Aller au contenu


Photo

Le stockage de la chaleur


  • Veuillez vous connecter pour répondre
160 réponses à ce sujet

#121 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 294 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 18 janvier 2006 - 17:29

Difficile de te répondre, Macgiv, car cela dépend du volume de la maison, de la disposition des pièces, de l'isolation, du climat local... dont tu ne nous dis rien.

Fais déjà une recherche dans le forum sur les maisons passives tu trouveras des infos pour concevoir ton projet sans qu'il y ait quasiment besoin de chauffage.

Un point m'intrigue dans ton message : pourquoi 6 caves ?

#122 macgiv

macgiv
  • Localisation:neuf-brisach
  • Intérêts:batiment ecologie

Posté 18 janvier 2006 - 19:48

pour repondre a ta curiosite , CURIEUSE palmee,je compte construire cette maison bois sur un bunker 1901 de 300m2 contenant 6 pieces voutees. Pour suivre ta reponse , j optimise toute cette maison vers un objectif ,l autosuffisance en matiere de chauffage =0 c02.Iso renforcee,ouverture mini sur le nord,12ml de baies/sud,volet roul isoles, vmc double flux sur puits canadien ,chauffage sol .site alsace plaine .A+

#123 le.nicois

le.nicois
  • Localisation:06 / 31, france

Posté 18 janvier 2006 - 19:54

salut!
heu dites j'avou que j'avais lu ce post il y a pas mal de temp et que je n'ai pas le courage de le relire la tout de suite, mais il me semble que quelqun avait dit que c'était impossible du fait que meme en circuit férmé, ce systeme produisait des dechets qui a la fin rendait l'instalation innutilisable nan ? Aprés peut etre que je me trompe...
Sinon , je ne pense pas que tu ai besoin de toutes les "caves" pour stoquer les sels, donc pourquoi ne pas envisager une autre utilitée à celles ci ? Une glaciere peut etre, (pour eviter d'utiliser une réfrigérateur) ou je ne sais pas , il doit bien y avoir une bonne utilisation a faire d'un aussi grand espace soutérain!

#124 Michel

Michel
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 18 janvier 2006 - 20:37

Chauffage solaire.

Pour tous ceux qui aiment bricoler - je propose l'idée du concentrateur solaire, pratiquement gratuit, testé sur une maquette ! Dans l'Internet il ne manque pas des différents types de concentrateurs solaires, mais il faut les acheter. Un bricoleur ordinaire peut s'équiper, s'en servant des ces doigts et de sa tête, pratiquement sans argent, à partir de n'importe quoi, ou presque !
Sa ce fait comme ça : - il faut récupérer les bouteilles plastiques, les plus transparentes possible, (par ex. les bouteilles vides (2 litres) des Coca-Cola), des préférence - d'un seul type, mais pas obligatoirement. Après les avoir bien rincé et débarrassé d'étiquette - nous les perçons (j'ai employé un fer à souder chaud) dessus au centre au fond de la bouteille. Le diamètre de trou doit être suffisant, pour visser le col de la bouteille suivante avec l'effort. Si nous relions par exemple ainsi 10 bouteilles, on obtiens une longueur d'environ trois mètre). A l'intérieur, sans trop d'effort nous mettons à travers un tuyau noir en plastique, par ex. tuyau d'arrosage de couleur foncée. On obtiens le thermos avec les bouteilles. La lumière infrarouge du Soleil est suffisamment fortement reflétée par la bouteille plastique + la serre chaude. On monte le système sur le toit de la maison et on l'attache suffisamment pour que ça ne tombe pas du toit. Pour éviter le gel en hiver, on mets dans le tuyau par ex. On peut évacuer la chaleur obtenue à l'aide d'une pompe de faible circulation (petite pompe à vent est possible) pour chauffer par les tuyau le plancher du logement, ou pour d'autres besoins. Pendent le test de système du chauffage il a été obtenu la régularité spécifique : la température de l'air extérieur est multipliée par quatre, au fort vent et à une température d'air par exemple +3°C à l'air de tube chiffe a + à 32°C (dans les conditions de l'Ukraine) ; avec +9°C l'air a été chauffé a + 38-42°C ; avec le (-) 6°C, mais pratiquement sans vent, dans le tube + 17°C. Im est clair qu'avec une longueur insuffisante de système, l'air ou le liquide ne parviendra pas à être bien chauffé. Le rendement du systèmes dépend de l'orientation au soleil. En été ce système peut être utilisé pour l'eau d'arrosage, ou par exemple pour garantir les besoins journaliers de la maison. Le système peut être installé sur le balcon ou sur le mur méridional. Mais il y a un problème: - si l'eau n'est pas employée, alors la puissance excessive du rayonnement solaire d'été fait monter la température à de telles valeurs, qu'il est possible facilement se brûler, et il se produit la déformation grave des bouteilles - elles sont fait du thermoplastique.
Avec le respect:
Yevgeny !

P.S. Trouvé ici: http://energy.org.ru...pic&p=8907#8907

Modifié par Michel, 18 janvier 2006 - 20:43 .


#125 dédé

dédé

    Grand diseux, petit feseux, mais feseux quand même !

  • Membres
  • 718 messages
  • Localisation:Pffffffffffff !

Posté 18 janvier 2006 - 20:58

autosuffisance en matiere de chauffage =0 c02.Iso renforcee,ouverture mini sur le nord,12ml de baies/sud,volet roul isoles, vmc double flux sur puits canadien ,chauffage sol .site alsace plaine


c'est quoi =0 cO2 : tu ne va pas respirer ? :-)
et le chauffage au sol c'est PAC (Pompe A Chaleur) ou c'est le chaud de l'été stocké dans de la parafine ?


michel : si tu fait courrir ton serpent de bouteille au sol avec un effet thermosiphon tu n'aura pas besoin de pompe...


dédé

PS : 6 caves ça fait rêver le disciple de Bachus que je suis ! :-)

Modifié par dédé, 18 janvier 2006 - 21:00 .


#126 macgiv

macgiv
  • Localisation:neuf-brisach
  • Intérêts:batiment ecologie

Posté 19 janvier 2006 - 12:18

reponse a dede :le principe que j entend metre en oeuvre , un volume d eau 50m3 / 100m3/ a definir chauffe par la surface de panneau solaire necessaire .Ensuite a l exterieur de cette masse d eau un echangeur de chaleur qui gere le chauffage sol.Donc la masse d eau est inerte .Necessite de super isoler le local a+

#127 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 294 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 19 janvier 2006 - 12:48

Une question me tracasse : si cette casemate est construite en béton armé, qu'en sera-t-il du risque de pollution électromagnétique si tu la remplis d'eau ? Sera-t-il amplifié ou diminué ?
(Je précise que je n'y connais rien.)

#128 macgiv

macgiv
  • Localisation:neuf-brisach
  • Intérêts:batiment ecologie

Posté 19 janvier 2006 - 21:24

salut CP la seule pollution que j ai envisage ,c est la modification du rayonnement terrestre.A cette fin ,le stockage d eau sera sous une piece de service peu utilisee. Je te rapelle que cette masse d eau est inerte;q elle ne monte pas a l etage il est prevu un echangeur solaire /stock + un autre stock/reseau chauffage. seul problemme a resoudre : quantifier de facon proffesionel le materiel en fonction des deperditions eventuelles.Pistes de recherche a propos de ton article? A+

#129 fabiend

fabiend
  • Localisation:le cateau
  • Intérêts:un peu tout

Posté 09 mars 2006 - 00:23

pour revenir au stockage de la chaleur
et si ca passait par cela http://www.deltaterm...resentation.php
mais a plus grande echelle, style cuve de 1m3
car ca monte a 54degre
qu'en pensez vous?
fabien

#130 charlyvale

charlyvale

    Relayeur de la vie

  • Membres
  • 602 messages
  • Localisation:Territoire de Belfort

Posté 09 mars 2006 - 10:15

Cet élément a déjà été préchauffé avant de pouvoir restituer sa chaleur et nécessite une rechauffe pour recommencer un autre cycle.
Nous avons un chauffe main à la maison qui fonctionne suivant le même principe. On le chauffe au bain marie pendant quelque minutes pour pouvoir l'utiliser. Je m'interroge quand même sur le bilan énergétique de ce principe.
Par contre le fait d'emmagasiner le chaleur à un moment donné pour la restituer à un autre voulu me parrait interressant. Solaire le jour pour restitution la nuit par exemple !

Quelqu'un a t-il des infos sur la composition de la potion ?

#131 soliman2

soliman2
  • Localisation:paris

Posté 03 avril 2006 - 14:31

Bonjour,

La discussion à l'air close alors je relance :cogite:

- J'ai fait des frites la semaine dernière, et dans ma friteuse il y a une super matière à changement de phase : La végétaline. Et plus
généralement la graisse animale.

Est-ce que le passage de solide/gras à liquide peut permettre de stocker beaucoup d'énergie à chaleur presque ambiante ?

- Une société française qui fait du stockage d'énergie au niveau industriel : http://perso.wanadoo...cais/index.html
dommage, ils ne font rien au niveau particulier. De plus c'est plutôt orienté climatisation, donc stockage de froid ;)

- Pourquoi ne pas transformer cette chaleur en électricité ? Une tite chaudière à vapeur avec alternateur, il suffit de trouver un fluide
à température d'évaporation inférieure à l'eau et en circuit fermé. :sourire:

Qu'en pensez vous ?

Man

#132 dédé

dédé

    Grand diseux, petit feseux, mais feseux quand même !

  • Membres
  • 718 messages
  • Localisation:Pffffffffffff !

Posté 03 avril 2006 - 15:48

Fabiend ton lien est marqué "not found" ?

Soliman2 ton lien est disponible pour "le grand public" (j'avais le même système sur mon camion magasin réfrigére) voir ici. (mais le serveur en direct est en panne...)
En fait tu prends le froid d'un frigo normal et tu le fait passer dans des plaques en inox rempli de caissons avec un "liquide chaud" (eau salée). Tu congèle ces caissons et ils te rendent le froid pendant 12 heures aprés... Froid mise à part c'est pour un déphasage de "chaleur" pour la journée... le truc que certains cherchent ici c'est un déphasage à la saison...


Un fluide qui bout plus rapidement que l'eau ?

l'alcool à x° bout à 100°-x !


dédé

#133 soliman2

soliman2
  • Localisation:paris

Posté 05 avril 2006 - 18:15

Si modestement ;) on utilise de l'eau pour le stockage (ex 10m3 ) de pluie plus exactement :cogite: , donc potentiellement non chlorée donc potentiellement chargée de micro organismes et bactéries ;) .

Que ce passe t'il quand on arrive à des t° de l'ordre de 30-40° c ? :peur:

N'y a t'il pas risque de prolifération en tous genre ? Et donc cette eau stockée serait impropre à toute consommation ?

Je sais que dans un chauffe eau la t° de stockage de l'eau sanitaire ne doit pas descendre en dessous de 60°C

J'avais idée de cumuler récupération d'eau de pluie pour consommation (jardin, WC, lave linge ) et stockage de chaleur.

Je ne trouve rien sur le sujet, mais il semble que ce soit une mauvaise idée ... :roi2:

Qu'en pensez-vous ?

ps : j'ai cross posté dans le forum gestion de l'eau ... je ne sait pas quelle est la bonne façon de faire ;)

#134 etsionfaisait

etsionfaisait
  • Localisation:bretagne
  • Intérêts:tout ce qui peut se fabriquer, se restaurer, se recycler...

Posté 29 septembre 2006 - 10:47

bonjour,je viens de lire toutes ces pages sur la récupération de chaleur, et je reste sur ma faim...

j'étais bien intéressée par cette histoire de galets, car beaucoup plus simple et écolo (du moins il me semble) que toutes ces histoires de sel et de parrafine... j'avoue mon manque de connaissances dans le domaine de la chimie et de la physique!!!

alors quelqu'un a-t-il trouvé quelquechose sur ces galets ? et sur la maison construite dans la Drôme avec des bouteilles ?

#135 dédé

dédé

    Grand diseux, petit feseux, mais feseux quand même !

  • Membres
  • 718 messages
  • Localisation:Pffffffffffff !

Posté 29 septembre 2006 - 14:23

soliman2 d'abord : l'eau de pluie est en théorie exempte de toute bactérie. c'est au momment de la collecte qu'elle peut-être poluer. ...puis après au stockage. Mais un stockage dans le noir et aéré doit maintenir un taux "d'invité" suffisament bas. reste à faire tourner le stock et a fitré suvant usage. De l'eau croupie pour des tollettes à eau ne devrait pas poser de problème.
Pour la consomation d'eau stocker voir les sujet sur l'eau + eau de pluie...


etsionfaisait : il faut stocker par rapport au matériaux disponible dans ton proche entourage. Des galets c'est bien si tu en a à moins de 50 mètres de ta maison. S'il faut faire 500 bornes pour se fournir...
LA rêgle des galets est simple : plus le matériaux et lourd plus il aura d'inertie. Quand au système qui insufle la chaleur dans le sous sol, s'il fonctionne au solaire c'est tip top. Si par contre tu ventile avec un moteur genre airbus le rapport gain en chaleur par rapport à l'énergie fossile utilisé sera défavorable.

c'est le genre de sujet très empirique car ça dépend de ton chez toi et du climat. Cette année (par ici) la chaleur de juin + juillet à bien du être entamée en aout (2° au 15 aout !)... reste septembre pour recumulé car à mi octobre il peut gelé jusqu'en avril comme l'hiver dernier...

donc faut tester et nous dire...

dédé

#136 etsionfaisait

etsionfaisait
  • Localisation:bretagne
  • Intérêts:tout ce qui peut se fabriquer, se restaurer, se recycler...

Posté 30 septembre 2006 - 11:16

merci michel pour ta réponse, qui n'est pas trés optimiste tout de même... En ce qui concerne les galets, je n'en n'ai pas dans mon jardin, mais étant en bretagne je dois pouvoir en trouver dans les 50 km autour... quant au climat, je ne sais pas où tu habites, mais chez nous au mois d'aoùt, il a fait aux environs de 19 °, c'était pas merveilleux mais quand même mieux que chez toi!!!!...

J'aimerai tout de même trouver de la doc sur cette technique de stockage de la chaleur, parce que pour l'instant je n'ai pas grand chose...

#137 l'ange

l'ange
  • Localisation:Jurbise
  • Intérêts:l'énergie sous toute ses formes; la nature; le jardinage; le bricolage;l'astrnomie;les sciences en général.

Posté 19 octobre 2006 - 10:30

salut à tous,

Merci Michel pour ta réponse à mon mail au sujet de l'emploi du traducteur, je n'ai pas encore eu le temps de vérifier.
Je vous signale à tous que je suis intéressé par tout ce qui touche le stockage hydraulique de l'énergie solaire, étant donné que je défend un mémoire de fin de graduat sur ce sujet.
Si vous avez des informations particulières à ce sujet, vous pouvez me les communiquer via ce site.
Je ferai de même quand il y aura des données exploitables à ce niveau.

Bonne journée à tous

#138 franek

franek

Posté 23 octobre 2006 - 17:00

Bonjour à tous, je suis nouveau, j'ai parcouru ce post depuis le début...

Pour en revenir au stockage par changement de phase : serait-il envisageable de stocker la partie solide "anhydre" à plat sur une grille, avec le serpentin de l'échangeur bien réparti dans la masse de sel... et laisser couler la phase liquide à travers la grille dans le fond du bac pendant la phase de stockage... (échangeur commuté sur le circuit des panneaux solaires)

Puis renvoyer le liquide avec une pompe sur le sel par des pulvérisateurs pour passer en phase chauffage, échangeur commuté sur le circuit des radiateurs.

La commutation pourrait être automatisable.

Ma question est donc : est-ce que cette solution permettrait de déshydrater/réhydrater le sel

C'est fait comment dans les systèmes industriels de stockage thermique ?

#139 Soleil-vert

Soleil-vert

Posté 08 novembre 2006 - 19:05

J'ai lu ce post avec intérêt ! :calin:

un système eau+galets ne serait-il pas plus performant ?

#140 zozo

zozo
  • Localisation:Aquitaine

Posté 08 dcembre 2006 - 12:04

Bonjour,
Hier soir, en me mettant au lit, j'ai rêvé à vous ...... ou plutôt à ce que vous avez dit sur le chauffage avec le sel. :D

J'aimerais que mon lit soit chaud quand j'y mets mes petits pieds tout froids. Solutions : une bouillotte, mais ça ne chauffe pas une grande surface ! Une bouteille en verre remplie d'eau, ça marche bien, mais même problème de surface. Le rêve, se serait en container souple, grand (comme une couverture chauffante) ou l'on pourrait mettre le sel, rajouter de l'eau, secouer et hop, dans le dodo ! Génail, non ?

Avec quoi je peut faire çà ?