Aller au contenu


Photo

L’homme qui tire de l’énergie des broussailles


  • Veuillez vous connecter pour répondre
63 réponses à ce sujet

#1 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 20 octobre 2004 - 13:56

Le témoignage de "L’homme qui tire de l’énergie des broussailles" montre qu'il est possible de récupérer de l'énergie des broussailles par méthanisation.
Venez réagir à la suite de ce topic :bravooo:

#2 milka

milka
  • Localisation:region ile de france
  • Intérêts:informatique, lecture, cinema, etc.

Posté 22 octobre 2004 - 23:24

bonsoir

c'est une bonne nouvelle.

ça serait bien que d'autres communes s'y mettent.

nous devons develloper toutes les alternatives possibles. c'est en utilisant plusieurs energies qu'on restera dans le juste equilibre.

qq années plus tard, on ferait le point sur tous ces systemes, histoire d'apporter qq ameliorations et d'etre operationnel le jour J

cordialement

#3 gregnene

gregnene
  • Localisation:lyon

Posté 01 octobre 2006 - 11:44

Serai t il possible que la personne qui a écrit le témoignage puissent donner plus de renseignement car je suis trés interessé. :sourire:

#4 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 7 409 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 01 octobre 2006 - 11:56

Salut Gregnene et bienvenue sur le forum.
Tu trouveras l'origine de ce témoignage en bas de la page dans la rubrique "Sources".

#5 _Lohey_

_Lohey_

Posté 01 octobre 2006 - 15:11

Oh la vache, depuis que jeu suis gamin j'ai toujours raconté à mes parents : tu te rends compte si un jour on pouvait utiliser l'énergie des plantes quand elles poussent ?

Il l'a fait !!! YES! :sourire:

#6 _mirza_

_mirza_

Posté 02 octobre 2006 - 08:50

Moi il y a un truc que je ne comprends pas dans cette méthode, c'est la mention du fait qu'il faut un arrosage abondant de la préparation. Pour une technique d'origine varoise ça m'étonne.

D'un autre côté, si ensuite une fois épandu ça fait "effet BRF" et qu'il n'est plus besoin d'arroser, peut-être que ça compense...?

#7 fredus

fredus
  • Localisation:Ardèche

Posté 24 juillet 2008 - 17:24

Bonjour ,
je viens de me procurer la "méthode Jean pain " dans la partie biogaz il est cité : avant d'utiliser le gaz issu de la fermentation il faut le filtrer par un procédé très simple, mais il n'y a pas plus de détails,en fouillant sur le sujet
le charbon actif est cité dans un article qui critique celui-ci en tant que mauvais filtre,c'est tout ce que j'ai trouvé,
quelqu'un peut m'aider?
merci

#8 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 318 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 24 juillet 2008 - 20:30

Bienvenu Fredus et merci de ton intérêt pour la méthode du regretté Jean Pain (1928-1981).
Tu as sans doute visité le site des gens qui prolongent son travail:
http://www.jean-pain.com/index1.htm

OPLF arrive en tête lors d'une recherche sur un moteur bien connu avec les mots Jean Pain méthode… Autant renvoyer l'ascenseur…

Le bio-gaz à l'état brut est chargé de vapeur d'eau; il faut donc sécher le gaz!
Mais là c'est moi qui sèche, à l'aide…

#9 MakeLoveNotWar

MakeLoveNotWar
  • Genre: Homme
  • Localisation:Grenoble

Posté 25 juillet 2008 - 12:38

Sauf erreur de ma part, le principal problème du bio-gaz est la présence d'ammoniac (NH3 pour les chimistes).

Ce gaz est facilement absorbé par l'eau pour donner de l'ammoniaque (NH3 + H2O --> NH4OH), c'est probablement pourquoi, dans le témoignage sur la méthode de jean pain, il est dit que le gaz est filtré sur "des cailloux humides" (sic). La solution ainsi obtenue peut être utilisée pour le ménage, comme fertilisant (apport d'azote), etc... Si le bio-gaz initial contient des produits soufrés (exemple : sulfure d'hydrogène H2S qui donne son odeur à l'oeuf pourri), il seront aussi absorbés par l'eau.

Pour "sécher" le bio-gaz ainsi filtré, un chimiste le ferait passer à travers de la chaux vive. Le problème est que la fabrication de celle-ci est très énergivore, ce qui va à l'encontre du but recherché.

Une méthode simple serait d'abaisser sa température pour faire bêtement condenser l'eau qu'il contient. Par exemple, le passage du gaz dans le serpentin d'un échangeur (dont le circuit secondaire pourrait servir à pré-chauffer de l'eau froide) permettrait cette condensation. Un point bas avec réservoir muni d'un robinet de purge (comme il en existe dans les compresseurs d'air) suffirait à éliminer l'eau.

A noter que, dans le même témoignage, il est précisé que le gaz est compressé après la filtration. Cette compression suffit peut-être à éliminer la majeure partie de l'eau au niveau du compresseur lui-même, comme c'est le cas pour les compresseurs d'air...

Modifié par MakeLoveNotWar, 25 juillet 2008 - 12:43 .


#10 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 318 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 25 juillet 2008 - 15:58

Comme quoi on passe vite du "bio" à la bonne vieille chimie et à la physique élémentaire. Merci MakeLoveNotWar pour ce précis.

#11 fredus

fredus
  • Localisation:Ardèche

Posté 26 juillet 2008 - 14:51

Merci pour cet éclairage en chimie et physique, Makelovenotwar,
je file consulter les gens qui on prolongé le travail de Jean Pain,
à plus..

#12 fredus

fredus
  • Localisation:Ardèche

Posté 29 juillet 2008 - 17:29

Bonjour,

voilà, j'ai fais une demande auprès des personnes qui continue le travail de Jean Pain, afin de savoir si il était possible de faire une sorte de stage pratique, ou de visiter un site ou les "méthodes sont mises en pratique à suivre...

#13 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 318 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 29 juillet 2008 - 21:40

Super, tiens nous au courrant, dis nous tous les secrets…
Si j'osais; ça te fait du "Pain" sur la planche…

Non pas la tête…

#14 dom7591

dom7591
  • Localisation:vosges
  • Intérêts:écologie,photo,famille

Posté 02 mars 2009 - 06:10

je crains que cett énergie ne fasse de bien qu'à son utilisateur car le méthane est un des pires créateur d'effet de serre et je crois qu'il en plus que temps d'inverser ce processus!
l'idée était,je pense,debonne volonté mais,malheureusement,la méconnaissance du sujet fait que cela se retourne contre son créateur.
ne le blâmons pas,lui au moins,il aura essayé quelque chose!
j'espère qu'il n'en restera pas à ce coup d'essai et qu'il nous apportera une autre idée plus écologique.

#15 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 318 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 02 mars 2009 - 14:36

Jean Pain est disparu depuis quelques années.

Quand au méthane c'est le gaz naturel si précieux que l'on importe par gazoduc depuis la Russie ou par bateaux méthaniers depuis l'Algérie.

Image IPB
port méthanier du Havre, (cliché forlumen.fr)

Les bovins et tout les ruminants sauvages ou domestiques relarguent du méthane. Le phénomène n'est donc pas nouveau.
Le méthane c'est encore le gaz des marais.

Quelques cuves de bio-gaz ne vont pas modifier radicalement l'équilibre précaire du climat global.

#16 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 712 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:l'Ardèche

Posté 02 mars 2009 - 15:49

méthane : plein de pt'i pets ......un grand pas pour l'homme ;) :roi2:

#17 dani de Marseille

dani de Marseille
  • Localisation:Mars

Posté 02 mars 2009 - 19:54

Jean Pain est disparu depuis quelques années.

Quand au méthane c'est le gaz naturel si précieux que l'on importe par gazoduc depuis la Russie ...

Image IPB
port méthanier du Havre, (cliché forlumen.fr)

Oui comme tu expliques trés bien ça passe par gazoduc par ... l'Aphganistan entre-autre pour ne pas avoir à faire des milliers de km en le contournant ... on peut alors se poser la question sur cette foutus guerre en Aphganistan dans un pays tribal ou les pauvres gens s'éclairent à la bougie et n'ont pas droit de s'opposer aux décisions de l'occident ... ils ont bon dos les "Islamistes terroristes" et les avions contre les tours jumelles ...

Pardon c'était mon coup de gueule .

#18 fredus

fredus
  • Localisation:Ardèche

Posté 10 mars 2009 - 21:37

Bonjour
voilà j'ai eu enfin une réponse des gens qui continuent le travail de Jean Pain,

Cher Monsieur,

Désolé de vous répondre si tard, le secrétariat du Comité m'ayant communiqué votre question, j'ai été souvent absent ces temps-ci.
La méthode Jean Pain a plus de 30 ans aujourd'hui et, bien qu'elle reste d'application, beaucoup de choses ont changé depuis.
Dans notre centre de formation de Londerzeel, nous avons toujours un modèle de compost réalisé selon cette méthode, mais elle n'est pas accessible au plus grand nombre et les formations que nous donnons actuellement se concentrent sur une multitude d'aspect du compostage individuel.
Quant à savoir si une exploitation applique réellement la méthode Jean Pain telle qu'il l'a appliquée lui-même ?
Je dirais non. Il existe bon nombre de plateformes de compostage de "déchets verts" un peu partout qui se sont inspirées de sa méthode, mais on est passé du stade artisanal au stade industriel, ce qui n'est plus tout à fait la même chose. Cela n'empêche pas certains particuliers qui disposent de la matière nécessaire de réaliser des composts tels que ceux réalisés par Jean Pain.
Pour votre information, vous trouverez le programme de notre prochaine formation sur notre site Internet.
J'espère vous avoir quelque peu éclairé, quoique vous pourriez rester sur votre faim !
Je reste toutefois à votre disposition si vous souhaitiez d'autres informations.

Cordialement,


Ir. Vincent GOBBE

Ingénieur agronome forestier

Co-Président de l’Antenne bruxelloise

du Comité Jean Pain ASBL

Chemin du Stocquoy, 2 - B – 1370 JODOIGNE

Tél./Fax. : +32 (0)10 81 16 10 - GSM : +32 (0)475 900 216

E.mail : vincent.gobbe@skynet.be

Site Internet : http://www.comitejeanpain.be

#19 nicole sa tribu et sa ménagerie

nicole sa tribu et sa ménagerie

    deux mains gauches

  • Membres
  • 1 408 messages

Posté 11 mars 2009 - 07:35

J'avais entendu parler de récupération de méthane dans le livre:"Revivre à la campagne" de John Seymour dans un autoclave à méthane .

Il récupère une petite quantité d'excréments d'humains et d'animaux dilués pour le fabriquer.

Je me pose une question:

Est-ce le méthane non récupéré qui est responsable de l'effet de serre ou celui qui est brûlé?


Dans nos égouts, il doit y avoir du gaz totalement inutilisé...Dommage!

Vous imaginez, une récupération de seau de toilettes sèches pour fabriquer du gaz sur place...Il me semble avoir lu que certains pays fabriquent du gaz avec ce système.

Mais si on réalise cela un pan de notre économie s'effondre (transport de gaz).
Décentralisation énergétique...
Surtout que la matière première est dans ce cas vraiment renouvelable(hi,hi).

#20 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 15 318 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 11 mars 2009 - 08:56

Décentralisation énergétique...
Surtout que la matière première est dans ce cas vraiment renouvelable(hi,hi).

L'humour nous sauveras tous comme dit aussi la devenue trop rare néothé.

Oui il semble que le méthane non récupéré soit responsable de l'effet de serre. Brulé il devient CO2 et H2O, ce qu'il était avant.


Dans nos égouts, dans les marais, les puits de pétrole, les mines, la panse des ruminants il y a du méthane.

Le coup de grisou dans une mine est du au méthane; http://fr.wikipedia.org/wiki/Grisou

Certains pays fabriquent du gaz avec les fécès humains; en chine sans doute et tu l'as aussi lu sur le forum. (le premier qui retrouve…)


Un grand merci également à fredus pour sa constance à chercher l'info au plus près de la source.

Modifié par FLOYD, 11 mars 2009 - 08:59 .