Aller au contenu


Photo

La marmite norvégienne


  • Veuillez vous connecter pour répondre
86 réponses à ce sujet

#41 Lutchia

Lutchia
  • Localisation:Aude

Posté 01 juillet 2008 - 11:04

Floyd,
Ta construction peut elle suporter le poids d'un homme adulte ? Car n'ayant pas de place dans la cuisine je pense faire la mienne sur le même modèle mais avec sur le couvercle, un cousin ou quelque chose d'agréable pour le fessier quoi :D ! pour en faire une sorte de "pouf" d'appoint dans le salon, double utilisation quoi.

#42 cidrolin

cidrolin

Posté 01 juillet 2008 - 11:08

Tu veux couver tes plats? :D

#43 Lutchia

Lutchia
  • Localisation:Aude

Posté 01 juillet 2008 - 11:16

:D ben quoi ? peut être qu'en me concentrant très fort j'arriverais à faire cuire plus vite ! en fait je voyais plutôt le coté agréable des fesses chaude durant les longues soirées d'hiver ! :D

#44 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 604 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 01 juillet 2008 - 11:27

Pas de soucis, testé à 120 kg. Choisir des roulettes en conséquences, genre résistant à 40 kg.
Pour le renforcer le caisson peut être collé-cloué.
Reste la hauteur: 60 cm hors coussin c'est 15 cm de plus que la hauteur de l'assise d'une chaise.
Ma fille l'utilise comme siège et adopte la position en tailleur au moins pour le petit déjeuner.
Bon bricolage…

#45 Lutchia

Lutchia
  • Localisation:Aude

Posté 01 juillet 2008 - 14:37

Pour la hauteur oui effectivement ça fait un peu haut, alors après prise des dimensions des cocottes, je pense plutôt faire 50*50*50, et se sera plus confortable.
Merci pour les précisions ... :D

#46 rigolomanite

rigolomanite
  • Localisation:quebec
  • Intérêts:Randonnées,cuisine,théatre, l ,environnement

Posté 01 juillet 2008 - 15:05

Hum je me posais la question...
Si on récupère une vielle glacière puis que l'on isole le tout avec carton,laine...cela ferait t'il l'affaire?
On aurait ainsi un couvercle hermétique....

Tient elle debout mon idée? :D

#47 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 604 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 01 juillet 2008 - 16:19

rigolomanite récupère une vielle glacière… pour faire de la musique? lol…

Les dimensions de la cocotte avec les poignées et le bouton du couvercle sont souvent plus importantes qu'on ne l'imagine. Pour la glacière faire un essai, pour une construction prendre les mesures avec une marge pour la manœuvre ou pour anticiper un modèle plus grand…

60 cm de haut avec les roulettes 6 cm, 20 cm d'isolant, 2 cm de bois. Restent 32 cm seulement pour ma cocotte (une seb pas bien grosse, mais un peu haute!)

#48 laziza137

laziza137
  • Localisation:Franche-Comté

Posté 15 octobre 2008 - 08:42

Je fais remonter ce sujet, avec une question technique. :D

J'ai vu dans le protocole d'essai des amis de la terre, un très intéressant diagramme sur le maintien en température dans la marmite norvégienne et en dehors. Comme mon job est dans l'hygiène alimentaire, et que j'ai l'intention de faire une marmite norvégienne pour l'usage familial, j'aimerais un retour d'expérience sur la baisse de température dans le temps, car le diagramme s'arrête à 80mn.

Or, la phase "dangereuse" pour un plat cuisiné (multiplication des pathogènes et risque d'intoxication qui en découle) se trouve entre 63° et 10° (température du produit à cœur), donc dans la fonction habituellement qualifiée de "maintien au chaud". Le danger augmente exponentiellement avec la durée :sourire: . C'est d'ailleurs la raison pour laquelle le site sur la version africaine de la cocotte dit de faire bouillir à nouveau avant de consommer pour "pasteuriser" à nouveau la gamelle :roi2: (pour info: ébullition maintenue 4mn).

Bref, est-ce que quelqu'un a déjà fait des mesures de températures sur une plus longue durée? Où trouver ces résultats? Parce que mon objectif est de doser exactement le temps de cuisson, et de ne pas avoir à re-perdre de l'énergie à faire bouillir pour servir dans de bonnes conditions.

En fait, dans les métiers de bouche, on doit refroidir le plus vite possible quand on arrive à 63°. Mon idée serait de transformer le "maintien au chaud" en refroidissement accéléré quand c'est possible quand le plat est destiné à être réchauffé. Genre mettre des accumulateurs de froid pour faire une "marmite-omelette" norvégienne... au moins tant que j'aurai un congélateur! C'est un truc que je fais déjà couramment quand je dois servir un dessert à la dernière minute: refroidir les gâteaux sortant du four, dans la glacière avec des accumulateurs de froid...

Pour après, j'étudie la possibilité de descendre les gamelles dans un panier dans un puits où la t° est constante...et le beurre ressortait dur comme du bois quand j'étais gamine et qu'on le faisait pour nos vacances au mois d'août dans la vieille maison familiale. Pour l'instant, le puits est condamné, donc...

Merci d'avance!!! :calin:

#49 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 604 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 15 octobre 2008 - 17:57

…la phase "dangereuse" pour un plat cuisiné (multiplication des pathogènes et risque d'intoxication qui en découle) se trouve entre 63° et 10° (température du produit à cœur)…

En caricaturant on aurait d'un coté le duo congélo/micro-onde et de l'autre le duo cocotte/marmite norvégienne. Le second présentant, si j'ai bien compris, des risques de prolifération microbienne.

La cocotte portée à l'ébulition (110°? sous pression) ne doit pas être ouverte avant d'être placée dans la marmite norvégienne. Question: l'effet pasteurisation est-il maintenu?
Personnellement je prépare le matin et je consomme à midi, sans avoir besoin de réchauffer.

Des scientifiques comme Hervé This, prone la cuisson basse température. Le soucis bactériologique serait-il le même?

Bien content de pouvoir te poser, laziza137, ces questions d'hygiène alimentaire.

Merci de tes réponses.

#50 laziza137

laziza137
  • Localisation:Franche-Comté

Posté 18 octobre 2008 - 16:06

Quand Hervé This parle de cuisson basse température, il s'agit de température inférieure à 100°, voire 85°, par opposition avec une cuisson "plein pot" à 250°, qui n'apporte rien, bien au contraire, au niveau gustatif.

Il cite une expérience de cuisson d'un oeuf infecté aux salmonelles à 59° pendant 15mn, avec destruction des salmonelles à l'arrivée. Mais il est le premier à ajouter qu'il ne conseillerait pas une cuisson à moins de 60°...

Il faut dire que la "pasteurisation" réduit les germes, mais ne stérilise pas le produit. Il y a des résistantes qui se transforment en spores, capable de survivre plusieurs minutes à 121°.

En plus, la capacité de résistance des micro organismes ne dépend pas que de la température, mais aussi du niveau d'acidité. Ce qui explique qu'on peut s'empoisonner en famille au botulisme simplement avec des conserves de haricots verts pas assez acides (je parle de PH, pas du goût) et une stérilisation trop courte... Rarissime, mais possible.

Juste pour dire au passage, que je suis une fan des conserves maison (pour réduire le congélateur), mais que j'ai acheté aux USA sur un site bien connu de ventes aux enchères deux autoclaves (cocottes-minute améliorées) qui sont les seules à permettre une stérilisation maison correcte. Ne me demandez pas pourquoi, ce n'est pas commercialisé en Europe!!!

En ce qui concerne la pasteurisation, c'est en gros 72°. Donc, des gros glou glou sous le couvercle devrait le faire, sauf à très haute altitude... Ne pas soulever le couvercle évite évidemment de faire baisser la température trop vite. Personne n'aime aérer sa maison trop longtemps en hiver...Même effet sur la température de la gamelle.

#51 christou

christou
  • Localisation:sud ardèche

Posté 31 octobre 2008 - 21:56

http://www.tynat.com...neco/page4.html

une idéee de petit chapeau marmite norvégienne à faire ; un cadeau de noel rigolo

#52 jaimecroire

jaimecroire
  • Genre: Femme
  • Localisation:Rhône-Alpes

Posté 03 novembre 2008 - 14:52

Sympa le bonnet.

Depuis octobre, toutes mes casseroles, poeles et cocottes commencent à cuire sur gaz et finissent sur le poele jotul.

Ma cuisinière n'est plus encombrée pour toute la période hivernale, cela cuit ou parfois juste chauffe gratuitement.

#53 christou

christou
  • Localisation:sud ardèche

Posté 13 dcembre 2008 - 09:34

Pour la marmite norvégienne, je ne crois pas que quelqu'un ait évoqué la possibilité du four de votre cuisinière, tout simplement!!
*
On démarre la cuisson sur le gaz (ou dans le four (en prévoyant plus de temps , bien sûr) et on le met dans le four (même non près chauffé) cela dépend de la taille du plat, de la matière du plat, du plat préparé, de la taille du four...

#54 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 604 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 13 dcembre 2008 - 10:54

Bien entendu, les solutions avec cuisinières et fours à combustibles sont d'un grand intérêt. Les plats mijotés sont préparés durant l'hiver.

La marmite norvégienne est un outil estival quoique le cuiseur solaire peut aussi prendre le relais.

Donc on utilise la marmite norvégienne quand il n'y a ni soleil ni cuisinière en fonctionnement.

#55 christou

christou
  • Localisation:sud ardèche

Posté 13 dcembre 2008 - 17:12

oui, c'est ce que j'ai dit en été dans le four de la cuisinière même s'il est froid!! il est isolé, lui aussi!! :ptdrasrpt2:

#56 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 604 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 13 dcembre 2008 - 19:33

Je te concède qu'un four peut avoir une couche d'isolant, à comparer avec les 10 cm de… ( ce que vous voulez) sur les 6 faces du cube d'une marmite norvégienne étanche à l'air.
Le four a pour lui une certaine inertie thermique.

#57 urbicande

urbicande
  • Localisation:Jura

Posté 17 dcembre 2008 - 22:24

salut,
Pour faire suite au message de Laziza et en préambule j'ai une expérience ds l'agro-alimentaire donc les clostridium botulium et autres joyeusetés je connais aussi. Donc ceci dit j'ai fais ma marmite norvégienne d'aprés des photos du magazine "Maison Ecologique" n° 15 et 45 et en fonction de ma cocotte en fonte(8,4L marque CRE**ET (essentielle pour maintenir au chaud et minimiser les dispertions de chaleur conduction, convection, radiation) petit détail quand même ma marmite est bcp moins grosse que celle présentée sur le forum (en gros elle tient sur une machine à laver à hublot,).
De plus, il me semble que sur le n°15 (je vérifierais après, désolé), il y a la fameuse courbe de dispersion de chaleur. En gros, qd je fais du pot au feu, je commence par saisir les morceaux de viande, puis je mets mes légumes (lavés minimum 2 fois : en entier, puis en tronçon), j'immerge le tout d'eau bouillante, des herbes de provence (thym surtout car action antibactérienne) cuisson à feu vif pendant 5' et hop ds la marmite...Le lendemain à midi, il me faut des gants de cuisson pour sortir ma cocotte (sinon je me brûle les mimines donc ça doit être chaud à combien je sais pas ) par précaution je refais chauffer. il faut environ 10' pour faire bouillir le tout... enfin je ne garde pas plus de 2 jours le plat s'il y a lassitude des gourmands on congéle...

En résumé, il me semble que toute les heures, le systéme "Marmite Norvégienne" perd 2°C donc en gros au bout de 12 heures 100°C - (2°C*12) = 76°C donc ça va pour neutraliser la majorité des bactéries sauf les thermophiles mais bon il faut bien enlever la terre et tout ça...

Si y'a du monde intéressé par la courbe, faites le savoir sinon fidéle lecteur de maison écologique, vous trouverez ds le n° 15 tout les détails...

Dans la même veine (dépensons moins d'énergie pour le même résultat), il y a aussi ds le n° 46 du même magazine un dossier intitulé "En route vers l'autonomie énergétique" ds lequel on trouve en particulier les casseroles surisolées de marque KUHN RIKON collection HOTpan qui viennent d'arrivées en France... faites un tour sur le site, c'est génial comme résultat...

#58 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 14 604 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 17 dcembre 2008 - 22:40

…60-60-60 les mesures de ma norvégienne préférée…

Image IPB

Mon lave linge à hublot est plus volumineux encore…

Merci urbicande, mes amitiés au clostridium botulium. lol.

Tu dis grand bien du bouquet garni. Ca frise le hors-sujet mais si tu peux détailler…

#59 landreveur

landreveur
  • Localisation:cevennes

Posté 18 dcembre 2008 - 15:51

Juste pour dire au passage, que je suis une fan des conserves maison (pour réduire le congélateur), mais que j'ai acheté aux USA sur un site bien connu de ventes aux enchères deux autoclaves (cocottes-minute améliorées) qui sont les seules à permettre une stérilisation maison correcte. Ne me demandez pas pourquoi, ce n'est pas commercialisé en Europe!!!

tout simplement par ce qu'en france c'est d'un usage reglementé (certificat de conduit d'autoclave) qu'ils doivent etre controlé par l'APAVE, qu'on doit avoir et conserver un disque temoin montrant le couple temps temperature, et que grosso modo personne en individuel ne se soucie de ça..

Je veux bien le nom de ton vendeur par contre, histoire de voir el rpix, ceci dit un autoclave me coute 55€/ fourné de 400 à 1 000 bocaux (selon la taille) et ca me permet de vendre la production en etant couvert (le prix inclu le prelevement et l'etuvage de 2 echantillons, et la comparaison avec un temoin)

#60 jmjm176

jmjm176

Posté 23 octobre 2010 - 10:57

Bonjour j'ai trouvé un site qui vend une très belle marmite norvégienne en bois. Pour en avoir acheté une je peux vous dire que la fabrication est soignée. L'utilisation est géniale, le plat une fois cuit peu attendre que l'ont se mette à table sans que celui-ci refroidisse et sans risque de brûler ou attacher. 


http://idecolo.42sto...ite-norvegienne

http://idecolo.42stores.com