Aller au contenu


Photo

debat autour du foie gras


  • Veuillez vous connecter pour répondre
71 réponses à ce sujet

#21 Cassandre

Cassandre

    cagaira professionala

  • Membres
  • 475 messages
  • Localisation:Toulouse

Posté 02 dcembre 2005 - 00:31

En plus c'est bien meilleur pour la santé d'ête vegetarien, la consomation de viande ca augmente le risque d'attraper des maladies !

C'est vrai, ça n'est malheureusement pas le propos…

Ainsi, le gavage artisanal serait « éthique » ? Respecte les rythmes naturels ça veut dire quoi ?
Un foie gras n'est-il pas un fois malade ? L'animal est-il gavé (nourri de force, donc) ou pas ?

Ce sont des questions sérieuses, j'essaie de comprendre, si on m'avance de bons arguments, je les écouterai…

#22 Valybla

Valybla
  • Localisation:Montréal

Posté 04 dcembre 2005 - 08:47

Je m'excuse, mais selon moi ça a tout à voir :malice: Il n'est aps ethique d'élever une animal dans le seul but de le tuer!!!à tout prendre je préfère la chasse ou l'animal a au moins ça chance de survivre!!! Et il n'est pas du tout nécessaire pour personne de nos jours de manger quelque viande que ce soit! Encore moins de la viande gavé! :D :cogite:

#23 eboshidori

eboshidori

Posté 04 dcembre 2005 - 22:55

Ainsi, le gavage artisanal serait « éthique » ? Respecte les rythmes naturels ça veut dire quoi ?
Un foie gras n'est-il pas un fois malade ? L'animal est-il gavé (nourri de force, donc) ou pas ?

Le problème de l'alimentation, ce n'est pas une question de nutrition ou d'éthique, c'est une question de refoulement de la perversion culinaire, de dénaturation et d'intoxication toujours plus prononçée.

Les humains sont prêts à verser dans la malhonnêteté intelectuelle la plus crasse du moment que ça leur permet d'anesthésier leur conscience pour continuer à perpétrer des abominations, des sacrilèges auxquelles ils sont complètement esclaves, parceque ça leur permet de supporter leur condition pathétique de singes domestiqués.

La plupart des problèmes de santé et des désordres au sein de l'organisation des humains sont profondément liés à la corruption culianire qui est massivement répandue depuis les débuts du néolithique, à l'époque de la domestication (tiens donc?) des animaux et des plantes. La corruption culinaire qui s'en suivit n'a jamais cesser de croître, apportant moultes inepties justifiées dans la plus totale démence.

Y aura toujours des gens pour défendre tout et n'importe quoi, du moment que ça leur épargne la douleur de reconnaître l'abominable sacrilège, ce qui , en conséquence, leur indiquerait d'arrêter de faire n'importe quoi.

Mais non ! Pas question de remettre quoi que ce soit en cause, dans le meilleur des cas, on optera pour le sempiternel moindre mal: ainsi, il est plus éthique de gaver des canards en milieu artisanal, c'est sain, et ça respecte le rythme naturel et tout et tout ! Ah ouais, vrai de vai, pour sûr ! :cogite:

Pfff.

Quand les humains cesseront de perpétrer moultes sacrilèges envers les animaux et les plantes juste pour satisfaire leurs papilles, ça ira mieux. Mais pour ça , il faudrait prendre conscience. Et c'est là que ça coince: la perversion culinaire rend inconscient. :D

Aller, c'est pas grave, demain tout ira mieux.

Modifié par eboshidori, 04 dcembre 2005 - 23:06 .


#24 _Yvan_

_Yvan_

Posté 05 dcembre 2005 - 02:08

Quand les humains cesseront de perpétrer moultes sacrilèges envers les animaux et les plantes juste pour satisfaire leurs papilles, ça ira mieux.


donc il ne reste plus que les minéraux pour se nourrir sans sacrilèges ?? :D

Je ne sais pas ce que tu manges, le fois gras NON merci ?
:cogite:

#25 _Goéland_

_Goéland_

Posté 05 dcembre 2005 - 12:11

eboshidori

Le problème de l'alimentation , (...) ,  c'est une question de refoulement de la perversion culinaire ...


Les notions de refoulement et de perversion étant des concepts psychanalitiques , je suppose que tu as longuement étudié la question .
Pourrais tu en dire un peu plus quant à ton savoir sur la psychanalyse de nos comportements alimentaires ?

#26 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 05 dcembre 2005 - 13:36

Et il n'est pas du tout nécessaire pour personne de nos jours de manger quelque viande que ce soit!

C'est pas le sujet, mais viens m'aider à bosser dans ma maison, et on en reparle après, ok ?


Eboshidori: je n'ai absolument rien compris à ce que tu dis, mais ça doit être très intéressant.


Que vous n'assumiez pas la nécessité de tuer pour vous nourrir ou nourrir vos enfants, c'est votre problème.
Combattre pour que plus personne ne consomme de viande est un combat où il faut être sacrément convaincu soi-même, et j'ai du mal à comprendre comment on peut l'être.
Combattre pour que la nécessité de tuer pour se nourrir ne se transforme pas en nécessité de torturer pour se faire plaisir est un autre combat très juste auquel j'adhère, aussi omnivore sois-je.



Faut pas tout mélanger...

#27 Valybla

Valybla
  • Localisation:Montréal

Posté 05 dcembre 2005 - 15:07

évidemment que je suis convaincu, mais je peux comprendre que l'on ne sois pas!!

#28 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 05 dcembre 2005 - 16:08

Eh bien voilà, c'est ce qui nous différencie: tu peux comprendre que je ne sois pas convaincu par le végétarisme, et moi je ne peux pas comprendre que tu le sois au point d'être prosélyte !

A 29 ans, tu ne peux pas encore juger des effets à long terme du végétarisme sur toi.
Si une personne de 75 ans, retraitée d'un travail très physique (maçon, docker, cantonnier...), me disait qu'elle a élevé ses 4 gosses de 50 ans avec une alimentation végétarienne comme elle, et qu'elle est en pleine peau: je signe tout de suite !
Pour l'instant, c'est encore l'Arlésienne, et je reste sceptique.


Ca n'est pas la même chose avec le foie gras: il ne s'agit pas de parler d'effets physiologiques sur soi, mais de maltraitance à des animaux pour un besoin très contestable: le plaisir de manger.
Si effectivement le gavage est forcément une maltraitance, même réalisé avec soin, alors y'a pas photo, mais je ne suis pas convaincu du tout.


Ceci étant, du foie gras j'en mangeais une fois (foie?) par an, au moment des fêtes, sans me douter (puisque je ne m'étais pas posé la question) de la souffrance que représentait le pavé acheté au supermarché pendant la grande folie consumériste annuelle.
Cette année, ça sera sans moi, à moins d'avoir trouvé un producteur satisfaisant de ce point de vue dans les 15 jours à venir (je précise que je ne vois plus mon ami depuis des années).

#29 _Yvan_

_Yvan_

Posté 06 dcembre 2005 - 22:55

Si une personne de 75 ans, retraitée d'un travail très physique (maçon, docker, cantonnier...), me disait qu'elle a élevé ses 4 gosses de 50 ans avec une alimentation végétarienne comme elle, et qu'elle est en pleine peau: je signe tout de suite !
Pour l'instant, c'est encore l'Arlésienne, et je reste sceptique.


qu'est ce que c'est encore ces élucubrations sur le végètarisme !!!
une mére de famille + 4 enfants + maçon + 75 ans + végétarienne = çà doit se trouver mon chéri......

tu n'es pas convaincu que le gavage est une maltraitance, tu es sceptique....et bien goinfrez-vous, puisque vous pouvez encore le faire...
:cogite:

#30 Cassandre

Cassandre

    cagaira professionala

  • Membres
  • 475 messages
  • Localisation:Toulouse

Posté 08 dcembre 2005 - 03:14

;) et vlan dans les dents! Bravo eboshidori :horreur_grosyeux:

Message très utile, merci de m'enfoncer : t'ai-je manqué de respect ?

Je ne cherche pas d'avis sur la viande en général ni sur l'élevage, moi-même végétarienne aussi, j'essaie de me tenir au débat du foie gras ! Discuter, quoi, toléremment avec des omnis… j'étais omni avant moi aussi, je mangeais de la viande, mais ai toujours refusé le foie gras… je cherche à écouter les arguments de gens qui me défrendraient les « bonnes conditions » du foie gras…

Pour m'enrichir des diférences, le « vlan dans les dents » (à la limite, niveau maturité, du lol mdr ptdr…) ça m'intéresse pas désolée !

#31 eboshidori

eboshidori

Posté 09 dcembre 2005 - 14:11

Oups ! Pas de méprise, enfin voyons ! :horreur_grosyeux:

Si j'ai cité un de tes passages, Cassandre, ce n'était pas pour te viser personellement, c'était juste histoire d'amener un message (sur les pseudo justifications qui couvrent la névrose alimentaire répandue chez l'ensemble des individus).
Le "et vlan dans les dents!" de Valybla qui a suivi ne t'était pas donc directement adressé, puisque mon message précédent ne t'était pas non plus adressé.

Je repasserai plutard pour faire un petit topo sur les dérives alimentaires, à savoir comment on peut (comment on ose!) justifier des choses telles que le foie gras ... Qu'est-ce que cachent tous ces "plaisirs" culinaires, pourquoi une transformation toujours plus poussée de l'alimentation, quelles sont les conséquences dans les rapports sociaux et environementaux... Bref, de quoi faire grincer pas mal de dents. ;)

Modifié par eboshidori, 09 dcembre 2005 - 14:13 .


#32 Valybla

Valybla
  • Localisation:Montréal

Posté 10 dcembre 2005 - 01:51

Si une personne de 75 ans, retraitée d'un travail très physique (maçon, docker, cantonnier...), me disait qu'elle a élevé ses 4 gosses de 50 ans avec une alimentation végétarienne comme elle, et qu'elle est en pleine peau: je signe tout de suite !

Que dis-tu de David Suzuki??? Bien sûr il n'a pas eu 4 mômes :horreur_grosyeux: mais bon!!!

et moi je ne peux pas comprendre que tu le sois au point d'être prosélyte !

je ne cherche pas à recruter des adeptes à tout prix!!! Mais j'essaie juste de défendre ce qui me semble être un point de vu juste... Si quelqu,un me convainquais que j'ai tord je serais prête à reviser mon point de vu, quoi que après avoir été un ans sans mangé de viande celle-ci me dégoute un peu ;)

Mais pour rester dans le sujet je dirais que le foie gras pour moi c'est pire car alors on rend un animal malade quand on ne lui enfonce pas carrément un tube dans la gorge, maistou ça à déjà été dit!!! :horreur_grosyeux:

#33 Coquette

Coquette
  • Localisation:Gironde

Posté 12 dcembre 2005 - 15:27

Je lis ce forum depuis un moment, et je ne peux m'empêcher de trouver les arguments pro-foie gras honteux. Les personnes qui disent que ce "mets" est différent de l'élevage intensif devraient un peu gratter la couche de vernis que des "maisons nobles" telles que Comtesse Dubarry ou Labeyrie proposent, avant d'avancer ces propos. ;)

Une petite animation sur le sujet: http://www.axone.fre...ientot-NOEL.pps

#34 _Goéland_

_Goéland_

Posté 12 dcembre 2005 - 16:05

Heu , ;) , personne ici ne défend la production industrielle en général , et celle de foie gras en particulier . Certains , dont moi , faisons une distinction entre foie gras produit industriellement et celui produit artisanalement . Or Comtesse machin chose et Labeyrie truc , c'est de l'industriel , non ?

#35 chesbro

chesbro
  • Localisation:montréal

Posté 12 dcembre 2005 - 18:17

Moi j'aime ça le foie gras, et comme tout (fruits, légumes, poissons...) je préfère qu'il soit fait (produit, pêché...) dans les règles artisanales de l'art. Je trouve cette discussion sympathique mais un peu inutile. Je ne pense pas à la souffrance de l'huître que j'ouvre non plus.

Je pense que tout est problème de modération. C'est ça qui pour moi, nous manque.
Je souffre de voir l'abatage à la chaîne, je souffre devant le bilan de la grande distribution, je souffre de savoir que nous produisons suffisamment de bouffe pour 12 milliards d'humains, mais que 100 000 meurent par jour (dont un gamin de >10 ans toutes les 7 secondes source ONU)

Libre à chacun je crois, de se faire plaisir en mangeant. C'est important le plaisir, ça permet d'accéder gaiement au savoir, comme par exemple se demander d'où vient la bouffe, dois-je supporter dans tout ce goût de carton (ex : pu moyen de trouver un vrai saumon), est-ce raisonnable de bouffer des fraises merdiques en décembre ? Ça permet de créer des moments rares le plaisir de la bouffe, quand ça ne tourne pas à l'orgie.

Modifié par chesbro, 12 dcembre 2005 - 18:18 .


#36 Perchou

Perchou
  • Localisation:Drôme

Posté 12 dcembre 2005 - 18:53

Tout à fait d'accord avec Chesbro. J'adore le foie gras. C'est pas bon pour la santé ? De toute façon, vu le prix par rapport à mes revenus, je ne crains pas grand chose. C'est vrai que dans l'alimentation, il n'y a pas que le côté rationnel, nutritionnel, sanitaire, etc... qui compte. Le plaisir, pour moi en tout cas, c'est très important.

Je sais que pour manger de la viande ou du poisson il faut tuer un animal. Soit tuons le. Comme Yéyé je trouve plus grave d'élever des animaux dans des conditions déplorables pendant des mois que de les tuer en quelques secondes.
J'ai moi même travaillé dans un élevage de poules pondeuses industrielles de 90 000 poules qui en chiaient pendant un an à pondre leurs oeufs dans des conditions de bien être se rapprochant du camp de concentration ! Et les gens qui mangent ces oeufs (de marque très connue et de MDD) se retrouvent complices de ce genre d'élevage.
Comme Yéyé, j'ai un ami qui fait une quarantaine de canards gras chaque Noël. Je peux confirmer ce qu'il écrivait, les canards viennent eux même se faire gaver. Je confirme également que dans des conditions calmes et artisanales soignées (il y a des artisans qui travaillent commes des bourrins aussi...), les canards soufrent bien moins que ce que la majorité des gens qui n'ont jamais vu faire croient.

Après c'est vrai que la très grande majorité des foies gras qui nous sont proposé dans le commerce viennent d'élevages industriels tels qu'ils sont présentés dans les films anti-foie gras.

Et pour ceux qui croient que j'essaie d'apaiser ma conscience en me persuadant que ces pauvres bêtes ne soufrent pas pendant le gavage, je précise que j'assume complètement le fait de manger du foie gras tout en sachant que ça n'a pas été une partie de plaisir pendant les 3 semaines de gavage, que je tue mes volailles et que j'ai un rapport très simple avec la vie et la mort des bêtes que j'élève.
J'ai aussi le sentiment que notre société aseptisée a fini par complètement fausser le rapport que l'on a à la nature, aux animaux et envers la réalité. Je crois que l'européen moyen fait beaucoup de sensiblerie pour une chose en fin de compte très banale : tuer un animal pour le manger. Mais comme écrit plus avant, c'est surtout une question de sensibilité. Quant au foie gras, c'est vrai que l'utilité et la justification du gavage, du point de vue éthique, sont indéfendables tout en sachant qu'il y a quand même des nuances...encore faudrait il les connaître.
En tout cas je préfère manger du foie gras de mon pote que manger des produits animaux industriels. C'est meilleur et source de moins de soufrances. ;)

#37 troapea

troapea
  • Localisation:Bruxelles maitenant! et après...? Sounion!

Posté 12 dcembre 2005 - 18:58

les règles artisanales de l'art


Peut on considérer artistique, le fait de gaver et de rendre malade une oie ou un canard pour en bouffer son foie? Le fait de créer de la souffrance animale pour un plaisir de relativement courte durée peut il être raisonnable...?

La question ici, n'est pas de se demander si la production industrielle est mieux ou pire que l'artisanale mais bel et bien de se dire "a t on le droit, à l'instar d'un Dieu, de se dire que les animaux sont là pour nous servir?" Et pis, dans le cas du foie gras, la question serait " A t on le droit de rendre malade, en gros de faire souffrir, un être vivant, pour un plaisir gustatif?.
Le foie gras est de toute façon un processus de souffrance infligé à l'animal. C'est ce qui est à considérer ici.

Libre à chacun je crois, de se faire plaisir en mangeant.

OUi, mais à quel point? N'as tu point de remords?


est-ce raisonnable de bouffer des fraises merdiques en décembre ?

Là tout à fait d'accord avec toi, sauf que dans le cas présent, je ne comprends pas le rapport...? Le fait de ne pas manger de foie gras en décembre implique t il, pour toi, qu'on doit manger des fraises en décembre? Ce n'est pas mon cas.

#38 chesbro

chesbro
  • Localisation:montréal

Posté 12 dcembre 2005 - 19:45

La question ici, n'est pas de se demander si la production industrielle est mieux ou pire que l'artisanale mais bel et bien de se dire "a t on le droit, à l'instar d'un Dieu, de se dire que les animaux sont là pour nous servir?"


Je ne peux pas répondre à ta question de droit. Je parle de décroissance. Oui j'ai le droit de bouffer du canard, du cheval, du boeuf , de la sardine, des coquillages... Non je n'ai pas le droit d'exterminer les canards, les chevaux, les boeufs , les sardines, les coquillages... Et au sens large je ne vois rien de mal à ce qu'un boeuf tire une cariole. J'en vois dans les démonstrations de dauphins ou les zoos... Le monde n'est pas blanc ou noir.

OUi, mais à quel point? N'as tu point de remords?


Aucun. Je ne prête pas d'âme à une oie ou à un canard, comme je m'opposerais à ce qu'ils disparaissent.

Là tout à fait d'accord avec toi, sauf que dans le cas présent, je ne comprends pas le rapport...? Le fait de ne pas manger de foie gras en décembre implique t il, pour toi, qu'on doit manger des fraises en décembre? Ce n'est pas mon cas.


.???. Je dis que le plaisir de bouffer doit éduquer. C'est le goût des aliments. Je connais le prix de ce que je veux ou PEUX manger en fonction du plaisir que je veux y touver (n'achète pas une darne de thon rouge à 5 euros le kilo, c'est de la merde ça ne sert donc à rien). Je connais les saisons et ce qu'on y produit. Je me définis comme consommateur conscient par ce que je sais des marchés spéculatifs et des cultures périphériques (ex : le café, le sucre, la peur panique de certains envers les produits au lait entier non pasteurisé...)

Au final, et comme dans tout, le problème n'est que dans l'excès.

#39 Yeye

Yeye

    Ziploïde gloupexiforme

  • Membres
  • 1212 messages
  • Localisation:Lotharingie inférieure

Posté 12 dcembre 2005 - 20:09

Je crois pas que Coquette a besoin de VOUS relire ( qui c'est ce NOUS dont tu parles !!!) elle est pas d'accord avec le foie gras ? et alors ???

Le "Nous" est manifestement constitué d'au moins moi, Goéland, Chesbro, Troapea; c'est si peu évident ?

"Ne pas être d'accord avec le foie gras"... ;)
Ca ne me semble pas être une position tenable, c'est comme dire "je ne suis pas d'accord avec la volaille", c'est un raisonnement n'est pas tenable si on sait vraiment ce qu'est le foie gras.
Se prononcer contre la viande en général relève d'une logique évidente: t'aimes pas ça, c'est pas éthique, pas bon pour le corps; ok, ça se tient.
T'aimes pas l'élevage industriel pour les mêmes raisons ? Ca se tient aussi.
A contrario, je ne peux pas comprendre qu'on se positionne contre le foie gras, rien que contre le foie gras; qu'un combat ne puisse consister qu'en cela.

Elever proprement et respectueusement un canard gras n'est pas pire qu'élever une poule, et bien moins qu'élever un lapin dans une cage de 40x40x40 (qui en parle ??), donc on ne peut pas dire "je suis contre le foie gras" sans dire "je suis contre l'élevage et l'omnivorisme".
Elever industriellement et donc dégueulassement un mulard pour son foie est tout aussi infâme que de mettre des poules, des cochons, des vaches en batterie, de couper le cul des moutons, d'arracher les ovaires des truies et j'en passe, donc on ne peut pas dire "je suis contre le foie gras" sans dire "je suis contre l'élevage industriel".

Est-ce que j'ai suffisamment exposé la mesure dans laquelle cette position ne peut pas être tenue si elle ne fait pas partie d'une position générale sur un sujet plus vaste ?



Moi aussi je trouve qu'il y a matière à être honteux en tant qu'être vivant à se justifier de toutes les manières possible, avec le petit doigt en l'air, qu'y a pas de problème à faire souffrir un animal ... voire à "soumettre" un animal, même un seul... !


Voilà , exactement, on met le doigt dessus: qu'est-ce qui te permet de croire qu'un animal souffre dès lors qu'on l'élève pour faire du foie gras ? As-tu déjà vu un micro-élevage de canard gras ?
S'il souffre effectivement, ce dont je doute vraiment, je pense que ce n'est pas dans des proportions plus élevées que l'ennui du lapin qui n'a jamais touché l'herbe de ses pattes, des poules qui ne sortent jamais de l'enclos: le lot commun de beaucoup de petits élevages domestiques.

#40 _Goéland_

_Goéland_

Posté 12 dcembre 2005 - 21:02

troapea

" a t-on le droit , à l'instar d 'un Dieu , de se dire que les animaux sont là pour nous servir ?


Tu souhaiterais revenir sur le processus de domestication de certaines espèces animales ? ;)

Exit les chiens , les chats , les ânes , les chevaux , les boeufs , les mûles et mulets , tous ces animaux ont servi l'Homme pendant des millénaires mais il est dit qu'aujourd'hui il s'agit de se passer d'eux car leur exploitation est vraiment trop injuste . Aller , on en garde quelques uns pour les parcs d'attraction , en souvenir ?

Je comprends qu'on ne souhaite pas manger de viande , maintenant s'agit pas de tomber dans la sensiblerie . Lache une poule dans la nature , combien de temps elle survit ?