Aller au contenu


Photo

Changer de métier


  • Veuillez vous connecter pour répondre
320 réponses à ce sujet

#21 charlyvale

charlyvale

    Relayeur de la vie

  • Membres
  • 602 messages
  • Localisation:Territoire de Belfort

Posté 21 dcembre 2004 - 11:08

Salut,

Euh oui ben moi mon boulot on peut pas dire qu'il participe franchement à l'augmention de la consommation, ni à la pollution de la planète... c'est sûr que dans le cas contraire, ça ferait partie de mes arguments. Mais là, non. Je ne peux pas dire que mon travail pose des problèmes "éthiques", disons.


Oui, en fait on a la même reflexion et comportement, sauf que je suis plus au bon endroit :D et que je m'exite un peu tard par rapport à toi !

Au fait, je compte bien conserver une activité après ce suicide, qui forcément aura une incidence sur la planète, mais qu'alors je choisirai avec de nouveaux objectifs et critères.
Tout cela me trotte dans la tête actuellement, mais rien de bien défini.

A plus

#22 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 21 dcembre 2004 - 11:42

Je suis d'accord avec toi Shivaya, et je ne te comprends que trop bien !
Et pour cause, non seulement je vais au travail en ce moment à reculons, mais il me rends littéralement malade (le pouvoir de l'esprit sur le corps vous connaissez ?)
Nounette demandait où j'en étais de ma recherche de "job éthique".
Je suis passé à la phase critique, et je vous avouerai que ça n'est pas simple :D

Explications.

Comme bcp en on parlé ici, j'envisage dans l'immédiat de me mettre en Entreprise Individuelle : c'est le moins contraignant administrativement parlant, ça permet de libérer du temps en étant indépendant et ça permet surtout de bosser à la maison.
Je vais proposer mon savoir faire en matière de conception de sites webs. Bien que le marché soit déjà bien occupé, je compte sur mes deux cartes de visites : Onnouscachetout.com et surtout Onpeutlefaire.com pour toucher justement des clinets "éthique". Bien entendu, j'ai pleins d'idées qui fourmillent en ce moment avec des petits jobs certes pas folichons, mais qui me permettraient de manger en cas de coup dur. Toujours par télétravail. Je vous en reparlerai si ça marche :D
Bien entendu, tout ça c'est du temporaire et c'est la solution la plus viable que j'ai trouvé pour gagner en autonomie et pouvoir libérer du temps pour retourner petit à petit à la campagne et à la terre.

je vous disais que je suis dans une période délicate dans mon travail actuel car pour monter une entreprise ausi individuelle soit-elle, il est préférable d'être au chômage pour bénéficier de quelques formations (gestion d'entreprise, compta....) et d'aide à la création d'entreprise.
D'où ma difficulté : se retrouver au chômage.
Mon employeur ayant (hâtivement) refusé ma proposition (formation d'un remplaçant pendant 2 mois contre un licenciement amiable), je me vois dans l'obligation de "me faire virer salement" (comprendre : faire tellement son boulot que l'employeur souhaite réellement vous foutre dehors).
Ca m'est très difficile psychologiquement car je suis malheureusement atteint d'une maladie trop répendue chez les salariés : j'ai une conscience professionnelle.
Je suis aujourd'hui administrateur/technicien réseau dans une boîte et je vous avoue mon désapointement à mal faire mon travail :
- dire non à qqu'un qui vient vous demander de l'aide, c'est pas facile.
- ne pas répondre au téléphone quand il sonne, c'est pas évident.
- envoyer ch** tous ceux qui viennent vous demander qque chose, c'est délicat.
Mais ça s'apprends!!
Enfin j'essaye :D
Donc voilà où j'en suis en cette fin d'année :D
Janvier 2005 risque d'être riche pour moi et je ne manquerai pas de vous tenir au courant :D

#23 charlyvale

charlyvale

    Relayeur de la vie

  • Membres
  • 602 messages
  • Localisation:Territoire de Belfort

Posté 21 dcembre 2004 - 12:32

je vous disais que je suis dans une période délicate dans mon travail actuel car pour monter une entreprise ausi individuelle soit-elle, il est préférable d'être au chômage pour bénéficier de quelques formations (gestion d'entreprise, compta....) et d'aide à la création d'entreprise.
D'où ma difficulté : se retrouver au chômage.
Mon employeur ayant (hâtivement) refusé ma proposition (formation d'un remplaçant pendant 2 mois contre un licenciement amiable), je me vois dans l'obligation de "me faire virer salement" (comprendre : faire tellement son boulot que l'employeur souhaite réellement vous foutre dehors).
Ca m'est très difficile psychologiquement car je suis malheureusement atteint d'une maladie trop répendue chez les salariés : j'ai une conscience professionnelle.


Je partage complètement ta situation mais n'ai pas encore fait le pas vers l'employeur. As tu décrit a ton employeur ce que tu comptais faire par la suite ? Necessité de suivre des formations, besoins d'aide financières (zut, le mot qu'il ne fallait pas prononcer !),etc.
Peut être appréciera t-il la démarche et te soutiendra par la démarche de licenciement ?

Bon, on peut rêver !

Sinon, 3 jours d'absence sans donner signe de vie, cela doit marcher. Radical, mais la conscience en prend un coup !

Salut, et tiens nous au courant comme j'essaierai de le faire pour mon cas.

#24 Raffa

Raffa

    Tout petit doucement

  • Membres
  • 322 messages
  • Genre: Homme

Posté 21 dcembre 2004 - 12:41

Décidément c'est dans l'air du temps... je suis dans les mêmes démarches (je sors de 3 semaines de congé maladie tellement j'en peux plus de mon boulot)...

Mais en Belgique y'a un truc plus simple que d'être chômeur pour commencer : être indépendant complémentaire (cad qu'on garde le boulot tout en lançant en parallèle une activité indépendante) bon il faut pouvoir assumer niveau horraire et obtenir un temps partiel dans ce cas est la meilleure solution. Cela n'existe pas en France ?

Moi je vais me lancer (j'espère cette année si j'arrive à retrouver ma motivation) puis j'essayerais de passer à temps partiel, puis j'essayerais de quitter complétement le salariat. En douceur tout en douceur...

#25 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 21 dcembre 2004 - 13:03

s tu décrit a ton employeur ce que tu comptais faire par la suite ? Necessité de suivre des formations, besoins d'aide financières (zut, le mot qu'il ne fallait pas prononcer !),etc.
Peut être appréciera t-il la démarche et te soutiendra par la démarche de licenciement ?

Oui bien sûr

Sinon, 3 jours d'absence sans donner signe de vie, cela doit marcher. Radical, mais la conscience en prend un coup !

Hummm bon là j'ai 2 jours de boulot qui arrivent (jeudi et vendredi) et après c'est 10 jours de congès.
Par contre ça pourrait être jouable dès la rentrée

Mais en Belgique y'a un truc plus simple que d'être chômeur pour commencer : être indépendant complémentaire (cad qu'on garde le boulot tout en lançant en parallèle une activité indépendante) bon il faut pouvoir assumer niveau horraire et obtenir un temps partiel dans ce cas est la meilleure solution. Cela n'existe pas en France ?

En France il existe ce qu'on appelle le "Congès pour création d'entreprise". Un an (ou 2) pendant lesquels tu tentes de monter ta boîte. Si ça ne marche pas, tu réintègres l'entreprise.
Sympa, sauf que tu n'as strictement aucune aide financière pendant ton congès !

#26 Raffa

Raffa

    Tout petit doucement

  • Membres
  • 322 messages
  • Genre: Homme

Posté 21 dcembre 2004 - 13:07

Oui on a ça aussi : c'est le congé sans solde (5 ans max je pense) et sans financement itou.

Mais donc pas "d'indépendant complémentaire" dommage :D

#27 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 21 dcembre 2004 - 13:16

J'oubliais : mon objectif est de me faire licencier.
Mon employeur me menace de le faire mais pour faute grave.
D'après ce que j'ai cru comprendre (c'est très approximatif et toute réctification est la bienvenue :D ), voici les différents types de licenciement :
- licenciement pour incompatibilité d'humeur : peu utilisée, ce motif ne fait pas long feu aux prudhommes. En effet, le salarié a quasiment tjrs gain de cause (encore heureux sinon bonjour les abus). Tu touches le chomage + indemnité de licenciement + congès non pris
- licenciement pour faute : la plus courante. Survient après 2-3 blames. Tu touches le chomage + indemnité de licenciement + congès non pris
- licenciement pour faute grave: Tu touches le chomage mais pas ton indemnité de licenciement. Par contre les congès non pris oui (à confirmer!!)
- licenciement pour faute lourde: survient en cas de gros pb : tu as frappé ton patron etc... L'inspection du travail (ou qqu'un d'autre?) d'informe que tu n'as pas à te rendre à ton travail. Tu touches pas le chomage, ni aucune indemnité. Tes congès non pris ne te sont pas versés

Voilà grosso modo le topo :D

#28 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 21 dcembre 2004 - 13:34

Une autre technique pour te faire bacquer sans y laisser ta conscience (enfin juste un peu): tu viens au boulot normalement, tu fais ton job au mieux de tes possibilités... mais ne dors pas la nuit, t'as le boulot pour ça. Apres 4-5 fois ou tu auras fait des bourdes grosses comme toi parceque t'as plus les yeux en face des trous, ou on t'aura trouvé en train de roupiller dans ton bureau ou encore ou la mauvaise humeur t'aura poussé à décrocher avec un tres aimable "OUAIS!!!!" au nez de ton patron, il va se lasser et reconsidérer la chose. Sinon t'as aussi la possibilité du certificat médical: trouve un toubib sympa, explique lui la situation, il te trouvera quelque chose d'invérifiable par la médecine du travail (la dépression nerveuse a bcp de succes pour ce que j'en sais). Sois "malade" 2-3 fois en faisant comprendre que ça risque de se reproduire, il va y penser.

La premiere possibilité a été testée par votre serviteur, l'autre l'a été dans la boite ou je squatte en ce moment.

Un détail: l'activité complémentaire, raffa t'as plus d'infos à ce sujet? c'est susceptible de m'intéresser...

#29 Raffa

Raffa

    Tout petit doucement

  • Membres
  • 322 messages
  • Genre: Homme

Posté 21 dcembre 2004 - 13:39

Oui j'ai toutes les infos !!! J'avais déjà commencé les démarches mais j'ai eu un contretemps je retrouve ça et je le file ici.

Sinon en BE le licenciement pour faute grave c'est --> pas de prime de licenciement et pas de chômage donc pas top

EcliptuX t'es en CDI ?

Modifié par Raffa, 21 dcembre 2004 - 13:40 .


#30 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 21 dcembre 2004 - 13:50

grand merci àvous monseigneur de raffa :D

pour la faute grave, effectivement c'ets loin d'etre top (a moins de vouloir se faire un dernier plaisir et d'avoir de quoi retomber sur ses pieds). Reste à avoir quelque chose qui remplisse l'assiette, paye le toit si besoin est et charge le radiateur...

#31 pierre_t

pierre_t
  • Localisation:Bretagne

Posté 21 dcembre 2004 - 13:57

- licenciement pour faute lourde: survient en cas de gros pb : tu as frappé ton patron etc... L'inspection du travail (ou qqu'un d'autre?) d'informe que tu n'as pas à te rendre à ton travail. Tu touches pas le chomage, ni aucune indemnité. Tes congès non pris ne te sont pas versés

Non, tu touches le chômage. J'en suis la preuve vivante :D

Par contre prends tes congés avant...

#32 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 21 dcembre 2004 - 14:01

EcliptuX t'es en CDI ?

Oui tout à fait

Sinon nomade, merci pour tes conseils.
Je suis en ce moment arrêté 5 jours mais c'est difficile de négicier ce genre de combine. L'air du temps veut en qu'en france, les Caisses d'Assurance Maladie fassent des économies sur les congès maladies.....

Pour cette histoire de Faute grave et Assedic, les avis sont partagés en France (sur les newsgroups sur le droit du travail notament). Il faudrait jeter un oeil précis à la loi mais je connais qques personnes qui ont touché le chômage après une faute grave.

Sinon d'autres idées en vrac pour "soulager ma conscience" et éventuellement celle d'autres membres :D :
- aller au boulot tranquillement et qd on vous demande un truc, systématiquement rétorquer "je suis débordé en ce moment, je verrai ça plus tard". Et bien sûr, ne pas le faire plus tard :D
- aller au boulot en jean's troué, tongs et bermuda (si c'est pas déjà le cas !!). Attention toutefois à respecter le rythme des saisons et à prendre en compte la température extérieure :D

D'autres idées ?

#33 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 21 dcembre 2004 - 14:02

Non, tu touches le chômage. J'en suis la preuve vivante :D

T'as fait quoi pour avoir eu ce joli qualificatif si c'est pas indiscret ? :D

#34 charlyvale

charlyvale

    Relayeur de la vie

  • Membres
  • 602 messages
  • Localisation:Territoire de Belfort

Posté 21 dcembre 2004 - 14:07

Les conséquences c'est quoi ? Jours en moins sur la paye ? Bof...


J'ai connu ce cas par un proche (employeur) dont un employé souhaitais ce faire licencier : l'employeur ne souhaitant pas le licencier bien que d'accord par le fait qu'il parte, son avocat lui a conseillé cette démarche où en fin de compte l'employé est licencié sans que l'employeur ne soit contraint à toutes réclamation en Prud'homme.
Pour la suite coté employé, je ne sais pas, mais l'on doit être en faute ou faute grave !

Une autre technique pour te faire bacquer sans y laisser ta conscience (enfin juste un peu): tu viens au boulot normalement, tu fais ton job au mieux de tes possibilités... mais ne dors pas la nuit, t'as le boulot pour ça. Apres 4-5 fois ou tu auras fait des bourdes grosses comme toi parceque t'as plus les yeux en face des trous, ou on t'aura trouvé en train de roupiller dans ton bureau ou encore ou la mauvaise humeur t'aura poussé à décrocher avec un tres aimable "OUAIS!!!!" au nez de ton patron, il va se lasser et reconsidérer la chose.


Autre proposition, rester sur ce forum durant ses heures de travail, je test pour vous, en direct !!! :D

#35 pierre_t

pierre_t
  • Localisation:Bretagne

Posté 21 dcembre 2004 - 14:13

J'ai vraiment tout fait pour faire comprendre à mon employeur que je n'étais pas du tout d'accord avec ses façons de faire. Il s'est entouré d'avocats "pour me le faire payer", il a dépensé une fortune dans cette affaire, et j'ai eu du bol car j'aurais pu perdre pas mal de fric en procès et autres âneries. J'ai déjà pommé pas mal de temps à expliquer les affaires à l'inspectrice du travail, mais quand tu dois te justifier de toute un tas de mensonges, ça devient lassant. T'en oublies de vivre. Les forces que j'ai dépensé en combattant l'injustice (à mes yeux) me sont revenues. Donc, c'est pas la bonne façon.

Avec le recul je m'y prendrais différemment, car en fait c'est contre-productif de lutter contre ce qu'on aime pas. C'est ce qu'on appelle l'expérience. Même si ce passage a été un peu difficile, il m'a grandement aidé comprendre la Vie.

Des conseils plus concrets : surtout ne rien faire d'illégal. Aller au boulot et ne rien faire, ne rien dire. Pas de combats, juste le non-agir taoiste :D

Modifié par pierre_t, 21 dcembre 2004 - 14:27 .


#36 Raffa

Raffa

    Tout petit doucement

  • Membres
  • 322 messages
  • Genre: Homme

Posté 21 dcembre 2004 - 14:14

Autre proposition, rester sur ce forum durant ses heures de travail, je test pour vous, en direct !!! :D )


Moi aussi, depuis plusieurs mois... mais ça marche pas (m'ont juste dis que c'était bizarre que mon ordi communique aussi souvent :D

#37 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 21 dcembre 2004 - 14:16

J'ai connu ce cas par un proche (employeur) dont un employé souhaitais ce faire licencier : l'employeur ne souhaitant pas le licencier bien que d'accord par le fait qu'il parte, son avocat lui a conseillé cette démarche où en fin de compte l'employé est licencié sans que l'employeur ne soit contraint à toutes réclamation en Prud'homme.
Pour la suite coté employé, je ne sais pas, mais l'on doit être en faute ou faute grave !

Humm j'ai pas tout saisi. C'est l'avocat de l'employé qui lui a conseillé de ne pas aller au boulot par intermitence ?

Il y a aussi un truc à savoir : si vous abandonnez votre poste, l'employeur peut très bien vous faire un bulletin de salaire à zéro euro chaque mois.
Conséquences :
- pas de chômage (vous êtes tjrs employé)
- pas de revenu
- pas moyen de trouver un autre job avant d'avoir démissionné
Il faut bien entendu que vous ne soyez pas à un poste "clé". En effet, comme vous faites tjrs partie de l'effectif de l'entreprise, votre employeur ne pourra pas vous remplacer.
Si vous êtes "indispensable" (c'est mon cas actuellement), l'employeur risque fort d'être obligé de vous licencier.
Mais je sais pas pkoi, je préfère jouer la carte de la prudence :D

Autre proposition, rester sur ce forum durant ses heures de travail, je test pour vous, en direct !!!

Ca je le fais déjà (pardis).... mais bon ils peuvent rapidement bloquer l'accès à ce site par une règle au niveau du firewall.

#38 EcliptuX

EcliptuX
  • Genre: Homme
  • Localisation:sur Terre
  • Intérêts:la Vie et les gens :)

Posté 21 dcembre 2004 - 14:22

Autre proposition, rester sur ce forum durant ses heures de travail, je test pour vous, en direct !!! :D


Dans ma boîte, les deux sites les plus fréquentés sont Onnouscachetout.com et Onpeutlefaire.com :D
Jusqu'à aujourd'hui il n'y avait que moi qui avait accès à ces infos. mais depuis une semaine (centralisation de l'informatique oblige...), d'autres peuvent avoir ce genre de stats (et donc prendre les mesures adéquates)
D'où l'organisation de mon suicide professionnel :D

Pensez donc : depuis 4 ans que j'ai pris l'habitude de gérer mes deux sites depuis le boulot, vous ne pensez qd même pas que je vais accepter cette "limitation de mes libertés individuelles" :D
Ah ? Je suis pas payé pour ça ? Je me suis donc trompé pendant toute ses années ?
Aaaaaaaahhhhhh okaaaaaaaayyyyyyyy :D

#39 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 21 dcembre 2004 - 15:38

Pensez donc : depuis 4 ans que j'ai pris l'habitude de gérer mes deux sites depuis le boulot, vous ne pensez qd même pas que je vais accepter cette "limitation de mes libertés individuelles" 
Ah ? Je suis pas payé pour ça ? Je me suis donc trompé pendant toute ses années ?
Aaaaaaaahhhhhh okaaaaaaaayyyyyyyy 

:D

histoire de rigoler: (je penses que ça marche aussi comme ça en france) si ils te font le reproche, menace de porter plainte parcequ'il te surveille: ici c'est strict verbotten.

Attention pour la belgique: l'abandon de poste (plus venir bosser) c'est passible de a pu chomage: jusqu'a 52 semaines de suppression je crois. Encore que l'un de mes collegues aie fait le coup et s'en soit tiré avec juste un mois. Question de circonstances.

Sinon, si t'as une idée pour bosser à ton compte et que ton boss tient a ce que tu viennes a son local (chuis sur que c'est parcequ'il t'aime bocoup bocoup boucoup et qu'il apprécie ta compagnie pleine de joie), bah amenes du boulot au bureau et décroche ton gsm avec un ronflant "allo, Ecliptux & Co."
ambiance ambiance...

Modifié par nomade, 21 dcembre 2004 - 15:50 .


#40 charlyvale

charlyvale

    Relayeur de la vie

  • Membres
  • 602 messages
  • Localisation:Territoire de Belfort

Posté 21 dcembre 2004 - 15:45

Humm j'ai pas tout saisi. C'est l'avocat de l'employé qui lui a conseillé de ne pas aller au boulot par intermitence ?


Oui, l'avocat de l'employeur, pour que l'employeur dise à son employé de faire comme cela !!

Je demande confirmation et vous tiens au courant.

A plus.