impression que c'est une magouille (voisin qui veut recuperer le terrain ...etc...) que le fait de la loi :bravooo:

#20 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 19 octobre 2004 - 13:38

pas le voisin on dirait: le maire carrément.
selon que vous serez puissant ou misérable...

c'est scandaleux que la loi (qui, parait il, est supposée nous protéger, nous et notre liberté.... oui je sais je suis d'une naïveté à pleurer) interdise d'user de son propre bien (selon la logique libérale actuelle) d'une manière qui ne nuit à personne alors que des groupes utilisent de manière irresponsable et dangereuse pour tous de choses qui ne leur appartiennent pas. Mes poumons par exemple, ou l'eau dont j'ai besoin pour vivre et qui, ici, tombe littéralement du ciel.

mais il parait que c'est logique?

la solution de l'achat communautaire et d'habitation chacun 3 mois... ça risque de pas marcher.

A moins de bâtir hors de portée des bulldozers en montant les matériaux à dos d'homme, je vois pas trop...

ou bien sûr la maison baladeuse.