Aller au contenu


Photo

Le stockage de la chaleur


  • Veuillez vous connecter pour répondre
160 réponses à ce sujet

#141 Fleur de Diamant

Fleur de Diamant

    ARTISTE TALENTUEUSE

  • Membres
  • 506 messages
  • Localisation:66

Posté 08 dcembre 2006 - 14:14

Bonjour à tous !

J'ai lû les échanges liés au premier post avec une grande attention. Concernant la récupération de la chaleur, je voulais soumettre une expérience vécue. Elle concerne ceux qui possèdent une cheminée et qui n'ont pas de récupérateur de chaleur.

Un ami de mon père a créé un récupérateur de chaleur à eau. Pour ce faire il a fabriqué avec des tuyaux en métal (fonte peut être ?) un support qui servait à mettre les bûches. Ces tuyaux soudés entre-eux avec d'autres tuyaux (pour la circulation de l'eau) avaient été tordus en équerre. D'un seul, partait le circuit (tuyau dans le même métal) qui aboutissait à un petit circuit électrique qui faisait mouvoir l'eau chauffée jusqu'aux radiateur. Comme la cheminée en question était située à l'étage, le circuit électrique avait été monté au grenier. Pour l'évacuation du surplus, un autre tuyau avec été monté et sa sortie aboutissait par la petite "grille" de ventilation (faite en tuile) (pardon, mais je ne trouve pas les noms techniques de ces articles liés à la construction).

L'anecdote est la suivante :
Il m'arrivait de charger la cheminée. Parfois, je mettais tellement de bois que l'eau arrivait à un degré de chauffe tel que ça cognait dans les tuyaux. souffrant d'une déficience auditive, je n'entendais pas ce bruit, et un jour ma voisine affolée, est venue m'avertir qu'elle elle entendait ce bruit. Au bout du tuyau qui sortait sous le toit, il y avait pas mal de vapeur qui se dégageait. Elle avait eu peur. Moi, pas. :D
C'est vous dire que ce système fonctionnait très bien, et nous avions 24/25° dans la maison.

Pour donner une autre idée à ceux et celles qui sont intéressés par le chauffage pierre ou galets :
voir le site ci après : www.tulikivi.com

C'est une société qui vend des cheminées en pierre de stéatite, pierre que l'on trouverait surtout en Suède ou Norvège. Cette pierre aurait le pouvoir d'emmagasiner la chaleur générée et la redistriburait pendant 24 h. L'avantage c'est une faible consommation de bois. Je ne connais pas le coût de ces cheminées, mais voyez déjà l'avancée concernant la pierre et son pouvoir chauffant. Cela pourrait donner des idées à nos amis bricoleurs sur ce forum.

#142 yama

yama
  • Localisation:MONTIRON GERS
  • Intérêts:Ecologie, energie libre, jardinage

Posté 12 dcembre 2006 - 17:50

Les cheminées TULIKIVI sont en fait des poëles de masse qui stockent la chaleur pendant 12 ou 24 heures, le seul inconvénient est qu'ils coûtent la peau des fesses! Mais il y a un artisan dans le Tarn qui fabrique des poëles de masse tout à fait performants même s'ils ne sont pas en pierre stéatite et leur coût est de 2 à3 fois moindre. J'en possède un moi-même et j'en suis super content. Il consomme très peu de bois (14 kg/jour les jours très froids)car le rendement est excellent (plus de 90%) et il diffuse une chaleur très douce.
Voir le site: www.poele.com

La pierre n'a pas de pouvoir chauffant, elle a la capacité d'emmagasiner de la chaleur comme tout matériau d'ailleurs, mais en fonction de ses caractéristiques elle peut en stocker plus ou moins.

#143 kidamdam

kidamdam
  • Localisation:paris

Posté 19 dcembre 2006 - 14:06


Pour répondre à ta deuxième question, un changement d'état se fait à température constante tant que la totalité de la réaction n'est pas effectuée (en supposant qu'il y a homogénéisation de la température dans l'ensemble du produit réactif, d'où l'éventuelle nécessité d'agiter le produit).....

De la même façon, même si ton capteur solaire dépasse localement les 100°C, la chaleur va être absorbée par la réaction de déshydratation du sel de Glauber et celui-ci va rester à température constante (32.4°C d'après la source déjà citée) tant que la totalité des 10 m3 de produit n'aura pas été deshydratée...

Voilà qui est super intéressant ! Du nouveau chouette ...

D'après ce que j'ai lu ( voir la citation Make love..) il faut réhydrater tout les bloc de 10m3 ..mais alors il va dégager des calories d'un coup ?? Comment faire pour "faire chauffer" ce bloc durant une longue période ?

Le réhydrater par petits bouts ? mais quid de la puissance alors ?

Non, cela ne va pas libérer la chaleur d'un coup!

De même qu'il faut "pomper" la chaleur pour transformer de l'eau en glace (et cela ne se fait pas d'un coup!), il va falloir "pomper" la chaleur stockée par la désydratation pour autoriser la réhydratation du sulfate.

Si la chose se fait d'un coup en agitant le tube à essai, c'est que la température du contenu de celui-ci est déjà beaucoup plus basse que la température critique de la réaction (on parle d'état métastable, et on sait aussi refroidir lentement de l'eau très en dessous de 0°C sans qu'elle gèle, mais dès l'apparition du premier "germe" de glace, la glace prend d'un coup!).

Pour répondre aux autres posts, il n'est absolument pas utile d'isoler l'eau produite par la déshydratation. Au contraire, tout le problème est d'éviter la séparation trop importante du sulfate anhydre et de l'eau afin de maintenir la réversibilité de la réaction. Il est évident que dans une cuve simple de 10m3, il va se passer la même chose que dans l'éprouvette : le sulfate tombe au fond et l'eau surnage, donc il faudrait agiter le tout, en même temps qu'on pompe la chaleur, pour faciliter l'hydratation et la libération de ladite chaleur.

Par contre, on peut imaginer nombre de possibilités pour maintenir un maximum d'interface eau/sulfate, par exemple en stockant le sel hydraté dans des tubulures (voire des capillaires ou une "éponge", etc...). Ne pas oublier qu'il faut aussi maintenir un maximum de surface d'échange entre le réacteur contenant le produit et le circuit de transport de la chaleur. Ceci est confirmé par la dimensions des modules du site signalé par Tis :

You, who thinks energy is important, now you can lower your energy consumption. Climator is selling boxes that contains 30 modules in the size 600x80x10 mm for only 495 SEK, USD 68 or 54 Euro. The modules are together 1,5 square metres and the weight is 15 kg. You can use the modules to stabilize the temperature in your greenhouse, in school rooms, collect the heat from the day or in shutters.
The material used is Phase Change Material (PCM) and we have four different types. We have ClimSel C18, C24, C28 and C32. ClimSel C18 changes phase at 18°C, ClimSel C24 at 24°C and so on.

on remarque que ces modules ne dépassent pas 1 cm d'épaisseur (je suis prêt à parier qu'ils sont stockés à plat dans le "climator"). A noter que cette entreprise utilise plusieurs réactions différentes, puisqu'elle fournit une gamme de températures de changement de phase.

D'autre part, plutôt que d'agiter l'ensemble (on imagine bien un type armé d'un bâton en train de touiller 10m3 de produit! :bravooo: ), il suffit de faire vibrer le réacteur (il existe des vibrateurs très puissants, en particulier utilisés dans les vibro-tamis de criblage des matériaux de carrière), tout le problème étant alors la résistance de l'ensemble aux vibrations (je parle d'expérience, ayant jadis utilisé ce type de vibrateur qui fait péter toutes les soudures, même soudées à l'arc!).

:bravooo: Bonjour à tous.
Tant le changement de phase des différentes parrafines (solide à liquide puis retour) qui permettent de fabriquer des modules qui stockent la chaleur à température choisie (c'est la parrafine qui change) que le stockage par solvatation / désolvatation de sels notre bon CNRS a effectué des recherches dessus.
Il se trouve que l'on peux considérablement augmenter la surface d'échange thermique et surtout la conductivité thermique de notre "cuve" à chaleur en mélangeant la parrafine ou la solution de CaCl2 à une "éponge" de Graphite expansé (GNE). Le labo de Perpignan qui fait les recherches sur cette matière a concédé des licences de ses brevets à au moins trois entreprises dont 2 s'occupent des avantage thermique de cette dite matière. Une est dans l'est de la France, l'autre à Sète. La troisième fabrique des moules pour couler des pièces de métal et surtout des capteurs solaires! Elle s'appelle 6-TMIC(située à ALBI) et dérive aussi des recherches de l'école des mines locale.

Celle de l'Est fabrique du GNE directement lié à des "charbons actifs" fixant de l'ammoniac gaz ou du CO2 (principe des nouvelles clim' de voiture et des frigo sans pompe) qui utilisent l'adsorption de ces deux gaz très bons caloporteurs (l'ammoniac a une chaleur latente d'évaporation supérieure à celle de l'eau). On peu très bien imaginer coupler un mélange de ce graphite avec du Na2SO4 en contact avec de l'eau dans une cuve type filtre de piscine. Le fait que le Na2SO4 précipite au contact du grapite servant d'échangeur de trés, trés grande surface permet de maintenir les cristaux suspendus... ou fixés au graphite. En tous cas cela reste à tester hors labo.

#144 paqc

paqc
  • Localisation:Sherbrooke Québec, Canada
  • Intérêts:stockage de chaleur et de froid

Posté 24 septembre 2007 - 21:47

Je suis un peu en retard sur vos échanges. Présentement nous fabriquons des cellules de stockages pour climatiser et chauffer les cabines de camions remorques pendants les arrêts(2 à 8 hrs) de façon à éliminer le ralenti des moteurs à combustion.
Nous utilisons de la parafine (140 F)pour la chaleur confiné dans un caisson étanche je crois que la parafine représente le meilleur moyen de stocker de la chaleur, et de l'eau pour le froid à laquelle nous ajoutons une bactérie (snowmax) qui augmente le point de congélation (environ 2 F)de l'eau afin d'obtenir un changement de phase à une température plus élevé que le point de congélation normal de l'eau.
Contrairement à vos installations nous ne manquons pas de chaleur (moteur du camion), ni de production de froid (a/c du camion, mais Vous semblez avoir plus d'infos que nous sur le sujet du stockage de matériaux à changement de phase.
Nous avons utilisé le NACL et le CACL dans le stockage de froid pour le transport par camions, mais l'idée de conserver la chaleur extraite lors d'un changement de phase me plait beaucoup.

#145 kidamdam

kidamdam
  • Localisation:paris

Posté 25 septembre 2007 - 09:28

Bienvenue PAQC :cpasmafaute:

140F = 60°C pas mal :D surtout pour les pauses par -15 à -30°C :D

C'est déjà un changement de phase puisque on récupère la chaleur latente de fonte / solidification de la parafine. Quand vous dites que vous les fabriquez, compte tenu du peu de diffusion (ici en Europe) de ces bactéries d'Antartiques dont vous parlez je suppose que c'est une activité commerciale?
A combien vous reviens le stockage d'un kW.h ?
  • Pour les caissons chauds à base de parrafine ?
  • Pour les caissons froids à +1.11°C/34°F?
  • Quel est l'avantage d'augmenter le point de fusion de la glace, d'ailleurs?


#146 stephvdn

stephvdn

Posté 08 novembre 2009 - 10:35

sinon en matière de stockage d'énergie , j'ai vu un système très simple en Allemagne, des capteur solaire sur le toit et une énooooorrrmmmmme cuve enterrée sous le batiment, les jours de soleil la cuve se réchauffe et on fait passé cette eau chaude dans des gros radiateur en fonte....
et le tour est joué.

#147 Antoinet111

Antoinet111
  • Localisation:29 - Morlaix
  • Intérêts:bricolage, moto,..

Posté 19 fvrier 2010 - 09:12

je compte faire ça dans mon sous sol, avec un chauffe eau solaire, je vais mettre une ou deux cuves de 1000 litres pour quelles chauffe la maison durant le jour et diffuse la nuit aussi.

mais c'est à court terme, il n'est pas possible avec ce systéme de stocker longtemps.

#148 kidamdam

kidamdam
  • Localisation:paris

Posté 06 janvier 2011 - 17:00

Réactivons gaiement ce fil oh combien utile. :horreur_grosyeux:
Personne n'a d'autre expérience de stockage de chaleur?
Pas de retour de Antoinet111 ?:sourire:

Modifié par kidamdam, 06 janvier 2011 - 17:01 .


#149 riesling

riesling
  • Localisation:France

Posté 06 janvier 2011 - 17:19

je me souviens avoir visité il y a plus de 15 ans une maison expérimentale avec un mur Trombe. La chaleur du soleil était stockée dans des gros futs métalliques peints en noir, emplis d'eau et placés derrière une vitre exposée plein sud.
Un système de tuyauterie permettait de chauffer ainsi la maison

http://fr.wikipedia....wiki/Mur_Trombe

#150 ezza

ezza

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 2 641 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:Les Vans

Posté 06 janvier 2011 - 21:02

des liens ...... :horreur_grosyeux:

http://www.forumcons...topic-85890.php
http://www.lemoniteu...fait-son-chemin
http://les4elements....thermique-.html

A+
http://www.unige.ch/...these_body.html

#151 kidamdam

kidamdam
  • Localisation:paris

Posté 08 janvier 2011 - 12:39

En cherchant PROSSIS ai trouvé ça Résumés des projets d'études de stockage d'énergie financés par l'ANR en 2007

#152 Gauro

Gauro

Posté 13 mars 2012 - 13:24

Bonjour,
J'ai envie d'installer un système de matériaux ou un matériau dans ma cheminée pour stocker l'énergie thermique et la redistribuer dans le temps (environ 10 heures) après avoir éteint la cheminée, dans le but d'économiser l'énergie.
Quel(s) matériau(x) à votre avis pourrait répondre à ma problématique?

Merci

#153 l'ombre

l'ombre

    Le Mensonge est Quotidien

  • Membres
  • 629 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Aucuns Connus

Posté 13 mars 2012 - 16:11

le sel

#154 Gauro

Gauro

Posté 13 mars 2012 - 17:03

Les sels hydratés tu veux dire, comme le sulfate de sodium?
C'est vrai qu'ils sont des bons stockeur de chaleur mais la restitution de chaleur est rapide par rapport aux attentes!

#155 l'ombre

l'ombre

    Le Mensonge est Quotidien

  • Membres
  • 629 messages
  • Genre: Homme
  • Intérêts:Aucuns Connus

Posté 13 mars 2012 - 17:19

RÉGULATIONS BIEN SUR SIMPLE

#156 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 11 220 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 13 mars 2012 - 20:16

Salut Gauro, bienvenu sur le forum,
Et la consommation de cette maison atteint-elle déjà les normes BBC?

#157 Gauro

Gauro

Posté 14 mars 2012 - 09:37

J'ai regardé un peu les normes BBC puisque je ne les connaissais pas. Honnêtement je sais pas, il s'agit d'un ancienne maison. Et justement l'installation de ce système est dans le but de baisser la consommation en énergie électrique et de rendre la maison la plus écologique possible.
A propos de la cheminée j'ai pensé mettre un matériau à changement de phase comme les sels hydratés enveloppé par un matériau à forte inertie thermique. J'ai posé cette question sur ce forum pour avoir des conseils avant que je commence mes expériences.
Merci Floyd pour l'accueil.
Qu'en pensez-vous?
Gauro

#158 FLOYD

FLOYD

    brainstormeur

  • Membres
  • 11 220 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:LE MANS

Posté 14 mars 2012 - 10:54

Depuis les années 70 au moins… les sels fondus sont l'objet d'expérimentation. On trouve dans les grimoires de ces années pré-écolo, l'expression que cette technologie pouvait être le début d'une solution. Je vois, Gauro, que cela t'inspire les mêmes espoirs.

La consommation énergétique liée au chauffage dépend surtout de la capacité de l'habitation à conserver les calories. L'isolation est donc le premier des chantiers à engager.
Une fois optimisée cette isolation, en général on constate que le besoin en chaleur est réduit. Au point qu'il devient inutile d'investir et de s'investir dans des technologies complexes.

Reste que l'isolation et l'inertie thermique du bâti sont deux points à considérer simultanément.
Il y a dans une vieille maison, assez d'inertie. Reste à isoler.

Ces quelques lignes ne font que résumer la "philosophie" négaWatt. Ne pas consommer/gaspiller d'énergie pour chauffer, ça c'est écologique.

#159 Gallizour

Gallizour
  • Genre: Homme
  • Localisation:Villelaure

Posté 15 mars 2012 - 06:41

Plutôt que le sel fondu qui est polluant il y a peut-être une solution "récup" la nuit on peu stocker de la chaleur dans 2 ou 3 vieux chauffe eau électrique et on pourrait la faire circuler le matin dans un/des radiateurs en fonte. On doit pouvoir stocker environ 10kwh par chauffe eau. Il faut avoir des compétences en plomberie et régulation.
Souvent avec un poêle à bois il reste pas mal de bois en fin de soirée.

#160 Gauro

Gauro

Posté 15 mars 2012 - 11:38

Ok, je vois :). C'est vrai Floyd que l'isolation de la pièce est une chose primordiale à voir avant de penser à la chauffer ou pas.
Merci pour ton idée Galizour, mais c'est plutot un système dans une cheminée que j'envisage mettre :) !
Après avoir fait quelques recherches, j'ai compris que si je veux intégrer un système qui stocke et restitue la chaleur pendant quelques heures dans une cheminée à foyer ouvert il faut que je recherche les matériaux ayant une forte capacité thermique (capacité de stockage) avec une conductivité thermique faible pour la diffusion lente au cours du temps. De plus la masse volumique joue un grand role pour le stockage aussi. Mais ce n'est pas évident de trouver ces propriétés thermiques des matériaux, spécialement ceux qui resistent à de très hautes températures (entre 800 et 1200°C).
Des fois je trouve des matériaux refractaires utilisés chez les vendeurs de cheminée mais leurs propriétés restent difficiles à obtenir, j'ai regardé aussi un logiciel de base de donnée des matériaux qui me donne les propriétés que je cherche mais leurs noms sont codés (comme marbre 2.6) ce qui n'est pas un nom courant ou reputé dans le marché si je vais l'acheté.
Si quelqu'un a une idée où est-ce qu'on peut trouver un tableau intégrant une bonne quantité de matériaux avec leurs propriétés thermiques, ca serait très cool :) et ca me permetterais de choisir mon ou mes matériau(x).
Je vous embête pas plus, Merci à tous
Bonne journée.

Gauro