Aller au contenu


Photo

Le stockage de la chaleur


  • Veuillez vous connecter pour répondre
160 réponses à ce sujet

#101 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 03 fvrier 2005 - 16:18

je pensais qu'on parlait de bouteilles en plastiques vides (remplies d'air)... autant pour moi j'm'ai gouré

#102 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 04 fvrier 2005 - 11:21

Au cours de cette discussion passionnante certains ont abordé certains sujets mais n'ont pas encore donné suite. Donc je relance 3 membres éminents de ce forum :

Cugel, où en est ton essai avec du dichlorure de calcium ?

Nomade, t'as cherché ?

Par contre d'apres un ami a moi, le sulfate de soduim serait un sous produit "déchet" d'une des grosses entreprises de la région. Si j'ai de plus amples infos je vous en fait part.

Et Charlyvalle, à quand tes renseignements sur la salle de sport chauffée par des galets ?

#103 Michel

Michel
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 04 fvrier 2005 - 12:16

La DESCRIPTION DE LA DÉCOUVERTE faite par moi, le citoyen de la Russie, Filipov Vladimir, ne 9 octobre, 1950, à Tomsk, a fait à 2002 la découverte suivante dans le domaine de la thermodynamique :
Est découverte la possibilité de concevoir le transformateur de la chaleur, qui convertit l'énergie thermique des milieu environnants en température plus élevée d'énergie thermique, sans dépense d'énergie (ou mise en oeuvre du travail, nécessaire dans les cycles connus de Carnot, Sterling, etc.). La possibilité indiquée est classifiée en thermodynamique comme machine de mouvement perpétuel de la deuxième sorte, dont la création est considérée impossible. Cependant, cette opinion ne partagent pas des scientifiques tels que Loschmidt, Tsilkovskiy, etc. (journaux "pensée russe", Moscou, "avantage public"), y compris nos contemporains (Yakovlev, Zayev, Rodionov, Oparin et les 'autres). Les idées de Loschmidt et de Tsilkovskiy au sujet du gradient de la température, qui apparaît spontanément dans les corps sous l'effet du champ de la gravité, sont entreprises comme chose nécessaire et analogue de la découverte actuelle. La confirmation ça est le gradient de la température de l'atmosphère et de l'épaisseur de la terre. Mais l'utilisation pratique de ce phénomène existant est difficile, en raison de la petite valeur de ce gradient, provoquée par la faiblesse des forces de la gravité. Afin d'éliminer cette insuffisance est proposé de créer le gradient de la température dans les corps, qui sont situés dans le champ des forces électrostatiques. Cette réalisation exige le dispositif et l'état spécifiques du corps. En qualité de dispositif le plus simple nous prennent deux sphères (les et autres formes sont possibles ), plaçons les une dan l'autre avec le centre commun, de sorte que la cavité sphérique soit formée entre elles et nous la remplissions cette cavité de gaz ionisé (par exemple, par l'azote ionisé ayant charge positive). Nous chargeons la sphère interne par la charge négative, dans ce cas-ci la sphère interne doit être diélectrique isolée de gaz ionisé et de son espace interne, et la sphère externe est faite à partir du matière diélectrique. Dans ces conditions, par analogie avec ce qui se produit dans l'atmosphère de la Terre, doit surgir (sous l'action des forces de Coulons) le gradient de la température (et de la pression) dans le gaz ionisé. La valeur du gradient peut être suffisamment grand (pour l'usage pratique), puisque nous pouvons l'influencer à l'aide d'une quantité de charge le sphère interne, du degré d'ionisation et de quantité de gaz, avec les tailles des sphères. Ainsi, les couches externes de gaz ionisé et sphère externe auront (avec les calculs approprié, incluant les calculs à l'aide du principe de la superposition, les valeurs et les rapports d'une quantité de charge de la sphère interne, le degré d'ionisation et de quantité de gaz ionisé, les tailles des sphères) une température plus basse que la température ambiante, et les couches intérieures du gaz ionisé et de la sphère interne - plus haute que la température ambiante. Par conséquent au debout, et après avoir chargé une seule fois la sphère interne et après avoir rempli la cavité sphérique de gaz ionisé (avec la dépense finale et limitée d'énergie) et après avoir effectué l'approvisionnement en chaleur à la sphère externe provenant de l'environnement (à l'aide de la surface d'échange thermique et en raison du refroidissement de l'environnement) et le prélèvement de la chaleur de la sphère interne, à une température plus haute que la température ambiante, nous obtiendrons le transformateur, permanent produire de la chaleur en quantité illimitée de la chaleur (la machine de mouvement perpétuel de la deuxième sorte).
Car avec l'application de cette découverte il est possible également, pour parler au sujet de la possibilité, (avec les paramètres créés et pratiquement illimités de l'état de substances) la production de nouveaux matériaux.

Moscou, 15.12.2002. V.U. Philipov.

Trouvé ici: http://www.membrana....1828091&page=28

#104 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 04 fvrier 2005 - 12:52

j'ai rien compris à comment ca dot marcher ce truc...
quelqu'un peut m'expliquer ca comme si j'avais 5 ans? :cpasmafaute:

Au cours de cette discussion passionnante certains ont abordé certains sujets mais n'ont pas encore donné suite. Donc je relance 3 membres éminents de ce forum :

Cugel, où en est ton essai avec du dichlorure de calcium ?

Nomade, t'as cherché ?

QUOTE 
Par contre d'apres un ami a moi, le sulfate de soduim serait un sous produit "déchet" d'une des grosses entreprises de la région. Si j'ai de plus amples infos je vous en fait part.


Et Charlyvalle, à quand tes renseignements sur la salle de sport chauffée par des galets ?


de mon coté j'ai envoyé mails, courriers et fax, toujours pas de réactions (meme en me faisant passer pour la Nom&Ade S.A.).

Vais réessayer autrement, mon probleme restant un manque de temps et de disponibilité pour chercher :sourire:

#105 Michel

Michel
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 04 fvrier 2005 - 14:17

j'ai rien compris à comment ca dot marcher ce truc...
quelqu'un peut m'expliquer ca comme si j'avais 5 ans?  :cpasmafaute:

Apparemment il faut placer une sphère dans l'autre et l'espace antres les sphères il faut remplir de gaz ionisé. La sphère extérieure doit être en matière non conductrice, le verre par ex. La sphère intérieure en conducteur du courent, chargé par une forte charge statique, et recouverte par un isolant d'extérieur et d'intérieur. La sphère extérieure va prélever la chaleur de son environnement et la conduire ver la sphère intérieure. Cette chaleur on pourra prélever, pour se chauffer, par ex. (J'ai compris comme ça.)

#106 djbfred

djbfred
  • Localisation:lille

Posté 17 fvrier 2005 - 22:00

bonjour a tous, un petit nouveau arrive..
j'ai lu vos post précédent car je suis a la recherche de renseignements, je vous expose mon "problème":

je compte racheter une ferme prochainement (région nord entre lille et valenciennes, pour la localisation)
actuellement l'autochtone qui y vit a autant de confort qu'un ours au fond de sa tannière, le hamster en ferai un jaloux.....
je suis a la recherche de systèmes de chauffage pour economiser au maximum, non pas uniquement les $ mais aussi notre planète.
je pense a un système de pompe a chaleur avec capteur vertical sous forme de forrage, et j'aimerai savoir s'il est possible de stocker la chaleur de l'été au niveau du champ de captage.
en gros un système solaire qui chauffe de l'eau dans une canalisation qui part dans un forrage vertical, cette chaleur stockée dans le sol pourrai etre récyupérée par la pompe a chaleur l'hiver pour chauffer la maison, en appoint d'un feux de bois.
je pense que cela doit exister, avez vous des infos? le solaire suffit il a réchauffer le sol, peux t on faire plusieurs petits forrages d'environ 15m de profondeur (pour louer une foreuse et le faire moi meme)
quelles sont les energies pour les pompes a chaleur? assures t on egalement la production d'eau chaude sanitaire?
est il préférable de stocker la chaleur dans des forrages ou dans une réserve d'eau statique en cuve.
va t on avec ce système ateindre le but recherché: produite un chauffage avec une partie d'energie stockée l'été?
d'avance je vous remercie pour vos informations.
fred.

#107 charlyvale

charlyvale

    Relayeur de la vie

  • Membres
  • 602 messages
  • Localisation:Territoire de Belfort

Posté 18 fvrier 2005 - 12:11

je pense a un système de pompe a chaleur avec capteur vertical sous forme de forrage, et j'aimerai savoir s'il est possible de stocker la chaleur de l'été au niveau du champ de captage.


Ouaih, bof, faut savoir que tu reste dépendant d'EDF, la pompe à chaleur c'est comme un frigo !

Un chauffage solaire avec un chaudière bois (ou granulés) ça ne t'irais pas mieux ? Sur un autre fil, on parlent aussi de cuisinière équipées en chauffage central (toujours en complément du solaire).

D'autant plus que l'ADEME doit avoir des subventions pour ce type de matériel (chauffage solaire).

Pour réduire les coût, pense aussi à l'autoconstruction.

a plus.

#108 djbfred

djbfred
  • Localisation:lille

Posté 18 fvrier 2005 - 20:48

merci pour ta réponse charly.
je sais que je serai toujours dépendant d'EDF, mais je ne cherche pas a etre autonome, juste essayer de consommer moins pour se chauffer, je sais qu'il existe des chaudières bois a production d'eau chaude, mais je pense jsute installer un feu a bois, type brule tout car dans ma région il y a peu de bois mais je peux m'en procurer facilement.

je pense, si cela est possible, me chauffer grace a la PAC ainsi que la production d'eau chaude et le feu permettra de la faire tourner un peu moins, a ce sujet je pense que le plancher chauffant est la meilleure solution non?
si vous avez des infos ou des sites, surtout sur l'utilité du stockage de l'énergie solaire d'été dans le volume de captage de la PAC, n'hésitez pas a me les fournir.

je pense economiser les énergies fossiles et si tout el monde pouvait juste en arriver la ca ferai deja bien avancer notre "combat".
fred.

#109 giyere

giyere
  • Localisation:univers impitoyable (71)

Posté 25 mars 2005 - 22:58

Bonsoir a toutes et à tous,

Parmi mes recherches, j'ai trouvé une application interresante du stokage de chaleur: une maison solaire en parraffine :calin:
Allez voir
http://www.sses.ch/f...maison_501.html

:calin: Non pas entièrement en parrafine, mais le systeme permet un stokage diurne et un destokage nocturne.

Sinon, il existe le systeme du puit canadien, mais on ne peut plus parler de veritable chauffage.

A+

#110 charlyvale

charlyvale

    Relayeur de la vie

  • Membres
  • 602 messages
  • Localisation:Territoire de Belfort

Posté 07 avril 2005 - 15:07

Et Charlyvalle, à quand tes renseignements sur la salle de sport chauffée par des galets ?


Tis, je viens de reparcourir le fil et me rendre compte que je n'avais pas répondu à ta question, mieux vaux tard que jamais !! :)

Que veux tu comme info supplémentaires ?

#111 charlyvale

charlyvale

    Relayeur de la vie

  • Membres
  • 602 messages
  • Localisation:Territoire de Belfort

Posté 07 avril 2005 - 15:21

Une idée me traverse la tête (pas de mal, elle est creuse) en vous relisant.

J'imagine un four du type vieux four a pain, la voute réfractaire et une bonne quantité de matière au dessus (1 mètre cube de sable par exemple). C'est d'ailleur comme ça que les fours avaient l'air d'être fait par chez nous.

Dans ce sable, 2 serpentins d'eau : un relier à mon sol "chauffant", pour réchauffer nos petons lors des longues nuits d'hiver (pas aussi longues que celles de Cixi :) ), un autre vers des capteurs solaire.

Voila, chauffage de masse (four + dalle) soit lorsque je fais une flambée ou la cuisine dans le four, soit par les capteurs solaires.

L'idée me plait bien, sauf peut être le transfert de chaleur entre le sable et le serpetin ? quand pensez vous ?

#112 MakeLoveNotWar

MakeLoveNotWar
  • Genre: Homme
  • Localisation:Grenoble

Posté 07 avril 2005 - 15:36

Il faut faire attention, lors du chauffage du four, à ne pas chauffer... l'extérieur via les capteurs solaires qui se transformeraient alors en radiateurs. Ce qui implique de couper totalement la circulation (y compris en interdisant une circulation "naturelle" par thermo-siphon) dans les capteurs dès qu'on utilise le four... Pas simple!

#113 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 07 avril 2005 - 19:33

Que veux tu comme info supplémentaires ?


Tout ce que tu peux trouver !

#114 charlyvale

charlyvale

    Relayeur de la vie

  • Membres
  • 602 messages
  • Localisation:Territoire de Belfort

Posté 08 avril 2005 - 10:59

Tout ce que tu peux trouver !


J'engage une enquêter auprès de la mairie en question, je ne suis pas sur place alors laissez moi un peu de temps...

Je vous tiens au courant.

Il faut faire attention, lors du chauffage du four, à ne pas chauffer... l'extérieur via les capteurs solaires qui se transformeraient alors en radiateurs. Ce qui implique de couper totalement la circulation (y compris en interdisant une circulation "naturelle" par thermo-siphon) dans les capteurs dès qu'on utilise le four... Pas simple!


D'accord avec toi, alors nécessité de vannes avec régulation avec ces mimine, peu optimisé si l'on veux tenir compte à chaque instant de la température dans les capteurs, le four et la dalle !!
Une régul électronique serait donc indispensable :sourire:

Enfin, si il en a qu'il veulent rebondir sur l'idée...

A plus.

#115 glode

glode
  • Localisation:sud france
  • Intérêts:thecnologie ecologie moteur etc

Posté 18 mai 2005 - 08:36

bonjour,
entre le Massif des Maure et St Tropez il a été fait fin des années 70 début 80 une habitation qui utilise pour stoquer de la chaleur des sels a base de chlorure de calcium hexahydraté mis au point par des chercheurs du CNRS
Ces sels changent état physique a 28° température relativement facile a atteindre ds une serre.
Cet énergie lattente est donc facile a utiliser ds le cadre d'un chauffage solaire soit directement par ventilation voir une pompe a chaleur .
il parait que ces sels ne sont pas stables ds le temps leurs propriétés physiques changent .
ou en est on actuellement avec ce procèdé qui peut me repondre
merci

#116 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 168 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 18 mai 2005 - 11:12

Bienvenue sur ce forum Glode !
Intéressant mais je ne parviens pas à en trouver la trace sur le net. Si tu pouvais nous donner la source de l'info ce serait plus facile pour en savoir plus.

#117 glode

glode
  • Localisation:sud france
  • Intérêts:thecnologie ecologie moteur etc

Posté 21 mai 2005 - 14:53

bonjour
c est sur le moniteur maisons solaires premiers bilans
edition de 1980
a+
:D :D

#118 charlyvale

charlyvale

    Relayeur de la vie

  • Membres
  • 602 messages
  • Localisation:Territoire de Belfort

Posté 22 juillet 2005 - 14:37

Je reviens par ici pour répondre (enfin !) au sujet du système de chauffage air/galets.

A la suite d'un post sur un autre fil où quelqu'un d'entre nous, nous a renvoyé vers le bricothème de système D concernant les énergies renouvelables. Magazine que j'ai commandé et parcouru. Sympathique pour son concret et les différents champs d'applications décrits, mais l'on regrette vite qu'il ne compte pas plus de pages.

Tous ça pour dire, qu'il décrivent justement le système dont je parlais auparavant qu'il appelle "chauffage solaire à air" tous simplement.

En comparaison avec le solaire thermique à eau, nous avons donc pour les différents éléments :

capteurs : serpentin devient lame d'air,
transport : tuyau devient gaine souple, eau devient air !
circulation : circulateur devient ventilateur
stockage : ballon d'eau devient pièce de gallet,

Le principe est le même sauf que le transporteur est l'air.

Ils annoncent 1/4 de la surface de la pièce à chauffer en surface de capteur, mais les avantages premiers de ce système doivent être je pense, le cout et la simplicité (fabrication, mise en oeuvre et entretien), non des moindres d'ailleurs !

Ils parlent aussi de l'application pour une maison située en Bretagne dans laquelle l'énergie est stockée dans 4 tonnes de galets.

En ce qui concerne le contact que j'ai eu avec le gestionnaire du gymnase dont je vous parlais qui devais me recontacter, pas de réponse ! Bref, nous ferons sans eux. :-)

#119 olgir

olgir

    En cours de mutation

  • Membres
  • 164 messages
  • Localisation:lille

Posté 05 septembre 2005 - 14:38

Un fabricant BASF a introduit de la cire dans des billes de polymère et permet ainsi d'aborber la chaleur puis de la restituer.

Plus d'infos ici

#120 macgiv

macgiv
  • Localisation:neuf-brisach
  • Intérêts:batiment ecologie

Posté 18 janvier 2006 - 14:37

bonjour a tous . J ai lu les pages stock chaleur , en particulier curieuse palmee. Cette voie est l avenir ecologique en matiere de chauffage ,a mon avis. Comme ce type de chauffage est peut generateur de dividendes , il est tres dur de trouver de l info. Je vais construire une maison bois optimisee solaire passif/actif/isolation. Disposant d un pan de toit de 25x3 a45 degre plein sud ,de 6 caves de 50m3 ,comment calculer la surface de capteurs ,le volume d eau de stock necessaire pour chauffer cette maison/plancher chauffant MERCI D AVANCE POUR VOS CONSEILS