Aller au contenu


Photo

Moteur brûle l'air pour fonctionner.


  • Veuillez vous connecter pour répondre
4 réponses à ce sujet

#1 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 515 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 08 fvrier 2005 - 16:36

Regardez ici:

http://www.faraday.ru/products.html

#2 nomade

nomade

    Rongeur de frein, rongeur de chaîne, dormeur en réveil

  • Membres
  • 909 messages
  • Localisation:belgique

Posté 08 fvrier 2005 - 16:54

euh... ca marche comment c't'engin?
Déja qu'on le pollue l'air alors si en plus on le brule.... t'es sur que c'est un bon plan michel???

#3 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 515 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 08 fvrier 2005 - 17:19

Il y a toute une théorie de Mr Andreev pour expliquer comment ça marche, mais en russe. Si tu veut lire avec le traducteur automatique, ça ce trouve ici:
http://sandrtu.chat....nd/andreev.html

#4 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 515 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 10 fvrier 2005 - 12:47

J'ai traduit un petit bout de texte de la préface.


Andreev E.I.
La production d'énergie naturelle -3.

St Petersbourg 2003

Le régime de l'auto-thermie - la combustion de l'air, a été réalisé dans la pratique et, en particulier, dans le moteur d'automobile. Ce livre termine la trilogie sur la production d'énergie naturelle.
Pour tous, qui s'intéressent a la nouvelle physique et la production d'énergie.

Préface.

Ce livre termine la trilogie sur la production de l'énergie naturelle. Le premier livre /1/ est consacré à l'énergie accumulée dans la matière (substance); le second /2/ - a l'nergie libre, se trouvant dans le mileu environnant; le troisième - aux questions pratiques de la réalisation.
Le phénomène de l'auto-thermie - la combustion sans dépenses des carburants organiques ou nucléaires - historiquement en premier est réalisé et employé sur le moteur à carburateur de l'automobile VAZ -2106 le 25 juillet, 2001, à St Petersbourg.
Longtemps avant ce moment, en voitures de courses, on faisais le réglage des moteurs a la capacité maximale a l'aide des savoir, accueillies par la pratique: la garantie du mélange singulièrement pauvre d'air-essence; les réglages des moteurs à la puissance maximale à l'aide des méthodes connues, accueillies par la pratique, et reproduit longtemps avant ce moment, sur les voitures des courses: la garantie d'un mélange air-essence pauvre au maximum; l'ajustement de l'angle d'allumage et de puissance de l'étincelle; l'addition des catalyseurs de combustion. Dans quelques moteurs (automobiles, motos), les coureurs disais : "la puissance monté soudainement", elle à excédé sensiblement la puissance nominale du moteur. Ca donné l'avantage de la vitesse, et aussi - pas besoin de faire le plain si souvent, bien qu'il ne manque pas des carburants, et on ne pensé pas beaucoup à ses dépenses . De tels faits sont connus depuis au moins 20... 30 ans. À l'étape historique suivante, quelques individus habiles ont commencé à appliquer la pratique du réglage des moteurs des courses aux automobiles ordinaires. Par exemple, l'ingénieur-mécanicien A.V.Tchistov au cours de 20-ans a reglé au régime de la puissance elevé et à l'économie de carburant d'approximativement 200 automobiles /8/. L'économie de carburant était de 30 à 70%. L'absence de la théorie et l'impossibilité d'expliquer les faits à l'aide des idées de la physique traditionnelle, dans la longue période ont empêché d'obtenir le régime stable du fonctionnement des moteurs indiqués. Le regime de fonctionnement avec l'économie de carburant disparessais rapidement, mais personne n'a pensées au régime de l'auto-thermie, sans consommation de carburant: - les idées ne sont pas venues dans las têtes.
Pendant plusieurs années de contact avec les physiciens au cour des conférences urbaines, régulièrement conduit par A.P.Smirnov, il a été fait beaucoup de travail sur les informations et sur les nouvelles théories de physique. Les plusieurs dizaines des théories (environ cent), beaucoup sont publiés sous forme de diverses monographies, peuvent être essentiellement divisées en deux parts : amélioration et mathématisation sur la base de la physique traditionnelle. Et seulement la physique de hyper-fréquence de D.Kh.Baziyev /5 /, édité en 1994, différé sensiblement des autres, bien qu'il ait été construit sur les mêmes faits expérimentaux connus.
La différence essentielle était dans le fait, qu'il était théoriquement établie existence de la nouvelle particule élémentaire, sensiblement plus petite que l'électron, et par analogie avec lui l'auteur a appelé l'electrino. Plus tard d'existence d'electrino a était confirmé expérimentalement /7/. La physique des hyper-fréquences à permis de développer, de comprendre et de ce réprésenter clairement les mécanismes physiques de la combustion, dans lequel, les composants obligatoire, comme avant, étaient le carburant et l'oxydant. Mais leurs rôles et les interactions ont été identifiés au niveau des particules élémentaires - électron et electrino...

#5 Michel

Michel

    Bricoleur autonome

  • Membres
  • 1 515 messages
  • Genre: Homme
  • Localisation:38

Posté 24 fvrier 2005 - 22:32

Regardez ici:

http://www.chiefgrou...S/1/index.shtml
http://www.chiefgrou...104/index.shtml
http://www.chiefgrou...110/index.shtml