Aller au contenu


Photo

Le coussin qui fait du bien


  • Veuillez vous connecter pour répondre
16 réponses à ce sujet

#1 olgir

olgir

    En cours de mutation

  • Membres
  • 164 messages
  • Localisation:lille

Posté 30 janvier 2005 - 15:32

bonjour,

J'utilise depuis quelques mois un coussin (morceau de tissu avec des poches remplis de graines de lin) qui soulage.

Le principe est simple et s'utilise de deux manières différentes :

1) Après l'avoir chauffé (près de la cheminée, sur un radiateur, au four traditionnel, micro-ondes ou autres ... ) on le met sur soi et il soulage les courbatures, les tensions nerveuses et articulaires, les torticolis, les douleurs (musculaires, arthroses, rhumatismes ...), il aide la digestion difficile, il détend les enfants nerveux (en cas de sommeil agité et il réchauffe (excellent comme bouillotte).

2) Après l'avoir refroidi (freezer (1 heure) ou congélateur (2 heures) ), on le met sur soi et il calme les maux de têtes et les névralgies, il apaise les douleurs persistantes (contusion ou inflammation) et stimule la circulation énergétique et sanguine.


Nous n'avons pas testé toutes les utilisations possibles (ma famille n'est pas si mal en point que ça ! ;) ) mais pour les douleurs musculaires,la digestion difficile, les enfants nerveux et comme bouillotte c'est vraiment très efficace !

#2 Johan de Dina

Johan de Dina
  • Localisation:Comtat de Nissa
  • Intérêts:Oeuvre du phylosophe Inuit : Apert SooN

Posté 30 janvier 2005 - 18:22

J'utilise depuis quelques mois un coussin (morceau de tissu avec des poches remplis de graines de lin) qui soulage.

J'avais vu çà, il y a deux ans sur le Marché de Castelane.
L'escroc vendait çà une fortune.....
Remarque que c'est facile à faire: La graine de Lin 7 euros les 25 Kg à la Coopérative du coin.
Une de mes arriére grande tante qui est morte à 103 ans, faisait çà pour soigner ses rhumatisme mais avec un mellange blé graine de moutarde.

#3 laotzu75

laotzu75
  • Localisation:Paris

Posté 30 janvier 2005 - 22:18

J'avais vu çà, il y a deux ans sur le Marché de Castelane.
L'escroc vendait çà une fortune.....

c'est son problème.
S'il trouve des acheteurs pour son produit où est le souci ?

Modifié par laotzu75, 30 janvier 2005 - 22:19 .


#4 korrotx

korrotx
  • Localisation:Euskal Herria

Posté 30 janvier 2005 - 22:47

c'est son problème.
S'il trouve des acheteurs pour son produit où est le souci ?

Le souci c'est qu'il entube des gens en profitant de leur non-connaissance de certaines choses. Si tu lis ça et si quelqu'un te dit "S'il trouve des acheteurs pour son produit où est le souci ?" seras-tu d'accord?

#5 charlyvale

charlyvale

    Relayeur de la vie

  • Membres
  • 602 messages
  • Localisation:Territoire de Belfort

Posté 31 janvier 2005 - 10:17

On utilise des sacs avec des graines de millet ou des noyaux de cerises sèchés comme bouillotes contre les maux de ventre de notre puce, génial.

A plus.

#6 Tis

Tis

    Curieuse palmée

  • Membres
  • 6 301 messages
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Limousin

Posté 31 janvier 2005 - 11:14

L'avantage de celui qui contient des noyaux plutôt que des graines c'est qu'il est lavable et réutilisable indéfiniment.
Par contre il faut une sacrée patience pour réunir la quantité nécessaire pour un petit coussin : nous avons beau être nombreux il nous faudra plusieurs années et quelques indigestions de cerises pour y parvenir ! :cpasmafaute:

#7 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 31 janvier 2005 - 11:22

nous avons beau être nombreux il nous faudra plusieurs années et quelques indigestions de cerises pour y parvenir ! 


et les tartes? et les confitures? :cpasmafaute:

#8 olgir

olgir

    En cours de mutation

  • Membres
  • 164 messages
  • Localisation:lille

Posté 31 janvier 2005 - 12:03

Un type sur un forum bio vendait le coussin entre 30 et 40 euros, alors qu'en achetant 1 kilo de graine de lin, ça revient à peine à 2€.

L'avantage de celui qui contient des noyaux plutôt que des graines c'est qu'il est lavable et réutilisable indéfiniment.

Pas bête !

Le type, qui vendait ça, soutenait que les graines de lin avaient une action curative que les noyaux de cerises ou autres n'ont pas. Est-ce vrai ? :cpasmafaute:

#9 Johan de Dina

Johan de Dina
  • Localisation:Comtat de Nissa
  • Intérêts:Oeuvre du phylosophe Inuit : Apert SooN

Posté 31 janvier 2005 - 18:31

Le type, qui vendait ça, soutenait que les graines de lin avaient une action curative que les noyaux de cerises ou autres n'ont pas. Est-ce vrai ?  :cpasmafaute:

En les mangeants ou en faisant une infusion.
D'ailleurs avant de le donner à la volaille tu les fais griller pour éviter l'effet purge.

#10 olgir

olgir

    En cours de mutation

  • Membres
  • 164 messages
  • Localisation:lille

Posté 09 fvrier 2005 - 13:46

En les mangeants ou en faisant une infusion.

en les chauffant ! :cpasmafaute:

#11 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 09 fvrier 2005 - 13:50

en faisant du vin avec: y a un lien sur le topic des recettes de vin!

#12 David

David

    Bricoleur du dimanche

  • Membres
  • 301 messages

Posté 11 fvrier 2005 - 23:39

Le type, qui vendait ça, soutenait que les graines de lin avaient une action curative que les noyaux de cerises ou autres n'ont pas. Est-ce vrai ?  :cpasmafaute:

Disons que l'effet thermique est scientifiquement prouvé. Ensuite, il y a en effet des théories plus ou moins fumeuses (désolé, j'ai pas pu résister) selon lesquelles la substance utilisée aurait des vertus supplémentaires, mais là il faudra m'expliquer par quel mécanisme... (mais non, je ne suis pas sceptique de nature :cogite:). En visite dans un salon consacré aux médecines alternatives il y a quelques années, je n'ai pu trouver aucun exposant qui puisse m'expliquer ça avec des arguments concrets.


Pour ce qui est du mode de fonctionnement de la thermothérapie (qui est une médecine ancestrale), c'est à la fois un effet mécanique direct (ça chauffe ou ça refroidi les tissus, action sur la viscosité, les réactions chimiques) et un effet réflexe (neuro-végétatif). L'effet purement thermique est bien sûr proportionnel à la température (ne pas dépasser 55° pour le chaud, sinon ça brûle), alors que l'effet réflexe dépend de la durée d'application (il est maximal après environ 20 minutes). Pour favoriser l'action réflexe, il est important de cesser l'application avant le retour à la température ambiante (en pratique, une fois que les 20 minutes sont écoulées).


Le froid est à utiliser surtout pour le traitement de l'aigu (effet antalgique, anti-inflammatoire, hémostatique) : entorses, tendinites fraîches, traumatismes divers, claquages, céphalées, fièvres...

Le chaud est à choisir pour les douleurs chroniques (amélioration de la micro-circulation, élimination des toxines). En pratique, on peut l'utiliser pour tout ce qui n'est pas du ressort du froid, particulièrement les douleurs d'origines musculaires, les douleurs viscérales sourdes. Son usage sur les tendinites chroniques est controversé mais les résultats peuvent être spectaculaires (surtout dans le cas de tendinites d'origine métabolique). Il est particulièrement contre-indiqué en traumatologie fraîche (favorise l'hémorragie).

#13 Affable76

Affable76

Posté 12 fvrier 2005 - 19:01

Bonjour,

Je voulais en faire un pour mon fils mais ici il n'y a pas de cerisiers... :cpasmafaute:

Alors tout compte fait, que puis je mettre dedans ?

Merci beaucoup !

#14 David

David

    Bricoleur du dimanche

  • Membres
  • 301 messages

Posté 12 fvrier 2005 - 19:57

Je pencherai plutôt pour un matériau qui puisse conserver la même température le plus longtemps possible. De la poudre de brique réfractaire ?

#15 Johan de Dina

Johan de Dina
  • Localisation:Comtat de Nissa
  • Intérêts:Oeuvre du phylosophe Inuit : Apert SooN

Posté 12 fvrier 2005 - 21:00

Pour ce qui est du mode de fonctionnement de la thermothérapie (qui est une médecine ancestrale), c'est à la fois un effet mécanique direct (ça chauffe ou ça refroidi les tissus, action sur la viscosité, les réactions chimiques) et un effet réflexe (neuro-végétatif). L'effet purement thermique est bien sûr proportionnel à la température (ne pas dépasser 55° pour le chaud, sinon ça brûle), alors que l'effet réflexe dépend de la durée d'application (il est maximal après environ 20 minutes). Pour favoriser l'action réflexe, il est important de cesser l'application avant le retour à la température ambiante (en pratique, une fois que les 20 minutes sont écoulées).

David, finalement les ventouses et les cataplasmes que j'ai bien connu étant mino; c'était de la thermotérapie....
Finalement comme disait le Duc d'Elbeuf, c'est avec du vieux qu'on fait du neuf.

#16 David

David

    Bricoleur du dimanche

  • Membres
  • 301 messages

Posté 12 fvrier 2005 - 22:33

David, finalement les ventouses et les cataplasmes que j'ai bien connu étant mino; c'était de la thermotérapie....
Finalement comme disait le Duc d'Elbeuf, c'est avec du vieux qu'on fait du neuf.

Pour les ventouses, je crois que c'est plus l'effet d'aspiration qui est recherché, mais je ne connais pas le principe de fonctionnement. Elles sont encore utilisées par certains thérapeutes «alternatifs».

L'avantage de ces vielles techniques non chimiques, c'est qu'on est sur de ne pas s'empoisoner en voulant se soigner. Et c'est amusant de voir comme la science moderne peut parfaitement expliquer certaines d'entre-elles, qui passaient auparavant pour des trucs de sorcier :cpasmafaute:. La thermothérapie est utilisée depuis des millénaires, même si on lui superpose souvent d'autres moyens plus impressionants (c'est important le marketing, en médecine :cogite:).

#17 Didoune

Didoune
  • Genre: Non spécifié
  • Localisation:Poitiers

Posté 16 juillet 2005 - 16:39

Question bête : il faut une fibre particulière pour que ce soit efficace (et résistant à la chaleur)?
Toile de jute, simple coton ?