Aller au contenu


Photo

Maisons solaires passives


  • Veuillez vous connecter pour répondre
114 réponses à ce sujet

#1 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 956 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 13 dcembre 2004 - 16:14

Avant tout, une maison passive est un bâtiment dans lequel règne, durant toute l'année, un excellent confort climatique, sans qu'il soit nécessaire de recourir à un système de chauffage ou de climatisation conventionnel. Pour la chauffer et la rafraîchir « passivement », deux principes s'imposent :

Optimiser les éléments constitutifs de l'habitation du point de vue énergétique. Toute maison est composée de parois, de toitures, de fenêtres et même d'une ventilation... Dans la « maison passive », la qualité thermique de ces éléments est considérablement améliorée, sans que l'utilisation de techniques nouvelles ou inhabituelles s'avère nécessaire.

Réduire les déperditions d'énergie avant la maximisation des gains. Des simulations théoriques ainsi que des expériences pratiques ont démontré qu'une stratégie de réduction des déperditions de chaleur, dans des conditions climatiques européennes, est nettement plus efficace que celle qui favorise les gains d'énergie solaire passive ou active (1).

L'appellation « maison passive » s'applique donc plus aux techniques de préservation de chaleur qu'aux gains dénergie solaire, même si ceux-ci peuvent jouer un rôle important.

L'origine du standard « maison passive »

Le concept de « maison passive » a été élaboré en 1988 par l'institut « Wohnen und Umwelt » (habitat et environnement) de Darmstadt, en Allemagne, avec la collaboration de l'université de Lund, en Suède. Le premier prototype de maison passive fut réalisé à Darmstadt-Kranichstein, en 1991. Il fait, depuis lors, l'objet d'un monitoring approfondi (2 - 3). Depuis, plus de mille « maisons passives » ont été construites à travers l'Europe et de nombreux composants constructifs et techniques répondant spécifiquement aux exigences de ce type de bâtiment sont commercialisés (4).

Cest le Dr. Wolfgang Feist, directeur de l'institut de la maison passive de Darmstadt et habitant du prototype de Kranichstein, qui a énoncé les recommandations et obligations caractérisant le standard « maison passive » (5).
 

https://web.archive....sier_maison.htm


2 autres articles avec des photos intéressantes concernent la Suisse dont l'un parle de la rénovation d'un immeuble ancien:

https://web.archive....4-1/f-09-13.pdf


Modifié par Tis, 11 juin 2014 - 20:30 .


#2 adeline

adeline

    en pleine réflexion...

  • Membres
  • 363 messages
  • Localisation:Namur (Belgique)

Posté 13 dcembre 2004 - 18:06

hello!

dans 6 jours et 7 nuits (toute heure a son importance à ce stade...) je rends mon travail de fin d'étude sur le sujet! :biglol:
Dès que j'aurai un peu récupéré, je ferai un petit site là-dessus et je vous y inviterai bien sûr.
Il n'existe quasi rien en français sur les maisons passives mais en attendant voici quelques site de référence:

http://www.passiv.de/ (allemand)
http://www.cepheus.de/eng/index.html (anglais)
http://www.passiefhuisplatform.be/ (néerlandais)
http://www.energieinstitut.at (allemand)
http://www.ig-passivhaus.de/ (allemand)

a+
adeline

#3 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 956 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 13 dcembre 2004 - 22:38

Une expérience intéressante a eu lieu au Ladakh pour reconstruire les maisons d'un camp d'exilés Tibétains sur les pentes de l'Himalaya.

Le Ladakh est un désert froid, situé à 3500m d'altitude dans l'Himalaya indien à côté des frontières pakistanaises et chinoises. Les conditions climatiques sont rigoureuses : les températures peuvent atteindre - 30° C en hiver. Or dans ce paysage désertique, très peu d'arbres sont disponibles pour être utilisés comme combustible pour la cuisson et le chauffage : les bouses constituent le seul combustible présent et utilisé est la bouse de bovins.

La collecte des bouses pour la cuisson des aliments et le chauffage des bâtiments est assurée essentiellement par les femmes : dans ce contexte, elles passent en moyenne 4 heures par jour, 5 mois durant, à récolter ces bouses pour la cuisson ou le chauffage au détriment d'autres activités (éducation, activités rémunératrices...)

De plus l'ensoleillement est abondant, surtout en hiver. Une construction qui serait conforme aux les principes de l'architecture solaire passive (bien orientée, bien isolée, ...) n'aurait pas besoin d'être chauffée. Outre la pénibilité de la collecte des bouses et le temps de corvée rendu ainsi disponible, c'est aussi le confort de l'environnement domestique qui y gagne : la combustion des bouses dans les foyers traditionnels dégage d'épaisses fumées impropres.

L'été 2000 a été marqué par de violents orages sur le plateau de Chang Tang et du Tibet : le débit du fleuve Indus a fortement augmenté et le fleuve a quitté son lit en de nombreux points, en particulier dans le camps d'exilés tibétains de Spituk où les cultures et de nombreuses maisons ont été ravagées.

Ainsi le gouvernement local tibétain en exil (CRO : Chief Representative Organisation) et le Ladakh Autonomous Hill Council ont décidé de reconstruire le camp de réfugiés dans un emplacement plus sûr. Le C.R.O. et le GERES ont joint leurs forces pour construire les maisons selon les techniques d'architecture solaire passive. Une première pièce servant de référence et permettant de passer l'hiver a été construite par le CRO en octobre 2000.


La suite : http://geres.free.fr...ays.php?art=029

#4 Mat

Mat
  • Localisation:Alsace

Posté 13 dcembre 2004 - 23:51

C'est super adeline, j'attend l'adresse du site !
On pourrait avoir la version papier scanée en pdf ou autre ? (à moins que tu la garde farouchement sous une Moultitoude de copie-rights, enfin c'est ton droit)

C'est une chose passionnante les maisons passives, Tis tu m'a appris un truc ...
Comme quoi la préservation de chaleur passe avant les gains d’énergie solaire.
Je me demande comment l'on peut faire pour optimiser les maisons !

Je connais les maison Bioclimatiques mais je crois que c'est vraiment pas la même chose.

Le principe du puit canadien, par exemple ne rentre dans dans les maisons passives, je pense ?

Modifié par Mat, 13 dcembre 2004 - 23:51 .


#5 adeline

adeline

    en pleine réflexion...

  • Membres
  • 363 messages
  • Localisation:Namur (Belgique)

Posté 14 dcembre 2004 - 07:39

hello Mat et les autres

t'inquiète pas, il y aura le pdf téléchargeable sur le site! Mon but, c'est de diffuser l'info en francophonie, je vais pas tout garder pour moi! ;)

Je dirais que, par rapport à la maison bioclimatique, la maison passive est le cran au-dessus (sans être péjoratif). Pour une maison bioclimatique, les recommandations sont assez souples (orientation, économie d'énergie, appareil électrique efficace, etc.) mais pour une masion passive, il y a des critères chiffrés à respecter (consommation pour le chauffage inférieure à 15kW/m²an par ex). Pour arriver à de tels critères , il n'y a pas 36 solutions. Enfin si, techniquement on fait exactement comme on veut (structure, matériaux, planification,...) mais le principe est le même pour toute les maisons passives.

Tatatatam...

Il "suffit" de rendre plus performant les composants existants de la maison (isolation, ventilation,...) jusqu'au moment où on peut se passer de système de chauffage traditionnel (oui oui!) :biglol:

On isole mieux la maison, donc, il faut prévoir une ventilation (obligatoire de toute façon mais différents systèmes plus ou moins performants possibles) efficace. Il faut une ventilation avec récupération de la chaleur de l'air vicié. (80-90%!) c'est le système "D" (c'est pas une blague) de la norme Belge. Le syst A est uniquement naturel et les syst B ou C ont soit l'arrivée soit l'extraction mécanique.

Gràce à cette ventilation et cette récupération, la majeure partie de la chaleur ne quitte pas le bâtiment d'autant moins qu'il est super étanche et super bien isolé. Et pour le reste de chaleur nécessaire? et bien on profite du système de ventilation et on préchauffe l'air entrant par un puit canadien si le terrain le permet et/ou par un échangeur air entrant/eau du ballon d'eau chaude sanitaire. Cette eau est chauffée par le solaire la plupart du temps avec un appoint souvent nécessaire: système au choix :mini-chaudière granulés de bois, mini chaudière gaz (plus intéressant dans le cas de logement groupés) ou électricité (d'origine non nucléaire si possible).

ça coûte un peu plus cher à la construction (et encore pas toujours) mais quelle économie à l'utilisation (75% de chauffage en moins qu'une maison neuve "classique"), quelle économie de CO2, quel confort supplémentaire... ;)

Voilà en très bref et pas très structuré le principe d'une maison passive...
je vous rassure, c'est plus clair dans mon mémoire... ;)

je vous laisse mais j'ai une mise en page qui m'attends... :roll:
A+
adeline

Modifié par adeline, 14 dcembre 2004 - 07:42 .


#6 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 956 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 15 dcembre 2004 - 14:30

Un groupe de constructeurs de Liège, Bioconstruct, a mis sur la toile un dossier de 5 pages sur la bioconstruction et les maisons passives : http://admin.mum.lu/...es/bioconstruct

Pour voir l'ensemble de leur site et les différents projets en cours : http://www.bioconstruct.be

#7 adeline

adeline

    en pleine réflexion...

  • Membres
  • 363 messages
  • Localisation:Namur (Belgique)

Posté 16 dcembre 2004 - 08:24

merci Tis,

je ne connaissais pas ce lien :biglol: et en Belgique en plus!

pourtant je pensais avoir écumé le web sur le sujet :roll:

il est "tout juste pas trop tard" pour que j'en parle dans mon mémoire ;)

Adeline

#8 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 956 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 16 dcembre 2004 - 09:19

Tant mieux si cela peut t'aider !

25 ans après l'Autriche, l'Allemagne et les pays scandinaves, la France, la Belgique, le Luxembourg se réveillent et découvrent enfin cette technique.
Décidément nous ne sommes vraiment pas des flèches pour nous approprier des innovations pourtant intéressantes... Exception faite de quelques constructeurs qui se sont intéressés à l'architecture bioclimatique.*

Pour en connaître l'origine, on peut lire le dossier de l'exposition sur le Voralberg qui a eu lieu à l'automne à Besançon :www.franche-comte.culture.gouv.fr

*comme, par exemple, Jean-François Rozis et Alain Guinebault du Geres, qui ont écrit le "Guide technique du chauffage solaire dans les régions froides" en 1994.

#9 adeline

adeline

    en pleine réflexion...

  • Membres
  • 363 messages
  • Localisation:Namur (Belgique)

Posté 07 fvrier 2005 - 18:12

Salut !

Je vous avais promis un petit site sur les maisons passives suite à mon mémoire… :cpasmafaute:
Ne perdez pas espoir , j’y pense toujours. En fait, mon travail a été fort apprécié du jury et sera publié à l’occasion de Batibouw (salon annuel de la construction à Bruxelles fin février) par le Passiefhuis Platform d’Anvers. Ca implique une relecture sérieuse, des demandes d’autorisations pour les images, refaire la mise en page etc… donc je suis débordée… mais ça viendra…

A+ :sourire:
Adeline

#10 liorey

liorey
  • Localisation:entre sambre et meuse
  • Intérêts:maison passive

Posté 13 fvrier 2005 - 21:20

Ci-joint le lien d'une brochure qui explique l'isolation d'une maison passive ou minergie-p en suisse.

http://www.flumroc.c..._Zukunft_fr.pdf.

Flumroc est une socièté suisse qui a des accords avec Rockwool.


J'attends, avec intérêt, la publication du mémoire d'Adeline.

#11 chammy-le-vieux

chammy-le-vieux
  • Localisation:Fernelmont
  • Intérêts:Maisons passives; Empire Romain; Vulgarisation scientifique (en général); Sciences médicales et biologiques; Romans policiers; Science fiction; etc...

Posté 15 fvrier 2005 - 02:30

Depuis bientôt plus d’un an je récolte partout des renseignements concernant les maisons passives. J’habite en Wallonie, dans le Namurois, et compte en construire une d’ici peu au sud de Charleroi – d’où mes recherches.
Voici quelques liens pêchés au gré de mes pérégrinations sur la toile, et concernant les maisons passives. Malheureusement, la plupart sont en allemand, rarement avec un traduction anglaise, pratiquement jamais en français, sauf en Suisse.

Je donne en vrac des adresses que j’ai bien aimé, en plus de ceux fournis par Adeline.

Des architectes . Un autrichien spécialisé dans les maisons passives : http://www.kiraly.at/index.html ; un autre, allemand http://www.team-3.de ; il y en a évidemment beaucoup d’autres.

L’expérience de particuliers allemands : http://www.bauweise.net/
http://www.degwer.de/passivhome.htm
http://www.passivhaus-aktiv.de/ très bien illustré
http://www.passivhaus-in-reisen.de.vu/

Les sites généraux : http://www.minergie.ch/fr/index.php , site suisse fournissant une norme équivalent à la norme « passivhaus » allemande , soit la norme Minergie-P, variante suisse de maison passive. La version allemande du site est un peu plus complète : à comparer . http://www.minergie.ch/
http://www.passiv.de/ , le site du fondateur du concept, et celui qui certifie le Dr Feist
http://ecohouse.gree...co_FR/menu.html , qui contient en plus de nombreux conseils pertinents sur la gestion de l’énergie en général.
http://www.igpassivhaus.at/ , le site autrichien

Sur le site Minergie cité plus haut, pas mal de doc : cf liste des bâtiments - puis téléchargement puis les informations etc…
Idem sur le site de l’ökobau cluster niederösterreich http://www.oekobaucl...c/downloads.htm

Un site sur les liens allemands concernant les maisons passives : http://www.passivhau...vhaus-links.htm
Un réseau et un forum … en allemand bien sûr http://www.passivhausnetz.de/
La remarquable documentation sur le bois, dont les maisons en bois, et parmi elles, les maisons passives, parues dans la documentation fournie par InfoHolz, en Allemagne : http://www.infoholz....430035&p3=26741 (cf dans Entwurf und Konstruktion)

L’équivalent américain de la passivhaus : the zero energy home concept http://www.toolbase....DocumentID=3935
Le site américain mondialement connu du Rocky Mountain Institute : http://www.rmi.org/ pionnier de la maison zero energy

Sur le puits canadien : un autre site http://www.ideesmais...conf/pcanad.htm ; et si on veut une doc de type universitaire à ce propos http://www.unige.ch/...lerP/these.html

Autres renseignements intéressants :
Pour Adeline : j’ai encore repéré une firme belge, flamande, présente à l’expo organisée par la passiefhuis-platform, http://www.denoordboom.be/index1.html ; et la Confédération de la Construction m’a déclaré que l'entreprise Pérard-Collard SPRL à 6850 CARLSBOURG se lançait également là-dedans (à vérifier).
Un cours sur la thermique, l’acoustique et l’éclairage par Gratia E., de Architecture et Climat de l’UCL : http://www-energie2.arch.ucl.ac.be/

Je n'ai guère l'habitude des forums, c'est la première fois que je participe à l'un d'eux. Le vôtre est un des rares, sinon le seul existant sur ce thème en français.
Je me lance donc. J'espère ne pas avoir été trop pontifiant . :bravooo:

A+ ;)

#12 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 15 fvrier 2005 - 09:09

au sud de Charleroi


Oh un carolo :bravooo:
y a encore des coins vivables dans cette région de [CENSURE]???
Quoiqu'il en soit bienvenu sur le forum puis dans charleroi.
Merci pour tout ces liens et rassures toi t'es pas pontifiant et pour une premiere intervention c'est bien fourni ;)

#13 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 956 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 15 fvrier 2005 - 09:13

Bienvenue sur ce forum Chammy-le-vieux et merci de participer à notre recherche.
Pour tes liens tu en as donné tellement qu'il me faudra un bon bout de temps pour te dire ce que j'en pense. D'autant que je ne connais pas l'allemand (à part "guten tag") et que mon niveau d'anglais est au ras des violettes !

#14 liorey

liorey
  • Localisation:entre sambre et meuse
  • Intérêts:maison passive

Posté 15 fvrier 2005 - 18:22

Bonsoir,

C'est un très beau travail que celui de Chamy,je l'en remercie.

pour répondre à Nomade, je vis à Walcourt,au sud de Charleroi et je suis loin d'être un Carolo.

#15 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 15 fvrier 2005 - 18:29

juste. Autant pour moi :bravooo:

#16 adeline

adeline

    en pleine réflexion...

  • Membres
  • 363 messages
  • Localisation:Namur (Belgique)

Posté 16 fvrier 2005 - 13:25

hello! à tous!

ça me fais plaisir de voir qu'il ya des gens tout motivés par le sujet!
merci à chamy pour sa super longue liste... je ne les connais pas tous mais j'y regarderai prochainement...

des gens motivés et dans la région!
je suis originaire de Daussois (5 min de walcourt), j'habite maintenant à Thuin (sud de charleroi) et je travaille à beaumont... le monde est tout petit!

pour le publication de mon mémoire, je ne dors plus depuis une semaine pour terminer la mise en page. ça devait être normalement pour "batibouw" (jeudi prochain! :bravooo: ) mais ce sera peut-être pour "bois et habitat" fin mars. on vera bien, je vous tiens au courant.

A+
adeline

Modifié par adeline, 16 fvrier 2005 - 13:27 .


#17 olgir

olgir

    En cours de mutation

  • Membres
  • 164 messages
  • Localisation:lille

Posté 18 fvrier 2005 - 19:01

Je n'ai pas consulté tous les liens que vous avez donné mais existe-t-il des maisons passives sans système de ventilation mécanique ?

C'est le point qui me dérange dans ces maisons, elles sont dépendantes de l'électricité pour aérer la maison.

J'aime bien le concept de la maison "qui respire" naturellement par l'utilisation de matériaux perméables, serait-il possible de concilier les deux ?

#18 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 18 fvrier 2005 - 19:12

Un système ingénieux qui est abordé dans l'info pratique sur le puits canadien (ou provencal) :

Avant l'invention de la ventilation mécanique, ce système ne pouvait fonctionner qu'avec une pente située par exemple derrière la maison. Ces premiers puits provençaux ont sans doute été découverts suite à la réalisation de tranchées couvertes en pierres ou en briques de terre (souvent de forme rectangulaire ou carrée de 50  cm de coté) pour amener les sources à proximité des habitations (les romains en ont réalisés de nombreuses). Les personnes allant chercher de l'eau à ces fontaines se sont aperçues qu'un courant d'air frais y arrivait, la prolongation de ces tranchées vers les habitats permit une climatisation naturelle.

Oups... le plus intéressant est dans la suite du guide de l'habitat écologique :)
Je vais tenter de la retranscrire qd j'aurai un moment...

#19 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 956 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 19 fvrier 2005 - 21:07

Olgir, il ne me semble pas que cela soit possible car les maisons passives n'ont que peu ou pas de chauffage et doivent donc obligatoirement avoir un système de ventilation qui récupère les calories de l'air vicié sortant pour réchauffer l'air entrant. Et je n'ai encore jamais entendu parlé pour l'instant d'un système autre que mécanique pour cet échange.

#20 adeline

adeline

    en pleine réflexion...

  • Membres
  • 363 messages
  • Localisation:Namur (Belgique)

Posté 21 fvrier 2005 - 08:00

effectivement, c'est impossible d'avoir une maison passive sans système de ventilation mécanique (vmc)

La vmc a deux fonctions: elle renouvelle l'air mais aussi, comme le souligne Tis, elle récupère la chaleur de l'air sortant.
Il ne faut pas se faire d'illusion, si on ne chauffe pas et qu'on ne récupère pas la chaleur, même en isolant super bien, un jour ou l'autre, il va faire caillant... :)
La vmc a même une troisième fonction: dans certain cas (la majorité en fait) le mini appoint de chauffage nécessaire (max 15 kWh/m²an) se fait en préchauffant légèrement l'air neuf entrant dans la maison (en plus du puits canadien) avec un moyen au choix (granulé de bois, mini pompe à chaleur eau/air ou air/air,...) qui est souvent combiné avec le chauffage de l'eau chaude sanitaire.

a+
adeline

p.s. maintenant c'est sûr, mon travail sera publié pour Batibouw, il est chez l'imprimeur...